an online Instagram web viewer

#prixfemina medias

Photos

Tropique de la violence de Nathacha Appanah: Quelle lecture!

Tropique de la violence porte bien son nom car à travers ces narrations multiples c'est bien de la violence à chaque page ou presque qu'on lit.
La violence et la misère surtout.
Je ne me suis pas forcément beaucoup attachée aux personnages mais ce n'est pas très important car le personnage principal de ce livre c'est Mayotte, qui ressort à travers toutes les narrations: le plus beau lagon du monde, les kwassa kwassa, la violence, les immigrés illégaux qui survivent plus mal que bien, le plus grand bidonville de France, la France. Mayotte c'est tout ça et beaucoup de choses encore et c'est vraiment la force de ce livre de nous faire découvrir cette île  par ces points de vue multiple.

Le livre est court et le style assez direct, l'intrigue prenante, je comprends pourquoi ce livre a reçu tant de prix. 
A lire!

#nathachaappanah #tropiquedelaviolence #mayotte #bookstagram #igreads #instalivre #tycroistoiauxdjinns? #cestçalafranceaussi #prixfemina
Tropique de la violence de Nathacha Appanah: Quelle lecture! Tropique de la violence porte bien son nom car à travers ces narrations multiples c'est bien de la violence à chaque page ou presque qu'on lit. La violence et la misère surtout. Je ne me suis pas forcément beaucoup attachée aux personnages mais ce n'est pas très important car le personnage principal de ce livre c'est Mayotte, qui ressort à travers toutes les narrations: le plus beau lagon du monde, les kwassa kwassa, la violence, les immigrés illégaux qui survivent plus mal que bien, le plus grand bidonville de France, la France. Mayotte c'est tout ça et beaucoup de choses encore et c'est vraiment la force de ce livre de nous faire découvrir cette île par ces points de vue multiple. Le livre est court et le style assez direct, l'intrigue prenante, je comprends pourquoi ce livre a reçu tant de prix. A lire! #nathachaappanah  #tropiquedelaviolence  #mayotte  #bookstagram  #igreads  #instalivre  #tycroistoiauxdjinns ? #cestçalafranceaussi  #prixfemina 
«Dans ces bras-là» de Camille Laurens. Citation de Paul Claudel «VOUS SAVEZ TRÈS BIEN QUE VOUS NE TROUVEREZ PAS AILLEURS QU'AVEC MOI» #editionspol #prixfemina #danscesbraslà #camillelaurens #citation #paulclaudel #lecture #livres #livre #instalivre #page #books #book #reading #instagood #library #instalecture #author #readinglist #auteur #ecrivain #lestitresdeslivres @les_titres_des_livres
Bienvenue à vous,
Prix Femina 2012. Julie Otsuka
Poignant, un roman/récit qui touche au coeur. Il y a de l'émotion, de la poésie, de la  douceur. Les mots sonnent justes, la pudeur est présente comme une mélopée.
Une histoire forte et brute avec un style qui exprime de l'incantation.

Au depart du japon une écriture chaloupée comme des vagues, par une immense solitude à l'unisson de ce petit groupe de japonaises, qui partent pour une vie meilleure... Une bouleversante tristesse se profile avec en toile de fond la joie qu'est la vie malgré tout.

La manière d'écrire le récit entre le "je et le nous"est singulière. Cette histoire unique et multiple en même temps est passionnante et originale, importante et incontournable.

Nous percevons dans sa globalité une émotion qui nous bouleverse au plus profond de notre être. C'est d'autant plus fort et accentué par le sentiment que dégage le groupe dans son ensemble.

Ce sont des histoires vraies, les souffrances d'un peuple éloigné de leurs proches... qui va devenir la catégorie des invisibles.

Une très belle oeuvre qui permet aussi de comprendre le grand décalage entre les désirs et l'utopie du rêve Américain.

Enfin, la guerre est juste l'apogée de la douleur. Un épisode douloureux qui est resté silencieux dans un pays démocratique !

Pour conclure, j’avoue que j’ignorais tout de cet épisode tragique de l’histoire du Japon. Un sujet passionnant, dont j'ai apprécié le traitement littéraire. 
À lire et à offrir sans modération !

Cela me donne l'envie de lire le précédent ouvrage : "Quand l'Empereur était un dieu".
.
#edition1018
#julieotsuka #prixfemina
#certainesnavaientjamaisvulamer
#quandlempereuretaitundieu
.
.
.
.
.
#romanhistorique #jaimelire #luetadoré #livrestagram 
#lecture #lectures #bookstagram
#lecturedumoment #lecteur #litterature 
#instalivre #lire #librairie #romans #auteure #écrivain #passionlecture #bouquin #bouquiner #slowreading #lecturedujour #lecturedusoir #passionlecture #livreaddict #livre #livrecoupdecoeur
Bienvenue à vous, Prix Femina 2012. Julie Otsuka Poignant, un roman/récit qui touche au coeur. Il y a de l'émotion, de la poésie, de la douceur. Les mots sonnent justes, la pudeur est présente comme une mélopée. Une histoire forte et brute avec un style qui exprime de l'incantation. Au depart du japon une écriture chaloupée comme des vagues, par une immense solitude à l'unisson de ce petit groupe de japonaises, qui partent pour une vie meilleure... Une bouleversante tristesse se profile avec en toile de fond la joie qu'est la vie malgré tout. La manière d'écrire le récit entre le "je et le nous"est singulière. Cette histoire unique et multiple en même temps est passionnante et originale, importante et incontournable. Nous percevons dans sa globalité une émotion qui nous bouleverse au plus profond de notre être. C'est d'autant plus fort et accentué par le sentiment que dégage le groupe dans son ensemble. Ce sont des histoires vraies, les souffrances d'un peuple éloigné de leurs proches... qui va devenir la catégorie des invisibles. Une très belle oeuvre qui permet aussi de comprendre le grand décalage entre les désirs et l'utopie du rêve Américain. Enfin, la guerre est juste l'apogée de la douleur. Un épisode douloureux qui est resté silencieux dans un pays démocratique ! Pour conclure, j’avoue que j’ignorais tout de cet épisode tragique de l’histoire du Japon. Un sujet passionnant, dont j'ai apprécié le traitement littéraire. À lire et à offrir sans modération ! Cela me donne l'envie de lire le précédent ouvrage : "Quand l'Empereur était un dieu". . #edition1018  #julieotsuka  #prixfemina  #certainesnavaientjamaisvulamer  #quandlempereuretaitundieu  . . . . . #romanhistorique  #jaimelire  #luetadoré  #livrestagram  #lecture  #lectures  #bookstagram  #lecturedumoment  #lecteur  #litterature  #instalivre  #lire  #librairie  #romans  #auteure  #écrivain  #passionlecture  #bouquin  #bouquiner  #slowreading  #lecturedujour  #lecturedusoir  #passionlecture  #livreaddict  #livre  #livrecoupdecoeur 
Sélectionné pour le prix Femina, “La marcheuse” de Samar Yazbeck. Disponible en librairie et en vente en ligne.

À travers la déambulation vive et poétique d’une adolescente singulière dans l’horreur de la guerre, Samar Yazbek continue son combat pour exposer aux yeux du monde la souffrance du peuple syrien.

#culturecodubai #librairiefrancophone #Dubai #rentreelitteraire2018 #prixFemina #selection #selectionlitteraire
Who has read her?! Tell us everything.
Who has read her?! Tell us everything.
#genial ! 
C est beau mais c’est beau !!!
#francoischeng #prixfemina 
#book @academiefrancaise #foodforsoul #china #lelivredepoche #book
🤩 Qui vois-je dans la 2ème sélection du prix Femina ?? OMG c’est Taxi Curaçao de @stefanbrijs_arend ! 
Vous ne pouvez pas le rater, sa couverture est franchement de loin la plus solaire ☀️☀️et le mérite revient à @m87design .
#prixfemina #prixlitteraire #rentreelitteraire2018 #taxicuracao #stefanbrijs
With his debut novel FRERE D'AME, Senegalese poet David Diop has not only been longlisted but shortlisted for the Prix Goncourt, the Prix Renaudot, the Prix Médicis AND the Prix Femina... quite an achievement and a rare one! At Caravansérail we absolutely loved this powerful and moving novel in which Diop tells the story of the descent into madness of a Senegalese Tirailleur during the First World War. A very important book.
-
@editionsduseuil #daviddiop #freredame #rentreelitteraire2018 #editionsduseuil #caravanserail_london #caravanserailrecommends #readinfrench #goodreads #bookstagram #litterature #booksofinstagram #igreads #coupdecoeur #prixgoncourt #prixrenaudot #prixmedicis #prixfemina
With his debut novel FRERE D'AME, Senegalese poet David Diop has not only been longlisted but shortlisted for the Prix Goncourt, the Prix Renaudot, the Prix Médicis AND the Prix Femina... quite an achievement and a rare one! At Caravansérail we absolutely loved this powerful and moving novel in which Diop tells the story of the descent into madness of a Senegalese Tirailleur during the First World War. A very important book. - @editionsduseuil #daviddiop  #freredame  #rentreelitteraire2018  #editionsduseuil  #caravanserail_london  #caravanserailrecommends  #readinfrench  #goodreads  #bookstagram  #litterature  #booksofinstagram  #igreads  #coupdecoeur  #prixgoncourt  #prixrenaudot  #prixmedicis  #prixfemina 
"Un bambino handicappato, poi due. Perché non tre...
Non me l'aspettavo.
Dove andiamo, papà?
Andiamo a prendere l'autostrada, contromano.
Andiamo in Alaska. Ad accarezzare gli orsi. Ci faremo sbranare.
Andiamo per funghi. Amanite falloidi per fare una bella frittata.
Andiamo in piscina. A tuffarci dal trampolino, nella vasca senz'acqua.
Andiamo al mare. A Mont-Saint-Michel. A passeggiare sulle sabbie mobili. Sprofonderemo. Andremo all'inferno.
Thomas continua, imperturbabile: «Dove andiamo, papà?»"
#ticonsigliounlibro #doveandiamopapà #jeanlouisfournier #rizzoli #rizzolibest #oùonvapapa #prixfemina #padriefigli #figlidiversi #handicap #saturday #saturdaymorningfever #reading #goodbooks #bookstagram #instabook #bookaddicted #bookaholic #booklover #bookpusher #bookphotography #bookabook #abookaday #illibrodelgiorno #ioleggoperché #maisenzaunlibro
"Un bambino handicappato, poi due. Perché non tre... Non me l'aspettavo. Dove andiamo, papà? Andiamo a prendere l'autostrada, contromano. Andiamo in Alaska. Ad accarezzare gli orsi. Ci faremo sbranare. Andiamo per funghi. Amanite falloidi per fare una bella frittata. Andiamo in piscina. A tuffarci dal trampolino, nella vasca senz'acqua. Andiamo al mare. A Mont-Saint-Michel. A passeggiare sulle sabbie mobili. Sprofonderemo. Andremo all'inferno. Thomas continua, imperturbabile: «Dove andiamo, papà?»" #ticonsigliounlibro  #doveandiamopapà  #jeanlouisfournier  #rizzoli  #rizzolibest  #oùonvapapa  #prixfemina  #padriefigli  #figlidiversi  #handicap  #saturday  #saturdaymorningfever  #reading  #goodbooks  #bookstagram  #instabook  #bookaddicted  #bookaholic  #booklover  #bookpusher  #bookphotography  #bookabook  #abookaday  #illibrodelgiorno  #ioleggoperché  #maisenzaunlibro 
.
J ai trouvé l'issue de secours !
#dansedatomesdor
.
L #ecrivain  et #auteur .
@olivierliron
.
 livre ici son 1er roman.
.
En sélection pour le  #prixfemina  avec #einsteinlesexeetmoi ...
.
Et ne manquez pas mes stories...
.
 @almaediteur #lyoncity #villedelyon  #caracolemag #mypresquile #visualyon #writer #author #poet #cityoflyon #book @onlylyon #onlylyon #bloginlyon #thierbj
Souhaitez-moi bonne chance! Picked up this novel, with the aim of improving my French. Any tips for language learning?
•
#lacache #christopheboltanski #prixfemina #stock #roman #fiction #french #francais #learning #languagelearning #motivation #improvement #book #bookstagram #currentread #booksandbits
« Les comptes, il sait très bien les tenir, mais n’aime pas en rendre. Alors il éteint. Tu te recroquevilles le plus loin possible de lui, tout au bord du lit froid, et dans le noir, après un silence assourdissant que tu ne l’aurais pas cru capable de rompre, il commence à faire la lumière sur vous. Il admet qu’il est de nouveau en train de tout détruire, exactement comme il l’a fait, sept ans auparavant, quand tu as failli y laisser ta peau. C’est après son aveu glaçant que tu réalises: sept années ont filé. Jamais tu n’as cherché à compter. Cela ne t’était pas venu à l’esprit. Mais lui, compter, c’est son métier. »
. 
#jureeprixdeslectricesfemina #bookstagram #livre #instabook #trancher #london #londoniscalling #books #lecture #lecturedujour #prixfemina #livresurlesviolencespsychologiques #flammarion #rentreelitteraire #améliecordonnier
.
@flammarionlivres @amelie_cordonnier
« Les comptes, il sait très bien les tenir, mais n’aime pas en rendre. Alors il éteint. Tu te recroquevilles le plus loin possible de lui, tout au bord du lit froid, et dans le noir, après un silence assourdissant que tu ne l’aurais pas cru capable de rompre, il commence à faire la lumière sur vous. Il admet qu’il est de nouveau en train de tout détruire, exactement comme il l’a fait, sept ans auparavant, quand tu as failli y laisser ta peau. C’est après son aveu glaçant que tu réalises: sept années ont filé. Jamais tu n’as cherché à compter. Cela ne t’était pas venu à l’esprit. Mais lui, compter, c’est son métier. » . #jureeprixdeslectricesfemina  #bookstagram  #livre  #instabook  #trancher  #london  #londoniscalling  #books  #lecture  #lecturedujour  #prixfemina  #livresurlesviolencespsychologiques  #flammarion  #rentreelitteraire  #améliecordonnier  . @flammarionlivres @amelie_cordonnier
.
Rencontre :  interview échanges et dédicaces avec
L #ecrivain  et #auteur .
@olivierliron
.  #poete aussi 
présentait son 2 eme livre #Einsteinlesexeetmoi
Une #histoire vraie, la sienne !
#fraiche  spontanée  #intelligente...
En sélection pour le  #prixfemina...ne manquez pas mes stories...
.
#reallife #soul #lyoncity #villedelyon  #caracolemag #mypresquile #visualyon #writer #author #poet #cityoflyon #book @onlylyon #onlylyon #bloginlyon #thierbj
Le premier chapitre d'Einstein, le sexe et moi se termine par la phrase : "Bienvenue dans mon monde."
Merci @olivierliron de nous avoir ouvert ton monde, le temps d'un beau vendredi soir, et surtout de le partager avec tous les lecteurs, et futurs lecteurs de ton récit...
Einstein, le sexe et moi, un bouillonnement d'émotions, de vie, de suspense, d'humour à découvrir !
#auchatlent #olivierliron #einsteinlesexeetmoi #almaediteur #qpuc #prixfemina
Le premier chapitre d'Einstein, le sexe et moi se termine par la phrase : "Bienvenue dans mon monde." Merci @olivierliron de nous avoir ouvert ton monde, le temps d'un beau vendredi soir, et surtout de le partager avec tous les lecteurs, et futurs lecteurs de ton récit... Einstein, le sexe et moi, un bouillonnement d'émotions, de vie, de suspense, d'humour à découvrir ! #auchatlent  #olivierliron  #einsteinlesexeetmoi  #almaediteur  #qpuc  #prixfemina 
Vivian Gornick est au Festival America, à Vincennes, du 21 au 23 septembre.
En dédicace sur le stand Payot & Rivages / Actes Sud.
#viviangornick #lafemmeapart #prixfemina #attachementferoce #festivalamerica #dedicace #litteratureamericaine #newyork
« Einstein, le sexe et moi » d’@olivierliron renferme à mes yeux tout ce qu’il y a a de plus beau dans l’art, une espèce de réaction vitale à ce qui menace l’equilibre interne d’une sensibilité, à ce qui déstabilise tout ce qu’il y a de plus fragile en l’homme, c’est-a-dire d’estimable pour des êtres comme lui. Ce n’est ni de la vengeance, ni de la cruauté, mais un sursaut de la vie que l’on a cru morte en nous. Ce roman, c’est une prise de parole osée après un silence imposée depuis trop longtemps, c’est une parole gagnée « à coup de serrements de gorge » (Char). Ce roman ressemble à certains textes d’Eminem que j’adore comme « Brain Damage » ou « Loyalty », quand l’adulte peut enfin dépasser le silence de l’enfant et réduire à néant tous ses tortionnaires, d’un souffle. C’est cette force trouvée dans son contraire, au fond de ce « trou de douleur caché à l’interieur de nous » dont parle Liron. Même chose dans un quatuor de Beethoven qu’il m’a fait découvrir et que je mettrais un jour dans un film, rien que pour lui rendre hommage, à cet ami que j’estime. 
Liron aurait pu appeler son second roman « La douleur » mais il a préféré un truc plus marrant : « Einstein, le sexe et moi. » Le moi y est dans tous les sens, le savoir amusant, et le sexe, comme toujours, à la fois fondamental et dérisoire. 
Il aurait aussi pu l’appeler « L’écriture ou la vie ». C’est une évidence, ce livre le sauve. Seuls les blessés le savent. C’est le sort de ceux qui furent au mois une fois niés, humiliés, stigmatisés, violentés, renvoyés à une différence qu’ils ont appris à transformer en quelque chose d’autre qu’en haine, et le plus souvent dans une solitude intolérable. Liron se sauve, et nous avec. Mais de quoi exactement ? Lui qui aime les listes, en voici une très incomplète : 
De l’école, et autres casernes. De la solitude. Du silence. D’un intellect coupé des émotions, c’est-à-dire de tout ce que l’occident prend pour de la pensée et qu’on nous biberonne à l’Éducation Nazionale depuis la crèche. Bref, de la norme. De ce que Liron appelle dans une phrase définitive le « POUVOIR HIDEUX ET HAINEUX DE LA NORME ». #einsteinlesexeetmoi #olivierliron #eminem #renechar #roman
« Einstein, le sexe et moi » d’@olivierliron renferme à mes yeux tout ce qu’il y a a de plus beau dans l’art, une espèce de réaction vitale à ce qui menace l’equilibre interne d’une sensibilité, à ce qui déstabilise tout ce qu’il y a de plus fragile en l’homme, c’est-a-dire d’estimable pour des êtres comme lui. Ce n’est ni de la vengeance, ni de la cruauté, mais un sursaut de la vie que l’on a cru morte en nous. Ce roman, c’est une prise de parole osée après un silence imposée depuis trop longtemps, c’est une parole gagnée « à coup de serrements de gorge » (Char). Ce roman ressemble à certains textes d’Eminem que j’adore comme « Brain Damage » ou « Loyalty », quand l’adulte peut enfin dépasser le silence de l’enfant et réduire à néant tous ses tortionnaires, d’un souffle. C’est cette force trouvée dans son contraire, au fond de ce « trou de douleur caché à l’interieur de nous » dont parle Liron. Même chose dans un quatuor de Beethoven qu’il m’a fait découvrir et que je mettrais un jour dans un film, rien que pour lui rendre hommage, à cet ami que j’estime. Liron aurait pu appeler son second roman « La douleur » mais il a préféré un truc plus marrant : « Einstein, le sexe et moi. » Le moi y est dans tous les sens, le savoir amusant, et le sexe, comme toujours, à la fois fondamental et dérisoire. Il aurait aussi pu l’appeler « L’écriture ou la vie ». C’est une évidence, ce livre le sauve. Seuls les blessés le savent. C’est le sort de ceux qui furent au mois une fois niés, humiliés, stigmatisés, violentés, renvoyés à une différence qu’ils ont appris à transformer en quelque chose d’autre qu’en haine, et le plus souvent dans une solitude intolérable. Liron se sauve, et nous avec. Mais de quoi exactement ? Lui qui aime les listes, en voici une très incomplète : De l’école, et autres casernes. De la solitude. Du silence. D’un intellect coupé des émotions, c’est-à-dire de tout ce que l’occident prend pour de la pensée et qu’on nous biberonne à l’Éducation Nazionale depuis la crèche. Bref, de la norme. De ce que Liron appelle dans une phrase définitive le « POUVOIR HIDEUX ET HAINEUX DE LA NORME ». #einsteinlesexeetmoi  #olivierliron  #eminem  #renechar  #roman 
Coucou les Ibis,💪💪💪💪
Un feu d'artifice Disney pour vous annoncer que "Einstein, le sexe et moi" a dû être reimprimer. 
Bravo à @olivierliron pour ce succès mérité 👏👏👏👏👏👏
#einsteinlesexeetmoi #olivierliron #livrestagram #livre #success #ibisdenuit #bookstagram #france #littéraire #femina #prixfemina #talent #coupdecoeur
Aujourd’hui, 21 septembre, deux semaines après sa sortie, Einstein va déjà être réimprimé !!!!! C’est fou !!!!! Merciiiiiiiiiii à toutes les amies libraires, blogueuses, lectrices pour ce bouche à oreille inouï..... Oui j’ai décidé de parler exclusivement au féminin, maintenant que je suis sélectionné pour le Femina. On ne badine pas avec le genre. Merci aussi à tous les amis libraires, blogueurs, lecteurs, parce que vous le valez bien. Et merci à ma grand-mère Josefa, qui est ma plus fervente supportrice depuis l’enfance et met des bougies pour moi depuis la sortie du livre. Elle, ce n’est pas la peine de la rendre inclusive. Vous n’y arriverez pas. Elle est unique. Merci pour tous ces messages, témoignages, commentaires, mots tendres, encouragements que je reçois par dizaine de milliers via les colombes voyageuses. Oui, comme un pigeon voyageur mais inclusif. Merci pour tout cet amour. Ça me rend chaque jour un peu plus fort, un peu plus sûr de moi, un peu plus fragile aussi, parce qu’au fond au-delà d’un certain seuil la vraie force et la vraie fragilité se confondent. Van Gogh: Être amis, être frères, aimer, cela ouvre la prison par puissance souveraine, par charme très puissant. Mais celui qui n’a pas cela demeure dans la mort. Alors aimons-nous dans tous les sens. Vive la vie, le désir d’exister et les pâtes à la bolognaise. Love. ❤️❤️❤️❤️❤️
#einsteinlesexeetmoi
Aujourd’hui, 21 septembre, deux semaines après sa sortie, Einstein va déjà être réimprimé !!!!! C’est fou !!!!! Merciiiiiiiiiii à toutes les amies libraires, blogueuses, lectrices pour ce bouche à oreille inouï..... Oui j’ai décidé de parler exclusivement au féminin, maintenant que je suis sélectionné pour le Femina. On ne badine pas avec le genre. Merci aussi à tous les amis libraires, blogueurs, lecteurs, parce que vous le valez bien. Et merci à ma grand-mère Josefa, qui est ma plus fervente supportrice depuis l’enfance et met des bougies pour moi depuis la sortie du livre. Elle, ce n’est pas la peine de la rendre inclusive. Vous n’y arriverez pas. Elle est unique. Merci pour tous ces messages, témoignages, commentaires, mots tendres, encouragements que je reçois par dizaine de milliers via les colombes voyageuses. Oui, comme un pigeon voyageur mais inclusif. Merci pour tout cet amour. Ça me rend chaque jour un peu plus fort, un peu plus sûr de moi, un peu plus fragile aussi, parce qu’au fond au-delà d’un certain seuil la vraie force et la vraie fragilité se confondent. Van Gogh: Être amis, être frères, aimer, cela ouvre la prison par puissance souveraine, par charme très puissant. Mais celui qui n’a pas cela demeure dans la mort. Alors aimons-nous dans tous les sens. Vive la vie, le désir d’exister et les pâtes à la bolognaise. Love. ❤️❤️❤️❤️❤️ #einsteinlesexeetmoi 
[Prix littéraire] LA FEMME A PART de l’auteure emblématique Vivian Gornick (d’ailleurs présente au @festivalamerica ce week-end !) publié chez @editionsrivages et traduit par Laëtitia Devaux, se trouve pour notre plus grand bonheur dans la sélection du Fémina étranger 2018 💫💫✨⭐️💪🏽
.
LA FEMME A PART (The Odd Woman and the City) by the iconic Vivian Gornick has been nominated for the Prix Fémina. Originally published by our client @fsgbooks, it was published in France by Rivages. We are over the moon 🌙⭐️⭐️⭐️
.
.
#prixfemina #femina #rl2018 #prixfeminaetranger #prixfémina #rentreelitteraire #rentréelittéraire #viviangornick #fsg #fsgbooks #gornick #rivages #payotrivages #festivalamerica #newyork #lautreagence #prixlitteraire #bookstagram #book #instabook #instalivre#foreignrightsLAa
[Prix littéraire] LA FEMME A PART de l’auteure emblématique Vivian Gornick (d’ailleurs présente au @festivalamerica ce week-end !) publié chez @editionsrivages et traduit par Laëtitia Devaux, se trouve pour notre plus grand bonheur dans la sélection du Fémina étranger 2018 💫💫✨⭐️💪🏽 . LA FEMME A PART (The Odd Woman and the City) by the iconic Vivian Gornick has been nominated for the Prix Fémina. Originally published by our client @fsgbooks, it was published in France by Rivages. We are over the moon 🌙⭐️⭐️⭐️ . . #prixfemina  #femina  #rl2018  #prixfeminaetranger  #prixfémina  #rentreelitteraire  #rentréelittéraire  #viviangornick  #fsg  #fsgbooks  #gornick  #rivages  #payotrivages  #festivalamerica  #newyork  #lautreagence  #prixlitteraire  #bookstagram  #book  #instabook  #instalivre #foreignrightsLAa 
Voilà un roman dont on a beaucoup entendu parler depuis sa sortie, élu meilleur livre de l'année par @americamook, retenu dans la 1ère sélection du Prix Femina... Et il faut en parler !

Un roman fort, parfois dérangeant mais nécessaire, sur la construction de soi, l'émancipation dans un contexte familial pour le moins compliqué comme seul un auteur américain aurait pu le traiter.

Turtle est une jeune fille de 14 ans. Elle habite seule avec son père hyper protecteur et possessif qui l'arme dans tous les sens du terme contre le monde extérieur. Il a pour elle un amour passionnel et malsain face auquel elle est complètement impuissante aussi mâture et endurcie soit - elle,  jusqu'au jour où une plus jeune fille arrive à la maison... Un 1er roman bouleversant qui vous habitera longtemps par sa subtilité et sa force. Turtle est une de ces héroïnes qui vous marque à jamais comme Mathilda dans "Léon" de Luc Besson ou Eleven dans "Stranger Things". - Smith - 
@editions_gallmeister @mariebaptistine  #myabsolutedarling #gabrieltallent #america #litteratureamericaine #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #roman #livre #instalivre #prixfemina #book #reading #alireabsolument
Voilà un roman dont on a beaucoup entendu parler depuis sa sortie, élu meilleur livre de l'année par @americamook, retenu dans la 1ère sélection du Prix Femina... Et il faut en parler ! Un roman fort, parfois dérangeant mais nécessaire, sur la construction de soi, l'émancipation dans un contexte familial pour le moins compliqué comme seul un auteur américain aurait pu le traiter. Turtle est une jeune fille de 14 ans. Elle habite seule avec son père hyper protecteur et possessif qui l'arme dans tous les sens du terme contre le monde extérieur. Il a pour elle un amour passionnel et malsain face auquel elle est complètement impuissante aussi mâture et endurcie soit - elle, jusqu'au jour où une plus jeune fille arrive à la maison... Un 1er roman bouleversant qui vous habitera longtemps par sa subtilité et sa force. Turtle est une de ces héroïnes qui vous marque à jamais comme Mathilda dans "Léon" de Luc Besson ou Eleven dans "Stranger Things". - Smith - @editions_gallmeister @mariebaptistine #myabsolutedarling  #gabrieltallent  #america  #litteratureamericaine  #instabook  #bookstagram  #bookaddict  #booklover  #roman  #livre  #instalivre  #prixfemina  #book  #reading  #alireabsolument 
@olivierliron j'ai eu le mien 😉
#instabook #instalivre #book #livre #bookstagrammer #bookstagram #instalivre #lectrice #livreaddict #lectricecomplusive #prixfemina #questions #champion 
Prochainement dans le #blog 😊
@almaediteur 
#streetart
Avant ma chronique, je ne résiste pas au partage de quelques citations extraites de Einstein, le sexe et moi d'Olivier Liron. Une manière de fêter sa sélection au Femina 😉👏😍. 📍《c'est marrant, je parle du corps, mais j'ai l'impression que les mots ont encore plus de pouvoir que les coups, que les mots sont les coups qui ne partent jamais, les plus indélébiles, les plus violents pour le corps》. 📍《on pourrait essayer d'oublier. Mais la façon dont les autres vous font comprendre votre différence, ça s'inscrit aussi dans le corps. J'ai dans mes tripes la mémoire de ma différence qu'on m'a apprise, qu'on a tatouée dans ma chair 》. 📍《la vraie vie est toujours plus romanesque que dans les films 》. 📍《mon amour pour la poésie c'était contre ça, contre le désespoir, contre la solitude et vers la joie》. 📍《 mon premier amour. Je voudrais que le temps s'arrête à la minute où j'ai failli t'embrasser. Ce baiser dans ma tête a duré toute l'éternité. Tu me frôles. Mon amour entre nous il y a des années de distance. Il y a la distance entre nous pareille à tes lèvres 》. 📍《Je me suis rempli la tête d'informations pour peupler ma solitude 》. 📍《la vie est une histoire de cruauté, de bruit et de fureur et elle est racontée par Julien Lepers》. Merci pour tous ces mots @olivierliron ❤. #olivierliron #einsteinlesexeetmoi
@almaediteur #citation #bookstagram #instalivre #instabook #livre #lecturedumoment #roman
#prixfemina #extraits #citations
Avant ma chronique, je ne résiste pas au partage de quelques citations extraites de Einstein, le sexe et moi d'Olivier Liron. Une manière de fêter sa sélection au Femina 😉👏😍. 📍《c'est marrant, je parle du corps, mais j'ai l'impression que les mots ont encore plus de pouvoir que les coups, que les mots sont les coups qui ne partent jamais, les plus indélébiles, les plus violents pour le corps》. 📍《on pourrait essayer d'oublier. Mais la façon dont les autres vous font comprendre votre différence, ça s'inscrit aussi dans le corps. J'ai dans mes tripes la mémoire de ma différence qu'on m'a apprise, qu'on a tatouée dans ma chair 》. 📍《la vraie vie est toujours plus romanesque que dans les films 》. 📍《mon amour pour la poésie c'était contre ça, contre le désespoir, contre la solitude et vers la joie》. 📍《 mon premier amour. Je voudrais que le temps s'arrête à la minute où j'ai failli t'embrasser. Ce baiser dans ma tête a duré toute l'éternité. Tu me frôles. Mon amour entre nous il y a des années de distance. Il y a la distance entre nous pareille à tes lèvres 》. 📍《Je me suis rempli la tête d'informations pour peupler ma solitude 》. 📍《la vie est une histoire de cruauté, de bruit et de fureur et elle est racontée par Julien Lepers》. Merci pour tous ces mots @olivierliron ❤. #olivierliron  #einsteinlesexeetmoi  @almaediteur #citation  #bookstagram  #instalivre  #instabook  #livre  #lecturedumoment  #roman  #prixfemina  #extraits  #citations 
Quand tu es en train de jeter des gants en plastique ayant servi à nettoyer les chiottes et que ton ami @clementbenech t’apprend que tu es dans la sélection du Fémina 
#einsteinlesexeetmoi #prixfemina #bonheur
Quand tu es en train de jeter des gants en plastique ayant servi à nettoyer les chiottes et que ton ami @clementbenech t’apprend que tu es dans la sélection du Fémina #einsteinlesexeetmoi  #prixfemina  #bonheur 
[Prix Littéraire] Première sélection du #prixfemina pour EINSTEIN LE SEXE ET MOI @olivierliron publié chez @almaediteur 👏🏆📺📚🔥💫💥
.
.
Congratulations @olivierliron and @almaediteur for this first selection for the PRIX FEMINA 2018 👏🏆📺📚🔥💫💥
.
.
.
#questionpourunchampion #julienlepers #foreignrightsLAa #prixlitteraire #rentreelitteraire #prixfemina #prixfemina2018 #almaediteur #olivierliron #bonnenouvelle #hypercontent #happy #bookstagram #books
[Prix Littéraire] Première sélection du #prixfemina  pour EINSTEIN LE SEXE ET MOI @olivierliron publié chez @almaediteur 👏🏆📺📚🔥💫💥 . . Congratulations @olivierliron and @almaediteur for this first selection for the PRIX FEMINA 2018 👏🏆📺📚🔥💫💥 . . . #questionpourunchampion  #julienlepers  #foreignrightsLAa  #prixlitteraire  #rentreelitteraire  #prixfemina  #prixfemina2018  #almaediteur  #olivierliron  #bonnenouvelle  #hypercontent  #happy  #bookstagram  #books 
György Dragomán figure dans la première sélection du prix Femina étranger pour son roman "Le bûcher" (Gallimard, « Du monde entier », trad. par Joëlle Dufeuilly, 2018). Invité du festival, il sera à Paris les 24 et 25 novembre prochains pour des rencontres à la Librairie polonaise, dont une rencontre croisée avec Ornela Vorpsi, écrivaine et plasticienne née en Albanie et vivant à Paris ("L’été d’Olta", Gallimard, « Blanche », 2018). György Dragomán est né à Targu Mures, en Transylvanie, au sein de la minorité hongroise, et vit à Budapest. Traducteur de Beckett, entre autres, il a été distingué par de nombreux prix littéraires et découvert à l’international avec son roman Le roi blanc (Gallimard, « Du monde entier », 2011, trad. par Joëlle Dufeuilly), Prix Jan Michalski, Prix Sandor Maraï, traduit dans trente pays. Il est considéré aujourd’hui comme l’écrivain hongrois le plus important de sa génération. 
#unweekendalest #weekendalest #festival #paris #budapest #littérature #prixfemina #gallimard #transfuge #mediapart #librairiepolonaise
György Dragomán figure dans la première sélection du prix Femina étranger pour son roman "Le bûcher" (Gallimard, « Du monde entier », trad. par Joëlle Dufeuilly, 2018). Invité du festival, il sera à Paris les 24 et 25 novembre prochains pour des rencontres à la Librairie polonaise, dont une rencontre croisée avec Ornela Vorpsi, écrivaine et plasticienne née en Albanie et vivant à Paris ("L’été d’Olta", Gallimard, « Blanche », 2018). György Dragomán est né à Targu Mures, en Transylvanie, au sein de la minorité hongroise, et vit à Budapest. Traducteur de Beckett, entre autres, il a été distingué par de nombreux prix littéraires et découvert à l’international avec son roman Le roi blanc (Gallimard, « Du monde entier », 2011, trad. par Joëlle Dufeuilly), Prix Jan Michalski, Prix Sandor Maraï, traduit dans trente pays. Il est considéré aujourd’hui comme l’écrivain hongrois le plus important de sa génération. #unweekendalest  #weekendalest  #festival  #paris  #budapest  #littérature  #prixfemina  #gallimard  #transfuge  #mediapart  #librairiepolonaise 
Je reste ici de Marco Balzano fait partie de la première sélection du prix Femina ! #rentreelitteraire2018 #jeresteici #marcobalzano #librairie #prixfemina #prixlitteraire #bookstagram
Première sélection du prix Femina, avec Samar Yazbek et Clara Dupont-Monod. #editionsstock #samaryazbek #claradupontmonod #marcheuse #revolte #rl2018 #prixfemina #ladies
Einstein en lice pour le Fémina ! « J’ai besoin d’aspirine », comme disait Fernando Pessoa (si, si).
Pour fêter ça, un petit coup de groseille. 
#einsteinlesexeetmoi #prixfemina #bonheur
Einstein en lice pour le Fémina ! « J’ai besoin d’aspirine », comme disait Fernando Pessoa (si, si). Pour fêter ça, un petit coup de groseille. #einsteinlesexeetmoi  #prixfemina  #bonheur 
⭐️⭐️Lady Vivian Gornick, dans la première liste du Prix Femina étranger avec La Femme à part. #grandesdames #icone #editionsrivages #vivianmania #viviangornick #litteratureamericaine #america #newyork #rentreelitteraire2018 #instabook #bookstagram #prixlitteraire #prixfemina #femina
Une belle nouvelle ! « Une vie en l’air » de Philippe Vasset dans la première sélection du prix Femina 2018 !
#prixfemina #PhilippeVasset #UnevieenlAir #Fayard #prixlitteraire #rentréelittéraire
Nous sommes plus que fiers de vous annoncer la sélection du roman d'Abubakar Adam Ibrahim, "La Saison des fleurs de flamme", dans la première liste du Prix Femina Étranger.

#RL2018 #rentreelitteraire #DeLIVREzVous #Roman #Litterature #Binta #SoProud #DanseDeLaJoie #PrixFemina
Enthält Werbung Nennung Markennamen
🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
#Europa#Frankreich#Marseille#Lyon
#AntoineDeSaintExupéry#Schriftsteller#Pilot
#✳29Juni1900#✝31Juli1944
#1930ChevalierDeLégiondHonneur#PrixFemina
#GrandPrixDuRoman#WindSandUndStars
#Nachtflug#BriefeAnEineGeisel#DerKleinePrinz
#Lyon#Denkmal
"Man sieht nur mit dem Herzen gut,
das Wesentliche ist für die Augen unsichtbar!"
Das Buch,Der kleine Prinz wurde über 140Millionen mal verkauft.
Inhaltlich: Geschichte eines kleinen Prinzen vom Asteroiden 2578 auf die Erde kommt,und dort unterschiedl.Begegnungen hat und Erfahrungen sammelt ,sich mit seinen Gefühlen und  deren Anderer auseinander setzt.Vieles Neue kennen lernt, Empathie und Verständnis, Toleranz und Respekt  lernt.Findet Freunde und die Verletztlichkeit der Liebe.
Es treffen reale wie auch surreale Elemente aufeinander,es spiegelt sich ,die Auseinandersetzung des Autors ,der bedrückende Situation Frankreich darin wieder.Und das quälende schlechte Gewissen seiner zurück gelassen. Frau ,seiner "Rose" .
Quellen: Foto: John Phillips und Unbekannt
Gute Zitate /  kleiner Prinz Online / Wikipedia 
meine persönliche eigene Ausgabe des Buches
©Der kleine Prinz 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
Enthält Werbung Nennung Markennamen 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍 #Europa #Frankreich #Marseille #Lyon  #AntoineDeSaintExupéry #Schriftsteller #Pilot  #✳29Juni1900#✝31Juli1944 #1930ChevalierDeLégiondHonneur #PrixFemina  #GrandPrixDuRoman #WindSandUndStars  #Nachtflug #BriefeAnEineGeisel #DerKleinePrinz  #Lyon #Denkmal  "Man sieht nur mit dem Herzen gut, das Wesentliche ist für die Augen unsichtbar!" Das Buch,Der kleine Prinz wurde über 140Millionen mal verkauft. Inhaltlich: Geschichte eines kleinen Prinzen vom Asteroiden 2578 auf die Erde kommt,und dort unterschiedl.Begegnungen hat und Erfahrungen sammelt ,sich mit seinen Gefühlen und deren Anderer auseinander setzt.Vieles Neue kennen lernt, Empathie und Verständnis, Toleranz und Respekt lernt.Findet Freunde und die Verletztlichkeit der Liebe. Es treffen reale wie auch surreale Elemente aufeinander,es spiegelt sich ,die Auseinandersetzung des Autors ,der bedrückende Situation Frankreich darin wieder.Und das quälende schlechte Gewissen seiner zurück gelassen. Frau ,seiner "Rose" . Quellen: Foto: John Phillips und Unbekannt Gute Zitate / kleiner Prinz Online / Wikipedia meine persönliche eigene Ausgabe des Buches ©Der kleine Prinz 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
Enthält Werbung Nennung Markennamen
🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
#Europa#Frankreich#Marseille#Lyon
#AntoineDeSaintExupéry#Schriftsteller#Pilot
#✳29Juni1900#✝31Juli1944
#1930ChevalierDeLégiondHonneur#PrixFemina
#GrandPrixDuRoman#WindSandUndStars
#Nachtflug#BriefeAnEineGeisel#DerKleinePrinz
#Lyon#Denkmal
"Man sieht nur mit dem Herzen gut,
das Wesentliche ist für die Augen unsichtbar!"
Das Buch,Der kleine Prinz wurde über 140Millionen mal verkauft.
Inhaltlich: Geschichte eines kleinen Prinzen vom Asteroiden 2578 auf die Erde kommt,und dort unterschiedl.Begegnungen hat und Erfahrungen sammelt ,sich mit seinen Gefühlen und  deren Anderer auseinander setzt.Vieles Neue kennen lernt, Empathie und Verständnis, Toleranz und Respekt  lernt.Findet Freunde und die Verletztlichkeit der Liebe.
Es treffen reale wie auch surreale Elemente aufeinander,es spiegelt sich ,die Auseinandersetzung des Autors ,der bedrückende Situation Frankreich darin wieder.Und das quälende schlechte Gewissen seiner zurück gelassen. Frau ,seiner "Rose" .
Quellen: Foto: John Phillips und Unbekannt
Gute Zitate /  kleiner Prinz Online / Wikipedia 
meine persönliche eigene Ausgabe des Buches
©Der kleine Prinz 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
Enthält Werbung Nennung Markennamen 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍 #Europa #Frankreich #Marseille #Lyon  #AntoineDeSaintExupéry #Schriftsteller #Pilot  #✳29Juni1900#✝31Juli1944 #1930ChevalierDeLégiondHonneur #PrixFemina  #GrandPrixDuRoman #WindSandUndStars  #Nachtflug #BriefeAnEineGeisel #DerKleinePrinz  #Lyon #Denkmal  "Man sieht nur mit dem Herzen gut, das Wesentliche ist für die Augen unsichtbar!" Das Buch,Der kleine Prinz wurde über 140Millionen mal verkauft. Inhaltlich: Geschichte eines kleinen Prinzen vom Asteroiden 2578 auf die Erde kommt,und dort unterschiedl.Begegnungen hat und Erfahrungen sammelt ,sich mit seinen Gefühlen und deren Anderer auseinander setzt.Vieles Neue kennen lernt, Empathie und Verständnis, Toleranz und Respekt lernt.Findet Freunde und die Verletztlichkeit der Liebe. Es treffen reale wie auch surreale Elemente aufeinander,es spiegelt sich ,die Auseinandersetzung des Autors ,der bedrückende Situation Frankreich darin wieder.Und das quälende schlechte Gewissen seiner zurück gelassen. Frau ,seiner "Rose" . Quellen: Foto: John Phillips und Unbekannt Gute Zitate / kleiner Prinz Online / Wikipedia meine persönliche eigene Ausgabe des Buches ©Der kleine Prinz 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
Enthält Werbung Nennung Markennamen
🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
#Europa#Frankreich#Marseille#Lyon
#AntoineDeSaintExupéry#Schriftsteller#Pilot
#✳29Juni1900#✝31Juli1944
#1930ChevalierDeLégiondHonneur#PrixFemina
#GrandPrixDuRoman#WindSandUndStars
#Nachtflug#BriefeAnEineGeisel#DerKleinePrinz
#Lyon#Denkmal
Das Buch,Der kleine Prinz wurde über 140Millionen mal verkauft.
Inhaltlich: Geschichte eines kleinen Prinzen vom Asteroiden 2578 auf die Erde kommt,und dort unterschiedl.Begegnungen hat und Erfahrungen sammelt ,sich mit seinen Gefühlen und  deren Anderer auseinander setzt.Vieles Neue kennen lernt, Empathie und Verständnis, Toleranz und Respekt  lernt.Findet Freunde und die Verletztlichkeit der Liebe.
Es treffen reale wie auch surreale Elemente aufeinander,es spiegelt sich ,die Auseinandersetzung des Autors ,der bedrückende Situation Frankreich darin wieder.Und das quälende schlechte Gewissen seiner zurück gelassen. Frau ,seiner "Rose" .
Quellen: Foto: John Phillips und Unbekannt
Gute Zitate /  kleiner Prinz Online / Wikipedia 
meine persönliche eigene Ausgabe des Buches
©Der kleine Prinz 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
Enthält Werbung Nennung Markennamen 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍 #Europa #Frankreich #Marseille #Lyon  #AntoineDeSaintExupéry #Schriftsteller #Pilot  #✳29Juni1900#✝31Juli1944 #1930ChevalierDeLégiondHonneur #PrixFemina  #GrandPrixDuRoman #WindSandUndStars  #Nachtflug #BriefeAnEineGeisel #DerKleinePrinz  #Lyon #Denkmal  Das Buch,Der kleine Prinz wurde über 140Millionen mal verkauft. Inhaltlich: Geschichte eines kleinen Prinzen vom Asteroiden 2578 auf die Erde kommt,und dort unterschiedl.Begegnungen hat und Erfahrungen sammelt ,sich mit seinen Gefühlen und deren Anderer auseinander setzt.Vieles Neue kennen lernt, Empathie und Verständnis, Toleranz und Respekt lernt.Findet Freunde und die Verletztlichkeit der Liebe. Es treffen reale wie auch surreale Elemente aufeinander,es spiegelt sich ,die Auseinandersetzung des Autors ,der bedrückende Situation Frankreich darin wieder.Und das quälende schlechte Gewissen seiner zurück gelassen. Frau ,seiner "Rose" . Quellen: Foto: John Phillips und Unbekannt Gute Zitate / kleiner Prinz Online / Wikipedia meine persönliche eigene Ausgabe des Buches ©Der kleine Prinz 🌍👨📑🐍🐱🌹💜👑👶👑💜🌹🐱🐍📑👨🌍
D'ici quelques semaines la course aux prix littéraires va débuter ! Si vous ne lisez exclusivement vos livres qu' en format poche, parmi les nouveautés de septembre/octobre sortent les prix littéraires 2017... Bonne lecture à vous tous ! 📚 #quastulu #ilovebook #ideelecture #prixlitteraire #sortiepoche #livredepoche #folio #prixgoncourt #prixfemina #prixrenaudot #livreaddict #lire #litterature #jelisquoiaujourdhui
Magnifique découverte que ce roman hongrois qui a reçu le prix Femina étranger. Merci à ma libraire pour ce conseil ❤️
⭐️⭐️⭐️⭐️🔘
~
L’histoire en bref: la narratrice engage Emerence pour s’occuper de sa maison. Entre elles se noue une relation très forte et très complexe, mais Emerence reste secrète, que cache-t-elle?
~
« C’est moi qui ai tué Emerence » première phrase du livre. On ne peut pas s’empêcher de penser un peu à « chanson douce » de Leïla Slimani,  qui s’ouvre également sur un meurtre, et nous décrit une relation forte et malsaine qui peut se développer entre une femme et une autre qui, à la fois est son employée, et prend une place immense dans sa vie. Mais la comparaison s’arrête là. Pas d’enfant dans ce roman, seulement cette relation entre deux femmes que tout oppose. Dès l’entretien d’embauche, c’est Emerence, venue pour la place de femme de ménage, qui mène l’entretien, et pendant les vingt ans de leur relation, les rôles vont être ainsi brouillés, incertains, même pour la narratrice. Magda Szabo va s’intéresser beaucoup plus à cette femme de l’ombre, qui « remplace » la narratrice dans toutes les tâches du quotidien, qui à la fois l’admire, et la méprise, qui est parfois sa mère, parfois son souffre-douleur. On va découvrir peu à peu, en même temps que la narratrice avide d’informations, des pans de la vie d’Emerence, complètement insoupçonnés, pour finalement réussir à nous en donner une vision cohérente. On découvre aussi la Hongrie, pays plutôt méconnu, et son histoire. Un roman que je vous conseille sans hésitation!
~
#roman #livre #lecture #romanhongrois #hongrie #prixfemina #prixfeminaetranger #magdaszabo #bookstagram #lirelirelire #livrestagram #bibliovore #livrealire #livrecoupdecoeur #livres #chroniquelitteraire #avislecture #lelivredepoche #lireenpoche #litteraturehongroise #livredepoche
Magnifique découverte que ce roman hongrois qui a reçu le prix Femina étranger. Merci à ma libraire pour ce conseil ❤️ ⭐️⭐️⭐️⭐️🔘 ~ L’histoire en bref: la narratrice engage Emerence pour s’occuper de sa maison. Entre elles se noue une relation très forte et très complexe, mais Emerence reste secrète, que cache-t-elle? ~ « C’est moi qui ai tué Emerence » première phrase du livre. On ne peut pas s’empêcher de penser un peu à « chanson douce » de Leïla Slimani, qui s’ouvre également sur un meurtre, et nous décrit une relation forte et malsaine qui peut se développer entre une femme et une autre qui, à la fois est son employée, et prend une place immense dans sa vie. Mais la comparaison s’arrête là. Pas d’enfant dans ce roman, seulement cette relation entre deux femmes que tout oppose. Dès l’entretien d’embauche, c’est Emerence, venue pour la place de femme de ménage, qui mène l’entretien, et pendant les vingt ans de leur relation, les rôles vont être ainsi brouillés, incertains, même pour la narratrice. Magda Szabo va s’intéresser beaucoup plus à cette femme de l’ombre, qui « remplace » la narratrice dans toutes les tâches du quotidien, qui à la fois l’admire, et la méprise, qui est parfois sa mère, parfois son souffre-douleur. On va découvrir peu à peu, en même temps que la narratrice avide d’informations, des pans de la vie d’Emerence, complètement insoupçonnés, pour finalement réussir à nous en donner une vision cohérente. On découvre aussi la Hongrie, pays plutôt méconnu, et son histoire. Un roman que je vous conseille sans hésitation! ~ #roman  #livre  #lecture  #romanhongrois  #hongrie  #prixfemina  #prixfeminaetranger  #magdaszabo  #bookstagram  #lirelirelire  #livrestagram  #bibliovore  #livrealire  #livrecoupdecoeur  #livres  #chroniquelitteraire  #avislecture  #lelivredepoche  #lireenpoche  #litteraturehongroise  #livredepoche 
Regrann from @philippematsas -  Rabih ALAMEDDINE (prix Femina étranger 2016) publie « L’ange de l’histoire » aux Escales  photo(c) Ph. Matsas / Leemage  @leemage.opale @lesescales #rabihalameddine #prixfemina #rentreelitteraire #writer #ecrivain #writerspicture #writersportrait #schriftsteller #schrijver  #scrittore #ritratto #portraitdecrivain #litterature #literature #litteratur #portraitphotography #studiophotography #studiophotographer #portraitvision
Regrann from @philippematsas - Rabih ALAMEDDINE (prix Femina étranger 2016) publie « L’ange de l’histoire » aux Escales photo(c) Ph. Matsas / Leemage @leemage.opale @lesescales #rabihalameddine  #prixfemina  #rentreelitteraire  #writer  #ecrivain  #writerspicture  #writersportrait  #schriftsteller  #schrijver  #scrittore  #ritratto  #portraitdecrivain  #litterature  #literature  #litteratur  #portraitphotography  #studiophotography  #studiophotographer  #portraitvision 
Rabih ALAMEDDINE (prix Femina étranger 2016) publie « L’ange de l’histoire » aux Escales  photo(c) Ph. Matsas / Opale  @leemage.opale @lesescales #rabihalameddine #prixfemina #rentreelitteraire #writer #ecrivain #writerspicture #writersportrait #schriftsteller #schrijver  #scrittore #ritratto #portraitdecrivain #litterature #literature #litteratur #portraitphotography #studiophotography #studiophotographer #portraitvision #rentreelitteraire2018
Sortie poche de notre coup de coeur de l'année 2016 !! Le garçon de Marcus Malte aux éditions @folio_livres #marcusmalte #zulma #livre #coupdecoeur #prixfemina #bookstagram #instabook
Let me tell you about a not so popular but really good book called ‘Fault Lines’ by Nancy Huston.

It won the Prix Femina in 2006 and was shortlisted for the Orange prize for fiction in 2007. It won a ton of other awards too.

The first part of the book is narrated by a highly sexualised and disturbingly so, six year old boy who gets turned on by watching people being mutilated. If you’re able to overcome that, the rest of the book is told from perspectives and stories that happened to various people in his family.

It’s an unsettling novel and I loved it. Have you read this? .
.
.
.
.
#nancyhuston #faultlines #orangeprize #prixfemina #bookstagram #bookreccomendation #bookstagramindia #booklove #bookhoarder #canadianauthor
Let me tell you about a not so popular but really good book called ‘Fault Lines’ by Nancy Huston. It won the Prix Femina in 2006 and was shortlisted for the Orange prize for fiction in 2007. It won a ton of other awards too. The first part of the book is narrated by a highly sexualised and disturbingly so, six year old boy who gets turned on by watching people being mutilated. If you’re able to overcome that, the rest of the book is told from perspectives and stories that happened to various people in his family. It’s an unsettling novel and I loved it. Have you read this? . . . . . #nancyhuston  #faultlines  #orangeprize  #prixfemina  #bookstagram  #bookreccomendation  #bookstagramindia  #booklove  #bookhoarder  #canadianauthor 
[COUP DE CŒUR]
de Gaëlle du rayon poche de notre librairie des Grands Boulevards : “La porte“ de Magda Szabó.
“Un très beau livre qui traite avec une grande délicatesse d’une solitude, d’un silence, de la violence d’un destin malmené par l’histoire. Une lecture qui continue à nous accompagner.“ Gaëlle. 
Présentation de “La porte“ :
« C’est moi qui ai tué Emerence. Je voulais la sauver, non la détruire, mais cela n’y change rien. » La Porte est une confession. La narratrice y retrace sa relation avec Emerence Szeredás, qui fut sa domestique pendant vingt ans. Tous les oppose : l’une est jeune, l’autre âgée ; l’une sait à peine lire, l’autre ne vit que par les mots ; l’une est forte tête mais d’une humilité rare, l’autre a l’orgueil de l’intellectuelle. Emerence revendique farouchement sa liberté, ses silences, sa solitude, et refuse à quiconque l’accès à son domicile. Quels secrets se cachent derrière la porte ?
Chef-d’œuvre de la littérature hongroise dont le succès fut mondial, prix Femina étranger en 2003, La Porte a été élu meilleur livre de l’année 2015 par le New York Times.
#roman #prixFemina @librairieparis #quartierlatin #litterature #litteraturehongroise #coupdecoeur #livrecoupdecoeur @livredepoche
[COUP DE CŒUR] de Gaëlle du rayon poche de notre librairie des Grands Boulevards : “La porte“ de Magda Szabó. “Un très beau livre qui traite avec une grande délicatesse d’une solitude, d’un silence, de la violence d’un destin malmené par l’histoire. Une lecture qui continue à nous accompagner.“ Gaëlle. Présentation de “La porte“ : « C’est moi qui ai tué Emerence. Je voulais la sauver, non la détruire, mais cela n’y change rien. » La Porte est une confession. La narratrice y retrace sa relation avec Emerence Szeredás, qui fut sa domestique pendant vingt ans. Tous les oppose : l’une est jeune, l’autre âgée ; l’une sait à peine lire, l’autre ne vit que par les mots ; l’une est forte tête mais d’une humilité rare, l’autre a l’orgueil de l’intellectuelle. Emerence revendique farouchement sa liberté, ses silences, sa solitude, et refuse à quiconque l’accès à son domicile. Quels secrets se cachent derrière la porte ? Chef-d’œuvre de la littérature hongroise dont le succès fut mondial, prix Femina étranger en 2003, La Porte a été élu meilleur livre de l’année 2015 par le New York Times. #roman  #prixFemina  @librairieparis #quartierlatin  #litterature  #litteraturehongroise  #coupdecoeur  #livrecoupdecoeur  @livredepoche
🙏 La cache, de Christophe Boltanski. À lire absolument #merci #christopheboltanski #lacache #prixfemina
Souvenir de l’année passée : Sylvie Germain, auteur entre autres de « Jours de colère » et de « Magnus », est venue à la galerie faire une éblouissante conférence sur « la joie » #galerieguillaume #sylviegermain #jeanpaulagosti #agosti #magnus #joursdecolere #prixfemina #prixgoncourt #femina #goncourt #artetlitterature #artandlitterature #ecrivain #ecrivainfrancais #writer #frenchwriter #novelist #frenchnovelist #joie #joy #artcollector #artlover #artparis #parisgallery #rencontresdelagalerieguillaume
Souvenir de l’année passée : Sylvie Germain, auteur entre autres de « Jours de colère » et de « Magnus », est venue à la galerie faire une éblouissante conférence sur « la joie » #galerieguillaume  #sylviegermain  #jeanpaulagosti  #agosti  #magnus  #joursdecolere  #prixfemina  #prixgoncourt  #femina  #goncourt  #artetlitterature  #artandlitterature  #ecrivain  #ecrivainfrancais  #writer  #frenchwriter  #novelist  #frenchnovelist  #joie  #joy  #artcollector  #artlover  #artparis  #parisgallery  #rencontresdelagalerieguillaume 
Un livre, une plante, un cortado glacé et un #marbledmonday .

Fragments d'un livre inédit de Julia Daudet née Julia Allard.
Qui est Julia Daudet. Aujourd'hui méconnue des lecteurs, Julia Daudet a porté plusieurs chapeaux dont celui de poétesse et de critique littéraire. En plus d'être le femme d'Alphonse Daudet et la mère de Lucien et Léon Daudet, elle collabore à plusieurs projets avec son mari.

Dans un prochain billet, je vous parlerai plus longuement de cette femme qui était au centre du cercle littéraire Zola-Maupassant-Goncourt-Rachilde-Drumont.... #juliadaudet #alphonsedaudet #prixfemina #bookandcoffee #lireaufeminin #femmedelettres #coffeeandbook#bookish#antiquebooks
#rarebooks#bibliophile#bookstagram
#bookbinding  #marbledpaper#mycollection#collector #ilovebooks#oldbooks #privatelibrary#papermarbling#papiermarbré #oldbooks #pattern #motif#art  #marbled #plante
Un livre, une plante, un cortado glacé et un #marbledmonday  . Fragments d'un livre inédit de Julia Daudet née Julia Allard. Qui est Julia Daudet. Aujourd'hui méconnue des lecteurs, Julia Daudet a porté plusieurs chapeaux dont celui de poétesse et de critique littéraire. En plus d'être le femme d'Alphonse Daudet et la mère de Lucien et Léon Daudet, elle collabore à plusieurs projets avec son mari. Dans un prochain billet, je vous parlerai plus longuement de cette femme qui était au centre du cercle littéraire Zola-Maupassant-Goncourt-Rachilde-Drumont.... #juliadaudet  #alphonsedaudet  #prixfemina  #bookandcoffee  #lireaufeminin  #femmedelettres  #coffeeandbook #bookish #antiquebooks  #rarebooks #bibliophile #bookstagram  #bookbinding  #marbledpaper #mycollection #collector  #ilovebooks #oldbooks  #privatelibrary #papermarbling #papiermarbré  #oldbooks  #pattern  #motif #art  #marbled  #plante 
Lecture terminée • Lecture bouleversante. 
Un village se réveille hagard : un incendie suivi par l’enlèvements de douze hommes s’est produit cette nuit. Des mères ont perdu leurs fils, des épouses leurs maris, une communauté sa quiétude et son organisation séculaire. C’est le début de la traite des africains, probablement à destination des futurs Etats-Unis. 
Au village, on se sait rien de tout ça encore. Mais on pressent que derrière la déchirure intime, familiale, c’est tout un peuple qui sombre dans le chaos. Alors deux femmes, la vieille accoucheuse et la mère intrépide, vont tenter de rétablir l’ordre à leur manière. 
L’approche de Léonora Miano s’inspire de travaux universitaires sur la « Mémoire de la capture ». Elle en tire une histoire dense, captivante : presque un thriller, car ces événements restent une énigme qu’il faut résoudre à tout prix pour retrouver la paix.
Et quelle plume ! De celle qui provoque les images, dont on veut savourer chaque mot, chaque visuel. D’aucun pourrait la trouver un peu « lourde » car elle aurait tendance à dominer l’intrigue. Mais si poétique.
L’histoire de ce village, c’est celle de l’humanité et de ses traumatismes qu’il nous faut comprendre.
#LaSaisonDeLOmbre (2013) #LeonoraMiano 🇨🇲 🇫🇷 #traiteafricaine #LaMemoireDeLaCapture #PrixFemina #autourdumondeellesecrivent
Lecture terminée • Lecture bouleversante. Un village se réveille hagard : un incendie suivi par l’enlèvements de douze hommes s’est produit cette nuit. Des mères ont perdu leurs fils, des épouses leurs maris, une communauté sa quiétude et son organisation séculaire. C’est le début de la traite des africains, probablement à destination des futurs Etats-Unis. Au village, on se sait rien de tout ça encore. Mais on pressent que derrière la déchirure intime, familiale, c’est tout un peuple qui sombre dans le chaos. Alors deux femmes, la vieille accoucheuse et la mère intrépide, vont tenter de rétablir l’ordre à leur manière. L’approche de Léonora Miano s’inspire de travaux universitaires sur la « Mémoire de la capture ». Elle en tire une histoire dense, captivante : presque un thriller, car ces événements restent une énigme qu’il faut résoudre à tout prix pour retrouver la paix. Et quelle plume ! De celle qui provoque les images, dont on veut savourer chaque mot, chaque visuel. D’aucun pourrait la trouver un peu « lourde » car elle aurait tendance à dominer l’intrigue. Mais si poétique. L’histoire de ce village, c’est celle de l’humanité et de ses traumatismes qu’il nous faut comprendre. #LaSaisonDeLOmbre  (2013) #LeonoraMiano  🇨🇲 🇫🇷 #traiteafricaine  #LaMemoireDeLaCapture  #PrixFemina  #autourdumondeellesecrivent 
Exercice de style pour un bel été.

#litterature @sylvaintesson @mhouellebecq @kerryhudson @karenjoyfowler@megwolitzer #prixfemina #prixgoncourt #plaisir de lire #carteetterritoire #partir #vacances #heureuxquicommeulysse #laquille
At age 19, Jane Magre (Dieulafoy)
(French:1851-1916) agreed to a marriage of equals to civil engineer Marcel Dieulafoy. When the Franco-Prussian War broke out she accompanied him to the front dressed as a soldier and fought beside him as a sharpshooter.
After the war, the couple traveled extensively as archaelogists in Egypt, Morocco and Persia with Jane documenting their explorations and work in photographs, illustrations and writing. Finding it  more difficult to do her work and retain her freedom while traveling in the Muslim counties of the Middle East, she dressed in men's clothing and cut her hair short which she claimed "saved time." Back in France, she was awarded the title Chevalier of the Legion of Honor and was given official governmental approval to dress like a man which was otherwise illegal in France at the time. Jane published many accounts of her travels and wrote two novels. "However, she was barred from winning any literary awards because she was a woman. In response, she and other authors founded the Prix Femina, an award for women authors, in 1904." (Painting by Kate Milsom)

#janedieulafoy #marriageofequals #famouscouples #marriages #couples #adventuress #exploratriste #explorers #femaleexorers #femalearchaelogists #crossdressing #mensclthing #archaelogistfindings  #persia #egyptology #earlyexcavations #19thcenturyfrance #legionofhonor #womenpower #blackandwhitephotography #tradecards #chromolithography #independentwomen #worldtraveler 
#strong women #prixfemina #literaryprize #middleeastexcavations #lionsatthelouvre  #traveljournals @katemilsomart
At age 19, Jane Magre (Dieulafoy) (French:1851-1916) agreed to a marriage of equals to civil engineer Marcel Dieulafoy. When the Franco-Prussian War broke out she accompanied him to the front dressed as a soldier and fought beside him as a sharpshooter. After the war, the couple traveled extensively as archaelogists in Egypt, Morocco and Persia with Jane documenting their explorations and work in photographs, illustrations and writing. Finding it more difficult to do her work and retain her freedom while traveling in the Muslim counties of the Middle East, she dressed in men's clothing and cut her hair short which she claimed "saved time." Back in France, she was awarded the title Chevalier of the Legion of Honor and was given official governmental approval to dress like a man which was otherwise illegal in France at the time. Jane published many accounts of her travels and wrote two novels. "However, she was barred from winning any literary awards because she was a woman. In response, she and other authors founded the Prix Femina, an award for women authors, in 1904." (Painting by Kate Milsom) #janedieulafoy  #marriageofequals  #famouscouples  #marriages  #couples  #adventuress  #exploratriste  #explorers  #femaleexorers  #femalearchaelogists  #crossdressing  #mensclthing  #archaelogistfindings  #persia  #egyptology  #earlyexcavations  #19thcenturyfrance  #legionofhonor  #womenpower  #blackandwhitephotography  #tradecards  #chromolithography  #independentwomen  #worldtraveler  #strong  women #prixfemina  #literaryprize  #middleeastexcavations  #lionsatthelouvre  #traveljournals  @katemilsomart
☀️ #Romans ☀️#IdéesLivres 📚 Quelques suggestions de romans pour un été littéraire et solaire ! 🌴#roman #été #lecture #litterature #prixfemina #philippejaenada #fouadlaroui #jeanlucmarty #danièlesaintbois #jacquesabertrand #laurentbenegui
«Dans ces bras-là» de Camille Laurens. Citation de Paul Claudel «VOUS SAVEZ TRÈS BIEN QUE VOUS NE TROUVEREZ PAS AILLEURS QU'AVEC MOI»  #editionspol #prixfemina #danscesbraslà #camillelaurens #citation #paulclaudel #lecture #livres #livre #instalivre #page #books #book #reading #instagood #library #instalecture #author #readinglist #auteur #ecrivain #lestitresdeslivres @les_titres_des_livres
"On a craint un moment que Thomas souffre de la disparition de son frère. Au début il l'a cherché, il ouvrait les armoires, les tiroirs, mais peu de temps. Ses activités diverses, les dessins, les soins à Snoopy ont repris le dessus. Thomas adore dessiner et peindre. Il est plutôt tendance abstrait. Il n'a pas eu son époque figurative, il est passé directement à l'abstrait. Il produit beaucoup, il ne retouche jamais après. Il fait des séries qu'il intitule toujours de la même façon. Il y a les dessins "Pour papa", les dessins "Pour maman" et les dessins "pour Marie ma sœur". Son style n'évolue pas beaucoup, il reste proche de Pollock. (...) Je reçois parfois des cartes postales qui viennent d'un camp de vacances où sont partis les enfants. C'est souvent un coucher de soleil orange sur la mer ou une montagne scintillante. Derrière il est écrit: "Mon cher Papa, je suis très content, je m'amuse bien. Je pense à toi." C'est signé Thomas.
L'écriture est belle, régulière, il n'y a pas de fautes d'orthographe, la monitrice s'est appliquée. Elle voulait me faire plaisir. Je comprends sa bonne intention. Ça ne me fait pas plaisir. Je préfère les gribouillages informes et illisibles que fait Thomas. Peut être qu'avec ses dessins abstrait, il me dit plus de choses. (...) Mes petits oiseaux, je suis bien triste de penser que vous ne connaîtrez pas ce qui, pour moi, a fait les plus grands moments de ma vie. Ces moments extraordinaires où le monde se réduit à une seule personne, qu'on n'existe que pour elle et par elle, qu'on tremble quand on entend ses pas, qu'on entend sa voix, et qu'on défaille quand on la voit. Qu'on a peur de la casser à force de la serrer, qu'on s'embrase quand on l'embrasse et que le monde autours de nous devient flou." #litterature #livre #book #ouonvapapa #jeanlouisfournier #instabook #prixfemina #2008 #art #memory #instamood #instapic #instagram
"On a craint un moment que Thomas souffre de la disparition de son frère. Au début il l'a cherché, il ouvrait les armoires, les tiroirs, mais peu de temps. Ses activités diverses, les dessins, les soins à Snoopy ont repris le dessus. Thomas adore dessiner et peindre. Il est plutôt tendance abstrait. Il n'a pas eu son époque figurative, il est passé directement à l'abstrait. Il produit beaucoup, il ne retouche jamais après. Il fait des séries qu'il intitule toujours de la même façon. Il y a les dessins "Pour papa", les dessins "Pour maman" et les dessins "pour Marie ma sœur". Son style n'évolue pas beaucoup, il reste proche de Pollock. (...) Je reçois parfois des cartes postales qui viennent d'un camp de vacances où sont partis les enfants. C'est souvent un coucher de soleil orange sur la mer ou une montagne scintillante. Derrière il est écrit: "Mon cher Papa, je suis très content, je m'amuse bien. Je pense à toi." C'est signé Thomas. L'écriture est belle, régulière, il n'y a pas de fautes d'orthographe, la monitrice s'est appliquée. Elle voulait me faire plaisir. Je comprends sa bonne intention. Ça ne me fait pas plaisir. Je préfère les gribouillages informes et illisibles que fait Thomas. Peut être qu'avec ses dessins abstrait, il me dit plus de choses. (...) Mes petits oiseaux, je suis bien triste de penser que vous ne connaîtrez pas ce qui, pour moi, a fait les plus grands moments de ma vie. Ces moments extraordinaires où le monde se réduit à une seule personne, qu'on n'existe que pour elle et par elle, qu'on tremble quand on entend ses pas, qu'on entend sa voix, et qu'on défaille quand on la voit. Qu'on a peur de la casser à force de la serrer, qu'on s'embrase quand on l'embrasse et que le monde autours de nous devient flou." #litterature  #livre  #book  #ouonvapapa  #jeanlouisfournier  #instabook  #prixfemina  #2008  #art  #memory  #instamood  #instapic  #instagram 
JOUR 188 
L’histoire ? C’est le projet d’une fille née dans les années 70, qui après avoir goûté aux joies de l’amitié féminine au lycée, décide de s’immiscer dans les sociabilités masculines et leurs cercles de paroles pour se réinventer une manière d’être féministe. « C’est une fille née dans les années soixante dix, qui a connu la gauche au pouvoir, la droite au pouvoir et qui entre temps est devenue adulte ; adulte ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’il est temps de choisir son sexe. (…) Présupposé : tu es une fille. Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? Tu pars ou tu restes ? »

Un livre très court dévoré en deux heures ce matin. Il percute, et m’a marquée plus comme un essai qu’un roman. À travers les yeux de la narratrice, c’est une analyse presque sociologique qui s’opère des modes de sociabilité masculine et féminine. 
Fascinée, attirée, repoussée, elle s’insère dans une bande d’étudiants puis jeunes actifs au rituel immuable : se retrouver dans un bar, boire trop, manger trop et parler, de tout - enfin de tout ce qui est politique - or, tout est politique. « Ils parlent trop, ils sont fatigants ; mais les filles qui se taisent sont criminelles à l’égard de toutes les femmes. Ils parlent trop mais il en reste toujours quelque chose, ils parlent trop mais ils sont en vie, ils parlent trop mais parfois ils s’arrêtent pour embrasser une fille. »

Quant à elle ? Elle a beau vouloir s’extirper de son sexe, entourée de garçons elle redevient trop fille. Et s’insérer est plus difficile qu’anticipé : « On ne lui donne pas la parole, elle ne la prend pas. »

Jusqu’à la fatigue, jusqu’à retenter même ce à quoi elle avait tourné le dos : le dîner de filles.

Lire la chronique en entier sur le Tumblr : lien dans la bio ! 
#livre #autrice #chronique #365dayproject #livresdefemmes #lecture #lectrice #instaread #instabook #instalivre #instalecture #livresque #conseildelecture #féminisme #roman #prixfemina #genre #féministe #onnenaitpasfemmeonledevient
JOUR 188 L’histoire ? C’est le projet d’une fille née dans les années 70, qui après avoir goûté aux joies de l’amitié féminine au lycée, décide de s’immiscer dans les sociabilités masculines et leurs cercles de paroles pour se réinventer une manière d’être féministe. « C’est une fille née dans les années soixante dix, qui a connu la gauche au pouvoir, la droite au pouvoir et qui entre temps est devenue adulte ; adulte ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’il est temps de choisir son sexe. (…) Présupposé : tu es une fille. Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? Tu pars ou tu restes ? » Un livre très court dévoré en deux heures ce matin. Il percute, et m’a marquée plus comme un essai qu’un roman. À travers les yeux de la narratrice, c’est une analyse presque sociologique qui s’opère des modes de sociabilité masculine et féminine. Fascinée, attirée, repoussée, elle s’insère dans une bande d’étudiants puis jeunes actifs au rituel immuable : se retrouver dans un bar, boire trop, manger trop et parler, de tout - enfin de tout ce qui est politique - or, tout est politique. « Ils parlent trop, ils sont fatigants ; mais les filles qui se taisent sont criminelles à l’égard de toutes les femmes. Ils parlent trop mais il en reste toujours quelque chose, ils parlent trop mais ils sont en vie, ils parlent trop mais parfois ils s’arrêtent pour embrasser une fille. » Quant à elle ? Elle a beau vouloir s’extirper de son sexe, entourée de garçons elle redevient trop fille. Et s’insérer est plus difficile qu’anticipé : « On ne lui donne pas la parole, elle ne la prend pas. » Jusqu’à la fatigue, jusqu’à retenter même ce à quoi elle avait tourné le dos : le dîner de filles. Lire la chronique en entier sur le Tumblr : lien dans la bio ! #livre  #autrice  #chronique  #365dayproject  #livresdefemmes  #lecture  #lectrice  #instaread  #instabook  #instalivre  #instalecture  #livresque  #conseildelecture  #féminisme  #roman  #prixfemina  #genre  #féministe  #onnenaitpasfemmeonledevient 
#Repost @severineharzo
・・・
MARIE CLAIRE de Marguerite Audoux
Préface d’Octave Mirbeau 
Prix Femina 1910
‘Je suis convaincu que les bons livres ont une puissance indestructible... De si loin qu’ils arrivent, ou si enfouis qu’ils soient dans les misères ignorées d’une maison d’ouvrier, ils se révèlent toujours... Certes, on les déteste... On les nie et on les insulte... Qu’est-çe que cela fait? Ils sont plus forts que tout et que tout le monde.’
@marieclairefr @marieclaireinternational
#book #prixfemina #legend #women #fashion #paris #storytelling ✨
#Repost  @severineharzo ・・・ MARIE CLAIRE de Marguerite Audoux Préface d’Octave Mirbeau Prix Femina 1910 ‘Je suis convaincu que les bons livres ont une puissance indestructible... De si loin qu’ils arrivent, ou si enfouis qu’ils soient dans les misères ignorées d’une maison d’ouvrier, ils se révèlent toujours... Certes, on les déteste... On les nie et on les insulte... Qu’est-çe que cela fait? Ils sont plus forts que tout et que tout le monde.’ @marieclairefr @marieclaireinternational #book  #prixfemina  #legend  #women  #fashion  #paris  #storytelling  ✨
Yannick Haenel (écrivain), dans le cadre du festival "Histoires de cinéma". Le 10 novembre 2017 © Jean-Jacques Ader

En partenariat avec la #librairie @ombresblanches

#yannickhaenel #haenel @edlatableronde
 #lignederisque #transfugemagazine @charliehebdo @editions_gallimard
 #prixrogernimier #prixduromanfnac #editionsargol #tiensfermetacouronne #prixgoncourt #prixmedicis #prixfemina #michaelcimino #voyageauboutdelenfer #laporteduparadis 
#cinemateca #archives #films #festival #histoiresdecinema #cinematheque #cinematheqtlse #toulouse #photooftheday
Yannick Haenel (écrivain), dans le cadre du festival "Histoires de cinéma". Le 10 novembre 2017 © Jean-Jacques Ader En partenariat avec la #librairie  @ombresblanches #yannickhaenel  #haenel  @edlatableronde #lignederisque  #transfugemagazine  @charliehebdo @editions_gallimard #prixrogernimier  #prixduromanfnac  #editionsargol  #tiensfermetacouronne  #prixgoncourt  #prixmedicis  #prixfemina  #michaelcimino  #voyageauboutdelenfer  #laporteduparadis   #cinemateca  #archives  #films  #festival  #histoiresdecinema  #cinematheque  #cinematheqtlse  #toulouse  #photooftheday 
Marguerite Audoux | Aquarelle pigments naturels gouache et brou de noix | Marie-Claire | Sainte-Montaine | Sologne | 1
.
Portrait de Marguerite Donquichote née le 7 juillet 1863 à  Sancoins en Berry et morte le 31  janvier 1937 à  Saint-Raphaël en Provence .
.

À retrouver sur ses terres à Aubigny-sur-Nère dès la semaine prochaine dans le cadre de l'exposition 1ères Rencontres des Arts en Berry Sologne au château des Stuarts du 21 juillet au 15 août : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2078130095779205&id=1457196274539260
.
.
.
#margueriteaudoux 
#portrait 
#marieclaire 
#prixfemina 
#aquarelle 
#watercolor 
#artcontemporain 
#modernart 
#artwork 
#contemporaryart 
#peinture 
#painting 
#lire 
#ecrivain 
#sosologne 
#sologne 
#berry 
#roman 
#histoire 
#history 
#storie 
#lecture 
#livre 
#litterature 
#literature 
#auteur 
#books 
#writer 
#author 
#frenchauthors
Marguerite Audoux | Aquarelle pigments naturels gouache et brou de noix | Marie-Claire | Sainte-Montaine | Sologne | 1 . Portrait de Marguerite Donquichote née le 7 juillet 1863 à Sancoins en Berry et morte le 31  janvier 1937 à Saint-Raphaël en Provence . . À retrouver sur ses terres à Aubigny-sur-Nère dès la semaine prochaine dans le cadre de l'exposition 1ères Rencontres des Arts en Berry Sologne au château des Stuarts du 21 juillet au 15 août : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2078130095779205&id=1457196274539260 . . . #margueriteaudoux  #portrait  #marieclaire  #prixfemina  #aquarelle  #watercolor  #artcontemporain  #modernart  #artwork  #contemporaryart  #peinture  #painting  #lire  #ecrivain  #sosologne  #sologne  #berry  #roman  #histoire  #history  #storie  #lecture  #livre  #litterature  #literature  #auteur  #books  #writer  #author  #frenchauthors 
Ça commence à sentir les vacances... pour certains! Moi en attendant je continue ma routine littéraire avec la sélection du juillet❤️📚#instabook #bookstagram #delphinedevigan #prixfemina #uneviefrançaise #barjavel #otsuka #certainesnavaientjamaisvulamer #dapresunehistoirevraie #jaimelire #bibliotheque #inlovewithbooks #inlovewithreading #vivelerer #lecturedumoment #instareading
Le Grand Vizir de la nuit c'est un peu comme un conte des Mille et une nuits 🌗 Ahmed, au seuil de sa mort, décide de raconter durant 10 nuits l'histoire de son maître Djafar al-Barmaki. Ce livre parle de passions amoureuses, de politique et de trahisons dans un Orient superbement bien décrit 📚
Je remercie les @editions_archipel pour cet envoi 📖 Quelle belle idée de rééditer ce livre qui a eu le prix Femina 1981. En ce qui me concerne je suis passé un peu à côté mais seulement parce que je me suis perdue dans tous ces prénoms et noms (j'ai cette même difficulté avec la littérature Russe) mais il faut tout de même noter que l'auteur à une incroyable écriture, très poétique. 
#instabook #instalivre #instalecture #bookaddict #bookstagram #book #livre #livraddict #livrestagram #catherinehermaryvieille #legrandvizirdelanuit #prixfemina #litterature #passionlecture #bibliotheque #lecture #lire #contedesmilleetunenuits #editionarchipel
Le Grand Vizir de la nuit c'est un peu comme un conte des Mille et une nuits 🌗 Ahmed, au seuil de sa mort, décide de raconter durant 10 nuits l'histoire de son maître Djafar al-Barmaki. Ce livre parle de passions amoureuses, de politique et de trahisons dans un Orient superbement bien décrit 📚 Je remercie les @editions_archipel pour cet envoi 📖 Quelle belle idée de rééditer ce livre qui a eu le prix Femina 1981. En ce qui me concerne je suis passé un peu à côté mais seulement parce que je me suis perdue dans tous ces prénoms et noms (j'ai cette même difficulté avec la littérature Russe) mais il faut tout de même noter que l'auteur à une incroyable écriture, très poétique. #instabook  #instalivre  #instalecture  #bookaddict  #bookstagram  #book  #livre  #livraddict  #livrestagram  #catherinehermaryvieille  #legrandvizirdelanuit  #prixfemina  #litterature  #passionlecture  #bibliotheque  #lecture  #lire  #contedesmilleetunenuits  #editionarchipel 
17.02.2018 à la Galerie DELACROIX : Rencontre avec l’écrivain #patrickdeville autour de son dernier livre #tabataba , présentée par Stéphanie Gaou 📖
#prixfemina #pesteetcholera #rencontrelitteraire #galeriedelacroix #ifmaroc #institutfrançaisdetanger #tanger
15.02.2018 à la Galerie DELACROIX : Rencontre avec l’écrivain #olivierrolin autour de son récit #baikalamour , présentée par Lamia Berrada 📖
#prixfemina #portsoudan #prixdustyle #lemeterologue #veracruz #galeriedelacroix #ifmaroc #institutfrançaisdetanger #tanger
Une belle découverte, qui reste comme un rêve en mémoire... @ed_iconoclaste #1er #roman #premierroman #prixfemina #livres #bookstagram #reine #provence
A Saint-Maur en poche avec les copains sous un beau soleil pour de très belles rencontres, des retrouvailles avec @romain_puertolas et un retour avec Philippe Jaenada #prixfemina et Serge Joncour #prixinterallié  en van pour épargner nos pieds. Extra !  #auteur #salonlitteraire #lagriffenoire #livredepoche #book
Les mémoires de Madeleine Chapsal : une grande romancière, une grande journaliste, une grande dame se dévoile... "Souvenirs involontaires" (Fayard) #madeleinechapsal #chapsal #fayard #editionsfayard #memoires #vie #autobiographie #biographie #portrait #autoportrait #destin #romanciere #auteur #ecrivain #journaliste #edition #livre #hautecouture #amoureuse #amour #psychanalyse #prixfemina #livrestagram #livraddict #instalivre #instabook #jaimelire #booklover #bookstagram #histoire
Les mémoires de Madeleine Chapsal : une grande romancière, une grande journaliste, une grande dame se dévoile... "Souvenirs involontaires" (Fayard) #madeleinechapsal  #chapsal  #fayard  #editionsfayard  #memoires  #vie  #autobiographie  #biographie  #portrait  #autoportrait  #destin  #romanciere  #auteur  #ecrivain  #journaliste  #edition  #livre  #hautecouture  #amoureuse  #amour  #psychanalyse  #prixfemina  #livrestagram  #livraddict  #instalivre  #instabook  #jaimelire  #booklover  #bookstagram  #histoire 
•
«Se dice: loco de alegría. También podría decirse: cuerdo de dolor». ~ “We say: mad with joy. We should say: wise with grief.” ~ «On dit: Fou de joie. On devrait dire: Sage de douleur». -Marguerite Yourcenar 
#margueriteyourcenar #yourcenar #fuegos #feux #fires #1936 #translation #aforismos #prosapoética #emmacalatayud #prixfemina #womenwriters #livre #literatura #literaturafrancesa #francais #bibliophile #biblioteca #literaryquote #puntodelectura #unrequitedlove #bookalicious #booklover #bookish #bookworm #bookstagram #booksbooksbooks
• «Se dice: loco de alegría. También podría decirse: cuerdo de dolor». ~ “We say: mad with joy. We should say: wise with grief.” ~ «On dit: Fou de joie. On devrait dire: Sage de douleur». -Marguerite Yourcenar #margueriteyourcenar  #yourcenar  #fuegos  #feux  #fires  #1936  #translation  #aforismos  #prosapoética  #emmacalatayud  #prixfemina  #womenwriters  #livre  #literatura  #literaturafrancesa  #francais  #bibliophile  #biblioteca  #literaryquote  #puntodelectura  #unrequitedlove  #bookalicious  #booklover  #bookish  #bookworm  #bookstagram  #booksbooksbooks 
Aaliya libanaise de 72 ans commence chaque année en traduisant un livre en arabe. Puis elle range la traduction dans un carton. 
Elle se souvient ...
de la librairie qu’elle tenait avec son amie Hannah
De la guerre
De sa vie
Un livre jubilatoire et légèrement mélancolique 
#librairie #leclerc#bobigny#93#rabihalameddine #litteraturelibanaise #roman#lesviesdepapier #culture#nouveautes#nouvaeuteslivre#1018#prixfeminaetranger #prixfemina #liban#litterature#aaliyasaleh
Aaliya libanaise de 72 ans commence chaque année en traduisant un livre en arabe. Puis elle range la traduction dans un carton. Elle se souvient ... de la librairie qu’elle tenait avec son amie Hannah De la guerre De sa vie Un livre jubilatoire et légèrement mélancolique #librairie  #leclerc #bobigny #93 #rabihalameddine  #litteraturelibanaise  #roman #lesviesdepapier  #culture #nouveautes #nouvaeuteslivre #1018 #prixfeminaetranger  #prixfemina  #liban #litterature #aaliyasaleh 
Grand Prix de France moto 2018 , Marrenon dégusté dans les espaces VIP de l’événement !
#rioufreytraiteurs
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé , consommez avec modération#marrenon #rioufreyt #rioufreytevents #traiteursdefrance #tdf #petula #luberon #roseday #prixfemina #provence #grandprixmotodefrance #gpmoto
Joyce Carol Oates • Les Chutes •  @editionspoints •
.
Quelle belle carte postale que les Chutes du Niagara ! Les lunes de miel y sont d’ailleurs nombreuses...
Ce n’est pourtant pas par un tableau idyllique que Joyce Carol Oates a décidé d’ouvrir son roman, ce serait bien mal la connaître... 🖤
.
Ariah s’est mariée la veille... et passe sa nuit de noces dans un hôtel des Chutes du Niagara, dans les années 1950.
Le lendemain matin, elle découvre que son mari s’est jeté du haut des Chutes...
Que s’est-il passé ? 
Comment son destin peut-il évoluer après pareille tragédie ?
Elle devient « la veuve blanche » pour la presse qui s’empare de ce « fait divers »...
.
Voilà, pour le romantisme il faudra chercher ailleurs... 😄
Mais Oates est une virtuose du roman, et les quelques 500 pages réservent bien des surprises...
.
Personnages en proie aux affres de la vie, destins troubles et maudits, psychologie complexe et finement analysée sont les « ingrédients » principaux de son roman.
Mais à une intrigue romanesque déjà très riche, elle mêle une véritable réflexion sur la société américaine en levant le voile petit à petit sur un scandale écologique qui interroge sur le progrès, la pollution industrielle et la corruption.
.
Je vous avais déjà présenté Hudson River qui je trouve constitue un excellent portrait de l’Amérique aisée. 
Ce roman Les Chutes me semble encore supérieur : une intrigue palpitante, des personnages intrigants qui révèlent peu à peu toute leur complexité, et le décryptage d’une société de nantis exploitant les failles d’un système.
.
Roman magistral ! Et une plume maîtrisée, à la fois harmonieuse et précise... Il a été couronné du prix Femina en 2005 ✨
. 
Êtes-vous tenté de plonger avec moi dans les Chutes ? 😉
.
.
.
.
#joycecaroloates
#leschutes #thefalls #niagara
#literature #litterature #bookstagram #booklovers #bookphotography #instalivre #livrestagram #bibliophile #flatlay #fleurs #flowers #prixfemina #souslesphotoslestextes
Joyce Carol Oates • Les Chutes • @editionspoints • . Quelle belle carte postale que les Chutes du Niagara ! Les lunes de miel y sont d’ailleurs nombreuses... Ce n’est pourtant pas par un tableau idyllique que Joyce Carol Oates a décidé d’ouvrir son roman, ce serait bien mal la connaître... 🖤 . Ariah s’est mariée la veille... et passe sa nuit de noces dans un hôtel des Chutes du Niagara, dans les années 1950. Le lendemain matin, elle découvre que son mari s’est jeté du haut des Chutes... Que s’est-il passé ? Comment son destin peut-il évoluer après pareille tragédie ? Elle devient « la veuve blanche » pour la presse qui s’empare de ce « fait divers »... . Voilà, pour le romantisme il faudra chercher ailleurs... 😄 Mais Oates est une virtuose du roman, et les quelques 500 pages réservent bien des surprises... . Personnages en proie aux affres de la vie, destins troubles et maudits, psychologie complexe et finement analysée sont les « ingrédients » principaux de son roman. Mais à une intrigue romanesque déjà très riche, elle mêle une véritable réflexion sur la société américaine en levant le voile petit à petit sur un scandale écologique qui interroge sur le progrès, la pollution industrielle et la corruption. . Je vous avais déjà présenté Hudson River qui je trouve constitue un excellent portrait de l’Amérique aisée. Ce roman Les Chutes me semble encore supérieur : une intrigue palpitante, des personnages intrigants qui révèlent peu à peu toute leur complexité, et le décryptage d’une société de nantis exploitant les failles d’un système. . Roman magistral ! Et une plume maîtrisée, à la fois harmonieuse et précise... Il a été couronné du prix Femina en 2005 ✨ . Êtes-vous tenté de plonger avec moi dans les Chutes ? 😉 . . . . #joycecaroloates  #leschutes  #thefalls  #niagara  #literature  #litterature  #bookstagram  #booklovers  #bookphotography  #instalivre  #livrestagram  #bibliophile  #flatlay  #fleurs  #flowers  #prixfemina  #souslesphotoslestextes 
Citation n°16:

Dans Kerry Hudson, La couleur de l'eau, 2015.

#citationdujour #tresordufrancais #inspiration #prixfemina2015 #prixfemina #roman #read
"Le temps d'un cocktail, d'une danse, une femme folle et chapeauté d'ailes, m'avait rendu fou d'elle en m'invitant à partager sa démence" #enattendantbojangles by  #olivierbourdeaut 
#folio #lireenfolio #instabook #bookstagram #lecturedumoment #bookaholic #bookaddict#LecteurSupporter #bookworm #igbooks #bookstagrammer#reading#bookish#bookobsessed #igreads #prixfemina @folio_livres #poche  #lecture #instalivre #instacool #nouvellelecture #livreaddict #livres #quote #bookporn #citation
"Le temps d'un cocktail, d'une danse, une femme folle et chapeauté d'ailes, m'avait rendu fou d'elle en m'invitant à partager sa démence" #enattendantbojangles  by #olivierbourdeaut  #folio  #lireenfolio  #instabook  #bookstagram  #lecturedumoment  #bookaholic  #bookaddict #LecteurSupporter  #bookworm  #igbooks  #bookstagrammer #reading #bookish #bookobsessed  #igreads  #prixfemina  @folio_livres #poche  #lecture  #instalivre  #instacool  #nouvellelecture  #livreaddict  #livres  #quote  #bookporn  #citation 
Que celui qui n'est jamais passé à côté d'un chef d'œuvre me jette la première pierre ! J'ai failli ne pas aimer, j'ai failli à plusieurs reprises renoncer à savoir ce qui se cachait derrière  #la-porte ? Juste un très grand livre d'une figure de la littérature hongroise, écrit en 1987, publié en France en 2003 (prix Femina) et en poche en 2017 pour une nouvelle vie.
À première vue c'est l'histoire d'une relation entre une intellectuelle hongroise (sans doute Magda Szabo elle-même) et la concierge acariâtre qui règne dans sa rue et dans sa maison et on a bien du mal à comprendre les ressorts de la relation qui se noue entre ces deux femmes que tout oppose... jusqu'à ce que la magie de la littérature opère ! 
Un classique, un vrai... #magdaszabó @editionsvivianehamy @livredepoche 
#dansmabibilotheque #litteraturehongroise #classique #litteratureetrangere #instabook #instalivre #mardiconseil #lecture #prixfemina
Que celui qui n'est jamais passé à côté d'un chef d'œuvre me jette la première pierre ! J'ai failli ne pas aimer, j'ai failli à plusieurs reprises renoncer à savoir ce qui se cachait derrière #la -porte ? Juste un très grand livre d'une figure de la littérature hongroise, écrit en 1987, publié en France en 2003 (prix Femina) et en poche en 2017 pour une nouvelle vie. À première vue c'est l'histoire d'une relation entre une intellectuelle hongroise (sans doute Magda Szabo elle-même) et la concierge acariâtre qui règne dans sa rue et dans sa maison et on a bien du mal à comprendre les ressorts de la relation qui se noue entre ces deux femmes que tout oppose... jusqu'à ce que la magie de la littérature opère ! Un classique, un vrai... #magdaszabó  @editionsvivianehamy @livredepoche #dansmabibilotheque  #litteraturehongroise  #classique  #litteratureetrangere  #instabook  #instalivre  #mardiconseil  #lecture  #prixfemina 
Littérature_Peste et Choléra ; just starting it and love it so much!! 📖 great similarity with my own story 😇
#patrickdeville #litterature #vaud #jura #paris #saigon #pasteur #prixfemina #livre #lecture #book #reading #story #stories #travel #exploration #discover #live #digitalnomad #freedom #culture #medicine
Brillant. Drôle. Précis. Des disgressions géniales qui font le sel et le charme de ce roman. Et comment la reprise d'une enquête vieille de plus de 70 ans nous propulse dans la vie extraordinaire d'un homme qui a préféré suivre des chemins abruptes plutôt que de s'enliser  sur l'autoroute de la vie. 
#hopsortidelalavalise #laserpe #philippejaenada 
#georgearnaud #prixfemina #vendredilecture #pal #polar #enquete #livre #livresque  #lire #bookstagram #booksaddict #bibliotheque #book #auteur #litterature #roman #lecture #instalivre #bibliophile #romannoir #romanpolicier #igersbooks #igreads #igersreading  #lecture #enquete #editionsdefallois #livrestagram #instalivresque
Brillant. Drôle. Précis. Des disgressions géniales qui font le sel et le charme de ce roman. Et comment la reprise d'une enquête vieille de plus de 70 ans nous propulse dans la vie extraordinaire d'un homme qui a préféré suivre des chemins abruptes plutôt que de s'enliser sur l'autoroute de la vie. #hopsortidelalavalise  #laserpe  #philippejaenada  #georgearnaud  #prixfemina  #vendredilecture  #pal  #polar  #enquete  #livre  #livresque  #lire  #bookstagram  #booksaddict  #bibliotheque  #book  #auteur  #litterature  #roman  #lecture  #instalivre  #bibliophile  #romannoir  #romanpolicier  #igersbooks  #igreads  #igersreading  #lecture  #enquete  #editionsdefallois  #livrestagram  #instalivresque