an online Instagram web viewer
  • sophiadelavega

    @sophiadelavega

Images by sophiadelavega

• C o u t u r e •
.
Imprimé végétal pour tenue automnale...
Modèle et tissu @la_droguerie patron Robe Sévigné et tissu Rosiers Romantiques.

#jeportecequejecouds #etcanarrivepassisouvent #couture #sewing #robe #cousumain #mylittledress #handmade #seasons #autumnmood #flowers #tissu #fabrics #rosiersromantiques #unetouchederoux #ilnemanqueletrendychaleencours
• E u c a l y p t u s •

Branchages, feuillages, fleurs séchées...
Faire entrer la nature dans la maison...
.
Bonne journée à vous🌿 .
#vegetal #greenmood #plantlover #plantaddict #feuilles  #leaves #flowers #fleurssechees #eucalyptus #nature #naturelover #sentourerdevert #bouquet #homesweethome @littleandtall
• B r i c k  S t i t c h •
.
Danse de la joie! Le très très beau livre de la douce et talentueuse Virginie @etoiles_pistache est sorti, et c'est un régal de créativité et une source d'inspiration merveilleuse pour perler à souhait: motifs végétaux ou exotiques, combis rétro, jolies maison, animaux origamis...
Mention spéciale aux photos de son amoureux Sébastien Jarry! .
On y retrouve l'univers de Virginie,  tout en délicatesse, sa sensibilité  et son souci de partager avec générosité, attentive à chaque détail, ses modèles, techniques et astuces, que l'on débute en tissage de perles Miyuki ou que l'on soit déjà aguerrie. 
Un travail éditorial remarquable  et un livre qui a été pensé avec coeur et passion et que je me réjouis de tenir entre mes mains aujourd'hui!!
.
D'ailleurs, un concours est en route sur son compte instagram pour tenter de gagner un exemplaire dédicacé ou des places pour le Salon CSF @creationsavoirfaire ! .
Reste à choisir quel motif perler parmi toutes ces idées 🌿 et vivement un atelier avec toi chère Virginie... et Merci❤❤❤ .

#avosperles #brickstitch #methodecompleteetmotifs #motifetoilepistache @eyrolles_loisirscreatifs #tissage #tissagedeperles #perles #perlesaddictanonyme #miyuki #miyukibeads #jenfiledesperlesetjassume #diy #creativite #cactus #ananas #ourspolaire #monsterra #renard #combi #maison #fruits #feuilles #perlezmoidamour
• B r i c k S t i t c h • . Danse de la joie! Le très très beau livre de la douce et talentueuse Virginie @etoiles_pistache est sorti, et c'est un régal de créativité et une source d'inspiration merveilleuse pour perler à souhait: motifs végétaux ou exotiques, combis rétro, jolies maison, animaux origamis... Mention spéciale aux photos de son amoureux Sébastien Jarry! . On y retrouve l'univers de Virginie, tout en délicatesse, sa sensibilité et son souci de partager avec générosité, attentive à chaque détail, ses modèles, techniques et astuces, que l'on débute en tissage de perles Miyuki ou que l'on soit déjà aguerrie. Un travail éditorial remarquable et un livre qui a été pensé avec coeur et passion et que je me réjouis de tenir entre mes mains aujourd'hui!! . D'ailleurs, un concours est en route sur son compte instagram pour tenter de gagner un exemplaire dédicacé ou des places pour le Salon CSF @creationsavoirfaire ! . Reste à choisir quel motif perler parmi toutes ces idées 🌿 et vivement un atelier avec toi chère Virginie... et Merci❤❤❤ . #avosperles  #brickstitch  #methodecompleteetmotifs  #motifetoilepistache  @eyrolles_loisirscreatifs #tissage  #tissagedeperles  #perles  #perlesaddictanonyme  #miyuki  #miyukibeads  #jenfiledesperlesetjassume  #diy  #creativite  #cactus  #ananas  #ourspolaire  #monsterra  #renard  #combi  #maison  #fruits  #feuilles  #perlezmoidamour 
• G o n c o u r t •

Heillange. Une de ces villes en -ange qui parsèment le paysage désolé de Lorraine, spectres des haut-fourneaux à l'abandon, monde desindustrialisé et déchu, "mômes sans rêve". 1992. Nirvana transforme en décibels le vague à l'âme de cette jeunesse désoeuvrée, entre bière et SevenUp, engourdissement diffus des après midis moites, temps distendu "comme une pâte grasse étirable à l'infini". On trafique des mobs, on fume du shit, on est "somnolent, haineux, et ce goût acide du tabac sur la langue." L'horizon est bouché, on est chômeur ou silicosé, usé, dans cette France de l'entre-deux délaissée des ZAC et du béton.
.
Mais dans la torpeur de 4 étés, au son des Guns et de NTM et jusqu'à l'immense unité de 98, palpite une jeunesse dont le désir d'être, intensément, innerve ce roman de manière fulgurante. Anthony, Hacine, la gourmande et nonchalante Steph. Sa pote Clem. Le cousin. Des gosses que l'on accompagne et dont on pourrait presque sentir les odeurs et toucher le grain de peau tant les sens sont présents. Des adolescents en sueur, des corps qui se cherchent, les premiers émois, les premières jouissances, se frayant un passage alors même que les existences piétinent. L'envie de fuir aussi, de s'extraire de ces zones sclérosées, de la vie étriquée des parents. Indolence qui se mue en rage, parfois. .
Nicolas Mathieu décrit avec une acuité impressionnante cette société qui "tamise ses enfants", et plus encore, ces mêmes enfants qui, eurêka fugace ou dans la douleur, -réalisent comment marche le monde. Et s'il pose sur l'époque un regard sans concession, acide, d'une grande lucidité, c'est avec tendresse qu'il parle de ses personnages si incarnés qu'ils nous semblerait possible de les rencontrer. Et que l'on se demande, la lecture achevée, quelles sont leurs vies aujourd"hui, 20 ans après, s'ils portent encore cette empreinte que la vallée a laissée dans leur chair. "L' effroyable douceur d'appartenir." @nicolasmathieu #leursenfantsapreseux #jaimetantcetitre @actessud #litterature #roman #lorraine #maregionnatale #persistanceretinienne #instabook #bookstagram #mesépluchures #rl2018 #rentreelitteraire2018 #prixgoncourt
• G o n c o u r t • Heillange. Une de ces villes en -ange qui parsèment le paysage désolé de Lorraine, spectres des haut-fourneaux à l'abandon, monde desindustrialisé et déchu, "mômes sans rêve". 1992. Nirvana transforme en décibels le vague à l'âme de cette jeunesse désoeuvrée, entre bière et SevenUp, engourdissement diffus des après midis moites, temps distendu "comme une pâte grasse étirable à l'infini". On trafique des mobs, on fume du shit, on est "somnolent, haineux, et ce goût acide du tabac sur la langue." L'horizon est bouché, on est chômeur ou silicosé, usé, dans cette France de l'entre-deux délaissée des ZAC et du béton. . Mais dans la torpeur de 4 étés, au son des Guns et de NTM et jusqu'à l'immense unité de 98, palpite une jeunesse dont le désir d'être, intensément, innerve ce roman de manière fulgurante. Anthony, Hacine, la gourmande et nonchalante Steph. Sa pote Clem. Le cousin. Des gosses que l'on accompagne et dont on pourrait presque sentir les odeurs et toucher le grain de peau tant les sens sont présents. Des adolescents en sueur, des corps qui se cherchent, les premiers émois, les premières jouissances, se frayant un passage alors même que les existences piétinent. L'envie de fuir aussi, de s'extraire de ces zones sclérosées, de la vie étriquée des parents. Indolence qui se mue en rage, parfois. . Nicolas Mathieu décrit avec une acuité impressionnante cette société qui "tamise ses enfants", et plus encore, ces mêmes enfants qui, eurêka fugace ou dans la douleur, -réalisent comment marche le monde. Et s'il pose sur l'époque un regard sans concession, acide, d'une grande lucidité, c'est avec tendresse qu'il parle de ses personnages si incarnés qu'ils nous semblerait possible de les rencontrer. Et que l'on se demande, la lecture achevée, quelles sont leurs vies aujourd"hui, 20 ans après, s'ils portent encore cette empreinte que la vallée a laissée dans leur chair. "L' effroyable douceur d'appartenir." @nicolasmathieu #leursenfantsapreseux  #jaimetantcetitre  @actessud #litterature  #roman  #lorraine  #maregionnatale  #persistanceretinienne  #instabook  #bookstagram  #mesépluchures  #rl2018  #rentreelitteraire2018  #prixgoncourt 
• G o u r m a n d i s e s •
.
Violette? Jasmin? Coquelicot? 
Jolies couleurs automnales pour addiction parfaitement assumée! .

#niji #macaron #macaroon #patrickhermand @patrick_hermand #foodporn #tentation #gourmandise #accro #gatee #merciiiii #patisserie #lille #vieuxlille #lesmeilleursdumondemondial #degustation #saveur #parfum #artgastronomy #citron #coquelicot #violette #jasmin #caramelaubeurresale #praline #chocolate #marron #autumnmood #autumn
• G o u r m a n d i s e s • . Violette? Jasmin? Coquelicot? Jolies couleurs automnales pour addiction parfaitement assumée! . #niji  #macaron  #macaroon  #patrickhermand  @patrick_hermand #foodporn  #tentation  #gourmandise  #accro  #gatee  #merciiiii  #patisserie  #lille  #vieuxlille  #lesmeilleursdumondemondial  #degustation  #saveur  #parfum  #artgastronomy  #citron  #coquelicot  #violette  #jasmin  #caramelaubeurresale  #praline  #chocolate  #marron  #autumnmood  #autumn 
• C a l l i g r a p h i e • .

Dans le tourbillon des jours, quel bonheur de retrouver la plume tout en délicatesse de Ogawa Ito! . .

A Kamakura, au sud de Tokyo, existe une jolie papeterie pas tout à fait comme les autres. La Papeterie Tsubaki. On y exerce le métier d'écrivain public depuis des générations, répondant aux demandes des clients qui, mal à l'aise avec l'écriture ou les mots, confient la précieuse mission d'exprimer pour eux amour, regrets, heureuse nouvelle, souhaits d'amitié éternelle... Chaque missive est unique et préparée avec un soin tout particulier:  choix de l'encre, diluée comme une larme pour traduire la peine, ou d'un noir profond. Grain du papier, âpre ou raffiné selon la circonstance. Ecriture, gracile, élégante ou plus académique, débordante d'émotion ou tout en retenue. .
Hatoko a perfectionné des heures durant depuis toute petite cet art de la calligraphie, sous le regard sévère de sa grand-mère. Mais meurtrie par la froideur de celle qui l'a élevée et lassée de ne pouvoir s'amuser avec les jeunes gens de son âge, elle a rompu les liens avec son aïeule aujourd'hui décédée. .
Héritière de la Papeterie Tsubaki, tout d'abord sur la réserve, elle n'imaginait pas comme ce lieu, au gré de rencontres aussi surprenantes que touchantes, serait source d'inspiration et d'apaisement, lui permettant doucement de s'ouvrir aux autres et à elle-même. Il y a de vraies pépites dans ce roman! .

Il est parfois difficile de porter son attention sur les petits bonheurs proches et accessibles,  comme se réchauffer les mains autour d'un thé brûlant, savourer un déjeuner cuisiné avec soin. Cueillir des fleurs séchées pour les glisser dans une lettre. Comme une douce brise et la compagnie d'êtres aimés. 
Ce délicieux roman le rappelle avec grâce et c'est un enchantement. .

#lapapeterietsubaki #ogawaito @editionspicquier #roman #litterature #instabook #bookstagram #mesépluchures #litteraturejaponaise #japan #papeterie #calligraphie #emerveillement #brillebrillebrille #poppo  #ladieuauxlettres #teatime
• C a l l i g r a p h i e • . Dans le tourbillon des jours, quel bonheur de retrouver la plume tout en délicatesse de Ogawa Ito! . . A Kamakura, au sud de Tokyo, existe une jolie papeterie pas tout à fait comme les autres. La Papeterie Tsubaki. On y exerce le métier d'écrivain public depuis des générations, répondant aux demandes des clients qui, mal à l'aise avec l'écriture ou les mots, confient la précieuse mission d'exprimer pour eux amour, regrets, heureuse nouvelle, souhaits d'amitié éternelle... Chaque missive est unique et préparée avec un soin tout particulier: choix de l'encre, diluée comme une larme pour traduire la peine, ou d'un noir profond. Grain du papier, âpre ou raffiné selon la circonstance. Ecriture, gracile, élégante ou plus académique, débordante d'émotion ou tout en retenue. . Hatoko a perfectionné des heures durant depuis toute petite cet art de la calligraphie, sous le regard sévère de sa grand-mère. Mais meurtrie par la froideur de celle qui l'a élevée et lassée de ne pouvoir s'amuser avec les jeunes gens de son âge, elle a rompu les liens avec son aïeule aujourd'hui décédée. . Héritière de la Papeterie Tsubaki, tout d'abord sur la réserve, elle n'imaginait pas comme ce lieu, au gré de rencontres aussi surprenantes que touchantes, serait source d'inspiration et d'apaisement, lui permettant doucement de s'ouvrir aux autres et à elle-même. Il y a de vraies pépites dans ce roman! . Il est parfois difficile de porter son attention sur les petits bonheurs proches et accessibles, comme se réchauffer les mains autour d'un thé brûlant, savourer un déjeuner cuisiné avec soin. Cueillir des fleurs séchées pour les glisser dans une lettre. Comme une douce brise et la compagnie d'êtres aimés. Ce délicieux roman le rappelle avec grâce et c'est un enchantement. . #lapapeterietsubaki  #ogawaito  @editionspicquier #roman  #litterature  #instabook  #bookstagram  #mesépluchures  #litteraturejaponaise  #japan  #papeterie  #calligraphie  #emerveillement  #brillebrillebrille  #poppo  #ladieuauxlettres  #teatime 
• C o u r o n n e •

Par un beau dimanche ensoleillé, mettre à l'honneur les couleurs flamboyantes de l'automne...
.
Vous reprendrez bien quelques éclats de roux, d'orangé et de mordoré, pour commencer la semaine?
.
Eucalyptus teints et baies de poivre rose séchées @lesfleursdefany 🍁 .

#happylundi #diydudimanche #duomerefille #aquatremains
#autumnmood #automne #couronne #couronnevegetale #craspedia #eucalyptus #fleurssechees #flowers #unjolievenementseprepare #wedding #nanouetremi #instadeco #happyfamilytime
• C o u r o n n e • Par un beau dimanche ensoleillé, mettre à l'honneur les couleurs flamboyantes de l'automne... . Vous reprendrez bien quelques éclats de roux, d'orangé et de mordoré, pour commencer la semaine? . Eucalyptus teints et baies de poivre rose séchées @lesfleursdefany 🍁 . #happylundi  #diydudimanche  #duomerefille  #aquatremains  #autumnmood  #automne  #couronne  #couronnevegetale  #craspedia  #eucalyptus  #fleurssechees  #flowers  #unjolievenementseprepare  #wedding  #nanouetremi  #instadeco  #happyfamilytime 
• F l o w •

Le Flow Book for Paper Lovers est sortiiiii !!! Et il est juste sublime... .

#flow #flowbookforpaperlovers @flowmagazine_fr #magazinechouchoucheridamour #papier #paperlover #papercraft #paper #kraft #inspiration #decoupage #origami #guirlande #plantes #illustratrices #papeterie #cartes #autocollant #inspiredbynature #craquage
• C o u r o n n e •

Petit détail végétal.
.
Transformer les jolis bouquets une fois séchés. .

#homesweethome #couronne #couronnevegetale #handmade #fleurssechees #flowers #eucalyptus #craspedia #baiesdepoivrerose #chardon #coquelicot #hortensia #dujardin #automne #autumnmood #poesiedujour #instadeco #wallhanging
• P l u m e •

Macramé-thérapie! Addiction en vue... Joli coton "pépite" avec un petit fil doré @la_droguerie, prochaine étape le brossage pour ébouriffer les brins.

Merci @fannyboud merveilleuse guide et @kesi_art!  Vive les tutos du jeudi♡

#lesateliersdeceramiquesediversifienthihi #next #macrame #plume #feuille #jesuisunesquaw #diy #atelier #workinprogress #fil #coton #parenthesecreative #maispourquoilesjourneesnefontque24h
• S è v e • . "Je pense aux canevas, aux ramifications, aux courbures que tu as créés en moi. Aux faisceaux d'espoir et de joies. Je pense à ce que tu es devenu, nervure immense de mon être..." .

Lecture sublime. Entremêlement de lieux et de temps, tels les lianes de la Selva, forêt amazonienne dense, primitive, primaire, qui met les corps à l'épreuve, sombre, moite, humide, étouffante. De toute beauté. Forêt qui avale, qui révèle, qui "happe, désagrège toute défense". .
Ce n'est pas par hasard que Louise, jeune femme marquée par une vie d'abandons et de deuils, décide de postuler pour accompagner une expédition scientifique chargée de collecter des espèces inconnues dans la forêt amazonienne. Sa détermination, et son insatiable désir de se confronter à cette coagulation végétale fascinante, sont venues percuter de plein fouet l'existence et les projets bien structurés du chef de l'expédition, le charismatique Joachim.
.
Leur première rencontre, celle de deux trajectoires qui n'auraient jamais dû se croiser, si ce n'était le projet artistique et végétal de Louise, a comme fissuré l'espace entre eux, et les a conduits à se retrouver un an après au coeur de cette nature éblouissante, si loins et si proches à la fois. Retenue. Pudeur. Vacillement.
.
Dans une langue parfaitement maîtrisée, tissée de termes botaniques, traversée de lumière, s'écrit l'histoire de ces deux êtres, irriguée d'une énergie puissante qui semble puisée au coeur même de la nature, comme une sève. Entrelacs de souvenirs et de rencontres, de mots graciles, de tapis feuillus, la vie de ces  deux âmes bouleversées se dessine. C'est magnétique et terrible. C'est si beau. Comme l'éclosion d'une fleur ou la percée du soleil dans une végétation sombre et dense. .
"Je suis pleine de l'énergie des ficus, des palmiers et des fougères qui s'agglomèrent en un magma radieux et fier. J'habite les moindres recoins de mon corps. Je vibre, frissonne, je sens le monde qui me traverse de son étrange vérité."
.
Une révélation. 
Bravo et merci infiniment @blandine.faure ❤ et  merci @lubie_lubillule dont la chronique a inspiré cette lecture 🌿🍃 #fauneetfloredudedans #blandinefaure @editionsarlea #litterature
• S è v e • . "Je pense aux canevas, aux ramifications, aux courbures que tu as créés en moi. Aux faisceaux d'espoir et de joies. Je pense à ce que tu es devenu, nervure immense de mon être..." . Lecture sublime. Entremêlement de lieux et de temps, tels les lianes de la Selva, forêt amazonienne dense, primitive, primaire, qui met les corps à l'épreuve, sombre, moite, humide, étouffante. De toute beauté. Forêt qui avale, qui révèle, qui "happe, désagrège toute défense". . Ce n'est pas par hasard que Louise, jeune femme marquée par une vie d'abandons et de deuils, décide de postuler pour accompagner une expédition scientifique chargée de collecter des espèces inconnues dans la forêt amazonienne. Sa détermination, et son insatiable désir de se confronter à cette coagulation végétale fascinante, sont venues percuter de plein fouet l'existence et les projets bien structurés du chef de l'expédition, le charismatique Joachim. . Leur première rencontre, celle de deux trajectoires qui n'auraient jamais dû se croiser, si ce n'était le projet artistique et végétal de Louise, a comme fissuré l'espace entre eux, et les a conduits à se retrouver un an après au coeur de cette nature éblouissante, si loins et si proches à la fois. Retenue. Pudeur. Vacillement. . Dans une langue parfaitement maîtrisée, tissée de termes botaniques, traversée de lumière, s'écrit l'histoire de ces deux êtres, irriguée d'une énergie puissante qui semble puisée au coeur même de la nature, comme une sève. Entrelacs de souvenirs et de rencontres, de mots graciles, de tapis feuillus, la vie de ces deux âmes bouleversées se dessine. C'est magnétique et terrible. C'est si beau. Comme l'éclosion d'une fleur ou la percée du soleil dans une végétation sombre et dense. . "Je suis pleine de l'énergie des ficus, des palmiers et des fougères qui s'agglomèrent en un magma radieux et fier. J'habite les moindres recoins de mon corps. Je vibre, frissonne, je sens le monde qui me traverse de son étrange vérité." . Une révélation. Bravo et merci infiniment @blandine.faure ❤ et merci @lubie_lubillule dont la chronique a inspiré cette lecture 🌿🍃 #fauneetfloredudedans  #blandinefaure  @editionsarlea #litterature 
• R a f f i n e m e n t  V é g é t a l •
.

@lesfleursdefany évidemment🌿
Belle journée à vous!

#fleuristechouchou #lille #vieuxlille #bouquet #flowers #sweetmood #delicatesse #lorsquaumatinsouvreunerose #eucalyptus
• R e f u g e • .
"L'amour mon amour est un beau poème brodé sur la lune/
Tes yeux sont les deux derniers navires en partance/
Tes yeux est-ce que tu peux m'y laisser une place?/
Car je suis fatiguée de l'errance" . "Prendre refuge"... Un roman graphique sublime, et un immense coup de coeur.
Comment pourrait-il en être autrement avec un si joli titre?
Cette lecture d'une poésie infinie a fissuré mon coeur en mille particules... l'a laissé comme en apesanteur. Longtemps les mots de Mathias Enard m'ont habitée, longtemps les visages et les paysages en noir et blanc, sublimes, nés sous la plume de Zeina Abirached m'ont accompagnée. .

Neyla, jeune syrienne, trouve refuge à Berlin, loin d'Alep. Alep-la-grise, grise de bombes, Alep qui brûle. Mais en Allemagne, sans nouvelles des siens, Neyla claudique. Ses yeux "ne peuvent attraper ceux des autres", sa langue natale lui manque. C'est pourtant sa façon si charmante, toute maladroite, de s'exprimer, et son beau regard empreint de gravité, qui touchent en plein coeur le discret Karsten, qui propose de lui enseigner l'allemand. .
Ce qui se noue entre eux est  d'une grande délicatesse et se réverbère comme en écho en Afghanistan, 1939. Autre temps, autre amour, autre conflit. Même pudeur, même émerveillement. L'exploratrice Ella Maillart rencontre Annemarie Schwartzenbach, sous le regard bienveillant des bouddhas de Bãmiyãn, aujourd'hui détruits. Leur histoire s'entremêle à celle de Karsten et Neyla.
.

Au fil des pages, doucement, les mots s'effacent. Seuls subsistent les astres, témoins immuables immobiles et splendides de l'impermanence des hommes, de l'absurdité des guerres, des longues voies de l'exil. Car que reste-t-il lorsque l'on subit la mutilation indicible de sa terre et des siens? Peut être le souvenir de l'amour, les étoiles comme guides, la poésie. Et l'espoir de ces rencontres inattendues au creux desquelles prendre refuge... .
Je vous invite à lire la belle chronique de @clajalit et à découvrir cet album de toute beauté, bouleversant, nécessaire. 
#prendreefuge #zeinaabirached #mathiasenard @casterman_bd #romangraphique  #exil #syrie #afghanistan #ellamaillart #poesie #instabook #mesépluchures
• R e f u g e • . "L'amour mon amour est un beau poème brodé sur la lune/ Tes yeux sont les deux derniers navires en partance/ Tes yeux est-ce que tu peux m'y laisser une place?/ Car je suis fatiguée de l'errance" . "Prendre refuge"... Un roman graphique sublime, et un immense coup de coeur. Comment pourrait-il en être autrement avec un si joli titre? Cette lecture d'une poésie infinie a fissuré mon coeur en mille particules... l'a laissé comme en apesanteur. Longtemps les mots de Mathias Enard m'ont habitée, longtemps les visages et les paysages en noir et blanc, sublimes, nés sous la plume de Zeina Abirached m'ont accompagnée. . Neyla, jeune syrienne, trouve refuge à Berlin, loin d'Alep. Alep-la-grise, grise de bombes, Alep qui brûle. Mais en Allemagne, sans nouvelles des siens, Neyla claudique. Ses yeux "ne peuvent attraper ceux des autres", sa langue natale lui manque. C'est pourtant sa façon si charmante, toute maladroite, de s'exprimer, et son beau regard empreint de gravité, qui touchent en plein coeur le discret Karsten, qui propose de lui enseigner l'allemand. . Ce qui se noue entre eux est d'une grande délicatesse et se réverbère comme en écho en Afghanistan, 1939. Autre temps, autre amour, autre conflit. Même pudeur, même émerveillement. L'exploratrice Ella Maillart rencontre Annemarie Schwartzenbach, sous le regard bienveillant des bouddhas de Bãmiyãn, aujourd'hui détruits. Leur histoire s'entremêle à celle de Karsten et Neyla. . Au fil des pages, doucement, les mots s'effacent. Seuls subsistent les astres, témoins immuables immobiles et splendides de l'impermanence des hommes, de l'absurdité des guerres, des longues voies de l'exil. Car que reste-t-il lorsque l'on subit la mutilation indicible de sa terre et des siens? Peut être le souvenir de l'amour, les étoiles comme guides, la poésie. Et l'espoir de ces rencontres inattendues au creux desquelles prendre refuge... . Je vous invite à lire la belle chronique de @clajalit et à découvrir cet album de toute beauté, bouleversant, nécessaire. #prendreefuge  #zeinaabirached  #mathiasenard  @casterman_bd #romangraphique  #exil  #syrie  #afghanistan  #ellamaillart  #poesie  #instabook  #mesépluchures 
• A u t o m n a l •

Vous accepterez bien un bouquet de feuillages automnal pour commencer la semaine en douceur? .

@lesfleursdefany #eucalyptus #teint #craspedia #baiesdepoivrerose #bouquet #quibientotseracouronne
#automne #autumnmood #vegetal #damejeanne #instaflower #happylundi #chantonssouslapluie
• v é g é t a l •

Faire entrer la nature et la poésie dans les objets du quotidien... Belle journée à vous 🌿

#plateaudamour @mini_labo #commeuntableau #delicatesse #poesie  #pourlepetitcafedumatin #botanique #vegetal #inspiredbynature #feuilles #oiseau #sweetmood #lesjolieschoses
• C o n s t e l l a t i o n •

Paris. Montparnasse. 1937. Un nouvel hebdomadaire féminin, Marie-Claire, sort de presse. On dîne chez les Mauriac. On croise le peintre Foujita, Cocteau, Derain. Anaïs Nin fait sensation dans les Salons. Guernica et le génie de Picasso sont de tous les débats. Les femmes sont muses et rivales. C'est à qui aura le compagnon le plus célèbre. Les nuits s'achèvent sur la Butte, promenades enivrées sous les étoiles filantes.
C'est le Paris des artistes et des peintres, des écrivains, des poètes, fascinant, tourbillonnant, véritable constellation d'esprits et de personnalités que la plume savoureuse de Jérôme Attal revisite, non sans humour et avec un charme fou, et cette pointe d' irrévérence juste parfaite!
.

Alors que le coeur de Jean-Paul Sartre balance dans un ménage à 3 haut en couleurs (d'un côté la brillante Simone de Beauvoir, compagne de joutes intellectuelles irrésistibles, de l'autre l'exotique Olga, jeune beauté russe insaisissable), Alberto Giacometti est bien en peine: comment résister aux jolies infirmières qui le soignent suite à un accident sans froisser la piquante Isabel sa compagne? .

Sur un mot malheureux de Sartre à son égard, le sculpteur n'a plus qu'une idée en tête: casser la figure à ce binoclard, qui lui n'a qu'une idée en tête: le titre de son futur roman. Giacometti court après Sartre qui court après la gloire. Et c'est cocasse! .

Et si le ton est léger, l'époque l'est moins, ce que n'omet pas l'auteur. Il accompagne aussi les confidences d'Alberto à son frère Diego de réflexions sur l'acte créatif ( "Une oeuvre témoigne toujours de la fin du monde qui la précède. De ces brumes de rencontres, ces crépuscules incertains, il fallait tirer quelque chose, ne serait-ce que pour rendre supportable l'évanescence de tout." ) et les liens entre les êtres ("On croit habiter une relation à l'autre, et en fait, on n'habite qu'une distance. C'est en cela que c'est pessimiste, parce que nous sommes toujours à une corde, à un pouce de l'autre, toujours. Et il faut juste habiter la distance tolérable pour l'un et l'autre. Trop près, c'est trop. Et trop loin, c'est ailleurs.") Un cocktail remarquable délicieux!
• C o n s t e l l a t i o n • Paris. Montparnasse. 1937. Un nouvel hebdomadaire féminin, Marie-Claire, sort de presse. On dîne chez les Mauriac. On croise le peintre Foujita, Cocteau, Derain. Anaïs Nin fait sensation dans les Salons. Guernica et le génie de Picasso sont de tous les débats. Les femmes sont muses et rivales. C'est à qui aura le compagnon le plus célèbre. Les nuits s'achèvent sur la Butte, promenades enivrées sous les étoiles filantes. C'est le Paris des artistes et des peintres, des écrivains, des poètes, fascinant, tourbillonnant, véritable constellation d'esprits et de personnalités que la plume savoureuse de Jérôme Attal revisite, non sans humour et avec un charme fou, et cette pointe d' irrévérence juste parfaite! . Alors que le coeur de Jean-Paul Sartre balance dans un ménage à 3 haut en couleurs (d'un côté la brillante Simone de Beauvoir, compagne de joutes intellectuelles irrésistibles, de l'autre l'exotique Olga, jeune beauté russe insaisissable), Alberto Giacometti est bien en peine: comment résister aux jolies infirmières qui le soignent suite à un accident sans froisser la piquante Isabel sa compagne? . Sur un mot malheureux de Sartre à son égard, le sculpteur n'a plus qu'une idée en tête: casser la figure à ce binoclard, qui lui n'a qu'une idée en tête: le titre de son futur roman. Giacometti court après Sartre qui court après la gloire. Et c'est cocasse! . Et si le ton est léger, l'époque l'est moins, ce que n'omet pas l'auteur. Il accompagne aussi les confidences d'Alberto à son frère Diego de réflexions sur l'acte créatif ( "Une oeuvre témoigne toujours de la fin du monde qui la précède. De ces brumes de rencontres, ces crépuscules incertains, il fallait tirer quelque chose, ne serait-ce que pour rendre supportable l'évanescence de tout." ) et les liens entre les êtres ("On croit habiter une relation à l'autre, et en fait, on n'habite qu'une distance. C'est en cela que c'est pessimiste, parce que nous sommes toujours à une corde, à un pouce de l'autre, toujours. Et il faut juste habiter la distance tolérable pour l'un et l'autre. Trop près, c'est trop. Et trop loin, c'est ailleurs.") Un cocktail remarquable délicieux!
• E u c a l y p t u s •

Commencer la journée avec les jolies illustrations de @johannasvennberg_illustration.
Vive Instagram qui permet de découvrir ces univers tout doux et les comptes de personnes si talentueuses! .
Coucou @manou_tml🌿 .

#unpetittoutsurigdebonmatin  #illustration #illustratorbasedinstockholm #eucalyptus #vegetal #botanics #greengreengreen #inspiration #dessin #enviedunjolibouquet
• C é r a m i q u e •

Coup de coeur immense pour ce sublime vase @annawesterlundceramics trouvé cet été dans une jolie boutique! Bleu pétrole, une touche de roux, des motifs scandinaves graphiques et ethniques gravés dans la céramique... De quoi inspirer nos futurs ateliers de la #teamjeudi💛 et la découverte du travail fabuleux de cette céramiste dont l'atelier est au Portugal! .

#inlove #ilnemanqueplusquedesfleurs  @kobione19 #sentourerdebeau #vase #ceramique #artisanat #faitalamain #inspiration #ethnique #bleupetrole #autumnmood #graphique #beads #creatrice #ceramiste #portugal #scandinave #instadeco #homedeco
• C é r a m i q u e • Coup de coeur immense pour ce sublime vase @annawesterlundceramics trouvé cet été dans une jolie boutique! Bleu pétrole, une touche de roux, des motifs scandinaves graphiques et ethniques gravés dans la céramique... De quoi inspirer nos futurs ateliers de la #teamjeudi 💛 et la découverte du travail fabuleux de cette céramiste dont l'atelier est au Portugal! . #inlove  #ilnemanqueplusquedesfleurs  @kobione19 #sentourerdebeau  #vase  #ceramique  #artisanat  #faitalamain  #inspiration  #ethnique  #bleupetrole  #autumnmood  #graphique  #beads  #creatrice  #ceramiste  #portugal  #scandinave  #instadeco  #homedeco