an online Instagram web viewer

#editionsgrasset medias

Photos

Bel intermède littéraire que cet opuscule de 38 nouvelles d'Isabelle Eberhardt. Elles sont inspirées de ses séjours au Maroc, en Tunisie et en Algérie.
Prendre un chemin de traverse dans cette rentrée littéraire et être complètement dépaysée 😍
La main
" (...) Oh ! ces nuits de lune sur le désert de sable, ces nuits incomparables de splendeur et de mystère !
Le chaos des dunes, les tombeaux, la silhouette du grand minaret blanc de Sidi-Salem, dominant la ville, tout s'estompait, se fondait, prenait des aspects vaporeux et irréels.
Le désert où coulait des lueurs roses, des lueurs glauques, des lueurs bleues, des reflets argentés, se peuplait de fantômes.
Aucun contour net et précis, aucune forme distincte, dans le scintillement immense du sable.
Les dunes lointaines semblaient des vapeurs amoncelées à l'horizon et les plus proches s'évanouissaient dans la clarté infinie d'en haut.(...)" Lire aussi "Écrits sur le sable" en 2 volumes pour découvrir l'univers d'Isabelle Eberhardt.

#pagesdislam #isabelleeberhardt
#editionsgrasset #lescahiersrouges
#maroc
#tunisie
#algerie #desert
#sahara
#maghreb
#bookstagram
Bel intermède littéraire que cet opuscule de 38 nouvelles d'Isabelle Eberhardt. Elles sont inspirées de ses séjours au Maroc, en Tunisie et en Algérie. Prendre un chemin de traverse dans cette rentrée littéraire et être complètement dépaysée 😍 La main " (...) Oh ! ces nuits de lune sur le désert de sable, ces nuits incomparables de splendeur et de mystère ! Le chaos des dunes, les tombeaux, la silhouette du grand minaret blanc de Sidi-Salem, dominant la ville, tout s'estompait, se fondait, prenait des aspects vaporeux et irréels. Le désert où coulait des lueurs roses, des lueurs glauques, des lueurs bleues, des reflets argentés, se peuplait de fantômes. Aucun contour net et précis, aucune forme distincte, dans le scintillement immense du sable. Les dunes lointaines semblaient des vapeurs amoncelées à l'horizon et les plus proches s'évanouissaient dans la clarté infinie d'en haut.(...)" Lire aussi "Écrits sur le sable" en 2 volumes pour découvrir l'univers d'Isabelle Eberhardt. #pagesdislam  #isabelleeberhardt  #editionsgrasset  #lescahiersrouges  #maroc  #tunisie  #algerie  #desert  #sahara  #maghreb  #bookstagram 
Dialogue bouleversant, intense, avec en filigrane une histoire familiale, une époque, des mondes, des fratries... j’y ai retrouvé un écho des enfances brisées de #micheldelcastillo et tant d’autres douleurs. Avec une écriture forte, solaire et pudique.  Merci infiniment #vanessaschneider  Et évidemment livre rencontré chez L’Astree 69 rue de Lévis, bonheur #lire #livre #reading #librairie #booklover #booklovers #auteur #reader #parisienne #movie #70s #tendresse #plaisirdelire @schneidervan #living #ecriture #writer #roman #merci #editionsgrasset
Dialogue bouleversant, intense, avec en filigrane une histoire familiale, une époque, des mondes, des fratries... j’y ai retrouvé un écho des enfances brisées de #micheldelcastillo  et tant d’autres douleurs. Avec une écriture forte, solaire et pudique. Merci infiniment #vanessaschneider  Et évidemment livre rencontré chez L’Astree 69 rue de Lévis, bonheur #lire  #livre  #reading  #librairie  #booklover  #booklovers  #auteur  #reader  #parisienne  #movie  #70s  #tendresse  #plaisirdelire  @schneidervan #living  #ecriture  #writer  #roman  #merci  #editionsgrasset 
Quel magnifique cadeau 😍 L'agenda Grasset Jeunesse et ces superbes affiches que je vais encadrer pour les chambres des loulous! Merci aux @editionsgrasset pour cet envoi 😗😗
#editionsgrasset #grassetjeunesse #réceptionlivresque
Merci aux editions @grassetjeunesse pour ce très beau agenda ainsi que les belles illustrations, j'adore 😍 
#agenda #editionsgrasset #illustration #jeunesse #litteraturejeunesse
« Les écrivains doivent mettre le doigt là où ça fait mal » 👊 
selon #GillesMartinChauffier lors des rencontres régionales du #PrixGoncourtdesLyceens à Rennes
#leredessuspects
#Goncourt #inesbayard #Goncourtdeslyceens #fnac #rencontre #claradupontmonod #francoisvallejo #editionsgrasset #ministeredeleducation
🌺 B E Y R O U T H 🌺
.
🌺Je ne sais quel mot utiliser pour définir cette lecture. C'est très difficile de parler de guerre. Ici, dans ce roman de feu, de larmes, de sang et d'amour j'ai été totalement transportée. Plongée au cœur de cette triste histoire. Georges, jeune anarchiste récemment rangé se voit effectuer une promesse folle un ami en fin de vie. Il doit accomplir ce que son ami avait commencé, jouer Antigone dans un pays en guerre, au centre de Beyrouth. Seulement ce dernier n'en reviens pas indemne et il s'ensuit une spirale sombre de réflexion et de remise en question. "La violence est une faiblesse." C'est un livre bouleversant, terriblement prenansmt et écrit remarquablement. L'horreur est palpable, la peur également c'est un ouvrage beau et fort. 
Je recommande ce livre a tous. C'est une véritable prise de conscience. .
🌺 Vous l'avez lu ? .
#booklover #bookstagram #bookish #bookaddict #lequatriememur #editionsgrasset #sorjchalandon
🌺 B E Y R O U T H 🌺 . 🌺Je ne sais quel mot utiliser pour définir cette lecture. C'est très difficile de parler de guerre. Ici, dans ce roman de feu, de larmes, de sang et d'amour j'ai été totalement transportée. Plongée au cœur de cette triste histoire. Georges, jeune anarchiste récemment rangé se voit effectuer une promesse folle un ami en fin de vie. Il doit accomplir ce que son ami avait commencé, jouer Antigone dans un pays en guerre, au centre de Beyrouth. Seulement ce dernier n'en reviens pas indemne et il s'ensuit une spirale sombre de réflexion et de remise en question. "La violence est une faiblesse." C'est un livre bouleversant, terriblement prenansmt et écrit remarquablement. L'horreur est palpable, la peur également c'est un ouvrage beau et fort. Je recommande ce livre a tous. C'est une véritable prise de conscience. . 🌺 Vous l'avez lu ? . #booklover  #bookstagram  #bookish  #bookaddict  #lequatriememur  #editionsgrasset  #sorjchalandon 
Pascal Bruckner était hier soir l’invité des Rencontres de la galerie sur « la question de l’argent » #galerieguillaume #pascalbruckner #bruckner #lesrencontresdelagalerieguillaume #lasagessedelargent #grasset #unbonfils #parisgallery #roman #romancier #novel #novelist #money #argent #artparis #artstagram #editionsgrasset #unanetunjour @editionsgrasset #essayist
L E C T U R E  T E R M I N É E !!!!! La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez @editionsgrasset

Roman qui retrace la fuite en Amérique du Sud de Josef Mengele, médecin à Auschwitz.

C'est un roman avec quelques longueurs et dans lesquels il y a beaucoup de références de noms historiques que je ne connaissais pas. Cela m'a demandé des recherches et a perturbé ma lecture.
Dans ce #livre, j'ai appris que de nombreux pays d'Amérique du Sud avaient protégé des nazis, ce que je ne savais pas..
Un roman qui se laisse lire mais qui m'a laissé un sentiment étrange à la fin, comme si l'auteur voulait que l'on ait de l'empathie pour cet homme. C'est difficile à exprimer clairement mais ça m'a troublé.. Ce roman a reçu le prix renaudot 2017

Bref, je suis mitigée !

#ladisparitiondejosefmengele #olivierguez #editionsgrasset #livredujour #instabook #instalivre #book #bookaddict #bookstagram #bookoftheday
L E C T U R E T E R M I N É E !!!!! La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez @editionsgrasset Roman qui retrace la fuite en Amérique du Sud de Josef Mengele, médecin à Auschwitz. C'est un roman avec quelques longueurs et dans lesquels il y a beaucoup de références de noms historiques que je ne connaissais pas. Cela m'a demandé des recherches et a perturbé ma lecture. Dans ce #livre , j'ai appris que de nombreux pays d'Amérique du Sud avaient protégé des nazis, ce que je ne savais pas.. Un roman qui se laisse lire mais qui m'a laissé un sentiment étrange à la fin, comme si l'auteur voulait que l'on ait de l'empathie pour cet homme. C'est difficile à exprimer clairement mais ça m'a troublé.. Ce roman a reçu le prix renaudot 2017 Bref, je suis mitigée ! #ladisparitiondejosefmengele  #olivierguez  #editionsgrasset  #livredujour  #instabook  #instalivre  #book  #bookaddict  #bookstagram  #bookoftheday 
Dans L'Express Delphine Peras souligne les qualités du second roman de Gautier Battistella. "Ce que l'homme a cru voir" est une l'《histoire poignante, sensible, sensuelle aussi, d'une rédemption empêchée par la culpabilité. Ce livre oblige un homme à regarder enfin son passé. Pour mieux en terrasser les démons qui le peuplent.》#cequelhommeacruvoir #gautierbattistella #editionsgrasset #hcdahlem #RL2018 #roman #rentreelitteraire #rentree2018 #rentreeautomne2018 #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #secondroman #lire #lectrices #lecteurs #MardiConseil #NetgalleyFrance
collectiondelivres.wordpress.com
Dans L'Express Delphine Peras souligne les qualités du second roman de Gautier Battistella. "Ce que l'homme a cru voir" est une l'《histoire poignante, sensible, sensuelle aussi, d'une rédemption empêchée par la culpabilité. Ce livre oblige un homme à regarder enfin son passé. Pour mieux en terrasser les démons qui le peuplent.》#cequelhommeacruvoir  #gautierbattistella  #editionsgrasset  #hcdahlem  #RL2018  #roman  #rentreelitteraire  #rentree2018  #rentreeautomne2018  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #secondroman  #lire  #lectrices  #lecteurs  #MardiConseil  #NetgalleyFrance  collectiondelivres.wordpress.com
Complètement addictif le roman de Gilles Martin-Chauffier #cabalancepasmal #beurettes #lesbourgeoises #ministres #avocats #flics #banlieue #editionsgrasset
Troisième réimpression de « Cent titres », mon recueil de couvertures détournées.
#centtitres #editionsgrasset #detournement #books #litterature
Mais il est où le soleil☀️...???🎼🎼
Latergram de dimanche dernier avec ces derniers moments sur les toits pour profiter de la fin de l’été  indien en compagnie de Cormoran😊
3ème volet des enquêtes de Cormoran Strike... Je n’ai lu aucun Harry Potter mais J.K. Rolling sous son pseudo Robert Galbraith  sait nous rendre addictif ☺️😛
#sun #sundaymood #chill #chilling #doigtdepiedeneventail #onestpasmal #goodvibes #happy #instamoment #bookstagram #instabook #bookaholic #book  #booklover #lecturedumoment #instalivre #instapic #bookaddict #thriller #enquete #investigation #robertgalbraith #cormoranstrike #lacarrieredumal #cormoranstrikeseries  #livredumois #editionsgrasset
Mais il est où le soleil☀️...???🎼🎼 Latergram de dimanche dernier avec ces derniers moments sur les toits pour profiter de la fin de l’été indien en compagnie de Cormoran😊 3ème volet des enquêtes de Cormoran Strike... Je n’ai lu aucun Harry Potter mais J.K. Rolling sous son pseudo Robert Galbraith sait nous rendre addictif ☺️😛 #sun  #sundaymood  #chill  #chilling  #doigtdepiedeneventail  #onestpasmal  #goodvibes  #happy  #instamoment  #bookstagram  #instabook  #bookaholic  #book  #booklover  #lecturedumoment  #instalivre  #instapic  #bookaddict  #thriller  #enquete  #investigation  #robertgalbraith  #cormoranstrike  #lacarrieredumal  #cormoranstrikeseries  #livredumois  #editionsgrasset 
Vanessa Schneider est avec nous pour son dernier livre « Tu t’appelais Maria Schneider » aux @editionsgrasset 
#editionsgrasset #vanessaschneider
Mon billet sur mon blog (voir bio) sur Reviens de #samuelbenchetrit un récit doux, un peu loufoque mais avec douceur sur le désarroi d'un homme dont le fils est parti... #editionsgrasset #blogueuselittéraire #littératurefrançaise #bookinstagram #lecture #netgalleyfr #solitude #pèreetfils #absence #chroniquelittéraire #amourdeslivres #blogdelectures #solitude #écrivain
En ce début d'automne 2 achats aujourd'hui à prix réduits 📚 #livre #livreaddict #livrestagram #livres #book #books #booklover #bookaddict #lecturedumoment #read #lecture #lire #yannmoix #automne #autumn #deco #nature #bois #enquete #temoignage #grasset #editionsgrasset @editions_grasset
Saisi au détour de la @librairie_papyrus_namur, je partage leur coup de coeur 💛💫
Merci @schneidervan et bravo 💐
@editionsgrasset
#tutappelaismariaschneider #editionsgrasset #lecture #émotions #mariaschneider #books #bookstagram #instabook #librairie
Been wanting to film a video for the last two days but there's a great big lawnmower going on outside... Anyway... it's going to be in French with English subtitles 😉

#bookvloger #bookstagram #bookvideo #books #book #albinmichel #latourabolie #editionsgrasset #californiagirls #simonliberati #gerardmordillat #frenchbooks #livrestagram #livre #livres #livresaddict #cat #blackcatsrule #blackcat #chatnoir
Ce livre m’a paru interminable! Toute une première partie d’une lenteur extrême sur l’enfance de Jane pour ensuite passer à une seconde partie sur sa vie d’adulte où les choses semblent être écrites en accéléré mais finalement il ne se passe rien... Une déception après l’enthousiasme provoqué par le résumé! #editionsgrasset #bradwatson
Ce livre m’a paru interminable! Toute une première partie d’une lenteur extrême sur l’enfance de Jane pour ensuite passer à une seconde partie sur sa vie d’adulte où les choses semblent être écrites en accéléré mais finalement il ne se passe rien... Une déception après l’enthousiasme provoqué par le résumé! #editionsgrasset  #bradwatson 
Je relis Lettres à un jeune poète, de Rainer Maria Rilke, chaque fois que je grandis un peu trop fort et d'un seul coup. 
Sa sagesse tend un fil entre deux falaises, sur lequel suspendu dans le vide, le jeune poète avance tout en cherchant l'équilibre. 
#rilkejtekiff #editionsgrasset #bookstagram #lecture #instalivre
Je relis Lettres à un jeune poète, de Rainer Maria Rilke, chaque fois que je grandis un peu trop fort et d'un seul coup. Sa sagesse tend un fil entre deux falaises, sur lequel suspendu dans le vide, le jeune poète avance tout en cherchant l'équilibre. #rilkejtekiff  #editionsgrasset  #bookstagram  #lecture  #instalivre 
Quand Dieu boxait en amateur, Guy Boley aux @editionsgrasset

Je retrouve l'écriture de Guy Boley avec plaisir dans un roman toujours en hommage à son père, cet homme qui a été tout à la fois Zeus dans sa forge, champion de France de boxe amateur et Jesus Christ sur le théâtre paroissial de leur commune pendant de nombreuses années.

Les phrases sont belles et empreintes d'une humilité propre à celui qui veut se faire pardonner, un vrai coup de coeur !

#quanddieuboxaitenamateur #GuyBoley #editionsgrasset #lismaviedelibraire #coupdecoeur #litteraturefrancaise #passionlivres #instalivre #livrestagram
Quand Dieu boxait en amateur, Guy Boley aux @editionsgrasset Je retrouve l'écriture de Guy Boley avec plaisir dans un roman toujours en hommage à son père, cet homme qui a été tout à la fois Zeus dans sa forge, champion de France de boxe amateur et Jesus Christ sur le théâtre paroissial de leur commune pendant de nombreuses années. Les phrases sont belles et empreintes d'une humilité propre à celui qui veut se faire pardonner, un vrai coup de coeur ! #quanddieuboxaitenamateur  #GuyBoley  #editionsgrasset  #lismaviedelibraire  #coupdecoeur  #litteraturefrancaise  #passionlivres  #instalivre  #livrestagram 
⭐️⭐️⭐️⭐️/5⭐️
Le quatrième mur
✨
✨
✨
Author: Sorj Chalandon ✨
✨
✨
Summary:
« L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronnage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... »
✨
✨
✨
#booksofinstagram #bibliophile #book #books #booklove #booklovers #morningreading #morningroutine #bookstagram #bookstagrammer #bookaccount #bookblogger #bookworm #booknerd #intsabook #bookaholic #bookaddict #bookphotography #sorjchalandon #lequatriememur #editionsgrasset @editionsgrasset
⭐️⭐️⭐️⭐️/5⭐️ Le quatrième mur ✨ ✨ ✨ Author: Sorj Chalandon ✨ ✨ ✨ Summary: « L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronnage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... » ✨ ✨ ✨ #booksofinstagram  #bibliophile  #book  #books  #booklove  #booklovers  #morningreading  #morningroutine  #bookstagram  #bookstagrammer  #bookaccount  #bookblogger  #bookworm  #booknerd  #intsabook  #bookaholic  #bookaddict  #bookphotography  #sorjchalandon  #lequatriememur  #editionsgrasset  @editionsgrasset
« Une brume aussi rouge qu’un rideau de théâtre masquait New York, mais quand ils traversèrent le pont de Queensboro, la ville s’imposa soudain dans toute sa majesté. De chaque gratte-ciel jaillissaient des bribes de feux d’artifice multicolores.
- J’ai envie de danser, annonça Grady, grisée par le somptueux spectacle. D’enlever mes chaussures et de danser. » #trumancapote #capote #latraverséedelété #livredepoche #bookstagram #instabook #grasset #editionsgrasset  #lecturedumoment #lectureaddict #bookaddict #bookstagrammer #bookshelf #livrestagram #livreaddict #lecture #lecturedumoment #lectureencours #lecturedujour #instalivre #paris #france #litterature #litteratureamericaine
« Une brume aussi rouge qu’un rideau de théâtre masquait New York, mais quand ils traversèrent le pont de Queensboro, la ville s’imposa soudain dans toute sa majesté. De chaque gratte-ciel jaillissaient des bribes de feux d’artifice multicolores. - J’ai envie de danser, annonça Grady, grisée par le somptueux spectacle. D’enlever mes chaussures et de danser. » #trumancapote  #capote  #latraverséedelété  #livredepoche  #bookstagram  #instabook  #grasset  #editionsgrasset  #lecturedumoment  #lectureaddict  #bookaddict  #bookstagrammer  #bookshelf  #livrestagram  #livreaddict  #lecture  #lecturedumoment  #lectureencours  #lecturedujour  #instalivre  #paris  #france  #litterature  #litteratureamericaine 
J'avais découvert le film cet été, j'ai lu le roman cet automne. Et j'avoue avoir eu une petite préférence pour ce dernier.
Nous sommes dans les années 1980, en Italie l'été. Comme chaque année, les parents d'Elio reçoivent un étudiant pour l'été. Oliver, américain, surprend un peu tout le monde par ses manières très décontractées. Elio, lui, tombe amoureux d'Oliver mais ne sais pas comment réagir et comment lui dire.
Ce roman est très bien écrit et très poétique : on se croirait véritablement en Italie aux côtés d'Elio et les bouleversements qu'Oliver provoque chez lui sont très touchants (il y a d'ailleurs une très belle relation entre eux).
La fin est différente du film et j'avoue que j'ai préférée celle du livre.
#instalivre #livrestagram #instabook #bookstagram #livreaddict #callmebyyourname #appellemoipartonnom #andreaciman #grasset #editionsgrasset
J'avais découvert le film cet été, j'ai lu le roman cet automne. Et j'avoue avoir eu une petite préférence pour ce dernier. Nous sommes dans les années 1980, en Italie l'été. Comme chaque année, les parents d'Elio reçoivent un étudiant pour l'été. Oliver, américain, surprend un peu tout le monde par ses manières très décontractées. Elio, lui, tombe amoureux d'Oliver mais ne sais pas comment réagir et comment lui dire. Ce roman est très bien écrit et très poétique : on se croirait véritablement en Italie aux côtés d'Elio et les bouleversements qu'Oliver provoque chez lui sont très touchants (il y a d'ailleurs une très belle relation entre eux). La fin est différente du film et j'avoue que j'ai préférée celle du livre. #instalivre  #livrestagram  #instabook  #bookstagram  #livreaddict  #callmebyyourname  #appellemoipartonnom  #andreaciman  #grasset  #editionsgrasset 
📚 Il ne fait pas encore beaucoup parlé de lui dans cette rentrée littéraire mais ce livre a un beau potentiel. Jane est une petite fille pas comme les autres, née au début du 20ème siècle au fin fond des États-Unis. Son histoire, c'est celle d'une fillette pleine de courage et de rage de vivre. Sa différence est un détail chez cette enfant intelligente, curieuse et audacieuse. Le lecteur la voit grandir, comprendre le monde et la difficulté d'y avoir une place pour quelqu'un comme elle. C'est une lecture pleine de douceur et de douleur à la fois car Jane est attachante. L'écriture est parfois mystérieuse et vous laisse deviner ce qui est à lire entre les lignes, ce qui permet de s'approprier un peu l'histoire. Une lecture pleine de tendresse. 📚
#missjane #bradwatson #editionsgrasset #rentreelitteraire2018 #litteratureetrangere #roman #etats-unis #mississipi #handicap #famille #ferme
#bookstagram #livrestagram #book #livre #livreaddict #lecture #lire #bookaddict #photobook #passionlecture #partage 
@editionsgrasset
📚 Il ne fait pas encore beaucoup parlé de lui dans cette rentrée littéraire mais ce livre a un beau potentiel. Jane est une petite fille pas comme les autres, née au début du 20ème siècle au fin fond des États-Unis. Son histoire, c'est celle d'une fillette pleine de courage et de rage de vivre. Sa différence est un détail chez cette enfant intelligente, curieuse et audacieuse. Le lecteur la voit grandir, comprendre le monde et la difficulté d'y avoir une place pour quelqu'un comme elle. C'est une lecture pleine de douceur et de douleur à la fois car Jane est attachante. L'écriture est parfois mystérieuse et vous laisse deviner ce qui est à lire entre les lignes, ce qui permet de s'approprier un peu l'histoire. Une lecture pleine de tendresse. 📚 #missjane  #bradwatson  #editionsgrasset  #rentreelitteraire2018  #litteratureetrangere  #roman  #etats -unis #mississipi  #handicap  #famille  #ferme  #bookstagram  #livrestagram  #book  #livre  #livreaddict  #lecture  #lire  #bookaddict  #photobook  #passionlecture  #partage  @editionsgrasset
C'est l'histoire d'un écrivain qui cherche l'inspiration, se dispute avec son ex-femme, fait des listes de promesses, est obsédé par Pline et les mariées de télé-réalité, fait des rêves remplis de vendeurs d'Amazon et se creuse la tête pour trouver le sens d'une légende Inuit. Mais si, dans le fond, tout cela ne cachait qu'une seule et même chose : que son grand fils, parti faire un long voyage, lui manque ?
Je crois bien que c'est le premier roman de la rentrée littéraire que je lis le sourire aux lèvres, il faut dire que les péripéties qui tombent en cascade sur le narrateur ne manquent pas d'inventivité ni de fantaisie : comment, en cherchant vainement un exemplaire de son dernier ouvrage qui a été pilonné, peut-il bien se retrouver en train de faire la lecture d'un roman de son principal rival à des Raymonde endormies, à s'inquiéter sincèrement pour son inspecteur des impôts ou à promener un canard dans le RER ?
A la fois tendre et drôle, "Reviens" est écrit avec une délicieuse autodérision sur l'état d'écrivain vivant légèrement hors du monde réel et de ses tracas bureaucratiques, cachant à peine sous des situations burlesques et une fausse naïveté un constat joliment enrobé de mélancolie sur le temps qui passe et les enfants qui grandissent et finissent par partir, inéluctablement.
#Reviens #SamuelBenchetrit #EditionsGrasset #NetGalleyFrance #VendrediLecture
C'est l'histoire d'un écrivain qui cherche l'inspiration, se dispute avec son ex-femme, fait des listes de promesses, est obsédé par Pline et les mariées de télé-réalité, fait des rêves remplis de vendeurs d'Amazon et se creuse la tête pour trouver le sens d'une légende Inuit. Mais si, dans le fond, tout cela ne cachait qu'une seule et même chose : que son grand fils, parti faire un long voyage, lui manque ? Je crois bien que c'est le premier roman de la rentrée littéraire que je lis le sourire aux lèvres, il faut dire que les péripéties qui tombent en cascade sur le narrateur ne manquent pas d'inventivité ni de fantaisie : comment, en cherchant vainement un exemplaire de son dernier ouvrage qui a été pilonné, peut-il bien se retrouver en train de faire la lecture d'un roman de son principal rival à des Raymonde endormies, à s'inquiéter sincèrement pour son inspecteur des impôts ou à promener un canard dans le RER ? A la fois tendre et drôle, "Reviens" est écrit avec une délicieuse autodérision sur l'état d'écrivain vivant légèrement hors du monde réel et de ses tracas bureaucratiques, cachant à peine sous des situations burlesques et une fausse naïveté un constat joliment enrobé de mélancolie sur le temps qui passe et les enfants qui grandissent et finissent par partir, inéluctablement. #Reviens  #SamuelBenchetrit  #EditionsGrasset  #NetGalleyFrance  #VendrediLecture 
Une malformation rare, invisible à l'oeil nu est à l'origine de ce roman. L'auteur s'est inspiré de la vie de sa grand-tante. Une traversée du XXième siècle au milieu de l'Amérique rurale. L'émancipation de la femme est aussi au cœur de cet ouvrage.
Ouvrage sensible, la nature occupe une place très importante. Des personnages qui s'expriment peu par les mots mais plutôt par leurs gestes.
..
#malformation #enfant #ferme #mississipi #difference #medecine #isolement #nature #editionsgrasset #jeanmattern #bradwatson #marc amfreville #traducteur #XXième #america #read #novel #roman #read #book #bookstagram #instabook #booklover #bookaddict #lire #plaisirdelire #rentreelitteraire2018 #librairienordest
Une malformation rare, invisible à l'oeil nu est à l'origine de ce roman. L'auteur s'est inspiré de la vie de sa grand-tante. Une traversée du XXième siècle au milieu de l'Amérique rurale. L'émancipation de la femme est aussi au cœur de cet ouvrage. Ouvrage sensible, la nature occupe une place très importante. Des personnages qui s'expriment peu par les mots mais plutôt par leurs gestes. .. #malformation  #enfant  #ferme  #mississipi  #difference  #medecine  #isolement  #nature  #editionsgrasset  #jeanmattern  #bradwatson  #marc  amfreville #traducteur  #XXième  #america  #read  #novel  #roman  #read  #book  #bookstagram  #instabook  #booklover  #bookaddict  #lire  #plaisirdelire  #rentreelitteraire2018  #librairienordest 
"Là-bas je n'ai jamais pleuré, c'était au-delà des larmes"
Décembre 2004, avant le 60ème anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, Simone Veil a accepté de retourner sur les lieux avec Alain Genestar, directeur de Paris Match, et sa famille pour une interview.
Ce livre est un retour sur l'article publié 13 ans plus tôt et un retour sur cette journée d'échanges et de souvenirs plus que douloureux pour Simone Veil... Très beau livre hommage... 👍 #livre #pourmemoire #livres #lectureterminée #lecture #lecturedujour #simoneveil #alaingenestar #editionsgrasset @editionsgrasset @alaingenestar #book #bookstagram #livresaddict #livrestagram
"Là-bas je n'ai jamais pleuré, c'était au-delà des larmes" Décembre 2004, avant le 60ème anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, Simone Veil a accepté de retourner sur les lieux avec Alain Genestar, directeur de Paris Match, et sa famille pour une interview. Ce livre est un retour sur l'article publié 13 ans plus tôt et un retour sur cette journée d'échanges et de souvenirs plus que douloureux pour Simone Veil... Très beau livre hommage... 👍 #livre  #pourmemoire  #livres  #lectureterminée  #lecture  #lecturedujour  #simoneveil  #alaingenestar  #editionsgrasset  @editionsgrasset @alaingenestar #book  #bookstagram  #livresaddict  #livrestagram 
Dans Paris-Match Gilles Martin-Chauffier résume «Ce que l’homme a cru voir» de Gautier Battistella. Simon Reijik revient dans son village natal près de Toulouse. Et là, il redécouvre que « la mémoire est le pire des supplices puis le meilleur des remèdes. Soudain, en regardant derrière lui, il comprend sa vie. Retrouver son père et le souvenir de son petit frère tué en voiture entrouvre les portes de la prison où il a enfermé son cœur. Son village, la maison de son pote, les coups de fil de sa compagne, les barbecues entre copains lui rendent son souffle.» #cequelhommeacruvoir #gautierbattistella #editionsgrasset #hcdahlem #explolecteur #lecteurscom #RL2018 #roman #rentreelitteraire #rentree2018 #rentreeautomne2018 #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #secondroman #lire #lectrices #lecteurs #NetgalleyFrance
collectiondelivres.wordpress.com
Dans Paris-Match Gilles Martin-Chauffier résume «Ce que l’homme a cru voir» de Gautier Battistella. Simon Reijik revient dans son village natal près de Toulouse. Et là, il redécouvre que « la mémoire est le pire des supplices puis le meilleur des remèdes. Soudain, en regardant derrière lui, il comprend sa vie. Retrouver son père et le souvenir de son petit frère tué en voiture entrouvre les portes de la prison où il a enfermé son cœur. Son village, la maison de son pote, les coups de fil de sa compagne, les barbecues entre copains lui rendent son souffle.» #cequelhommeacruvoir  #gautierbattistella  #editionsgrasset  #hcdahlem  #explolecteur  #lecteurscom  #RL2018  #roman  #rentreelitteraire  #rentree2018  #rentreeautomne2018  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #secondroman  #lire  #lectrices  #lecteurs  #NetgalleyFrance  collectiondelivres.wordpress.com
Sud des Etats-Unis, 1915, Grande Dépression.
La famille Chisolm accueille Jane, une petite fille différente.
Brad Watson nous conte avec poésie et tendresse la vie de cette famille de fermiers et le combat de Jane pour être heureuse coûte que coûte.
Les paysages sont secs, certains personnages rustres et sombres, d'autres plein d'empathie, mais la lecture de ce roman, digne de Steinbeck, ne vous laissera pas insensible.
.
Conseillé par Marie & Nathalie
.
🤠❤🐎🌳📚📝🇺🇸
.
#missjane #bradwatson #editionsgrasset #rentreelitteraire #coupdecoeur #roman #livre #book #instabook #bookstagram #instalivre #instaread #livrestagram #booklover #booklove #bookaddict #bookaholic #bookworm #reader #lecteur #booking #libraire #librairie #bookshop #librairieindépendante #librairieclaretondessources #béziers #southoffrance
Sud des Etats-Unis, 1915, Grande Dépression. La famille Chisolm accueille Jane, une petite fille différente. Brad Watson nous conte avec poésie et tendresse la vie de cette famille de fermiers et le combat de Jane pour être heureuse coûte que coûte. Les paysages sont secs, certains personnages rustres et sombres, d'autres plein d'empathie, mais la lecture de ce roman, digne de Steinbeck, ne vous laissera pas insensible. . Conseillé par Marie & Nathalie . 🤠❤🐎🌳📚📝🇺🇸 . #missjane  #bradwatson  #editionsgrasset  #rentreelitteraire  #coupdecoeur  #roman  #livre  #book  #instabook  #bookstagram  #instalivre  #instaread  #livrestagram  #booklover  #booklove  #bookaddict  #bookaholic  #bookworm  #reader  #lecteur  #booking  #libraire  #librairie  #bookshop  #librairieindépendante  #librairieclaretondessources  #béziers  #southoffrance 
Book Haul 📚 Oui, encore un... 😁
•••
- Les trois premiers tomes de la série La pâtisserie Bliss, Kathryn Littlewood
- L'Autre Rive, Georges-Olivier Chateaureynaud (choix influencé par le book haul de @twofacelizzie 😊)
- Les Mensonges de Locke Lamora, Scott Lynch
- Contrecoups, Nathan Filer

Ils me font tous tellement envie !

Les avez-vous dans votre pal? En avez-vous lu certains? Qu'en avez-vous pensé?

#lecture #lectrice #livre #bookstagram #bookstagrammer #instabook #instalivre #bookaddict #bookaholic #bookworm #bibliophile #books #reader #booklover #fantasy #fantasyreads #bookhaul #contemporain #jeunesse #pocketjeunesse #editionsgrasset #bragelonne #michellafon
Book Haul 📚 Oui, encore un... 😁 ••• - Les trois premiers tomes de la série La pâtisserie Bliss, Kathryn Littlewood - L'Autre Rive, Georges-Olivier Chateaureynaud (choix influencé par le book haul de @twofacelizzie 😊) - Les Mensonges de Locke Lamora, Scott Lynch - Contrecoups, Nathan Filer Ils me font tous tellement envie ! Les avez-vous dans votre pal? En avez-vous lu certains? Qu'en avez-vous pensé? #lecture  #lectrice  #livre  #bookstagram  #bookstagrammer  #instabook  #instalivre  #bookaddict  #bookaholic  #bookworm  #bibliophile  #books  #reader  #booklover  #fantasy  #fantasyreads  #bookhaul  #contemporain  #jeunesse  #pocketjeunesse  #editionsgrasset  #bragelonne  #michellafon 
Un grand merci 🤗à @lecteurs_com pour ce 3eme et dernier opus 📚des enquêtes 🔍🔪🔦de Cormoran Strike! "La Carrière du mal @robertgalbraithjk @officialjkrowling est paru en 2016 aux @editionsgrasset et @livredepoche . Retrouvez ma chronique📝sur mon blog #missbook85wordpresscom #lecteurs_com #lacarrieredumal #robertgalbraith #robertgalbraithakajkrowling #editionsgrasset #lelivredepoche #roman #lovebooks #litteratureanglaise #thriller #polar #lecture #blogeuselitteraire #bookstagram #bookstagram #bookaholic #instalivre #instabook #lecturedumoment #mercredi #septembrette2018
Un grand merci 🤗à @lecteurs_com pour ce 3eme et dernier opus 📚des enquêtes 🔍🔪🔦de Cormoran Strike! "La Carrière du mal @robertgalbraithjk @officialjkrowling est paru en 2016 aux @editionsgrasset et @livredepoche . Retrouvez ma chronique📝sur mon blog #missbook85wordpresscom  #lecteurs_com  #lacarrieredumal  #robertgalbraith  #robertgalbraithakajkrowling  #editionsgrasset  #lelivredepoche  #roman  #lovebooks  #litteratureanglaise  #thriller  #polar  #lecture  #blogeuselitteraire  #bookstagram  #bookstagram  #bookaholic  #instalivre  #instabook  #lecturedumoment  #mercredi  #septembrette2018 
4/5
LA DISPARITION DE JOSEF MENGELE
D'Olivier Guez
(2017)
236 Pages
.
Avis :
Très documenté, ce livre conte la traque du médecin d'Auschwitz, sa prise en charge par différents réseaux, sa fuite et sa vie
en Amérique du Sud. Intéressant, instructif et inquiétant.
.
Résumé .
"1949 : Josef Mengele arrive en Argentine. 
Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz  croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979. 
Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ? 
La Disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au cœur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre."
.
#lecturesouslorme #nazis #olivierguez #prixrenaudot #book #livres #ladisparitiondejosefmengele 
#📚 #romansecondeguerremondiale
#roman #WWII #annees40 #1940s #secondeguerremondiale #livre #bookstagram #traque #radiovintage #ameriquedusud #editionsgrasset
4/5 LA DISPARITION DE JOSEF MENGELE D'Olivier Guez (2017) 236 Pages . Avis : Très documenté, ce livre conte la traque du médecin d'Auschwitz, sa prise en charge par différents réseaux, sa fuite et sa vie en Amérique du Sud. Intéressant, instructif et inquiétant. . Résumé . "1949 : Josef Mengele arrive en Argentine.  Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz  croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.  Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ?  La Disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au cœur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre." . #lecturesouslorme  #nazis  #olivierguez  #prixrenaudot  #book  #livres  #ladisparitiondejosefmengele  #📚 #romansecondeguerremondiale  #roman  #WWII  #annees40  #1940s  #secondeguerremondiale  #livre  #bookstagram  #traque  #radiovintage  #ameriquedusud  #editionsgrasset 
Poignant récit que celui que fait Vanessa Schneider de sa cousine Maria, envoûtante, brillante et broyée à 20 ans par une scène de viol imposée par Bertolucci sur le tournage d'Un dernier Tango à Paris. (Le vieux cinéaste ne lui a jamais demandé pardon...) Maria, dont la vie a été conditionnée mais aussi résumée  à cette scène, reprend à travers ces pages sobres et délicates sa liberté de femme. #meetoo #tutappelaismariaschneider #vanessaschneider #editionsgrasset #instabook
Poignant récit que celui que fait Vanessa Schneider de sa cousine Maria, envoûtante, brillante et broyée à 20 ans par une scène de viol imposée par Bertolucci sur le tournage d'Un dernier Tango à Paris. (Le vieux cinéaste ne lui a jamais demandé pardon...) Maria, dont la vie a été conditionnée mais aussi résumée à cette scène, reprend à travers ces pages sobres et délicates sa liberté de femme. #meetoo  #tutappelaismariaschneider  #vanessaschneider  #editionsgrasset  #instabook 
🚗 M É M O I R E • M O R T E ? 🚗
"Il ne sert à rien de se fâcher avec son passé. Il finit toujours par te retrouver et exiger des excuses".
🚗
Renouer avec son enfance, avec son passé, c'est ce qui attend Simon Reijik, personnage principal du nouveau roman de Gautier Battistella. Simon est un homme qui efface les souvenirs... Et s'il est devenu expert de l'effacement c'est que le premier passé qu'il a cherché à effacer, c'est le sien...
🚗
Simon Reijik est un effaceur de mémoire vive. Il a réussi sa vie, nettoyant les passés numériques compromettant de nombreux hommes d'affaires et hommes politiques. Il vit avec Laura, une femme douce et aimante avec laquelle il souhaite fonder une famille. Ce personnage a-t-il seulement un défaut? D'accord, il prend de nombreux anxiolitiques dont il connaît parfaitement les posologies, mais de nombreux romans sont peuplés de personnages dépressifs...
Un jour, après avoir reçu un coup de téléphone d'une inconue lui annonçant la mort imminente d'Antoine, son meilleur ami, Simon part dans son village d'enfance, quitté 20 ans auparavant.
🚗
Avec Ce que l'homme a cru voir, Gautier Batistella pose plusieurs questions: celle de la mémoire, celle de la culpabilité, celle du pardon...
🚗
La force de ce roman tient plus, selon moi, à la qualité de la plume de l'auteur qu'à l'histoire dont j'ai trouvé qu'elle était cousue de fils blancs. 🚗
Ce que l'homme a cru voir de Gautier Battistella est paru aux @editionsgrasset à la rentrée litteraire.
▫️▫️▫️
#bookstagram #bookshelf #bookporn #bookaddict #lecture #bookstagram #📖 #bookporn #lire #livre #lectures #read #reading #meslivres #book #bookworm #bookaholic #bibliophile #roman #booklover  #lectricecompulsive #livraddict #reading #cequelhommeacruvoir  #gautierbattistella #editionsgrasset
🚗 M É M O I R E • M O R T E ? 🚗 "Il ne sert à rien de se fâcher avec son passé. Il finit toujours par te retrouver et exiger des excuses". 🚗 Renouer avec son enfance, avec son passé, c'est ce qui attend Simon Reijik, personnage principal du nouveau roman de Gautier Battistella. Simon est un homme qui efface les souvenirs... Et s'il est devenu expert de l'effacement c'est que le premier passé qu'il a cherché à effacer, c'est le sien... 🚗 Simon Reijik est un effaceur de mémoire vive. Il a réussi sa vie, nettoyant les passés numériques compromettant de nombreux hommes d'affaires et hommes politiques. Il vit avec Laura, une femme douce et aimante avec laquelle il souhaite fonder une famille. Ce personnage a-t-il seulement un défaut? D'accord, il prend de nombreux anxiolitiques dont il connaît parfaitement les posologies, mais de nombreux romans sont peuplés de personnages dépressifs... Un jour, après avoir reçu un coup de téléphone d'une inconue lui annonçant la mort imminente d'Antoine, son meilleur ami, Simon part dans son village d'enfance, quitté 20 ans auparavant. 🚗 Avec Ce que l'homme a cru voir, Gautier Batistella pose plusieurs questions: celle de la mémoire, celle de la culpabilité, celle du pardon... 🚗 La force de ce roman tient plus, selon moi, à la qualité de la plume de l'auteur qu'à l'histoire dont j'ai trouvé qu'elle était cousue de fils blancs. 🚗 Ce que l'homme a cru voir de Gautier Battistella est paru aux @editionsgrasset à la rentrée litteraire. ▫️▫️▫️ #bookstagram  #bookshelf  #bookporn  #bookaddict  #lecture  #bookstagram  #📖 #bookporn  #lire  #livre  #lectures  #read  #reading  #meslivres  #book  #bookworm  #bookaholic  #bibliophile  #roman  #booklover  #lectricecompulsive  #livraddict  #reading  #cequelhommeacruvoir  #gautierbattistella  #editionsgrasset 
[L'égoïste romantique]
.
.
.
"Michel Houellebecq me téléphone. Quand je lui demande si ça va, il me répond (après une ou deux minutes de silence) :
- Globalement, non".
.
.
Ce qui me donne furieusement envie de parler de Michel Houellebecq ici 😉
.
.
.
#beigbeder #legoisteromantique #editionsgrasset #oscardufresne #fredericbeigbeder #roman #book #lire #bookaddict #instalivre
Fantasque 👻ce premier roman📚, entre 2 terres, l'Iran🇮🇷et la France 🇫🇷. C'est un roman de l'exil ➡️avec une approche bien singulière ⚠️! "Les exilés meurent aussi d'amour " de @shalmani_shalmani est paru aux @editionsgrasset en cette rentrée littéraire 2018💝 Retrouvez mon billet 📝sur mon blog #missbook85wordpresscom #lesexilesmeurentaussidamour #abnousseshalmani #editionsgrasset #rl2018 #premierroman #lire #bookstagram #bookblogger #instalivre #book #booklover #rentreelitteraire #iran #exil #bookaholic #lecturedumoment
Fantasque 👻ce premier roman📚, entre 2 terres, l'Iran🇮🇷et la France 🇫🇷. C'est un roman de l'exil ➡️avec une approche bien singulière ⚠️! "Les exilés meurent aussi d'amour " de @shalmani_shalmani est paru aux @editionsgrasset en cette rentrée littéraire 2018💝 Retrouvez mon billet 📝sur mon blog #missbook85wordpresscom  #lesexilesmeurentaussidamour  #abnousseshalmani  #editionsgrasset  #rl2018  #premierroman  #lire  #bookstagram  #bookblogger  #instalivre  #book  #booklover  #rentreelitteraire  #iran  #exil  #bookaholic  #lecturedumoment 
Pour mémoire, Alain Genestar.

Interview bouleversante de Simone Veil lors d'une visite à Auschwitz en 2004 retranscrite par le journaliste Alain Genestar (à l'origine pour le numéro de janvier 2005 de Paris Match). Ce dernier s'était rendu sur place un mois auparavant pour visiter le site avec sa femme et des amis. Décembre 2004, au même endroit, il questionne Simone Veil qui a accepté sa proposition. 
Je n'avais jamais lu cette interview de Simone Veil et je remercie infiniment le travail de journalisme effectué dans cet ouvrage afin de nous la faire relire en 2018.
Le texte est puissant, simple dans sa forme puisqu'il s'agit de propos oraux échangés entre eux,  à l'écart des petits enfants de Madame Veil qui l'accompagnent lors de ce voyage. L'avant propos permet de s'immerger dans l'atmosphère de ce mois de décembre paradoxalement lumineux et ensoleillé... Merci pour ce texte précieux. 
#pourmemoire #simoneveil #alaingenestar #grasset #editionsgrasset #temoignage #lecture #lire #livre #lecturedusoir #coupdecoeur
Pour mémoire, Alain Genestar. Interview bouleversante de Simone Veil lors d'une visite à Auschwitz en 2004 retranscrite par le journaliste Alain Genestar (à l'origine pour le numéro de janvier 2005 de Paris Match). Ce dernier s'était rendu sur place un mois auparavant pour visiter le site avec sa femme et des amis. Décembre 2004, au même endroit, il questionne Simone Veil qui a accepté sa proposition. Je n'avais jamais lu cette interview de Simone Veil et je remercie infiniment le travail de journalisme effectué dans cet ouvrage afin de nous la faire relire en 2018. Le texte est puissant, simple dans sa forme puisqu'il s'agit de propos oraux échangés entre eux, à l'écart des petits enfants de Madame Veil qui l'accompagnent lors de ce voyage. L'avant propos permet de s'immerger dans l'atmosphère de ce mois de décembre paradoxalement lumineux et ensoleillé... Merci pour ce texte précieux. #pourmemoire  #simoneveil  #alaingenestar  #grasset  #editionsgrasset  #temoignage  #lecture  #lire  #livre  #lecturedusoir  #coupdecoeur 
Déçue d’être déçue…. Mais pouvait-il en être autrement, quand Fils du Feu, une de mes plus grandes révélations littéraires, m’avait fait connaître la transcendance ? 
Il ne faut jamais révéler le secret d’un tour de magie, et c’est un peu l’impression que ce deuxième roman de Guy Boley me donne. J’étais dans mon mystère, vénérant un livre dont la force était de l’ordre du divin, et soudain l’auteur vient réécrire une sorte de deuxième version qui m’apparaît presque burlesque tellement elle me désillusionne. Comment éteindre le souffle magistral, la puissance volcanique d’un premier roman? En en écrivant un deuxième sur le même thème (la famille, les origines) mais dans un autre style. Guy Boley s’essaie à l’humour, et je le préférais en dramaturge. Je préférais quand il me parlait de  son enfance, des silences, des grenouilles étêtées, des draps séchant à l’air, de tout ce qu’il inscrivait en nous par métaphores sublimes. Je n’avais pas envie de voir l’envers du décor, je voulais rester sur scène, et non derrière la caméra, je ne voulais pas connaitre les détails ni savoir ce qu’il se passe derrière le rideau de théâtre. Je préférais son père taiseux, et allégorique.
Les dizaines de répétition de la mort du grand-père « « paf, écrasé entre deux wagons, comme une crêpe, le pauvre » (on a compris !) ainsi que les dialogues autour du fantasme majorettes m’ont agacée, et quelle tristesse, quand, à l’issue d’un sublime paragraphe sur la boxe que pratiquait son père, l’auteur conclut : « C’est ça qu’il dirait, si seulement ils pouvait l’exprimer en ces termes. » Quelle humilité, j’en reste coite…
Certains préféreront peut-être ce deuxième roman, plus lumineux et réaliste, tout est affaire de sensibilité. À vous de vous faire votre opinion !
#quanddieuboxaitenamateur #guyboley #editionsgrasset
Déçue d’être déçue…. Mais pouvait-il en être autrement, quand Fils du Feu, une de mes plus grandes révélations littéraires, m’avait fait connaître la transcendance ? Il ne faut jamais révéler le secret d’un tour de magie, et c’est un peu l’impression que ce deuxième roman de Guy Boley me donne. J’étais dans mon mystère, vénérant un livre dont la force était de l’ordre du divin, et soudain l’auteur vient réécrire une sorte de deuxième version qui m’apparaît presque burlesque tellement elle me désillusionne. Comment éteindre le souffle magistral, la puissance volcanique d’un premier roman? En en écrivant un deuxième sur le même thème (la famille, les origines) mais dans un autre style. Guy Boley s’essaie à l’humour, et je le préférais en dramaturge. Je préférais quand il me parlait de son enfance, des silences, des grenouilles étêtées, des draps séchant à l’air, de tout ce qu’il inscrivait en nous par métaphores sublimes. Je n’avais pas envie de voir l’envers du décor, je voulais rester sur scène, et non derrière la caméra, je ne voulais pas connaitre les détails ni savoir ce qu’il se passe derrière le rideau de théâtre. Je préférais son père taiseux, et allégorique. Les dizaines de répétition de la mort du grand-père « « paf, écrasé entre deux wagons, comme une crêpe, le pauvre » (on a compris !) ainsi que les dialogues autour du fantasme majorettes m’ont agacée, et quelle tristesse, quand, à l’issue d’un sublime paragraphe sur la boxe que pratiquait son père, l’auteur conclut : « C’est ça qu’il dirait, si seulement ils pouvait l’exprimer en ces termes. » Quelle humilité, j’en reste coite… Certains préféreront peut-être ce deuxième roman, plus lumineux et réaliste, tout est affaire de sensibilité. À vous de vous faire votre opinion ! #quanddieuboxaitenamateur  #guyboley  #editionsgrasset 
Quel bonheur littéraire de retrouver l’écriture de Sorj Chalandon dans son dernier roman "Le Jour d’avant". Les thèmes qu’il aborde sont toujours réalistes et percutants et cette fois, c’est celui du travail des mines qui est traité. Les mines ici, ce n’est pas Germinal de Zola, ce sont les Houillères du nord de la France qui ont fermé leurs charbonnages il y a à peine 20 ans.
.
Dans ce roman à haute teneur informative (rappelons que Chalandon est journaliste et grand reporter), un hommage est rendu aux 42 mineurs qui ont trouvé la mort dans une galerie de Lievin le 27 décembre 1974, drame qui aurait pu être évité si la rentabilité à outrance n’avait pas outrepassé les mesures de sécurité.
.
Avez-vous déjà lu un roman de Chalandon?
#plaisirsdelire #bookstagram #lejourdavant #sorjchalandon #chalandon #blogdelecture #editionsgrasset
Quel bonheur littéraire de retrouver l’écriture de Sorj Chalandon dans son dernier roman "Le Jour d’avant". Les thèmes qu’il aborde sont toujours réalistes et percutants et cette fois, c’est celui du travail des mines qui est traité. Les mines ici, ce n’est pas Germinal de Zola, ce sont les Houillères du nord de la France qui ont fermé leurs charbonnages il y a à peine 20 ans. . Dans ce roman à haute teneur informative (rappelons que Chalandon est journaliste et grand reporter), un hommage est rendu aux 42 mineurs qui ont trouvé la mort dans une galerie de Lievin le 27 décembre 1974, drame qui aurait pu être évité si la rentabilité à outrance n’avait pas outrepassé les mesures de sécurité. . Avez-vous déjà lu un roman de Chalandon? #plaisirsdelire  #bookstagram  #lejourdavant  #sorjchalandon  #chalandon  #blogdelecture  #editionsgrasset 
[Mercredi conseil] 👓📖 "Ce que l'homme a cru voir" sortie aux Editions Grasset et Fasquelle de Gautier Battistella : "Il ne sert à rien de se fâcher avec son passé. 
Il finit toujours par te retrouver et exiger des excuses." Simon vit en région parisienne et a fait sa vie, un coup de téléphone va brutalement le ramener dans le village de Verteil, près de Toulouse, qu'il a quitté 20 ans auparavant.

Son ami d'enfance est décédé, s'en suit un long périple à travers les méandres du passé. Les silences gênés, les regards insistants.
Il est toujours douloureux  de raviver les vieilles blessures. 
Dans une France rurale contemporaine Simon va comprendre que ce qu'il a cru voir n'est peut-être pas tout à fait ce qu'il s'est passé.

Intrigant et mélancolique nous sentons la fébrilité du narrateur au fil des pages et comprenons que les souvenirs enfouis reviennent nous hanter afin de nous retrouver nous même ... L'histoire d'un homme construit sur un traumatisme... Pourquoi faut-il lire ce livre ?

Gautier Battistella par son écriture et sa capacité à vous projeter dans son univers offre un roman teint de clair/obscur. Addictif et plein de profondeur... Alors ? Lisons! 📝📚👓 #rentreelitteraire #lisons #editionsgrasset #gautierbattistella #coupdepoing #coupdecoeur #lecture #bookaddict #bookstagram #bookaholic #2emeroman
[Mercredi conseil] 👓📖 "Ce que l'homme a cru voir" sortie aux Editions Grasset et Fasquelle de Gautier Battistella : "Il ne sert à rien de se fâcher avec son passé. Il finit toujours par te retrouver et exiger des excuses." Simon vit en région parisienne et a fait sa vie, un coup de téléphone va brutalement le ramener dans le village de Verteil, près de Toulouse, qu'il a quitté 20 ans auparavant. Son ami d'enfance est décédé, s'en suit un long périple à travers les méandres du passé. Les silences gênés, les regards insistants. Il est toujours douloureux de raviver les vieilles blessures. Dans une France rurale contemporaine Simon va comprendre que ce qu'il a cru voir n'est peut-être pas tout à fait ce qu'il s'est passé. Intrigant et mélancolique nous sentons la fébrilité du narrateur au fil des pages et comprenons que les souvenirs enfouis reviennent nous hanter afin de nous retrouver nous même ... L'histoire d'un homme construit sur un traumatisme... Pourquoi faut-il lire ce livre ? Gautier Battistella par son écriture et sa capacité à vous projeter dans son univers offre un roman teint de clair/obscur. Addictif et plein de profondeur... Alors ? Lisons! 📝📚👓 #rentreelitteraire  #lisons  #editionsgrasset  #gautierbattistella  #coupdepoing  #coupdecoeur  #lecture  #bookaddict  #bookstagram  #bookaholic  #2emeroman 
À la question du Figaro Madame, pourquoi avez-vous écrit ce livre? Marceline Loridan-Ivens a répondu: « Pour que les femmes se révoltent, se libèrent, croient en elles-mêmes, décident de leur destin, cessent de vouloir rentrer dans le rang, d’avoir peur de ne pas être assez jeunes, assez jolies, assez «populaires», assez désirables. Pour qu’elles affirment leurs opinions, qu’elles sortent du politiquement correct. Pour que l’infini servage de la femme soit un jour brisé ». #marcellineloridanivens #aurevoirmadame #féministe #editionsgrasset #book #bookstagram #livre #livrestagram
À la question du Figaro Madame, pourquoi avez-vous écrit ce livre? Marceline Loridan-Ivens a répondu: « Pour que les femmes se révoltent, se libèrent, croient en elles-mêmes, décident de leur destin, cessent de vouloir rentrer dans le rang, d’avoir peur de ne pas être assez jeunes, assez jolies, assez «populaires», assez désirables. Pour qu’elles affirment leurs opinions, qu’elles sortent du politiquement correct. Pour que l’infini servage de la femme soit un jour brisé ». #marcellineloridanivens  #aurevoirmadame  #féministe  #editionsgrasset  #book  #bookstagram  #livre  #livrestagram 
Guy Boley pour #bruitdelire #goncourtdeslyceens
"Quand dieu boxait en amateur" est paru aux @editionsgrasset

#guyboley #goncourt #rentreelitteraire2018 #rentreelitteraire #livre #lire @leextragency #portrait #portraitphotography #editionsgrasset #grasset
Marceline est montée rejoindre sa vieille copine Simone. Je n’oublierai jamais cette phrase prononcée à la fin de son merveilleux discours le soir de la remise de son Grand Prix des Lectrices de ELLE: « Y’aurait il un jeune dans l’assemblée prêt à partager un pétard avec une vioque comme moi ? » 
Si vous ne l’avez pas encore lu, lisez de toute urgence: “Et tu n’es pas revenue” co-écrit avec Judith Perrignon (Grasset).
#marcelineloridan #simoneveil #shoah #deportation #cineaste #ecrivain #editionsgrasset #judithperrignon #grandprixdeslectriceselle
Marceline est montée rejoindre sa vieille copine Simone. Je n’oublierai jamais cette phrase prononcée à la fin de son merveilleux discours le soir de la remise de son Grand Prix des Lectrices de ELLE: « Y’aurait il un jeune dans l’assemblée prêt à partager un pétard avec une vioque comme moi ? » Si vous ne l’avez pas encore lu, lisez de toute urgence: “Et tu n’es pas revenue” co-écrit avec Judith Perrignon (Grasset). #marcelineloridan  #simoneveil  #shoah  #deportation  #cineaste  #ecrivain  #editionsgrasset  #judithperrignon  #grandprixdeslectriceselle 
Marceline Loridan-Ivens (écrivaine / writer) avec son mari / with her husband Joris Ivens (cinéaste / filmmaker), date de ce portrait / date of this portrait: février 1989 / February 1989. #marcelineloridanivens #jorisivens #filmmaker #cineaste #ecrivaine #écrivaine #writer #writers #gerardgastaud. For collectors, it is possible to buy a signed and numbered print of museum quality, with the Epson Digigraphie print process + certificate of authenticity. #editionsgrasset #marcelineloridan
Marceline Loridan-Ivens (écrivaine / writer) avec son mari / with her husband Joris Ivens (cinéaste / filmmaker), date de ce portrait / date of this portrait: février 1989 / February 1989. #marcelineloridanivens  #jorisivens  #filmmaker  #cineaste  #ecrivaine  #écrivaine  #writer  #writers  #gerardgastaud . For collectors, it is possible to buy a signed and numbered print of museum quality, with the Epson Digigraphie print process + certificate of authenticity. #editionsgrasset  #marcelineloridan 
Apéritif littéraire du Cap-Ferret 📚🥂Le choix d'Hélène 📚 coup de ❤️ Journal d'Irlande de Benoîte Groult Éditions Grasset
Le dernier projet d’écrivaine de Benoîte Groult était de publier son « Journal d’Irlande ». Elle avait l’intention d’entrecroiser ses « Carnets de pêche » en Irlande où elle avait passé plus de vingt étés avec son mari Paul Guimard, et les passages de son Journal intime tenu conjointement. Elle avait commencé ce travail d’orfèvrerie littéraire, que la maladie et la mort l’ont empêchée de mener à son terme. C’est sa fille Blandine qui a choisi de mettre ses pas dans ceux de sa mère pour lui rendre le plus beau des hommages en la faisant revivre à travers ce livre posthume établi selon sa volonté.
Le livre se présente comme un Journal tenu durant vingt-six étés, rythmé par une quadruple dramaturgie : l’installation en Irlande, la maison que Benoîte et Paul y achètent, la vie locale avec ses figures pittoresques, la passion de la pêche, de la mer, du bateau, des produits de la pêche à cuisiner, etc.  L’expérience sans fard du trio amoureux dont la matière a donné lieu à la transposition fictionnelle de son best-seller Les vaisseaux du cœur : Benoîte tiraillée entre son mari Paul Guimard et Kurt, l’amant américain rencontré en 1945 et retrouvé dans les années 60. Elle s’éloigne de Paul sans parvenir à le quitter tandis que Kurt espérera en vain qu’elle divorce pour lui. Les visiteurs de l’été dont elle dresse un portrait saisissant de justesse et, parfois, de rosserie : ses filles et leurs maris, les amis de passage (François Mitterrand, Régis Debray, les Badinter, Tabarly, les Fasquelle…) Le temps qui passe pour une femme qui se sent vieillir et qui vit un amour platonique avec un mari de son âge et un amour charnel avec un amant plus âgé qu’elle. Benoîte a 57 ans quand elle commence ce Journal et 83 ans quand il s’achève.
Les avis sur Babelio.com https://www.babelio.com/livres/Groult-Journal-dIrlande--Carnets-de-peche-et-damour/1020528/41portee=editeur&desc_smenu=l #aperitiflitteraireducapferret #editionsgrasset #livrestagram #bassindarcachon
Apéritif littéraire du Cap-Ferret 📚🥂Le choix d'Hélène 📚 coup de ❤️ Journal d'Irlande de Benoîte Groult Éditions Grasset Le dernier projet d’écrivaine de Benoîte Groult était de publier son « Journal d’Irlande ». Elle avait l’intention d’entrecroiser ses « Carnets de pêche » en Irlande où elle avait passé plus de vingt étés avec son mari Paul Guimard, et les passages de son Journal intime tenu conjointement. Elle avait commencé ce travail d’orfèvrerie littéraire, que la maladie et la mort l’ont empêchée de mener à son terme. C’est sa fille Blandine qui a choisi de mettre ses pas dans ceux de sa mère pour lui rendre le plus beau des hommages en la faisant revivre à travers ce livre posthume établi selon sa volonté. Le livre se présente comme un Journal tenu durant vingt-six étés, rythmé par une quadruple dramaturgie : l’installation en Irlande, la maison que Benoîte et Paul y achètent, la vie locale avec ses figures pittoresques, la passion de la pêche, de la mer, du bateau, des produits de la pêche à cuisiner, etc. L’expérience sans fard du trio amoureux dont la matière a donné lieu à la transposition fictionnelle de son best-seller Les vaisseaux du cœur : Benoîte tiraillée entre son mari Paul Guimard et Kurt, l’amant américain rencontré en 1945 et retrouvé dans les années 60. Elle s’éloigne de Paul sans parvenir à le quitter tandis que Kurt espérera en vain qu’elle divorce pour lui. Les visiteurs de l’été dont elle dresse un portrait saisissant de justesse et, parfois, de rosserie : ses filles et leurs maris, les amis de passage (François Mitterrand, Régis Debray, les Badinter, Tabarly, les Fasquelle…) Le temps qui passe pour une femme qui se sent vieillir et qui vit un amour platonique avec un mari de son âge et un amour charnel avec un amant plus âgé qu’elle. Benoîte a 57 ans quand elle commence ce Journal et 83 ans quand il s’achève. Les avis sur Babelio.com https://www.babelio.com/livres/Groult-Journal-dIrlande--Carnets-de-peche-et-damour/1020528/41portee=editeur&desc_smenu=l #aperitiflitteraireducapferret  #editionsgrasset  #livrestagram  #bassindarcachon 
✨ C L A I R E et L U C I E ✨
En lisant le résumé de ce livre, je m’attendais à lire un livre sur un divorce difficile. Je me suis dis pourquoi pas. Mais en réalité ce n’est pas vraiment le sujet. Je ne peux pas en dire trop car ça gâcherais votre lecture mais le réel sujet de ce livre et un sujet qu’on appréhende de lire. Je pense que c’est pour cela que l’auteur n’a pas voulut en dire plus dans son résumé.
.
Ce livre est dérangeant, malsain, angoissant mais en même temps réaliste, touchant et original. Je n’ai jamais lu un livre comme ça. Le genre de livre où tu te dis « mais pourquoi je lis ça? » mais en même temps on n’arrive pas à le lâcher. Des passages qui vous brisent le cœur et vous choquent profondément, d’autres où vous êtes énervés contre le personnage principal. Vous ressentez de l’injustice, de l’écœurement et du dégoût.
Je ne pourrais pas vous dire si j’ai aimé ce livre, car le sujet est trop fort. Ce que je peux vous dire c’est qu’il m’a marqué, que l’auteur écrit divinement bien et que je ne regrette absolument pas de l’avoir lu.
N’est-ce pas ce qu’on recherche avec un livre? Finalement on peut dire que je l’ai aimé.
✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨
#instalivre #lire #bookstagram #bookstagrammer #livre #livres #book #books #chroniquelitteraire #lecture #instabook #booklover #bookaddict #booklife #litterature #roman  #bookworm #read #lectureterminee #mathieumenegaux #editionsgrasset
✨ C L A I R E et L U C I E ✨ En lisant le résumé de ce livre, je m’attendais à lire un livre sur un divorce difficile. Je me suis dis pourquoi pas. Mais en réalité ce n’est pas vraiment le sujet. Je ne peux pas en dire trop car ça gâcherais votre lecture mais le réel sujet de ce livre et un sujet qu’on appréhende de lire. Je pense que c’est pour cela que l’auteur n’a pas voulut en dire plus dans son résumé. . Ce livre est dérangeant, malsain, angoissant mais en même temps réaliste, touchant et original. Je n’ai jamais lu un livre comme ça. Le genre de livre où tu te dis « mais pourquoi je lis ça? » mais en même temps on n’arrive pas à le lâcher. Des passages qui vous brisent le cœur et vous choquent profondément, d’autres où vous êtes énervés contre le personnage principal. Vous ressentez de l’injustice, de l’écœurement et du dégoût. Je ne pourrais pas vous dire si j’ai aimé ce livre, car le sujet est trop fort. Ce que je peux vous dire c’est qu’il m’a marqué, que l’auteur écrit divinement bien et que je ne regrette absolument pas de l’avoir lu. N’est-ce pas ce qu’on recherche avec un livre? Finalement on peut dire que je l’ai aimé. ✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨ #instalivre  #lire  #bookstagram  #bookstagrammer  #livre  #livres  #book  #books  #chroniquelitteraire  #lecture  #instabook  #booklover  #bookaddict  #booklife  #litterature  #roman  #bookworm  #read  #lectureterminee  #mathieumenegaux  #editionsgrasset 
Vanessa Schneider #vanessaschneider  Prix de la biographie Genevieve Moll pour roman vrai poignant “Elle a appelait Maria Schneider “ remis dimanche au salon de #verneuilsuravre par le jury dont je suis présidente #tristanebanon #juliencendres #isabellealonso #irenefrain José Blanc Lapierre Marié-christine Imbault #alexandralemasson Martine Anfray et Didier Husson France Cavalié #editionsgrasset
Pour moi Maria Schneider ce sont de grands yeux sombres et de longs cheveux noirs, et ce rôle dans "Les Nuits Fauves" de Cyril Collard. Ce n'est pas pour ce rôle-là qu'elle est le plus connue, son nom restant accolé à la réputation sulfureuse d'un film emblématique des années 70, "Le Dernier Tango à Paris" de Bertolucci, avec Marlon Brando, qui dans un même temps la révéla et la brisa.
Pour qu'elle ne soit plus juste réduite à une époque, à un film ou à une anecdote scabreuse, sa cousine Vanessa Schneider a choisi de prendre la plume pour rendre hommage et honneur à l'actrice disparue il y a quelques années, pour terminer ce livre qu'elles avaient envisagé d'écrire à quatre mains.
Lorsqu'elle était enfant, Vanessa fut fascinée et aimantée par cette parente qui semblait attirer l'opprobre et les blagues douteuses ; Maria, enfant rebelle et mal-aimée, fille naturelle d'un comédien qui ne l'a jamais reconnue et d'une mère mannequin qui l'a abandonnée, un temps recueillie par la famille de Vanessa, fut conspuée ou admirée et paya toute sa vie le prix du scandale qui sans doute accéléra sa chute dans la toxicomanie et la dépression.
Loin des récits avides de scandales des journaux, l'auteure nous raconte à partir de ses propres souvenirs la femme libre et indomptable, dure aussi parfois, la protégée de Brigitte Bardot ou d'Alain Delon, qui effrayait les enfants et se donnait parfois en spectacle, dotée de ce caractère sauvage qui contribua probablement et inconsciemment à saboter sa carrière. 
Dans le même temps, Vanessa Schneider évoque sa famille et ses dérèglements avec une certaine sévérité, ses parents hippies et engagés, semblant régler ses comptes avec une enfance pas tout à fait comme les autres et avec certains des membres de la famille, tous ne bénéficiant pas de l'indulgence accordée à Maria. 📖
#TutappelaisMariaSchneider #VanessaSchneider #EditionsGrasset #Biographie #Cinéma #MariaSchneider #Book #NetgalleyFrance #Instabook
Pour moi Maria Schneider ce sont de grands yeux sombres et de longs cheveux noirs, et ce rôle dans "Les Nuits Fauves" de Cyril Collard. Ce n'est pas pour ce rôle-là qu'elle est le plus connue, son nom restant accolé à la réputation sulfureuse d'un film emblématique des années 70, "Le Dernier Tango à Paris" de Bertolucci, avec Marlon Brando, qui dans un même temps la révéla et la brisa. Pour qu'elle ne soit plus juste réduite à une époque, à un film ou à une anecdote scabreuse, sa cousine Vanessa Schneider a choisi de prendre la plume pour rendre hommage et honneur à l'actrice disparue il y a quelques années, pour terminer ce livre qu'elles avaient envisagé d'écrire à quatre mains. Lorsqu'elle était enfant, Vanessa fut fascinée et aimantée par cette parente qui semblait attirer l'opprobre et les blagues douteuses ; Maria, enfant rebelle et mal-aimée, fille naturelle d'un comédien qui ne l'a jamais reconnue et d'une mère mannequin qui l'a abandonnée, un temps recueillie par la famille de Vanessa, fut conspuée ou admirée et paya toute sa vie le prix du scandale qui sans doute accéléra sa chute dans la toxicomanie et la dépression. Loin des récits avides de scandales des journaux, l'auteure nous raconte à partir de ses propres souvenirs la femme libre et indomptable, dure aussi parfois, la protégée de Brigitte Bardot ou d'Alain Delon, qui effrayait les enfants et se donnait parfois en spectacle, dotée de ce caractère sauvage qui contribua probablement et inconsciemment à saboter sa carrière.  Dans le même temps, Vanessa Schneider évoque sa famille et ses dérèglements avec une certaine sévérité, ses parents hippies et engagés, semblant régler ses comptes avec une enfance pas tout à fait comme les autres et avec certains des membres de la famille, tous ne bénéficiant pas de l'indulgence accordée à Maria. 📖 #TutappelaisMariaSchneider  #VanessaSchneider  #EditionsGrasset  #Biographie  #Cinéma  #MariaSchneider  #Book  #NetgalleyFrance  #Instabook 
Après 3 semaines un peu loin du monde et de l’actualité, revenir pour le grand Jón Kalman Stefánsson est un plaisir !
#librairiehirigoyen #grasset #rentreelitteraire2018#jonkalmanstefansson #editionsgrasset
Un roman bouleversant. Cinq personnages, le narrateur écrivain, son fils parti voyager, son ex-femme inquiète, une infirmière bègue dont il tombe amoureux et son éditeur qui attend patiemment son prochain roman.
Beaucoup de tendresse, de remises en  question. Je suis entrée dans ce roman comme pour une longueur en piscine, sans reprendre mon souffle.
..
#ecrivain #doutes #inspiration #education #fils #editeur #motivation #infirmiere #begue #groenland #voyage #maisonderetraite #book #bookstagram #instabook #booklover #lire #plaisirdelire  #roman #reviens #editionsgrasset #roman  #rentreelitteraire2018  #samuelbenchetrit
Un roman bouleversant. Cinq personnages, le narrateur écrivain, son fils parti voyager, son ex-femme inquiète, une infirmière bègue dont il tombe amoureux et son éditeur qui attend patiemment son prochain roman. Beaucoup de tendresse, de remises en question. Je suis entrée dans ce roman comme pour une longueur en piscine, sans reprendre mon souffle. .. #ecrivain  #doutes  #inspiration  #education  #fils  #editeur  #motivation  #infirmiere  #begue  #groenland  #voyage  #maisonderetraite  #book  #bookstagram  #instabook  #booklover  #lire  #plaisirdelire  #roman  #reviens  #editionsgrasset  #roman  #rentreelitteraire2018  #samuelbenchetrit 
[Prix Littéraire] Encore une bonne nouvelle 😍dans la sélection du Prix Médicis étranger, qui met en avant le très beau roman MISS JANE de Brad Watson initialement publié chez notre client @w.w.norton et publié en France par @editionsgrasset On est super contents 🔥👏💫💥❤️
.
Brad Watson sera d'ailleurs présent au @festivalamerica qui a lieu ce week-end à Paris ! 👓📚🗽
.
.
The gorgeous MISS JANE by Brad Watson si longlisted for the Prix Médicis. Originally published by our client @w.w.norton. French edition by @editionsgrasset We are super happy 🔥👏💫💥❤️
.
.
.
#prixlitteraire #prixmedicis #rentreelitteraire #bookstagram #books #festivalamerica #bradwatson #editionsgrasset #wwnorton #missjane #booklover #literaryagent #traduction #grasset #foreignrightsLAa
[Prix Littéraire] Encore une bonne nouvelle 😍dans la sélection du Prix Médicis étranger, qui met en avant le très beau roman MISS JANE de Brad Watson initialement publié chez notre client @w.w.norton et publié en France par @editionsgrasset On est super contents 🔥👏💫💥❤️ . Brad Watson sera d'ailleurs présent au @festivalamerica qui a lieu ce week-end à Paris ! 👓📚🗽 . . The gorgeous MISS JANE by Brad Watson si longlisted for the Prix Médicis. Originally published by our client @w.w.norton. French edition by @editionsgrasset We are super happy 🔥👏💫💥❤️ . . . #prixlitteraire  #prixmedicis  #rentreelitteraire  #bookstagram  #books  #festivalamerica  #bradwatson  #editionsgrasset  #wwnorton  #missjane  #booklover  #literaryagent  #traduction  #grasset  #foreignrightsLAa 
Ils sont peu d'auteurs capable de me tirer des larmes. Sorj Chalandon, dont j'égrène avec toujours autant de plaisir la bibliographie, en fait partie. De (très) grand journaliste, primé du Albert Londres à la fin des années 80, il est devenu écrivain magnifique, forgeant une littérature dont les sujets puisent souvent dans ces histoires croisées alors qu'il était reporter. 
Les mines du Nord pour décor, Le jour d'avant s'appuie sur l'une d'entre elles : la catastrophe de Liévin, où 42 mineurs perdirent la vie en 1974. Michel Flavent a grandi sur ces terres, son frère en est mort. 40 ans plus tard, Michel cherche encore comment le venger.

On y retrouve des thèmes récurrents chez l'auteur : mensonge, fraternité et surtout ceux qu'on qualifie de "petites gens", oubliés de l'Histoire sans qui, pourtant, elle n'existerait pas. .
.
.
.
.
.
#instabook #instalivre #sorjchalandon #lelivredepoche #editionsgrasset #rentréelittéraire2017 #rentréelittéraire2018
Ils sont peu d'auteurs capable de me tirer des larmes. Sorj Chalandon, dont j'égrène avec toujours autant de plaisir la bibliographie, en fait partie. De (très) grand journaliste, primé du Albert Londres à la fin des années 80, il est devenu écrivain magnifique, forgeant une littérature dont les sujets puisent souvent dans ces histoires croisées alors qu'il était reporter. Les mines du Nord pour décor, Le jour d'avant s'appuie sur l'une d'entre elles : la catastrophe de Liévin, où 42 mineurs perdirent la vie en 1974. Michel Flavent a grandi sur ces terres, son frère en est mort. 40 ans plus tard, Michel cherche encore comment le venger. On y retrouve des thèmes récurrents chez l'auteur : mensonge, fraternité et surtout ceux qu'on qualifie de "petites gens", oubliés de l'Histoire sans qui, pourtant, elle n'existerait pas. . . . . . . #instabook  #instalivre  #sorjchalandon  #lelivredepoche  #editionsgrasset  #rentréelittéraire2017  #rentréelittéraire2018 
| Lecture coup de cœur/poing 📖 |.
La semaine dernière, j'ai terminé Le Quatrième mur, de Sorj Chalandon. Une lecture coup de cœur, bien que très difficile tant les mots sont bruts. Un roman qui mêle guerre et théâtre - l'Antigone d'Anouilh est au cœur du récit. Pour ce qui est de la guerre, l'auteur - ancien reporter de guerre - sait de quoi il parle. 
Le roman relate l'histoire d'un résistant grec, Samuel, et de l'idée belle et folle qui lui est venue : monter l'Antigone d'Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre en réunissant sur une même scène un fils ou une fille de chaque camp pour en faire des acteurs.
.
C'est la confrontation entre le rêve d'une trêve poétique et la réalité historique que l'on connaît, dans ce qu'elle a de plus brutal. Certains passages sont très, très, difficiles à encaisser mais le roman est beau, l'écriture fluide. C'est une plongée au cœur du Liban en guerre, dans chaque camp. Une lecture addictive, qui mêle l'histoire, la politique, le théâtre tragique et l'humain. Un moment de lecture bouleversant mais que j'ai adoré ! @editionsgrasset. Vous avez déjà lu ce roman ou d'autres du même auteur ? 🙃.
.
"Jamais, de ma vie entière, je ne me suis senti aussi mortel. Tête haute, bouche ouverte, j'ai marché comme on se rend. Je trébuchais sur la guerre. Je guettais les fenêtres. J'ai enjamber les reliefs meurtris par les copeaux d'acier. J'avançais pas à pas dans le verre brisé. Je ne respirais plus. Je regardais la façade lunaire du cinéma Beaufort, de l'autre côté de la rue. Je peinais. Je ne montrais ni peur ni hostilité. J'étais de ces ombres fragiles dont les fusils se passent".
.
. 
#lecturedumoment#livrestagram#bookishlove#bookstagram#bibliophile#bookcommunity#instalivre#discoverunder5k#teaminstadavant#passionlecture#decouvrirensemble#pligfr#pligseum#bookstagrammer#bookstagramfeatures#culturetripbooks#bookishfeature#momentlecture#perles_litteraires#editionsgrasset#livresque#readersofintastagram
| Lecture coup de cœur/poing 📖 |. La semaine dernière, j'ai terminé Le Quatrième mur, de Sorj Chalandon. Une lecture coup de cœur, bien que très difficile tant les mots sont bruts. Un roman qui mêle guerre et théâtre - l'Antigone d'Anouilh est au cœur du récit. Pour ce qui est de la guerre, l'auteur - ancien reporter de guerre - sait de quoi il parle. Le roman relate l'histoire d'un résistant grec, Samuel, et de l'idée belle et folle qui lui est venue : monter l'Antigone d'Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre en réunissant sur une même scène un fils ou une fille de chaque camp pour en faire des acteurs. . C'est la confrontation entre le rêve d'une trêve poétique et la réalité historique que l'on connaît, dans ce qu'elle a de plus brutal. Certains passages sont très, très, difficiles à encaisser mais le roman est beau, l'écriture fluide. C'est une plongée au cœur du Liban en guerre, dans chaque camp. Une lecture addictive, qui mêle l'histoire, la politique, le théâtre tragique et l'humain. Un moment de lecture bouleversant mais que j'ai adoré ! @editionsgrasset. Vous avez déjà lu ce roman ou d'autres du même auteur ? 🙃. . "Jamais, de ma vie entière, je ne me suis senti aussi mortel. Tête haute, bouche ouverte, j'ai marché comme on se rend. Je trébuchais sur la guerre. Je guettais les fenêtres. J'ai enjamber les reliefs meurtris par les copeaux d'acier. J'avançais pas à pas dans le verre brisé. Je ne respirais plus. Je regardais la façade lunaire du cinéma Beaufort, de l'autre côté de la rue. Je peinais. Je ne montrais ni peur ni hostilité. J'étais de ces ombres fragiles dont les fusils se passent". . . #lecturedumoment #livrestagram #bookishlove #bookstagram #bibliophile #bookcommunity #instalivre #discoverunder5k #teaminstadavant #passionlecture #decouvrirensemble #pligfr #pligseum #bookstagrammer #bookstagramfeatures #culturetripbooks #bookishfeature #momentlecture #perles_litteraires #editionsgrasset #livresque #readersofintastagram 
"Tu t'appelais Maria Schneider" est le seul ouvrage qui m'a véritablement accrochée dans la première livraison du #grandprixdeslectriceselle.
----
Vanessa Schneider raconte Maria, ses fêlures et sa descente aux enfers après "Le Dernier Tango à Paris" (et sa scène de viol non prevue au scenario, imposée par un Bertolucci implacable). Le tournage laisse Maria traumatisée et la marque à vie d'une "image de sex-symbol trop lourde à porter, de femme objet, victime de la domination masculine" (on pense évidemment à l'affaire Weinstein). Vanessa raconte à la fois la honte et la fierté d'être la cousine de Maria. Elle se raconte aussi, petite fille des 70s dans une famille militante, farfelue et dysfonctionnelle.

Avec douceur, compassion, culpabilité, impuissance et colère, Vanessa Schneider nous livre un récit sensible, un véritable portrait de famille où l'émotion domine.
----
#tutappelaismariaschneider
#vanessaschneider #editionsgrasset #lecture #books #bookaddict #booklover
"Tu t'appelais Maria Schneider" est le seul ouvrage qui m'a véritablement accrochée dans la première livraison du #grandprixdeslectriceselle . ---- Vanessa Schneider raconte Maria, ses fêlures et sa descente aux enfers après "Le Dernier Tango à Paris" (et sa scène de viol non prevue au scenario, imposée par un Bertolucci implacable). Le tournage laisse Maria traumatisée et la marque à vie d'une "image de sex-symbol trop lourde à porter, de femme objet, victime de la domination masculine" (on pense évidemment à l'affaire Weinstein). Vanessa raconte à la fois la honte et la fierté d'être la cousine de Maria. Elle se raconte aussi, petite fille des 70s dans une famille militante, farfelue et dysfonctionnelle. Avec douceur, compassion, culpabilité, impuissance et colère, Vanessa Schneider nous livre un récit sensible, un véritable portrait de famille où l'émotion domine. ---- #tutappelaismariaschneider  #vanessaschneider  #editionsgrasset  #lecture  #books  #bookaddict  #booklover 
Voilà un roman plutôt court, que j' ai lu en quelques heures... 3 femmes, 3 vies, 3 combats... liées sans le savoir
Un livre qui se lit avec facilité déconcertante
#bookaddict #book #bookstagram #latresse #editionsgrasset #livre #roman #femme #combat
J’ai lu ce livre dans le cadre du jury des lectrices de ELLE. Vanessa Schneider vient y rendre hommage à Maria Schneider, sa cousine plus âgée, actrice au destin sombre... d’une écriture fluide et sensible, elle recontextualise les faits, et surtout évoque une famille, sa famille, où les drames sont légion. Elle dépeint une époque où les choix de vie et les engagements philosophiques et/ou politiques étaient plutôt extrêmes. Les enfants, embarqués malgré eux dans les idéologies parentales, doivent trouver leur place et leur chemin ....ce récit m’a beaucoup touchée...
« ...tu as l’air de te demander ce que tu fais là. Tu le sais pourtant, tu joues à avoir une famille. »
#tutappelaismariaschneider #vanessaschneider #editionsgrasset #grandprixdeslectriceselle2019 #bookstagram
J’ai lu ce livre dans le cadre du jury des lectrices de ELLE. Vanessa Schneider vient y rendre hommage à Maria Schneider, sa cousine plus âgée, actrice au destin sombre... d’une écriture fluide et sensible, elle recontextualise les faits, et surtout évoque une famille, sa famille, où les drames sont légion. Elle dépeint une époque où les choix de vie et les engagements philosophiques et/ou politiques étaient plutôt extrêmes. Les enfants, embarqués malgré eux dans les idéologies parentales, doivent trouver leur place et leur chemin ....ce récit m’a beaucoup touchée... « ...tu as l’air de te demander ce que tu fais là. Tu le sais pourtant, tu joues à avoir une famille. » #tutappelaismariaschneider  #vanessaschneider  #editionsgrasset  #grandprixdeslectriceselle2019  #bookstagram 
.
.
.
.🔥Chronique en ligne🔥
.
.Samuel Benchetrit // REVIENS
.
.Merci @editionsgrasset pour cette très belle lecture 😘 .
.
.On joue à un petit jeu? 😋
.
.Essayez de répondre ⬇️⬇️
.
.
.C’est l’histoire d’un père inuit qui a élevé son fils seul après que sa femme est morte en accouchant. Le père ne parlait pas. Jamais un mot à son fils durant toute son enfance. Il l’emmenait pêcher avec lui. Le nourrissait. Le lavait. Le veillait le soir près de son couchage, jusqu’à ce qu’il s’endorme. Il lui souriait. Lui murmurait des chants. Mais jamais un mot. Pas la moindre parole. À l’âge de quinze ans, comme c’est la tradition dans cette région, le fils a quitté la maison pour faire un voyage de plusieurs mois dans les glaciers. Le père a préparé son paquetage, un arc, une lance, de quoi manger, et l’a accompagné jusqu’à la sortie du village. Ils se sont regardés longuement et le père lui a dit un seul mot. Le premier de sa vie
.
.À votre avis, quel était ce mot? 🤔🤔🤔
.
.
.Pour celles et ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de lire ce roman, je vous invite à lire mon article (lien dans ma bio) et essayez de répondre à cette petite devinette. J’ai hâte de lire vos suggestions 🤩
.
.
.#livrestagram #bookstagram #paris #bookaddict #reviens #editionsgrasset #samuelbenchetrit #livre #livresaddict #bookaddict #booklover #likeforlikes .
.merci à ma photographe non officiel @maevarock 😘
. . . .🔥Chronique en ligne🔥 . .Samuel Benchetrit // REVIENS . .Merci @editionsgrasset pour cette très belle lecture 😘 . . .On joue à un petit jeu? 😋 . .Essayez de répondre ⬇️⬇️ . . .C’est l’histoire d’un père inuit qui a élevé son fils seul après que sa femme est morte en accouchant. Le père ne parlait pas. Jamais un mot à son fils durant toute son enfance. Il l’emmenait pêcher avec lui. Le nourrissait. Le lavait. Le veillait le soir près de son couchage, jusqu’à ce qu’il s’endorme. Il lui souriait. Lui murmurait des chants. Mais jamais un mot. Pas la moindre parole. À l’âge de quinze ans, comme c’est la tradition dans cette région, le fils a quitté la maison pour faire un voyage de plusieurs mois dans les glaciers. Le père a préparé son paquetage, un arc, une lance, de quoi manger, et l’a accompagné jusqu’à la sortie du village. Ils se sont regardés longuement et le père lui a dit un seul mot. Le premier de sa vie . .À votre avis, quel était ce mot? 🤔🤔🤔 . . .Pour celles et ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de lire ce roman, je vous invite à lire mon article (lien dans ma bio) et essayez de répondre à cette petite devinette. J’ai hâte de lire vos suggestions 🤩 . . .#livrestagram  #bookstagram  #paris  #bookaddict  #reviens  #editionsgrasset  #samuelbenchetrit  #livre  #livresaddict  #bookaddict  #booklover  #likeforlikes  . .merci à ma photographe non officiel @maevarock 😘
Carnaval Noir , le livre de @metin_arditi éditeur @cdantzig chez @editionsgrasset , en dédicace chez Galignani hier. #rentreelitteraire2018 #litteraturefrancaise #roman #venise #bookstagram #booklover #librairiegalignani #editionsgrasset
Rentrée littéraire. Un magnifique titre pour un beau roman, sur l’exil, la famille, et l’Iran.
@editionsgrasset @shalmani_shalmani 
#rentreelitteraire #editionsgrasset #livre #instabook #booklover #bookstagram #librairie #sallanches #lecture #ilovemyjob
Les Maria et les autres.
Dans l’émission Le Masque et la Plume du 9 sept. l’on pouvait entendre ceci : « c’est peut-être le prix à payer pour un chef d’œuvre ».
C’est Eric Neuhoff, Chevalier de l’ordre de la légion d’honneur, écrivain primé et critique littéraire, qui parle. Et ce dont il parle, c’est le viol de l’actrice Maria Schneider (19 ans) par Marlon Brandon (48 ans), sur les recommandations du réalisateur Bernardo Bertolucci et ce, sans que cette scène ne figure dans le scénario du film Le dernier tango à Paris. La jeune Maria ne s’est jamais remise de cette humiliation, cause probable de la déchéance qui s’en suivit (drogue, alcool, tentatives de suicide…).
Chaud comme un marron, et comme Jérôme Garcin ne l’arrête pas, Neuhoff enchaine : « bon la fille était folle, droguée… ».
Non. Non monsieur Neuhoff. On ne hiérarchise pas les femmes selon qu’elles sont violables ou pas. Non monsieur. Aucune femme ne mérite ça, ni les jeunes ni les vieilles, ni les saines ni les folles, ni les agricultrices ni les éditrices, ni les nonnes ni les putes. Aucune. Le snobisme ringard avec lequel vous enchainez sur deux anecdotes sans intérêt (l’une sur un pauvre jeu de mot que vous portez aux nues pour édulcorer l’horreur de vos propos : « il vaut mieux être belle et rebelle que moche et remoche, moi j’adore, c’est extraordinaire ça ! » et l’autre sur la réaction de Michel Schneider à la mort de Mao) confirme votre incapacité à chroniquer la littérature, à fonder votre avis sur des critères d’analyse et à étayer votre critique sans un jugement désormais systématiquement libidineux. Vous incarnez le degré zéro de la critique littéraire.
La définition du mot « chef d’œuvre » est toute relative, bien subjective. Cautionner le sacrifice de la dignité humaine sur l’autel de la création artistique revient donc à cautionner le viol au nom d’une idéologie, d’une croyance. Je vous fais un dessin ? Regardez au niveau de qui vous sombrez !
[...]
#mariaschneider #vanessaschneider #lemasqueetlaplume #feminist #litterature #cinema #grasset #editionsgrasset @oliviadelamberterie #movie #photography #cine #cinematography #photographe #photographie #instaphotos #instamovies #feminism
Les Maria et les autres. Dans l’émission Le Masque et la Plume du 9 sept. l’on pouvait entendre ceci : « c’est peut-être le prix à payer pour un chef d’œuvre ». C’est Eric Neuhoff, Chevalier de l’ordre de la légion d’honneur, écrivain primé et critique littéraire, qui parle. Et ce dont il parle, c’est le viol de l’actrice Maria Schneider (19 ans) par Marlon Brandon (48 ans), sur les recommandations du réalisateur Bernardo Bertolucci et ce, sans que cette scène ne figure dans le scénario du film Le dernier tango à Paris. La jeune Maria ne s’est jamais remise de cette humiliation, cause probable de la déchéance qui s’en suivit (drogue, alcool, tentatives de suicide…). Chaud comme un marron, et comme Jérôme Garcin ne l’arrête pas, Neuhoff enchaine : « bon la fille était folle, droguée… ». Non. Non monsieur Neuhoff. On ne hiérarchise pas les femmes selon qu’elles sont violables ou pas. Non monsieur. Aucune femme ne mérite ça, ni les jeunes ni les vieilles, ni les saines ni les folles, ni les agricultrices ni les éditrices, ni les nonnes ni les putes. Aucune. Le snobisme ringard avec lequel vous enchainez sur deux anecdotes sans intérêt (l’une sur un pauvre jeu de mot que vous portez aux nues pour édulcorer l’horreur de vos propos : « il vaut mieux être belle et rebelle que moche et remoche, moi j’adore, c’est extraordinaire ça ! » et l’autre sur la réaction de Michel Schneider à la mort de Mao) confirme votre incapacité à chroniquer la littérature, à fonder votre avis sur des critères d’analyse et à étayer votre critique sans un jugement désormais systématiquement libidineux. Vous incarnez le degré zéro de la critique littéraire. La définition du mot « chef d’œuvre » est toute relative, bien subjective. Cautionner le sacrifice de la dignité humaine sur l’autel de la création artistique revient donc à cautionner le viol au nom d’une idéologie, d’une croyance. Je vous fais un dessin ? Regardez au niveau de qui vous sombrez ! [...] #mariaschneider  #vanessaschneider  #lemasqueetlaplume  #feminist  #litterature  #cinema  #grasset  #editionsgrasset  @oliviadelamberterie #movie  #photography  #cine  #cinematography  #photographe  #photographie  #instaphotos  #instamovies  #feminism 
✏ Nouvelle chronique sur le blog : "Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani publié aux @editionsgrasset .
.
📚 L'histoire d'une petite fille ayant fui la Révolution islamique d'Iran avec sa famille, pour s'installer à Paris. Une enfant qui va grandir, s'instruire et devenir une jeune femme libre et indépendante et s'affranchir du poids familial tout en restant attachée à ses origines.
.
📚 Une très belle lecture pour cette rentrée  littéraire 🤗
.
#instabook #bookstagram #livrestagram #lire #lecture #bookaddict #bookaholic #bibliophile #instalivre #roman #bibliotheque #passionlecture #livre #booklover #lectures #chroniquelitteraire #abnousseshalmani #lesexilesmeurentaussidamour #editionsgrasset #rentreelitteraire
✏ Nouvelle chronique sur le blog : "Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani publié aux @editionsgrasset . . 📚 L'histoire d'une petite fille ayant fui la Révolution islamique d'Iran avec sa famille, pour s'installer à Paris. Une enfant qui va grandir, s'instruire et devenir une jeune femme libre et indépendante et s'affranchir du poids familial tout en restant attachée à ses origines. . 📚 Une très belle lecture pour cette rentrée littéraire 🤗 . #instabook  #bookstagram  #livrestagram  #lire  #lecture  #bookaddict  #bookaholic  #bibliophile  #instalivre  #roman  #bibliotheque  #passionlecture  #livre  #booklover  #lectures  #chroniquelitteraire  #abnousseshalmani  #lesexilesmeurentaussidamour  #editionsgrasset  #rentreelitteraire 
J’aime le jeu délicat, émouvant et souvent drôle d’Isabelle Carré l’actrice, comme dans 21 nuits avec Pattie, Ange et Gabrielle ou encore Les émotifs anonymes.
J’ai eu un véritable coup de cœur pour Isabelle Carré l’écrivaine.
Les Rêveurs est un roman autobiographique, l’on rentre dans son intimité, très clairement méconnue du grand public.
Un joli roman où elle se livre avec pudeur, émotion et délicatesse.
Il en ressort beaucoup d’émotions, de poésie, de fragilité.
Une écriture toute en finesse, tout à son image.
#isabellecarré #lesreveurs #editionsgrasset #lecture #lecturecoupdecoeur #bookstagram #livre #book #bookaddict #livrestagram #livreaddict
J’aime le jeu délicat, émouvant et souvent drôle d’Isabelle Carré l’actrice, comme dans 21 nuits avec Pattie, Ange et Gabrielle ou encore Les émotifs anonymes. J’ai eu un véritable coup de cœur pour Isabelle Carré l’écrivaine. Les Rêveurs est un roman autobiographique, l’on rentre dans son intimité, très clairement méconnue du grand public. Un joli roman où elle se livre avec pudeur, émotion et délicatesse. Il en ressort beaucoup d’émotions, de poésie, de fragilité. Une écriture toute en finesse, tout à son image. #isabellecarré  #lesreveurs  #editionsgrasset  #lecture  #lecturecoupdecoeur  #bookstagram  #livre  #book  #bookaddict  #livrestagram  #livreaddict 
Un roman complètement barré, ça part dans tous les sens, c’est surréaliste, irréaliste même mais au final ce n’est que le reflet de la condition des femmes dans le monde! Un combat millénaire pour que les hommes ne traitent plus les femmes comme des moins-que-rien! Il fallait s’accrocher tant ce livre est fou, mais je ne regrette pas d’être allée au bout.
#editionsgrasset #lauragustafsson
Un roman complètement barré, ça part dans tous les sens, c’est surréaliste, irréaliste même mais au final ce n’est que le reflet de la condition des femmes dans le monde! Un combat millénaire pour que les hommes ne traitent plus les femmes comme des moins-que-rien! Il fallait s’accrocher tant ce livre est fou, mais je ne regrette pas d’être allée au bout. #editionsgrasset  #lauragustafsson 
Retrouvez sur #Lettresitbe la chronique du nouveau livre de  Gilles Martin-Chauffier en lice pour le #Goncourt #2018, L'ère des suspects publié aux @editionsgrasset 📚

Quand un fait divers provoque quelques désagréables remous... 📚

La chronique : - 
Un huitième roman chez Grasset après quelques succès remarqués (Silence, on ment prix Renaudot des lycéens en 2003 ou encore Les Corrompus prix Interallié en 1998), un livre qui fait suite à la parution d’un essai remarqué (Du bonheur d’être breton. Les régions contre les nations paru en 2017 aux Editions du Rocher)… Gilles Martin-Chauffier poursuit son bonhomme de chemin littéraire en revenant au cœur d’une rentrée littéraire Grasset de haut niveau (Au clair de la lune de Christophe Donner en premier lieu). La visée de ce nouveau roman : dépeindre la réalité médiatique et sociale d’un fait divers survenu en France. Attention, ça brûle, et ce dès le prologue du roman, quelques pages qui mettent dans le bain, d’une force littéraire certaine. Le ton est donné. -

Même si l’initiative de lever le voile sur bon nombre de thématiques on ne peut plus sensibles en France, difficile de croire sur parole un auteur qui est aussi rédacteur en chef du magazine Paris Match. Quand on se trouve dans les arcanes d’un journal ayant publié les « images chocs » de l’attentant de Nice, quand on figure en bonne place d’un organe de presse connu malgré tout pour sa propension à sauter allègrement sur le « buzz » et la corde sensible, difficile de dire ensuite que cet empressement médiatique permanent est la source de nombreux problèmes et de fâcheuses contre-vérités. Et même si le roman a beau jeu de relever la tâche, le propos porté par Gilles Martin-Chauffier peut, à regret, soulever quelques lièvres quant à la démarche poursuivie. 📚

Découvrez la suite de la chronique sur le site Internet de Lettres it be 📚

#leredessuspects #gillesmartinchauffier #grasset #editionsgrasset #rentreelitteraire #nouveauroman #prixlitteraires #faitdivers #parismatch #scoop #avocat #police #banlieue #mort #disparition #social #tension #france #hexagone #politique
Retrouvez sur #Lettresitbe  la chronique du nouveau livre de Gilles Martin-Chauffier en lice pour le #Goncourt  #2018 , L'ère des suspects publié aux @editionsgrasset 📚 Quand un fait divers provoque quelques désagréables remous... 📚 La chronique : - Un huitième roman chez Grasset après quelques succès remarqués (Silence, on ment prix Renaudot des lycéens en 2003 ou encore Les Corrompus prix Interallié en 1998), un livre qui fait suite à la parution d’un essai remarqué (Du bonheur d’être breton. Les régions contre les nations paru en 2017 aux Editions du Rocher)… Gilles Martin-Chauffier poursuit son bonhomme de chemin littéraire en revenant au cœur d’une rentrée littéraire Grasset de haut niveau (Au clair de la lune de Christophe Donner en premier lieu). La visée de ce nouveau roman : dépeindre la réalité médiatique et sociale d’un fait divers survenu en France. Attention, ça brûle, et ce dès le prologue du roman, quelques pages qui mettent dans le bain, d’une force littéraire certaine. Le ton est donné. - Même si l’initiative de lever le voile sur bon nombre de thématiques on ne peut plus sensibles en France, difficile de croire sur parole un auteur qui est aussi rédacteur en chef du magazine Paris Match. Quand on se trouve dans les arcanes d’un journal ayant publié les « images chocs » de l’attentant de Nice, quand on figure en bonne place d’un organe de presse connu malgré tout pour sa propension à sauter allègrement sur le « buzz » et la corde sensible, difficile de dire ensuite que cet empressement médiatique permanent est la source de nombreux problèmes et de fâcheuses contre-vérités. Et même si le roman a beau jeu de relever la tâche, le propos porté par Gilles Martin-Chauffier peut, à regret, soulever quelques lièvres quant à la démarche poursuivie. 📚 Découvrez la suite de la chronique sur le site Internet de Lettres it be 📚 #leredessuspects  #gillesmartinchauffier  #grasset  #editionsgrasset  #rentreelitteraire  #nouveauroman  #prixlitteraires  #faitdivers  #parismatch  #scoop  #avocat  #police  #banlieue  #mort  #disparition  #social  #tension  #france  #hexagone  #politique 
Ça en a pris du temps après #myabsolutedarling mais voilà j’ai choisi une autre histoire, un autre portrait. Je crois que ça va être bien. Surtout avec mes nouvelles bo’s #cocowalli 🤩🤩🤩 #missjane #bradwatson #editionsgrasset #instaread #book #livre #roman #mississippi #handmadejewelry #bouclesdoreilles #india #goa merci @coco.walli
Merci à @lecteurs_com pour l'envoi 📩de ce second volume 📚des enquêtes 🔎de Cormoran Strike! Retrouvez ma chronique 📝sur mon blog #missbook85wordpresscom #lecteurs_com #leverasoie #robertgalbraith #jkrowling #cormoranstrike #polar #editionsgrasset #lelivredepoche #litteratureanglaise #roman #blogdelecture #livre #book #booklover #bookstagram #instalivre #instaread #iloveengland
Selon Le Parisien/Aujourd’hui en France «trois romanciers se distinguent parmi les très nombreux ouvrages de la saison littéraire». Il s’agit de Daniel Picouly, Maylis de Kerangal et Samuel Benchetrit pour lesquels Pierre Vavasseur ne tarit pas d’éloges. #unmondeaporteedemain #maylisdekerangal #editionsverticales #reviens #samuelbenchetrit #editionsgrasset #quatrevingtdixsecondes #danielpicouly #editionsalbinmichel #hcdahlem #roman #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #lire #lectrices #lecteurs #explolecteur #lecteurscom #rentreelitteraire #rentree2018 #RL2018 #NetgalleyFrance #MardiLecture
Selon Le Parisien/Aujourd’hui en France «trois romanciers se distinguent parmi les très nombreux ouvrages de la saison littéraire». Il s’agit de Daniel Picouly, Maylis de Kerangal et Samuel Benchetrit pour lesquels Pierre Vavasseur ne tarit pas d’éloges. #unmondeaporteedemain  #maylisdekerangal  #editionsverticales  #reviens  #samuelbenchetrit  #editionsgrasset  #quatrevingtdixsecondes  #danielpicouly  #editionsalbinmichel  #hcdahlem  #roman  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #lire  #lectrices  #lecteurs  #explolecteur  #lecteurscom  #rentreelitteraire  #rentree2018  #RL2018  #NetgalleyFrance  #MardiLecture 
Bonjour ! 📚
•••
À l'occasion du livre sur la place de Nancy, j'ai eu le chance de faire la rencontre de quelques auteurs adorables (je n'ai malheureusement pas pu voir Isabelle Carré car je travaillais, mais j'ai envoyé une amie à ma place ahah). °
Je tiens donc à remercier ces personnes qui ont pris un peu de leur temps (ok ils sont là pour ça mais il n'empêche que leur accueil est vraiment sympathique et je tiens à le souligner) pour moi afin de signer une de leurs œuvres.

_ Philippe CLAUDEL - "LArchipel du chien" avec qui j'ai parlé projection numérique et argentique alors que j'étais là pour son livre ahah NORMAL.
_ Pierre PEVEL - "Le Paris des merveilles Tome2, L'élixir d'oubli" à qui j'ai promis de lire la tome 1 d'ici l'an prochain (j'ai acheté ce volume pour mon anniversaire l'année dernière et il est toujours dans PAL ... J'ai donc acheté le deuxième pour mon anniversaire cette année ! LOGIQUE) et qui fut une bonne surprise car je l'avais raté dans la liste des invités ! 
_ Julie ESTÈVE - "Simple" dont son roman me fait tellement envie depuis que je l'ai vu dans la rentrée littéraire 2018 ! Ma prochaine lecture pleine de poésie et de nature humaine 🖤
_ Isabelle CARRÉ - "Les rêveurs" car malgré mon absence et le fait que j'avais déjà au préalable acheté son roman, me l'a malgré tout gentiment dédicacé. MERCI 🙏
______________________________°
PS : j'ai oublié de préciser, sur quatre livres dédicacés, je n'en ai acheté que trois, et seulement deux viennent s'ajouter à ma PAL. Que demander de mieux? ;)
Bonjour ! 📚 ••• À l'occasion du livre sur la place de Nancy, j'ai eu le chance de faire la rencontre de quelques auteurs adorables (je n'ai malheureusement pas pu voir Isabelle Carré car je travaillais, mais j'ai envoyé une amie à ma place ahah). ° Je tiens donc à remercier ces personnes qui ont pris un peu de leur temps (ok ils sont là pour ça mais il n'empêche que leur accueil est vraiment sympathique et je tiens à le souligner) pour moi afin de signer une de leurs œuvres. _ Philippe CLAUDEL - "LArchipel du chien" avec qui j'ai parlé projection numérique et argentique alors que j'étais là pour son livre ahah NORMAL. _ Pierre PEVEL - "Le Paris des merveilles Tome2, L'élixir d'oubli" à qui j'ai promis de lire la tome 1 d'ici l'an prochain (j'ai acheté ce volume pour mon anniversaire l'année dernière et il est toujours dans PAL ... J'ai donc acheté le deuxième pour mon anniversaire cette année ! LOGIQUE) et qui fut une bonne surprise car je l'avais raté dans la liste des invités ! _ Julie ESTÈVE - "Simple" dont son roman me fait tellement envie depuis que je l'ai vu dans la rentrée littéraire 2018 ! Ma prochaine lecture pleine de poésie et de nature humaine 🖤 _ Isabelle CARRÉ - "Les rêveurs" car malgré mon absence et le fait que j'avais déjà au préalable acheté son roman, me l'a malgré tout gentiment dédicacé. MERCI 🙏 ______________________________° PS : j'ai oublié de préciser, sur quatre livres dédicacés, je n'en ai acheté que trois, et seulement deux viennent s'ajouter à ma PAL. Que demander de mieux? ;)
Ma dernière lecture, un bijou que j'ai adoré ! Je comprends maintenant pourquoi ce livre a été autant salué par la critique. 
#hopesweethopesab #bookstagram #booklover #bookaholic
#bookaddict #lecture #lectures #lire #instalivre #livre #roman #book #instabook #instalecture #lirepourleplaisir #bookish #livresque #livraddict #editionsgrasset #latresse #laetitiacolombani
Chuuuut 🙊 Lisons est en plein tournage... 👓📖🎥
Restez connectés les amis, la prochaine vidéo de Lisons arrive très bientôt ! 
#lisons #rentreelitteraire #video #chroniqueslitteraire #tournage #bookaddict #bookaholic #lecteur #passionné #libraire #livrestragram📒 #éditionsdunil #editionsjuliard #editionsgrasset #editionsdeminuit
Salut, 
J'ai lu La mélancolie des innocents de Jean-Pierre Milovanoff, déniché en brocante cet Été. 🚗😊
Le narrateur, Victorin, 50 ans, handicapé, raconte l'histoire de ses ancêtres, son héritage sentimental, leur influence secrète sur sa vie. Sur la difficulté de vivre avec son passé, la liberté, le désir, le handicap, le deuil... Une vie hantée par les souvenirs, la guerre, la disparition...Une belle écriture capable d'animer une statue de pierre, de rêver recluse... 👻
"Apprendre à ne plus avoir honte de ses souvenirs est une tâche qui exige une grande patience, beaucoup de temps et la même sorte de courage, j'imagine, que pour s'élancer d'un trapèze."
J'ai noté de sages réflexions, de belles citations, la qualité de l'écriture. Je ne suis pas friande de chroniques familiales mais je rêve à l'évocation d'un " royaume décrépi ", refuge des chats de gouttière. 😻
Salut, J'ai lu La mélancolie des innocents de Jean-Pierre Milovanoff, déniché en brocante cet Été. 🚗😊 Le narrateur, Victorin, 50 ans, handicapé, raconte l'histoire de ses ancêtres, son héritage sentimental, leur influence secrète sur sa vie. Sur la difficulté de vivre avec son passé, la liberté, le désir, le handicap, le deuil... Une vie hantée par les souvenirs, la guerre, la disparition...Une belle écriture capable d'animer une statue de pierre, de rêver recluse... 👻 "Apprendre à ne plus avoir honte de ses souvenirs est une tâche qui exige une grande patience, beaucoup de temps et la même sorte de courage, j'imagine, que pour s'élancer d'un trapèze." J'ai noté de sages réflexions, de belles citations, la qualité de l'écriture. Je ne suis pas friande de chroniques familiales mais je rêve à l'évocation d'un " royaume décrépi ", refuge des chats de gouttière. 😻