an online Instagram web viewer
  • _dailymuseum
    _VincenM
    @_dailymuseum

Images by _dailymuseum

____________________________________________________
In inctu oculi
____________________________
In the blink of an eye
____________________________
En un clin d’œil
____________________________
Juan de Valdés Leal (1622-1690)
____________________________
1670-1672
____________________________
Oil on canvas / Huile sur toile
____________________________
🇪🇸 : Iglesia y hospital de la Caridad de Sevilla
.
🇺🇸 : Hospital de la Caridad of Seville
.
🇫🇷 : Hôpital de la Charité de Séville
____________________________
📍#DailyMuseum | #SpanishGoldenAge |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 : A Vanity is an allegorical representation of death, the passing of time, the emptiness of passions and human activities.
.
Objects symbolically represented human activities, study, money, pleasure, wealth, power, in miroir with elements which show the time passing too fast, the fragility, the destruction, and the triumph of death with often a human skull.
| translate by the @_dailymuseum 😇
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 : Une vanité est une représentation allégorique de la mort, du passage du temps, de la vacuité des passions et des activités humaines.
.
Les objets représentés symbolisent les activités humaines, étude, argent, plaisir, richesse, puissance, une mises en regard d'éléments évoquant le temps qui passe trop vite, la fragilité, la destruction, et le triomphe de la mort avec souvent un crâne humain.
| @wikipedia 
____________________________
____________________________________________________ In inctu oculi ____________________________ In the blink of an eye ____________________________ En un clin d’œil ____________________________ Juan de Valdés Leal (1622-1690) ____________________________ 1670-1672 ____________________________ Oil on canvas / Huile sur toile ____________________________ 🇪🇸 : Iglesia y hospital de la Caridad de Sevilla . 🇺🇸 : Hospital de la Caridad of Seville . 🇫🇷 : Hôpital de la Charité de Séville ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #SpanishGoldenAge  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 : A Vanity is an allegorical representation of death, the passing of time, the emptiness of passions and human activities. . Objects symbolically represented human activities, study, money, pleasure, wealth, power, in miroir with elements which show the time passing too fast, the fragility, the destruction, and the triumph of death with often a human skull. | translate by the @_dailymuseum 😇 ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 : Une vanité est une représentation allégorique de la mort, du passage du temps, de la vacuité des passions et des activités humaines. . Les objets représentés symbolisent les activités humaines, étude, argent, plaisir, richesse, puissance, une mises en regard d'éléments évoquant le temps qui passe trop vite, la fragilité, la destruction, et le triomphe de la mort avec souvent un crâne humain. | @wikipedia ____________________________
_________________________________________
Christ embracing Saint Bernard
____________________________
Le Christ enlaçant Saint Bernard
____________________________
Francisco Ribalta (1565-1628)
____________________________
1625-1627
____________________________
Oil on canvas / Huile sur toile
____________________________
Museo Nacional del Prado, Madrid | @museoprado
____________________________
📍#DailyMuseum | #SpanishGoldenAge |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : This is one of Ribalta’s most beautiful compositions within his late output. The figure of Christ is adapted from the model devised by Sebastiano del Piombo in his Lamentation over the Dead Christ (Saint Petersburg, Hermitage), a work Ribalta copied on two occasions. The powerful body, facial features and expression, as well as the sense of light, are all indebted to Sebastiano.
| @museoprado website
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Cette œuvre est l’une des œuvres les plus abouties de la fin de carrière de Ribalta. La figure du Christ est une adaptation du modèle réalisé par Sebastiano del Piombo dans sa Lamentation sur le Christ mort (Musée de l’Hermitage, Saint-Petersbourg), une œuvre que Ribalta a copier à deux reprises. Le corps puissant, les traits et expressions du visage, l’utilisation de la lumière sont tous redevables à Sebastiano.
| Traduction du @_dailymuseum 😇
____________________________
_________________________________________ Christ embracing Saint Bernard ____________________________ Le Christ enlaçant Saint Bernard ____________________________ Francisco Ribalta (1565-1628) ____________________________ 1625-1627 ____________________________ Oil on canvas / Huile sur toile ____________________________ Museo Nacional del Prado, Madrid | @museoprado ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #SpanishGoldenAge  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : This is one of Ribalta’s most beautiful compositions within his late output. The figure of Christ is adapted from the model devised by Sebastiano del Piombo in his Lamentation over the Dead Christ (Saint Petersburg, Hermitage), a work Ribalta copied on two occasions. The powerful body, facial features and expression, as well as the sense of light, are all indebted to Sebastiano. | @museoprado website ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Cette œuvre est l’une des œuvres les plus abouties de la fin de carrière de Ribalta. La figure du Christ est une adaptation du modèle réalisé par Sebastiano del Piombo dans sa Lamentation sur le Christ mort (Musée de l’Hermitage, Saint-Petersbourg), une œuvre que Ribalta a copier à deux reprises. Le corps puissant, les traits et expressions du visage, l’utilisation de la lumière sont tous redevables à Sebastiano. | Traduction du @_dailymuseum 😇 ____________________________
_________________________________________
The Triumph of Saint Augustine
____________________________
Le Triomphe de saint Augustin
____________________________
Claudio Coello (1642-1693)
____________________________
1664
____________________________
Oil on canvas / Huile sur toile
____________________________
Museo Nacional del Prado, Madrid | @museoprado 
____________________________
📍#DailyMuseum | #SpanishGoldenAge
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : Raised on a cloud, Saint Augustine (354-430) triumphantly combats Hell and Paganism, symbolised by the dragon and classical sculpture below. The compositional dynamism is emphasised by the sinuous form of the saint’s body, its sense of movement and the group of angels clustered around him, including one on the right that directs its sword against the enemies of religion. The canvas was painted for the monastery of the Augustinian Recollects in Alcalá de Henares.
| @museoprado website 
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : S’élevant sur un nuage saint Augustin (354-430) triomphe dans son combat contre les ténèbres et la paganisme, symbolisés par le dragon et la sculpture en marbre. La composition, d’un grand dynamisme, est dominé par la forme sinueuse du corps du saint. Ce mouvement est accentué par le groupe d’anges qui l’entoure en particulier celui sur la droite qui plonge directement son épée sur les ennemis de la religion. La toile a été peinte pour un monastère de l’ordre des Augustins à Alcalá de Henares.
| Traduit par le @_dailymuseum 😇
____________________________
_________________________________________ The Triumph of Saint Augustine ____________________________ Le Triomphe de saint Augustin ____________________________ Claudio Coello (1642-1693) ____________________________ 1664 ____________________________ Oil on canvas / Huile sur toile ____________________________ Museo Nacional del Prado, Madrid | @museoprado ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #SpanishGoldenAge  . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : Raised on a cloud, Saint Augustine (354-430) triumphantly combats Hell and Paganism, symbolised by the dragon and classical sculpture below. The compositional dynamism is emphasised by the sinuous form of the saint’s body, its sense of movement and the group of angels clustered around him, including one on the right that directs its sword against the enemies of religion. The canvas was painted for the monastery of the Augustinian Recollects in Alcalá de Henares. | @museoprado website ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : S’élevant sur un nuage saint Augustin (354-430) triomphe dans son combat contre les ténèbres et la paganisme, symbolisés par le dragon et la sculpture en marbre. La composition, d’un grand dynamisme, est dominé par la forme sinueuse du corps du saint. Ce mouvement est accentué par le groupe d’anges qui l’entoure en particulier celui sur la droite qui plonge directement son épée sur les ennemis de la religion. La toile a été peinte pour un monastère de l’ordre des Augustins à Alcalá de Henares. | Traduit par le @_dailymuseum 😇 ____________________________
_________________________________________
Saint Jerome in a Rocky Landscape
____________________________
Saint Jérôme dans un paysage rocheux
____________________________
Workshop of / Atelier de
.
Joachim Patinir (1484-1524)
____________________________
circa / vers 1515
____________________________
Oil on oak / Huile sur chêne
____________________________
National Gallery, London | @national_gallery 
____________________________
📍#DailyMuseum |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : Saint Jerome is shown as a hermit in the foreground. In the background is the final scene in the story of the saint's lion told in the 'Golden Legend'. The lion has been charged with guarding the monastery ass: the ass was stolen by some merchants while the lion was asleep, but was later recognised by the lion and the merchants responsible for the theft came to beg forgiveness from the abbot.
| @national_gallery website 
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. :  La légende dorée raconte l’histoire de la rencontre du saint et du lion. Se promenant dans le désert saint Jérôme se retrouve en face d’un lion qui, au lieu de l’attaquer, se lèche la patte d’un air malheureux.
.
Saint Jérôme, plein de pitié, retire l’épine qui le blessait. Accompagné du lion reconnaissant, il rejoint son monastère où le fauve jette d’abord l’effroi et la crainte. Mais devant sa douceur et son affection pour le saint, les moines se prennent d’amitié pour le lion et le chargent de garder l’âne du monastère. Mais un jour, le lion revient seul car des bédouins avaient enlevé l’âne. Accusé de l’avoir mangé, le lion subit avec patience et humilité la pénitence qui lui fut infligée, puis disparut. Il retrouva les voleurs, les mit en fuite puis ramena l’âne au monastère mais, épuisé par ses recherches, il expira aux pieds de saint Jérôme.
| Site internet 1 œuvre - 1 histoire : Histoire de Saint Jérôme et le lion.
____________________________
_________________________________________ Saint Jerome in a Rocky Landscape ____________________________ Saint Jérôme dans un paysage rocheux ____________________________ Workshop of / Atelier de . Joachim Patinir (1484-1524) ____________________________ circa / vers 1515 ____________________________ Oil on oak / Huile sur chêne ____________________________ National Gallery, London | @national_gallery ____________________________ 📍#DailyMuseum  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : Saint Jerome is shown as a hermit in the foreground. In the background is the final scene in the story of the saint's lion told in the 'Golden Legend'. The lion has been charged with guarding the monastery ass: the ass was stolen by some merchants while the lion was asleep, but was later recognised by the lion and the merchants responsible for the theft came to beg forgiveness from the abbot. | @national_gallery website ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : La légende dorée raconte l’histoire de la rencontre du saint et du lion. Se promenant dans le désert saint Jérôme se retrouve en face d’un lion qui, au lieu de l’attaquer, se lèche la patte d’un air malheureux. . Saint Jérôme, plein de pitié, retire l’épine qui le blessait. Accompagné du lion reconnaissant, il rejoint son monastère où le fauve jette d’abord l’effroi et la crainte. Mais devant sa douceur et son affection pour le saint, les moines se prennent d’amitié pour le lion et le chargent de garder l’âne du monastère. Mais un jour, le lion revient seul car des bédouins avaient enlevé l’âne. Accusé de l’avoir mangé, le lion subit avec patience et humilité la pénitence qui lui fut infligée, puis disparut. Il retrouva les voleurs, les mit en fuite puis ramena l’âne au monastère mais, épuisé par ses recherches, il expira aux pieds de saint Jérôme. | Site internet 1 œuvre - 1 histoire : Histoire de Saint Jérôme et le lion. ____________________________
_________________________________________
La Manneporte à Etretat
____________________________
Jean-Francis Auburtin (1866-1930)
____________________________
1898
____________________________
Watercolor, Chinese ink and crayon on paper
____________________________
Aquarelle, encre de Chine et crayon sur papier
____________________________
Musée d’Art Moderne André Malraux, Le Havre | @mumalehavre 
____________________________
📍#DailyMuseum |
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Jean-Francis Auburtin appartient à cette génération de peintres marquée à la fois par la peinture impressionniste et par l'esprit symboliste. Le symbolisme de son art apparaît avec force dans les grands décors inspirés de l'Antiquité qu'il peint pour la Sorbonne ou le Conseil d'État. Son goût pour la peinture exécutée sur le motif devient manifeste lorsqu'il engage ses pas dans ceux de Monet.
.
On sait combien la Normandie, avec la singularité de ses paysages et la qualité de ses lumières, a pu agir sur l’esthétique d’artistes de la fin du XIXe. 
____________________________
| Dossier de presse de l’exposition du Musée d’Art Moderne André Malraux : Jean-Francis Auburtin (1886-1930), les variations normandes - du 14 octobre 2006 au 28 janvier 2007.
____________________________
_________________________________________ La Manneporte à Etretat ____________________________ Jean-Francis Auburtin (1866-1930) ____________________________ 1898 ____________________________ Watercolor, Chinese ink and crayon on paper ____________________________ Aquarelle, encre de Chine et crayon sur papier ____________________________ Musée d’Art Moderne André Malraux, Le Havre | @mumalehavre ____________________________ 📍#DailyMuseum  | . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Jean-Francis Auburtin appartient à cette génération de peintres marquée à la fois par la peinture impressionniste et par l'esprit symboliste. Le symbolisme de son art apparaît avec force dans les grands décors inspirés de l'Antiquité qu'il peint pour la Sorbonne ou le Conseil d'État. Son goût pour la peinture exécutée sur le motif devient manifeste lorsqu'il engage ses pas dans ceux de Monet. . On sait combien la Normandie, avec la singularité de ses paysages et la qualité de ses lumières, a pu agir sur l’esthétique d’artistes de la fin du XIXe. ____________________________ | Dossier de presse de l’exposition du Musée d’Art Moderne André Malraux : Jean-Francis Auburtin (1886-1930), les variations normandes - du 14 octobre 2006 au 28 janvier 2007. ____________________________
_________________________________________
Saint Francis of Assisi
____________________________
Saint François d’Assise
____________________________
Francesco Guarino da Solofra (1611-1651)
____________________________
circa / vers 1630-1640
____________________________
Oil on canvas / Huile sur toile
____________________________
Private collection / Collection privée
____________________________
📍#DailyMuseum |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : Francesco Guarino (1611-1654 or 1651) was an Italian painter of the Baroque period, active mainly in the mountainous ares east of Naples called Irpinia, and in other areas of Campania, Puglia, and Molise.
.
He was born in Sant'Agata Irpina, today a frazione of Solofra in the Province of Avellino, Campania, and died in Gravina di Puglia. He was a pupil first locally of his father, Giovanni Tommaso Guarino, then moved to Naples to work in the studio of Massimo Stanzione. In Naples, like many of his contemporaries in Naples, he was influenced by the style of Caravaggio. Among his masterpieces are the works for the Collegiata di San Michele Arcangelo near Solofra.
| @wikipedia 
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Francesco Guarino (ou Guarini) (Solofra, 1611 - Gravina in Puglia, 1654 ou 1651) est un peintre italien baroque de l'école napolitaine, actif dans les zones montagneuses de l'est de Naples (l'Irpinia), et dans d'autres endroits de Campanie, des Pouilles et de la Molise.
.
Né à Sant'Agata Irpina, une frazione de Solofra en Campanie, il devient d'abord l'élève de son père Giovanni Tommaso Guarino, puis part à Naples pour travailler à l'atelier de Massimo Stanzione. À Naples, comme beaucoup de ses contemporains, il est influencé par le style du Caravage.
| @wikipedia 
____________________________
_________________________________________ Saint Francis of Assisi ____________________________ Saint François d’Assise ____________________________ Francesco Guarino da Solofra (1611-1651) ____________________________ circa / vers 1630-1640 ____________________________ Oil on canvas / Huile sur toile ____________________________ Private collection / Collection privée ____________________________ 📍#DailyMuseum  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : Francesco Guarino (1611-1654 or 1651) was an Italian painter of the Baroque period, active mainly in the mountainous ares east of Naples called Irpinia, and in other areas of Campania, Puglia, and Molise. . He was born in Sant'Agata Irpina, today a frazione of Solofra in the Province of Avellino, Campania, and died in Gravina di Puglia. He was a pupil first locally of his father, Giovanni Tommaso Guarino, then moved to Naples to work in the studio of Massimo Stanzione. In Naples, like many of his contemporaries in Naples, he was influenced by the style of Caravaggio. Among his masterpieces are the works for the Collegiata di San Michele Arcangelo near Solofra. | @wikipedia ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Francesco Guarino (ou Guarini) (Solofra, 1611 - Gravina in Puglia, 1654 ou 1651) est un peintre italien baroque de l'école napolitaine, actif dans les zones montagneuses de l'est de Naples (l'Irpinia), et dans d'autres endroits de Campanie, des Pouilles et de la Molise. . Né à Sant'Agata Irpina, une frazione de Solofra en Campanie, il devient d'abord l'élève de son père Giovanni Tommaso Guarino, puis part à Naples pour travailler à l'atelier de Massimo Stanzione. À Naples, comme beaucoup de ses contemporains, il est influencé par le style du Caravage. | @wikipedia ____________________________
_________________________________________
The Abduction of Psyche 
____________________________
L’Enlèvement de Psyché 
____________________________
Pierre Paul Prud’hon (1758-1823)
____________________________
1808
____________________________
Oil on canvas / Huile sur toile
____________________________
Musée du Louvre, Paris | @museelouvre 
____________________________
📍#DailyMuseum |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : .
« Thus poore Psyches being left alone, weeping and trembling on the toppe of the rocke, was blowne by the gentle aire and of shrilling Zephyrus, and carried from the hill with a meek winde, which retained her garments up, and by little and little bought her downe into a deepe valley, where she was laid in a bed of most sweet and fragrant flowers. »
| Apuleius, The Golden Asse, IV, 35, 4.
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : .
« Cependant la solitude rend à Psyché toutes ses craintes; ses larmes recommencent à couler, quand tout à coup elle se sent caressée par le souffle amoureux du Zéphyr, qui d'abord fait seulement onduler les deux pans de sa robe. Le vent en gonfle peu à peu les plis. Insensiblement Psyché se voit soulevée dans l'air, et enfin transportée sans secousse du sommet d'un rocher dans un vallon, où la belle se trouve mollement assise sur un gazon fleuri. »
| Apulée, L’Ane d’Or, IV, 35, 4.
____________________________
_________________________________________ The Abduction of Psyche ____________________________ L’Enlèvement de Psyché ____________________________ Pierre Paul Prud’hon (1758-1823) ____________________________ 1808 ____________________________ Oil on canvas / Huile sur toile ____________________________ Musée du Louvre, Paris | @museelouvre ____________________________ 📍#DailyMuseum  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : . « Thus poore Psyches being left alone, weeping and trembling on the toppe of the rocke, was blowne by the gentle aire and of shrilling Zephyrus, and carried from the hill with a meek winde, which retained her garments up, and by little and little bought her downe into a deepe valley, where she was laid in a bed of most sweet and fragrant flowers. » | Apuleius, The Golden Asse, IV, 35, 4. ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : . « Cependant la solitude rend à Psyché toutes ses craintes; ses larmes recommencent à couler, quand tout à coup elle se sent caressée par le souffle amoureux du Zéphyr, qui d'abord fait seulement onduler les deux pans de sa robe. Le vent en gonfle peu à peu les plis. Insensiblement Psyché se voit soulevée dans l'air, et enfin transportée sans secousse du sommet d'un rocher dans un vallon, où la belle se trouve mollement assise sur un gazon fleuri. » | Apulée, L’Ane d’Or, IV, 35, 4. ____________________________
_________________________________________
Atlas holding up the celestial globe
____________
Atlas soutenant la voûte céleste
____________
Guercino | Le Guerchin (1591-1666)
____________
1646
____________
Oil on canvas / Huile sur toile
____________
Museo Bardini, Florence | @museobardini 
____________
📍#DailyMuseum |
.
.
.
___________
🇬🇧🇺🇸 EN. : The museum where this painting of Guercino is exposed is named after its creator, Stefano Bardini (1854-1922), the most authoritative Italian antiquarian, who, after years of intense business activity, decided to transform his collection into a museum and donate it to the Municipality of Florence. The palazzo where the museum is housed was bought and renovated by Bardini himself in 1881 so he could carry out his antique business. With some changes to the structure and the addition of some authentic architectural elements such as tympanums, portals and stairs, the antiquarian Bardini transformed the old building, once the church and convent of San Gregorio della Pace, into a charming neo-Renaissance palazzo suitable for housing not only the exhibition gallery but also a series of laboratories where the works of art were restored, ready to be sold.
| Musei Civici Fiorentini website
___________
.
.
.
___________
🇫🇷 FR. :  Le musée dans lequel est conservé ce tableau du Guerchin prend son nom de son inventeur, Stefano Bardini (1854-1922), l’antiquaire italien le plus influent qui, après des années d’intense activité commerciale, décida de transformer sa collection en musée et d’en faire don à la Commune de Florence. Le palais, siège du musée, fut acheté et restructuré par Bardini lui-même en 1881 pour y exercer son activité d’antiquaire. Grâce à quelques modifications structurelles et à l’emploi de pièces authentiques, tels que les tympans, les portails et les escaliers, l’antiquaire Bardini transforma le vieil édifice, jadis église et couvent de Saint Grégoire de la Paix, en un suggestif palais néo-Renaissance, convenant pour accueillir non seulement la galerie d’exposition mais aussi une série d’ateliers d’où les œuvres d’art ressortaient restaurées et prêtes à être vendues.
| Site internet Musei Civici Fiorentini
_
_________________________________________ Atlas holding up the celestial globe ____________ Atlas soutenant la voûte céleste ____________ Guercino | Le Guerchin (1591-1666) ____________ 1646 ____________ Oil on canvas / Huile sur toile ____________ Museo Bardini, Florence | @museobardini ____________ 📍#DailyMuseum  | . . . ___________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : The museum where this painting of Guercino is exposed is named after its creator, Stefano Bardini (1854-1922), the most authoritative Italian antiquarian, who, after years of intense business activity, decided to transform his collection into a museum and donate it to the Municipality of Florence. The palazzo where the museum is housed was bought and renovated by Bardini himself in 1881 so he could carry out his antique business. With some changes to the structure and the addition of some authentic architectural elements such as tympanums, portals and stairs, the antiquarian Bardini transformed the old building, once the church and convent of San Gregorio della Pace, into a charming neo-Renaissance palazzo suitable for housing not only the exhibition gallery but also a series of laboratories where the works of art were restored, ready to be sold. | Musei Civici Fiorentini website ___________ . . . ___________ 🇫🇷 FR. : Le musée dans lequel est conservé ce tableau du Guerchin prend son nom de son inventeur, Stefano Bardini (1854-1922), l’antiquaire italien le plus influent qui, après des années d’intense activité commerciale, décida de transformer sa collection en musée et d’en faire don à la Commune de Florence. Le palais, siège du musée, fut acheté et restructuré par Bardini lui-même en 1881 pour y exercer son activité d’antiquaire. Grâce à quelques modifications structurelles et à l’emploi de pièces authentiques, tels que les tympans, les portails et les escaliers, l’antiquaire Bardini transforma le vieil édifice, jadis église et couvent de Saint Grégoire de la Paix, en un suggestif palais néo-Renaissance, convenant pour accueillir non seulement la galerie d’exposition mais aussi une série d’ateliers d’où les œuvres d’art ressortaient restaurées et prêtes à être vendues. | Site internet Musei Civici Fiorentini _
_________________________________________
Fisherman on the Laita
____________________________
Pêcheur sur la Laita
____________________________
Paul Serusier (1864-1927)
____________________________
1890
____________________________
Oil on panel / Huile sur panneau
____________________________
Private collection / Collection privée
____________________________
📍#DailyMuseum |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : In reaction to the Impressionism and the Naturalism, the Nabi want to release the painting from the requirements of the realism. As Henri-Gabriel Ibels wrote it : « Together, we have despise school and the schools, the rapins, their traditions, their jokes and their balls unnecessarily nudist. ».
.
Detached or not from the christianism, the Nabi are looking for a way more spiritual and in contact with the philosophies and new theories from Orient, like the Orphism, the Esotericism and the Theosophy. They apply to find the sacredness of the painting to provoke a new momentum of spirituality by the art.
| Translation @_dailymuseum 😇
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : En réaction à l'impressionnisme, au naturalisme, les nabis veulent libérer leur peinture des exigences du réalisme, comme Henri-Gabriel Ibels a pu l'écrire : « Ensemble, nous avons méprisé l'école et les écoles, les rapins, leurs traditions, leurs farces et leurs bals inutilement nudistes. Ensemble nous nous sommes sérieusement amusés. ».
.
Détachés ou non du christianisme, les artistes nabis cherchent des voies plus spirituelles au contact de philosophies et de doctrines nouvelles teintées d'Orient, d'orphisme, d'ésotérisme et de théosophie. Ils s'appliquent à retrouver le caractère « sacré » de la peinture et à provoquer un nouvel élan spirituel au moyen de l'art.
| @wikipedia 
____________________________
_________________________________________ Fisherman on the Laita ____________________________ Pêcheur sur la Laita ____________________________ Paul Serusier (1864-1927) ____________________________ 1890 ____________________________ Oil on panel / Huile sur panneau ____________________________ Private collection / Collection privée ____________________________ 📍#DailyMuseum  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : In reaction to the Impressionism and the Naturalism, the Nabi want to release the painting from the requirements of the realism. As Henri-Gabriel Ibels wrote it : « Together, we have despise school and the schools, the rapins, their traditions, their jokes and their balls unnecessarily nudist. ». . Detached or not from the christianism, the Nabi are looking for a way more spiritual and in contact with the philosophies and new theories from Orient, like the Orphism, the Esotericism and the Theosophy. They apply to find the sacredness of the painting to provoke a new momentum of spirituality by the art. | Translation @_dailymuseum 😇 ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : En réaction à l'impressionnisme, au naturalisme, les nabis veulent libérer leur peinture des exigences du réalisme, comme Henri-Gabriel Ibels a pu l'écrire : « Ensemble, nous avons méprisé l'école et les écoles, les rapins, leurs traditions, leurs farces et leurs bals inutilement nudistes. Ensemble nous nous sommes sérieusement amusés. ». . Détachés ou non du christianisme, les artistes nabis cherchent des voies plus spirituelles au contact de philosophies et de doctrines nouvelles teintées d'Orient, d'orphisme, d'ésotérisme et de théosophie. Ils s'appliquent à retrouver le caractère « sacré » de la peinture et à provoquer un nouvel élan spirituel au moyen de l'art. | @wikipedia ____________________________
_________________________________________
Lamentation of Christ
___
La Déploration sur le Christ mort
___
Agnolo Bronzino (1503-1572)
___
1540-1545
___
Oil on wood / Huile sur bois
___
Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, Besançon | @mbaa.besancon
___
📍#DailyMuseum |
.
.
.
___
🇬🇧🇺🇸 EN. : The painting was originally commissioned to be the altarpiece for the chapel of Eleonora of Toledo in the Palazzo Vecchio, Florence. Shortly after it was completed in 1545, Eleonora's husband, Grand Duke Cosimo I de' Medici, shipped the picture to Nicolas Perrenot de Granvelle, a chief counselor of the Holy Roman Emperor Charles V, as a diplomatic gift. Granvelle installed it in his private chapel in Besançon. In 1549, Granville commissioned the construction of a grander funerary chapel on his Besançon estate. A year later, he died. The new chapel, with Bronzino's altarpiece installed, was consecrated in 1551. Subsequently, there is no record of the work from the seventeenth century until the French Revolution. To preserve it after Granvelle's chapel was partially destroyed, the picture was housed in the Besançon city hall from 1793 until it became a part of the collection the museum, opened in 1834.
| @wikipedia
___
.
.
.
___
🇫🇷 FR. : Ce tableau est à l’origine une commande destinée à la chapelle d’Eléonore de Tolède dans le Palazzo Vecchio de Florence. L’œuvre est achevée en 1545, quelques années après le Grand Duc de Toscane Côme Ier de Médicis - le mari d’Eléonore de Tolède, offre le tableau à Nicolas Perrenot de Granvelle, chancelier du Saint-Empire de Charles V, en guise de cadeau diplomatique. Granvelle l’installe dans sa chapelle privée à Besançon. En 1549 Granvelle commande la construction d’une grande chapelle funéraire dans son domaine de Besançon. Un an plus tard il meurt. La nouvelle chapelle, avec l’œuvre de Bronzino installée à l’intérieur, est consacrée en 1551. Du XVIIème siècle jusqu’à la Revolution française l’œuvre n’est pas documentée. Suite à la destruction de la chapelle de Granvelle l’œuvre est déplacée dans la marie de Besançon de 1793 jusqu’à ce qu’elle rejoigne les collections du musée ouvert en 1834.
| Traduit par le @_dailymuseum
___
_________________________________________ Lamentation of Christ ___ La Déploration sur le Christ mort ___ Agnolo Bronzino (1503-1572) ___ 1540-1545 ___ Oil on wood / Huile sur bois ___ Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, Besançon | @mbaa.besancon ___ 📍#DailyMuseum  | . . . ___ 🇬🇧🇺🇸 EN. : The painting was originally commissioned to be the altarpiece for the chapel of Eleonora of Toledo in the Palazzo Vecchio, Florence. Shortly after it was completed in 1545, Eleonora's husband, Grand Duke Cosimo I de' Medici, shipped the picture to Nicolas Perrenot de Granvelle, a chief counselor of the Holy Roman Emperor Charles V, as a diplomatic gift. Granvelle installed it in his private chapel in Besançon. In 1549, Granville commissioned the construction of a grander funerary chapel on his Besançon estate. A year later, he died. The new chapel, with Bronzino's altarpiece installed, was consecrated in 1551. Subsequently, there is no record of the work from the seventeenth century until the French Revolution. To preserve it after Granvelle's chapel was partially destroyed, the picture was housed in the Besançon city hall from 1793 until it became a part of the collection the museum, opened in 1834. | @wikipedia ___ . . . ___ 🇫🇷 FR. : Ce tableau est à l’origine une commande destinée à la chapelle d’Eléonore de Tolède dans le Palazzo Vecchio de Florence. L’œuvre est achevée en 1545, quelques années après le Grand Duc de Toscane Côme Ier de Médicis - le mari d’Eléonore de Tolède, offre le tableau à Nicolas Perrenot de Granvelle, chancelier du Saint-Empire de Charles V, en guise de cadeau diplomatique. Granvelle l’installe dans sa chapelle privée à Besançon. En 1549 Granvelle commande la construction d’une grande chapelle funéraire dans son domaine de Besançon. Un an plus tard il meurt. La nouvelle chapelle, avec l’œuvre de Bronzino installée à l’intérieur, est consacrée en 1551. Du XVIIème siècle jusqu’à la Revolution française l’œuvre n’est pas documentée. Suite à la destruction de la chapelle de Granvelle l’œuvre est déplacée dans la marie de Besançon de 1793 jusqu’à ce qu’elle rejoigne les collections du musée ouvert en 1834. | Traduit par le @_dailymuseum ___
_________________________________________
Nymph
____________________________
Nymphe
____________________________
2nd century AD
____________________________
IIème siècle ap. J.-C.
____________________________
Limestone / Calcaire
____________________________
Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite 
____________________________
📍#DailyMuseum | #MuséeDeLaRomanité |
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Cette statue fait partie du groupe statuaire de la route de Beaucaire - du nom de la rue nîmoise où elles furent découvertes. .
Le groupe se compose de huit statues : deux nymphes, deux silènes, deux chèvres, un berger assis et une tête masculine. Elles ont été réalisées par un atelier local qui a su s’adapter aux nouveaux modèles arrivés de Rome tout en gardant son identité. Elles ont été découverte dans une zone funéraire. .
Leur thème bachique et pastoral correspond à l’esprit des jardins funéraires, parfois associés aux tombeaux monumentaux pour évoquer les champs Élyséens, lieu de repos des défunts. Ces tombeaux apparaissent en Narbonnaise à la fin du IIème siècle ap. J.-C. avec l’émergence de grandes familles gallo-romaines soucieuses de montrer avec ostentation leur réussite sociale. | Cartel de l’œuvre
____________________________
_________________________________________ Nymph ____________________________ Nymphe ____________________________ 2nd century AD ____________________________ IIème siècle ap. J.-C. ____________________________ Limestone / Calcaire ____________________________ Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #MuséeDeLaRomanité  | . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Cette statue fait partie du groupe statuaire de la route de Beaucaire - du nom de la rue nîmoise où elles furent découvertes. . Le groupe se compose de huit statues : deux nymphes, deux silènes, deux chèvres, un berger assis et une tête masculine. Elles ont été réalisées par un atelier local qui a su s’adapter aux nouveaux modèles arrivés de Rome tout en gardant son identité. Elles ont été découverte dans une zone funéraire. . Leur thème bachique et pastoral correspond à l’esprit des jardins funéraires, parfois associés aux tombeaux monumentaux pour évoquer les champs Élyséens, lieu de repos des défunts. Ces tombeaux apparaissent en Narbonnaise à la fin du IIème siècle ap. J.-C. avec l’émergence de grandes familles gallo-romaines soucieuses de montrer avec ostentation leur réussite sociale. | Cartel de l’œuvre ____________________________
_________________________________________
Detail of a mural painting : Mystic shepherd on a landscape.
____________________________
Detail du tableau central d’une peinture murale : Berger mythique assis dans un paysage. 
____________________________
Middle of the 1st century AD
____________________________
Milieu du Ier siècle ap. J.-C.
____________________________
Discovered in 1992 in the Villa Roma of the city of Nîmes.
____________________________
Découverte en 1992 dans la Villa Roma de Nîmes.
____________________________
Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite 
____________________________
📍#DailyMuseum | #MuséeDeLaRomanité |
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Retrouvée dans une maison romaine à Nîmes - la Villa Roma, le tableau prenait place au milieu d’un mur uniformément rouge, séparés en grand panneaux par de fins candélabres, également décoré d’un bandeau noir en partie inférieure, où était représentée une frise de nains caricaturaux.
.
Cette ordonnance générale de la paroi, sobrement rythmée de candélabres avec un tableau flottant au centre, s’inscrit pleinement dans ce qu’on définit comme le IIIème style pompéien, d’après la classification d’August Mau qui répartie la peinture romaine en quatre grands styles. .
Grâce à cette classification on peut dater la peinture de Nîmes du milieu du Ier siècle après J.-C.
.
Le panneau mythologique représente un jeune homme nu, assis sur un rocher recouvert d’un manteau, celui-ci tient une lance ou un bâton ; à l’arrière-plan se trouvent deux édifices. Sans attribut particulier le personnage est difficile à identifier : la lance pourrait renvoyer à un héros grec, un chasseur ou peut-être à Jupiter ; si c’est un bâton il s’agirait d’un berger.
.
L’oeuvre présente de nombreuses similitudes avec les peintures retrouvées à Pompéi, témoignant de la diffusion des modèles pompéiens jusqu’en Gaule romaine.
| @telemaque_radcliffe & @_dailymuseum 😇
____________________________
_________________________________________ Detail of a mural painting : Mystic shepherd on a landscape. ____________________________ Detail du tableau central d’une peinture murale : Berger mythique assis dans un paysage. ____________________________ Middle of the 1st century AD ____________________________ Milieu du Ier siècle ap. J.-C. ____________________________ Discovered in 1992 in the Villa Roma of the city of Nîmes. ____________________________ Découverte en 1992 dans la Villa Roma de Nîmes. ____________________________ Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #MuséeDeLaRomanité  | . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Retrouvée dans une maison romaine à Nîmes - la Villa Roma, le tableau prenait place au milieu d’un mur uniformément rouge, séparés en grand panneaux par de fins candélabres, également décoré d’un bandeau noir en partie inférieure, où était représentée une frise de nains caricaturaux. . Cette ordonnance générale de la paroi, sobrement rythmée de candélabres avec un tableau flottant au centre, s’inscrit pleinement dans ce qu’on définit comme le IIIème style pompéien, d’après la classification d’August Mau qui répartie la peinture romaine en quatre grands styles. . Grâce à cette classification on peut dater la peinture de Nîmes du milieu du Ier siècle après J.-C. . Le panneau mythologique représente un jeune homme nu, assis sur un rocher recouvert d’un manteau, celui-ci tient une lance ou un bâton ; à l’arrière-plan se trouvent deux édifices. Sans attribut particulier le personnage est difficile à identifier : la lance pourrait renvoyer à un héros grec, un chasseur ou peut-être à Jupiter ; si c’est un bâton il s’agirait d’un berger. . L’oeuvre présente de nombreuses similitudes avec les peintures retrouvées à Pompéi, témoignant de la diffusion des modèles pompéiens jusqu’en Gaule romaine. | @telemaque_radcliffe & @_dailymuseum 😇 ____________________________
_________________________________________
Little statue of Silenus carrying a skin of wine
 ____________________________
Statuette de silène portant une outre de vin
____________________________
1st - 2nd century AD 
____________________________
Ier - IIème siècle ap. J.-C.
____________________________
Marble / Marbre
____________________________
Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite 
____________________________
📍#DailyMuseum | #MuséeDeLaRomanité |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : In Greek mythology was a companion and tutor to the wine god Dionysus. He is typically older than the satyrs of the Dionysian retinue (thiasos), and sometimes considerably older, in which case he may be referred to as a Papposilenus. The plural sileni refers to the mythological figure as a type that is sometimes thought to be differentiated from a satyr by having the attributes of a horse rather than a goat, though usage of the two words is not consistent enough to permit a sharp distinction.
| @wikipedia 
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Dans la mythologie grecque, Silène est un satyre, père adoptif et précepteur du dieu Dionysos, qui l'accompagne sans cesse. Il est en outre le dieu personnifiant l'Ivresse, assez proche en ce sens de deux autres divinités mineures faisant l'une et l'autre partie du cortège de Dionysos, Comos (la bonne Chère) et Coros (la Satiété).
| @wikipedia 
____________________________
_________________________________________ Little statue of Silenus carrying a skin of wine ____________________________ Statuette de silène portant une outre de vin ____________________________ 1st - 2nd century AD ____________________________ Ier - IIème siècle ap. J.-C. ____________________________ Marble / Marbre ____________________________ Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #MuséeDeLaRomanité  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : In Greek mythology was a companion and tutor to the wine god Dionysus. He is typically older than the satyrs of the Dionysian retinue (thiasos), and sometimes considerably older, in which case he may be referred to as a Papposilenus. The plural sileni refers to the mythological figure as a type that is sometimes thought to be differentiated from a satyr by having the attributes of a horse rather than a goat, though usage of the two words is not consistent enough to permit a sharp distinction. | @wikipedia ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Dans la mythologie grecque, Silène est un satyre, père adoptif et précepteur du dieu Dionysos, qui l'accompagne sans cesse. Il est en outre le dieu personnifiant l'Ivresse, assez proche en ce sens de deux autres divinités mineures faisant l'une et l'autre partie du cortège de Dionysos, Comos (la bonne Chère) et Coros (la Satiété). | @wikipedia ____________________________
_________________________________________
Mosaic with Medusa in the center, seven medallions with flower and double-strand braid in the border.
____________________________
Mosaïque avec Méduse au centre, sept médaillons avec fleur, tressé à deux brins en bordure. 
____________________________
End of the 1st century - 2nd century AD
____________________________
Fin du Ier siècle - IIème siècle ap. J.-C.
____________________________
Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite 
____________________________
📍#DailyMuseum | #MuséeDeLaRomanité |
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : La mosaïque d’aujourd’hui se compose d’un cercle placé dans un carré de 180cm de côté. Celui-ci est divisé en sept hexagones eux-mêmes séparés par des tresses. L’hexagone central contient une représentation de la tête de Méduse (une créature de la mythologie antique connue pour sa chevelure composée de serpents), un motif connu sous le nom de gorgoneion. Les hexagones qui l’entourent sont eux composés de fleurons. Dans la partie inférieure de la mosaïque se trouve une frise présentant six rosaces de différentes formes.
.
La mosaïque était probablement placée au centre d’un triclinium (un espace utilisé dans l’Antiquité comme salle à manger), les trois lits sur lesquels mangeaient les invités se répartissaient autour de la mosaïque (à l’exception du côté où se trouve la frise de rosaces). Le décor renvoie à la divinité du vin et du banquet Dionysos ou Bacchus notamment les canthares d’où sortent des rinceaux de lierre.
.
Le terme de « mosaïque » aurait pour origine le terme grec de mousaikón - « oeuvre digne des Muses ». Au Ier siècle ap. J.-C., pour définir ce que nous appelons aujourd’hui « mosaïque », Pline l’Ancien utilise l’expression - pavimentum tesseris structum, « pavement composé de tesselles ». Les tesselles étant les petits cubes qui une fois assemblés forment le motif et donc la mosaïque.
| @telemaque_radcliffe & @_dailymuseum 😇
____________________________
_________________________________________ Mosaic with Medusa in the center, seven medallions with flower and double-strand braid in the border. ____________________________ Mosaïque avec Méduse au centre, sept médaillons avec fleur, tressé à deux brins en bordure. ____________________________ End of the 1st century - 2nd century AD ____________________________ Fin du Ier siècle - IIème siècle ap. J.-C. ____________________________ Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #MuséeDeLaRomanité  | . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : La mosaïque d’aujourd’hui se compose d’un cercle placé dans un carré de 180cm de côté. Celui-ci est divisé en sept hexagones eux-mêmes séparés par des tresses. L’hexagone central contient une représentation de la tête de Méduse (une créature de la mythologie antique connue pour sa chevelure composée de serpents), un motif connu sous le nom de gorgoneion. Les hexagones qui l’entourent sont eux composés de fleurons. Dans la partie inférieure de la mosaïque se trouve une frise présentant six rosaces de différentes formes. . La mosaïque était probablement placée au centre d’un triclinium (un espace utilisé dans l’Antiquité comme salle à manger), les trois lits sur lesquels mangeaient les invités se répartissaient autour de la mosaïque (à l’exception du côté où se trouve la frise de rosaces). Le décor renvoie à la divinité du vin et du banquet Dionysos ou Bacchus notamment les canthares d’où sortent des rinceaux de lierre. . Le terme de « mosaïque » aurait pour origine le terme grec de mousaikón - « oeuvre digne des Muses ». Au Ier siècle ap. J.-C., pour définir ce que nous appelons aujourd’hui « mosaïque », Pline l’Ancien utilise l’expression - pavimentum tesseris structum, « pavement composé de tesselles ». Les tesselles étant les petits cubes qui une fois assemblés forment le motif et donc la mosaïque. | @telemaque_radcliffe & @_dailymuseum 😇 ____________________________
_________________________________________
Fountain Statue of Neptune
____________________________
Statue Fontaine de Neptune
____________________________
2nd century AD / IIème siècle ap. J.-C.
____________________________
Limestone / Calcaire
____________________________
Discovery during the excavations of the Jean-Jaurès car park in Nîmes in 2006-2007.
____________________________
Découverte au cours des fouilles du parking Jean-Jaurès de Nîmes en 2006-2007.
____________________________
Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite 
____________________________
📍#DailyMuseum | #MuséeDeLaRomanité |
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Cette statue représente Neptune selon le type du Latran, reinterpretation d’un prototype de Lysippe, célèbre sculpteur grec du IVème siècle av. J.-C.
Réalisée dans un calcaire local, elle est de facture régionale. Le travail de sculpture est soigné. Dans la main gauche, il faut restituer la hampe d’un trident. Par rapport au modèle, le sculpteur a réduit la profondeur en redressant le torse pour l’insérer dans une niche étroite. La jambe droite repose sur un appui en forme de navire de guerre orné sur sa coque d’un triton et d’un dauphin. 
Un jet d’eau sortait de l’orifice percé dans le navire et tombait dans un bassin en contre-bas. Le manteau et le socle étaient peints (traces de rouge et de bleu).
| Cartel de l’œuvre
____________________________
_________________________________________ Fountain Statue of Neptune ____________________________ Statue Fontaine de Neptune ____________________________ 2nd century AD / IIème siècle ap. J.-C. ____________________________ Limestone / Calcaire ____________________________ Discovery during the excavations of the Jean-Jaurès car park in Nîmes in 2006-2007. ____________________________ Découverte au cours des fouilles du parking Jean-Jaurès de Nîmes en 2006-2007. ____________________________ Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #MuséeDeLaRomanité  | . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Cette statue représente Neptune selon le type du Latran, reinterpretation d’un prototype de Lysippe, célèbre sculpteur grec du IVème siècle av. J.-C. Réalisée dans un calcaire local, elle est de facture régionale. Le travail de sculpture est soigné. Dans la main gauche, il faut restituer la hampe d’un trident. Par rapport au modèle, le sculpteur a réduit la profondeur en redressant le torse pour l’insérer dans une niche étroite. La jambe droite repose sur un appui en forme de navire de guerre orné sur sa coque d’un triton et d’un dauphin. Un jet d’eau sortait de l’orifice percé dans le navire et tombait dans un bassin en contre-bas. Le manteau et le socle étaient peints (traces de rouge et de bleu). | Cartel de l’œuvre ____________________________
_________________________________________
Theater Masks
____________________________
Masque de théâtre
____________________________
1st - 2nd century AD
____________________________
Ier - IIème siècle ap. J.-C.
____________________________
Discovered during the roadworks on the Ales road.
____________________________
Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite 
____________________________
📍#DailyMuseum | #MuséeDeLaRomanité |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : During the antiquity the masks were used by the actors during the theatrical plays. These masks were mostly in wood, bronze or textile, so a few of them are preserved today. Each mask was used for a specific role. In the comedy there is the role of the peasant, of the perfect boy or of the procurer. And in the tragedy there is the role of the old servant or the role of the delicate boy. The masks can also be used during the religious rituals (dyonisiac or funeral). Gradually the mask becomes a decorative motif in particular in the sculpture, as here, but also in architecture.
| @_dailymuseum 😇
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Dans l’Antiquité les masques utilisés par les acteurs au cours des représentions théâtrales étaient généralement en bois, en cuivre ou en tissu.  Très peu de ces masques sont aujourd’hui conservés. Chaque masque illustrait un rôle, certains pour la comédie comme celui du paysan, du jeune homme parfait ou du proxénète ; et d’autres pour la tragédie comme celui de la vieille servante ou celui de l’homme délicat. Les masques peuvent également être utilisés lors de rituels religieux (dionysiaque ou funéraire). Progressivement le masque devient un motif décoratif que l’on va notamment retrouver dans le domaine de la sculpture, comme ici, mais également dans l’architecture. | @telemaque_radcliffe & @_dailymuseum 😇
____________________________
_________________________________________ Theater Masks ____________________________ Masque de théâtre ____________________________ 1st - 2nd century AD ____________________________ Ier - IIème siècle ap. J.-C. ____________________________ Discovered during the roadworks on the Ales road. ____________________________ Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #MuséeDeLaRomanité  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : During the antiquity the masks were used by the actors during the theatrical plays. These masks were mostly in wood, bronze or textile, so a few of them are preserved today. Each mask was used for a specific role. In the comedy there is the role of the peasant, of the perfect boy or of the procurer. And in the tragedy there is the role of the old servant or the role of the delicate boy. The masks can also be used during the religious rituals (dyonisiac or funeral). Gradually the mask becomes a decorative motif in particular in the sculpture, as here, but also in architecture. | @_dailymuseum 😇 ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Dans l’Antiquité les masques utilisés par les acteurs au cours des représentions théâtrales étaient généralement en bois, en cuivre ou en tissu. Très peu de ces masques sont aujourd’hui conservés. Chaque masque illustrait un rôle, certains pour la comédie comme celui du paysan, du jeune homme parfait ou du proxénète ; et d’autres pour la tragédie comme celui de la vieille servante ou celui de l’homme délicat. Les masques peuvent également être utilisés lors de rituels religieux (dionysiaque ou funéraire). Progressivement le masque devient un motif décoratif que l’on va notamment retrouver dans le domaine de la sculpture, comme ici, mais également dans l’architecture. | @telemaque_radcliffe & @_dailymuseum 😇 ____________________________
_________________________________________
Mosaic of Pentheus - Detail: central scene - the murder of Pentheus by his mother Agave
____________________________
Mosaïque de Penthée - Détail : scène centrale - le meurtre de Penthée par sa mère Agavè
____________________________
2nd century AB. / IIème siècle ap. J.-C.
____________________________
Discovery during the excavations of the Jean-Jaurès car park in Nîmes in 2006-2007.
____________________________
Découverte au cours des fouilles du parking Jean-Jaurès de Nîmes en 2006-2007.
____________________________
Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite 
____________________________
📍#DailyMuseum | #MuséeDeLaRomanité |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : Pentheus, more and more irritated, goes to the mountain, where are celebrated the rites he forbids. He sees the followers of Bacchus celebrating their mysteries. Agave, his mother and his aunts (Ino and Autonoé) and the crowd of Bacchantes, prey to a sort of delirium, pursue him, mutilate him, in spite of his entreaties and his confessions, and put him to death. Since then was established the cult of Bacchus in the region of Thebes.
| (summary ⤴️)
| References : Ovid, Metamorphoses, Book III, 692-733
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Penthée, de plus en plus irrité, se rend dans la montagne, où sont célébrés les rites qu'il interdit. Il voit les adeptes de Bacchus célèbrer ses mystères. Agavé, sa mère et ses tantes (Ino et Autonoé) et la foule des Bacchantes, en proie à une sorte de délire, le poursuivent, le mutilent, malgré ses supplications et ses aveux, et le mettent à mort. Ainsi fut instauré le culte de Bacchus dans la région de Thèbes.
| (résumé ⤴️)
| Source antique : Ovide, Les Metamorphoses, Livre III, 692-733
____________________________
_________________________________________ Mosaic of Pentheus - Detail: central scene - the murder of Pentheus by his mother Agave ____________________________ Mosaïque de Penthée - Détail : scène centrale - le meurtre de Penthée par sa mère Agavè ____________________________ 2nd century AB. / IIème siècle ap. J.-C. ____________________________ Discovery during the excavations of the Jean-Jaurès car park in Nîmes in 2006-2007. ____________________________ Découverte au cours des fouilles du parking Jean-Jaurès de Nîmes en 2006-2007. ____________________________ Musée de la Romanité, Nîmes | @museeromanite ____________________________ 📍#DailyMuseum  | #MuséeDeLaRomanité  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : Pentheus, more and more irritated, goes to the mountain, where are celebrated the rites he forbids. He sees the followers of Bacchus celebrating their mysteries. Agave, his mother and his aunts (Ino and Autonoé) and the crowd of Bacchantes, prey to a sort of delirium, pursue him, mutilate him, in spite of his entreaties and his confessions, and put him to death. Since then was established the cult of Bacchus in the region of Thebes. | (summary ⤴️) | References : Ovid, Metamorphoses, Book III, 692-733 ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Penthée, de plus en plus irrité, se rend dans la montagne, où sont célébrés les rites qu'il interdit. Il voit les adeptes de Bacchus célèbrer ses mystères. Agavé, sa mère et ses tantes (Ino et Autonoé) et la foule des Bacchantes, en proie à une sorte de délire, le poursuivent, le mutilent, malgré ses supplications et ses aveux, et le mettent à mort. Ainsi fut instauré le culte de Bacchus dans la région de Thèbes. | (résumé ⤴️) | Source antique : Ovide, Les Metamorphoses, Livre III, 692-733 ____________________________
______________________________________
Behind the scenes
____________________________
Dans les coulisses
____________________________
Jean-Louis Forain (1852-1931)
____________________________
19th century / XIXème siècle
____________________________
Pastel, gouache, carton
____________________________
Petit Palais - Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris, Paris | @petitpalais_musee 
____________________________
📍#DailyMuseum |
.
.
.
____________________________
🇬🇧🇺🇸 EN. : Jean-Louis Forain is a follower and protégé of Edgar Degas, Forain joined the Impressionist circle in time to take part in the fourth independent exhibition in 1879; he participated in four of the eight Impressionist Exhibitions (1879, 1880, 1881 et 1886). Influenced by Impressionist theories on light and color, he depicts scenes of everyday life: his watercolors, pastels, and paintings focused on Parisian popular entertainments and themes of modernity—the racetrack, the ballet, the comic opera, and bustling cafés. | @wikipedia
____________________________
.
.
.
____________________________
🇫🇷 FR. : Jean—Louis Forain est un suiveur et protégé d’Edgar Degas, Forain rejoint le groupe des impressionnistes pour prendre part à la quatrième exposition indépendante en 1879 - il participera à quatre des huit expositions impressionnistes en 1879, 1880, 1881 et 1886. Influencé par les théories impressionnistes sur la lumière et la couleur ses œuvres présentent des scènes de la vie courante. Les aquarelles, pastels et peintures sont centrés sur les loisirs populaires de la vie parisienne et les thèmes liés à la modernité - l’hippodrome, le ballet, l’opéra comique ou les cafés animés.
| Traduit par le @_dailymuseum 😇
____________________________
______________________________________ Behind the scenes ____________________________ Dans les coulisses ____________________________ Jean-Louis Forain (1852-1931) ____________________________ 19th century / XIXème siècle ____________________________ Pastel, gouache, carton ____________________________ Petit Palais - Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris, Paris | @petitpalais_musee ____________________________ 📍#DailyMuseum  | . . . ____________________________ 🇬🇧🇺🇸 EN. : Jean-Louis Forain is a follower and protégé of Edgar Degas, Forain joined the Impressionist circle in time to take part in the fourth independent exhibition in 1879; he participated in four of the eight Impressionist Exhibitions (1879, 1880, 1881 et 1886). Influenced by Impressionist theories on light and color, he depicts scenes of everyday life: his watercolors, pastels, and paintings focused on Parisian popular entertainments and themes of modernity—the racetrack, the ballet, the comic opera, and bustling cafés. | @wikipedia ____________________________ . . . ____________________________ 🇫🇷 FR. : Jean—Louis Forain est un suiveur et protégé d’Edgar Degas, Forain rejoint le groupe des impressionnistes pour prendre part à la quatrième exposition indépendante en 1879 - il participera à quatre des huit expositions impressionnistes en 1879, 1880, 1881 et 1886. Influencé par les théories impressionnistes sur la lumière et la couleur ses œuvres présentent des scènes de la vie courante. Les aquarelles, pastels et peintures sont centrés sur les loisirs populaires de la vie parisienne et les thèmes liés à la modernité - l’hippodrome, le ballet, l’opéra comique ou les cafés animés. | Traduit par le @_dailymuseum 😇 ____________________________