an online Instagram web viewer

#editionsgrasset medias

Photos

Mes 3 dernières lectures... "Mimi" qui raconte un peu des coulisses du pouvoir et de la communicante derrière l'image du président..." Sherlock, Lupin et moi" un roman jeunesse qui raconte les aventures de nos héros favoris à l'adolescence... Et  celui que j'ai préféré :les mystères de Larispem, tome 1, qui raconte le destin de 3 personnages attachants dans un Paris de 1899 en mode steampunk et rebaptisé Larispem.... Je me laisserai sûrement tenter par le tome suivant...
#books #instalivres #livres #booksarelife #booksarelove #lirecestlavie #reader #reading #readereading #currentread #relaxing #tea #bookstagram #bookscover #bookhaul #beautiful #instabook #lectrice #lecture #nevernotreading #instalivres #livres #lesmysteresdelarispem#sherlocklupinetmoi#mili#editionsgrasset#
Mes 3 dernières lectures... "Mimi" qui raconte un peu des coulisses du pouvoir et de la communicante derrière l'image du président..." Sherlock, Lupin et moi" un roman jeunesse qui raconte les aventures de nos héros favoris à l'adolescence... Et celui que j'ai préféré :les mystères de Larispem, tome 1, qui raconte le destin de 3 personnages attachants dans un Paris de 1899 en mode steampunk et rebaptisé Larispem.... Je me laisserai sûrement tenter par le tome suivant... #books  #instalivres  #livres  #booksarelife  #booksarelove  #lirecestlavie  #reader  #reading  #readereading  #currentread  #relaxing  #tea  #bookstagram  #bookscover  #bookhaul  #beautiful  #instabook  #lectrice  #lecture  #nevernotreading  #instalivres  #livres  #lesmysteresdelarispem #sherlocklupinetmoi #mili #editionsgrasset #
« Ne risques-tu pas, entendant pourtant t’écarter des mœurs de ton temps et esquiver son idolâtrie du désir, d’y succomber?
Peut-on échapper à la publicité du désir?
Et si, croyant résister à son assujettissement, tu ne faisais que pratiquer cette forme - si française - de résistance qui s’appelle la collaboration? »
#pas un jour
#annegarreta
#editionsgrasset
#citation #quote #bookstagram #instabook #instalivre #lecture #livre
« Ne risques-tu pas, entendant pourtant t’écarter des mœurs de ton temps et esquiver son idolâtrie du désir, d’y succomber? Peut-on échapper à la publicité du désir? Et si, croyant résister à son assujettissement, tu ne faisais que pratiquer cette forme - si française - de résistance qui s’appelle la collaboration? » #pas  un jour #annegarreta  #editionsgrasset  #citation  #quote  #bookstagram  #instabook  #instalivre  #lecture  #livre 
Devenez vous aussi un Double-Coeur et naviguez sur les fleuves du silence, de la vérité, de la douceur, de l’étonne-moi et du rire ensemble…

En 1947 parut à Buenos Aires un petit livre - Double Cœur - dans l’indifférence générale. Cet ouvrage au destin prodigieux appelait à créer une communauté d’adeptes de la tendresse, désireux de vivre un chef-d’œuvre amoureux permanent.
Par la grâce des réseaux sociaux, ce texte a donné naissance à une véritable confrérie, un univers secret et concurrent du monde où l’amour-aventure, la pleine conscience et le sexe sont enfin à la place qui leur est due. D’une douceur folle, ces emballés désirent une passion perpétuelle.
Impossible, me direz-vous ?. Ils s’autorisent l’extravagance, la fantaisie et le merveilleux. S’est ainsi constitué clandestinement une sorte de « peuple de l’amour fou. « Certains être viennent sur Terre moins pour exister que pour aider les autres à naître à l’amour » n’est ce pas ce que fait depuis ses débuts Alexandre Jardin… 
Livre à la forme atypique, entre le livre conseils & astuces (dictionnaire des D.C, des questionnaires…), et la partie roman débutant réellement à la page 173, on y retrouve la plume passionnée d’Alexandre Jardin, l’auteur de Fanfan, Le Zèbre, Mademoiselle Liberté. Double-Coeur est tel un livre de recettes idéales pour pimenter et « folaimer » sa vie. 
#roman #romantisme #alexandrejardin #editionsgrasset #lechambouletout #bookstagram #book #booklover #igreads #instabook #lectrice
Devenez vous aussi un Double-Coeur et naviguez sur les fleuves du silence, de la vérité, de la douceur, de l’étonne-moi et du rire ensemble… En 1947 parut à Buenos Aires un petit livre - Double Cœur - dans l’indifférence générale. Cet ouvrage au destin prodigieux appelait à créer une communauté d’adeptes de la tendresse, désireux de vivre un chef-d’œuvre amoureux permanent. Par la grâce des réseaux sociaux, ce texte a donné naissance à une véritable confrérie, un univers secret et concurrent du monde où l’amour-aventure, la pleine conscience et le sexe sont enfin à la place qui leur est due. D’une douceur folle, ces emballés désirent une passion perpétuelle. Impossible, me direz-vous ?. Ils s’autorisent l’extravagance, la fantaisie et le merveilleux. S’est ainsi constitué clandestinement une sorte de « peuple de l’amour fou. « Certains être viennent sur Terre moins pour exister que pour aider les autres à naître à l’amour » n’est ce pas ce que fait depuis ses débuts Alexandre Jardin… Livre à la forme atypique, entre le livre conseils & astuces (dictionnaire des D.C, des questionnaires…), et la partie roman débutant réellement à la page 173, on y retrouve la plume passionnée d’Alexandre Jardin, l’auteur de Fanfan, Le Zèbre, Mademoiselle Liberté. Double-Coeur est tel un livre de recettes idéales pour pimenter et « folaimer » sa vie. #roman  #romantisme  #alexandrejardin  #editionsgrasset  #lechambouletout  #bookstagram  #book  #booklover  #igreads  #instabook  #lectrice 
Of course, the book needed a cover / et le livre se pare d'une très belle couverture. 
Thanks to @aintsaint for the beautiful picture

#bookcover #cover #novel #firstnovel #bookstagram #livrestagram #writing #livre #notebook #thrilled #roman #youpi #grasset #editionsgrasset #instabook #photographysouls #shotaroundmag #instamagazine #photographed #photographer_pics #photoshot #photog @editionsgrasset #bookstagrammer
Bonsoir Bookstagram! Comment allez-vous en ce lundi? Aujourd’hui, je vous parle d’un roman qui m’a partagée! 
_____
🌊 Ásta-Jón Kalman Stefánsson publié aux éditions Grasset (@editionsgrasset )
_____
🌊 Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur.
Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’urgence autant que l’impossibilité d’aimer. À travers l’histoire de Sigvaldi et d’Helga puis, une génération plus tard, celle d’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur.
_____
🌊 Ásta, qu’est ce qui n’a pas marché entre nous? « Ásta » était pourtant une lecture prometteuse dont j’avais entendu des échos positifs, et j’avais très envie de me plonger dedans. Hélas non, il n’y a pas eu l’étincelle. Pourquoi, alors que ce roman est d’une très grande beauté? Jón Kalman Stefánsson et sa plume lyrique, c’est réellement sublime! Cette façon, de mettre les mots exacts sur les sentiments que nous ressentons, est remarquable. Je suis tombée amoureuse de ces mots. Quel est le problème alors? Il y en a plusieurs... Premièrement, la manière dont l’histoire est racontée m’a déplue. Le récit est complètement éclaté, il n’y a aucune chronologie et c’est très compliqué à suivre. Ensuite, bien que cela soit voulu pour renforcer la mélancolie persistante du récit, c’est très lent. Enfin, je n’ai pas trouvé l’histoire exceptionnelle, je me suis attachée à un unique personnage. Ce n’est pas une déception, mais malgré sa beauté, ce roman ne pas transportée. Peut être que ce n’était pas le bon moment pour le lire...
_____
🌊 L’avez-vous lu? Avez-vous lu d’autres auteurs islandais ?
Bonsoir Bookstagram! Comment allez-vous en ce lundi? Aujourd’hui, je vous parle d’un roman qui m’a partagée! _____ 🌊 Ásta-Jón Kalman Stefánsson publié aux éditions Grasset (@editionsgrasset ) _____ 🌊 Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur. Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’urgence autant que l’impossibilité d’aimer. À travers l’histoire de Sigvaldi et d’Helga puis, une génération plus tard, celle d’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur. _____ 🌊 Ásta, qu’est ce qui n’a pas marché entre nous? « Ásta » était pourtant une lecture prometteuse dont j’avais entendu des échos positifs, et j’avais très envie de me plonger dedans. Hélas non, il n’y a pas eu l’étincelle. Pourquoi, alors que ce roman est d’une très grande beauté? Jón Kalman Stefánsson et sa plume lyrique, c’est réellement sublime! Cette façon, de mettre les mots exacts sur les sentiments que nous ressentons, est remarquable. Je suis tombée amoureuse de ces mots. Quel est le problème alors? Il y en a plusieurs... Premièrement, la manière dont l’histoire est racontée m’a déplue. Le récit est complètement éclaté, il n’y a aucune chronologie et c’est très compliqué à suivre. Ensuite, bien que cela soit voulu pour renforcer la mélancolie persistante du récit, c’est très lent. Enfin, je n’ai pas trouvé l’histoire exceptionnelle, je me suis attachée à un unique personnage. Ce n’est pas une déception, mais malgré sa beauté, ce roman ne pas transportée. Peut être que ce n’était pas le bon moment pour le lire... _____ 🌊 L’avez-vous lu? Avez-vous lu d’autres auteurs islandais ?
💛C’est lundi, il est temps de retrouver le coup de cœur de @stelphique . ✨🧚🏻‍♀️. ————————————————-💓
« Parce que les filles croient aux fées. » ————————————————-💓 💓Parce qu’il faut de l’amour encore et toujours.Parce que s’aimer peut prendre différentes formes...
💓S’aimer quand même est un coup de cœur💓. Un coup de cœur entre intimité et féminité. Isild Le Besco  donne une intention d’amour et de voyage à travers les émotions de femmes du monde: c’est un diamant brut.
💓S’aimer quand même est une proposition artistique hybride entre poésie  et esquisse d’aquarelle , tout en délicatesse mais aussi, avec une réalité crue sur les relations humaines. 💓J’ai lu et adoré ce recueil d’amour, et c’est avec une tendresse particulière que je le partage avec vous, en ce mois de décembre, parce qu’il faut S’aimer quand même...💓. ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖
#luetadoré #coupdecoeur #book #booklover #livresaddict #saimerquandmeme #isildlebesco #editionsgrasset @editionsgrasset #livre #lecture #alire #book #lire #bookstagram @isildlebesco
💛C’est lundi, il est temps de retrouver le coup de cœur de @stelphique . ✨🧚🏻‍♀️. ————————————————-💓 « Parce que les filles croient aux fées. » ————————————————-💓 💓Parce qu’il faut de l’amour encore et toujours.Parce que s’aimer peut prendre différentes formes... 💓S’aimer quand même est un coup de cœur💓. Un coup de cœur entre intimité et féminité. Isild Le Besco donne une intention d’amour et de voyage à travers les émotions de femmes du monde: c’est un diamant brut. 💓S’aimer quand même est une proposition artistique hybride entre poésie et esquisse d’aquarelle , tout en délicatesse mais aussi, avec une réalité crue sur les relations humaines. 💓J’ai lu et adoré ce recueil d’amour, et c’est avec une tendresse particulière que je le partage avec vous, en ce mois de décembre, parce qu’il faut S’aimer quand même...💓. ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖ #luetadoré  #coupdecoeur  #book  #booklover  #livresaddict  #saimerquandmeme  #isildlebesco  #editionsgrasset  @editionsgrasset #livre  #lecture  #alire  #book  #lire  #bookstagram  @isildlebesco
Une tragicomédie cocasse et émouvante à la fois. Plusieurs passages m'ont fait sourire et bien que le héros soit souvent exaspérant, ça le rend attachant. Et puis forcément, le thème du fils qui quitte le nid m'a parlé ! 
#reviens #samuelbenchetrit #editionsgrasset #lalibellule67books
Une tragicomédie cocasse et émouvante à la fois. Plusieurs passages m'ont fait sourire et bien que le héros soit souvent exaspérant, ça le rend attachant. Et puis forcément, le thème du fils qui quitte le nid m'a parlé ! #reviens  #samuelbenchetrit  #editionsgrasset  #lalibellule67books 
✨Rétrospective #uneanneedelivres ✨
Le livre dont l'écriture m'a éblouie : Ásta de Jón Kalman Stefánsson
Faut-il encore vous dire pourquoi ? 😄 Immense coup de foudre de cet été. Il est ce roman dont l'écriture poétique, la construction non linéaire vous transporte tout droit au cœur de la vie et de l'Islande.
Il est un envoûtement qui ne me quitte pas. Près de cinq mois plus tard, il est toujours là. Me rappelle à lui. 
Une expérience bouleversante. Par ces lettres insérées au cœur des pages, par ses fulgurances, par sa musicalité. 
Il est ce livre que ce j'aimerais relire comme si c'était la première fois.
👉Ma chronique est à retrouver ici : http://www.livresselitteraire.com/2018/08/asta-de-jon-kalman-stefansson28.html

#jonkalmanstefansson #asta #editionsgrasset #retrospectivelitteraire #roman #bookstagrammer #littérature #bookoftheday #instalivre #igbook #litterature #instabook #bookstagram
✨Rétrospective #uneanneedelivres  ✨ Le livre dont l'écriture m'a éblouie : Ásta de Jón Kalman Stefánsson Faut-il encore vous dire pourquoi ? 😄 Immense coup de foudre de cet été. Il est ce roman dont l'écriture poétique, la construction non linéaire vous transporte tout droit au cœur de la vie et de l'Islande. Il est un envoûtement qui ne me quitte pas. Près de cinq mois plus tard, il est toujours là. Me rappelle à lui. Une expérience bouleversante. Par ces lettres insérées au cœur des pages, par ses fulgurances, par sa musicalité. Il est ce livre que ce j'aimerais relire comme si c'était la première fois. 👉Ma chronique est à retrouver ici : http://www.livresselitteraire.com/2018/08/asta-de-jon-kalman-stefansson28.html #jonkalmanstefansson  #asta  #editionsgrasset  #retrospectivelitteraire  #roman  #bookstagrammer  #littérature  #bookoftheday  #instalivre  #igbook  #litterature  #instabook  #bookstagram 
"Le Portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde vient d'être republié mais pour la première fois dans sa version non censurée à partir du manuscrit original.
@editionsgrasset, coll. Les Cahiers Rouges
 #doriangray #oscarwilde #editionsgrasset #igbook #booklover #bookcover #livres #instabook #bookstagram #instalivre #rouge #litteratureclassique #chefdoeuvre #ilovebooks
💫#uneannéedelivres 2018 💫 J5 : Un nouvel auteur découvert. 
J5 : Il y a bien sûr tous les primo romanciers que je découvre chaque année, mais l’auteure que j’ai vraiment découvert en 2018, celle qui me donne envie de découvrir toute son œuvre et de continuer à suivre est Ananda Devi, une plume époustouflante, un sens incroyable du récit et une capacité à vous pousser à la réflexion et provoquer des émotions fortes. Une auteure avec un sacré talent que je suis ravie de connaître désormais.
🔥La chronique de son livre « Manger l’autre » sur mon blog🔥 ➡️ ‪http://www.lamadeleinedelivres.com/index.php/2018/05/28/manger-lautre/‬
#rétrospectivelittéraire #anandadevi #mangerlautre @editionsgrasset #editionsgrasset #littérature #livre #thebookoftheday #découverteauteur
💫#uneannéedelivres  2018 💫 J5 : Un nouvel auteur découvert. J5 : Il y a bien sûr tous les primo romanciers que je découvre chaque année, mais l’auteure que j’ai vraiment découvert en 2018, celle qui me donne envie de découvrir toute son œuvre et de continuer à suivre est Ananda Devi, une plume époustouflante, un sens incroyable du récit et une capacité à vous pousser à la réflexion et provoquer des émotions fortes. Une auteure avec un sacré talent que je suis ravie de connaître désormais. 🔥La chronique de son livre « Manger l’autre » sur mon blog🔥 ➡️ ‪http://www.lamadeleinedelivres.com/index.php/2018/05/28/manger-lautre/‬ #rétrospectivelittéraire  #anandadevi  #mangerlautre  @editionsgrasset #editionsgrasset  #littérature  #livre  #thebookoftheday  #découverteauteur 
Michele Marchand dit Mimi est LA paparazzi du Tout-Paris. Jean-Michel Decugis, Pauline Guena, Marc Leplongeon, les auteurs, l’on rencontrée. Ils nous proposent de découvrir son histoire agitée en remontant aux années 80. Ex femme de voyou qui aujourd’hui concocte les story telling du couple présidentiel. Condamnée plusieurs fois dans divers combines elle a même fait de la prison ! Ex femme de policier également, garagiste, restauratrice, oiseau de nuit, pigiste, les chemins qu’elle a pris sont le fruit de rencontres scellées en prison...jusqu’à la presse people...et ses secrets. Sa vie est probablement un roman mais ce livre n’en a pas vraiment la teneur. A partir de photos que l’on connaît les auteurs évoquent des éléments de vie de Mimi. Ainsi mènent-ils leur enquête. Mais c’est assez insuffisant pour écrire le roman d’une vie. Ni dans la narration ni dans le style, peut-être parcequ’il est écrit par trois auteurs? En même temps, Mimi à la mémoire courte bien souvent, son passé est tellement encombrant, et elle ne laisse que des miettes aux journalistes, tentant paradoxalement de protéger sa vie privée ! « Arrêter une publication est la preuve d’un plus grand pouvoir ». Les trois auteurs ont le mérite de nous apprendre à qui le couple présidentiel a confié son image... #JeanMichelDecugis #PaulineGuena #MarcLeplongeon #mimi #litteraturesureel #enquete #Grasset #editionsgrasset #pouvoir #enquete #pressepeople #parismatch #voici #gala #paparazzi #elysee #photo #people #macron #benala #storytelling #rl2018 #rentreelitteraire2018
Michele Marchand dit Mimi est LA paparazzi du Tout-Paris. Jean-Michel Decugis, Pauline Guena, Marc Leplongeon, les auteurs, l’on rencontrée. Ils nous proposent de découvrir son histoire agitée en remontant aux années 80. Ex femme de voyou qui aujourd’hui concocte les story telling du couple présidentiel. Condamnée plusieurs fois dans divers combines elle a même fait de la prison ! Ex femme de policier également, garagiste, restauratrice, oiseau de nuit, pigiste, les chemins qu’elle a pris sont le fruit de rencontres scellées en prison...jusqu’à la presse people...et ses secrets. Sa vie est probablement un roman mais ce livre n’en a pas vraiment la teneur. A partir de photos que l’on connaît les auteurs évoquent des éléments de vie de Mimi. Ainsi mènent-ils leur enquête. Mais c’est assez insuffisant pour écrire le roman d’une vie. Ni dans la narration ni dans le style, peut-être parcequ’il est écrit par trois auteurs? En même temps, Mimi à la mémoire courte bien souvent, son passé est tellement encombrant, et elle ne laisse que des miettes aux journalistes, tentant paradoxalement de protéger sa vie privée ! « Arrêter une publication est la preuve d’un plus grand pouvoir ». Les trois auteurs ont le mérite de nous apprendre à qui le couple présidentiel a confié son image... #JeanMichelDecugis  #PaulineGuena  #MarcLeplongeon  #mimi  #litteraturesureel  #enquete  #Grasset  #editionsgrasset  #pouvoir  #enquete  #pressepeople  #parismatch  #voici  #gala  #paparazzi  #elysee  #photo  #people  #macron  #benala  #storytelling  #rl2018  #rentreelitteraire2018 
[ Ásta - Jón Kalman Stefánsson ]
°
La preuve qu'il ne faut jamais abandonner un roman en cours. J'ai apprécié le début, puis est arrivé un moment du livre où nous voyageons à travers le temps et les narrateurs, ce qui m'a profondément déplu. Mon esprit logique et rigide n'y trouvait pas son compte, car ce qu'il faut savoir avec Ásta c'est que nous devons nous laisser porter par son flux. Comme des courants d'air qui virevoltent sans suivre un chemin linéaire. Quand la fin du livre s'est mise en place, je n'arrivais plus à le lâcher. Un flot d'émotions et de beauté sur les sentiments et l'amour.
°
Des existences qui se croisent, se brouillent, s'épanouissent. Rien n'est simple auprès des autres, le bonheur n'a pas de mode d'emploi et ne peut s'acquérir. Même quand on croit le toucher, parfois il s'échappe et nous devons tout reconstruire en tentant de faire fi du passé. La détresse que peint ces personnages nous touche au cœur, les émotions qui gravitent autour d'Ásta sont ennivrantes. Peut-on vivre sans amour, en croyant le posséder, en l'ayant totalement perdu, en tentant de l'oublier?
°
La beauté et la délicatesse des réflexions de ce roman se place dans sa capacité à mettre en lien le passé, le présent, le futur à venir. Pour toute situation, la vie est mise en relief avec la mort. Ce qui a été vivant et qui actuellement est mort. Il n'y a pas de certitude, de point d'encrage, tout est lié et tourne ensemble vers un seul but. Penser au bonheur. En toute situation, la réflexion tend à aller toucher du doigt un instant de douceur au cours d'une existence.
°
Beaucoup de réflexions sur le bien et le mal, le bonheur et l'enfer. Toute action mérite son du, son jugement, sa réaction ou récompense.
•
En bref, un bon début, un bon bout du roman qui m'a laissé dubitative, et un final qui m'a ébloui. Tel que la vie, ce roman n'est aucunement un long fleuve tranquille. Quand une existence démarre dans la difficulté, il lui est bien complexe de trouver un chemin salutaire.
[ Ásta - Jón Kalman Stefánsson ] ° La preuve qu'il ne faut jamais abandonner un roman en cours. J'ai apprécié le début, puis est arrivé un moment du livre où nous voyageons à travers le temps et les narrateurs, ce qui m'a profondément déplu. Mon esprit logique et rigide n'y trouvait pas son compte, car ce qu'il faut savoir avec Ásta c'est que nous devons nous laisser porter par son flux. Comme des courants d'air qui virevoltent sans suivre un chemin linéaire. Quand la fin du livre s'est mise en place, je n'arrivais plus à le lâcher. Un flot d'émotions et de beauté sur les sentiments et l'amour. ° Des existences qui se croisent, se brouillent, s'épanouissent. Rien n'est simple auprès des autres, le bonheur n'a pas de mode d'emploi et ne peut s'acquérir. Même quand on croit le toucher, parfois il s'échappe et nous devons tout reconstruire en tentant de faire fi du passé. La détresse que peint ces personnages nous touche au cœur, les émotions qui gravitent autour d'Ásta sont ennivrantes. Peut-on vivre sans amour, en croyant le posséder, en l'ayant totalement perdu, en tentant de l'oublier? ° La beauté et la délicatesse des réflexions de ce roman se place dans sa capacité à mettre en lien le passé, le présent, le futur à venir. Pour toute situation, la vie est mise en relief avec la mort. Ce qui a été vivant et qui actuellement est mort. Il n'y a pas de certitude, de point d'encrage, tout est lié et tourne ensemble vers un seul but. Penser au bonheur. En toute situation, la réflexion tend à aller toucher du doigt un instant de douceur au cours d'une existence. ° Beaucoup de réflexions sur le bien et le mal, le bonheur et l'enfer. Toute action mérite son du, son jugement, sa réaction ou récompense. • En bref, un bon début, un bon bout du roman qui m'a laissé dubitative, et un final qui m'a ébloui. Tel que la vie, ce roman n'est aucunement un long fleuve tranquille. Quand une existence démarre dans la difficulté, il lui est bien complexe de trouver un chemin salutaire.
D'un côté boycotter Amazon c'est toujours chouette mais de l'autre ça fait vraiment "je case ces 4 lignes pour que les dit-libraires ne brûlent pas mon livre, le défendent et me rapportent du flouz "

#lismaviedelibraire #libraire #reviens #samuelbenchetrit #editionsgrasset #instalivre #instabook #livrestagram #litteraturefrancaise #amazon
✨Rétrospective #uneanneedelivres✨
La plus belle couverture de l'année... Franchement pas simple, il y en a vraiment qui sortent du lot. Mais puisqu'il faut faire un choix, hop ce sera « Le corps des hommes » (« Physical » dans sa version originale).
▪️Alors, alors, précision (parce que je vous vois venir 🙄) je n'ai pas choisi cette couverture juste parce qu'il y a un homme à moitié nu. Cette couverture est bien plus que cela. Dans son jeu d'ombre et de lumière, elle suggère. Suggère ce corps, ce qu'il endure, ce qu'il cache. Ces mains agrippées à sa propre chair suggèrent la réflexion, le doute. Tout ce qu'Andrew McMillan abordera dans ce recueil de poésie paru en version bilingue.
▪️Un recueil qui mérite à mon sens une attention particulière. Parler de l'homme, de son corps, de ses complexes parfois est, je trouve, un thème si peu exploré. Et finalement c'est cela qu'évoque la couverture esthétique de ce livre : la mise à nue. Du corps, de la pensée, du cœur. L'exploration multiple de la masculinité.
👉Ma chronique par ici : http://www.livresselitteraire.com/2018/05/le-corps-des-hommes-andrew-mcmillan.html
▪️▪️▪️
« on nous apprend à dire à notre corps qu'il est beau
on nous apprend à ne pas porter de jugement
quand le souffle vient à manquer
dans la chaleur sèche de juillet nous poussons notre corps au-delà
de ses limites habituelles  mettons notre ossature à l'épreuve jusqu'à  ce que nous ressemblions
à un bouquet d'herbes folles  ivres de notre propre abandon » 
#andrewmcmillan #editionsgrasset #lecture #retrospectivelitteraire #instabook #bookoftheday #littérature #poesie #instalivre #recueil #igbook #bookstagrammer
✨Rétrospective #uneanneedelivres ✨ La plus belle couverture de l'année... Franchement pas simple, il y en a vraiment qui sortent du lot. Mais puisqu'il faut faire un choix, hop ce sera « Le corps des hommes » (« Physical » dans sa version originale). ▪️Alors, alors, précision (parce que je vous vois venir 🙄) je n'ai pas choisi cette couverture juste parce qu'il y a un homme à moitié nu. Cette couverture est bien plus que cela. Dans son jeu d'ombre et de lumière, elle suggère. Suggère ce corps, ce qu'il endure, ce qu'il cache. Ces mains agrippées à sa propre chair suggèrent la réflexion, le doute. Tout ce qu'Andrew McMillan abordera dans ce recueil de poésie paru en version bilingue. ▪️Un recueil qui mérite à mon sens une attention particulière. Parler de l'homme, de son corps, de ses complexes parfois est, je trouve, un thème si peu exploré. Et finalement c'est cela qu'évoque la couverture esthétique de ce livre : la mise à nue. Du corps, de la pensée, du cœur. L'exploration multiple de la masculinité. 👉Ma chronique par ici : http://www.livresselitteraire.com/2018/05/le-corps-des-hommes-andrew-mcmillan.html ▪️▪️▪️ « on nous apprend à dire à notre corps qu'il est beau on nous apprend à ne pas porter de jugement quand le souffle vient à manquer dans la chaleur sèche de juillet nous poussons notre corps au-delà de ses limites habituelles mettons notre ossature à l'épreuve jusqu'à ce que nous ressemblions à un bouquet d'herbes folles ivres de notre propre abandon » #andrewmcmillan  #editionsgrasset  #lecture  #retrospectivelitteraire  #instabook  #bookoftheday  #littérature  #poesie  #instalivre  #recueil  #igbook  #bookstagrammer 
~ #vanessaschneider raconte sa cousine Maria, révélée et marquée à jamais par son rôle dans Le dernier tango à Paris ~ #tutappelaismariaschneider #editionsgrasset #lecture #bookstagram #booklover #bookaddict
🏵️ T R E S S E 🏵️
.
🏵️ Ouvrage qu'on a vu de nombreuses fois sur Instagram, en le commençant j'avais quelques préjugés, je l'avoue. Et j'avais vraiment peur d'être déçue, ou du moins de rester sur ma faim.
Cependant, très belle histoire, trois femmes que tout oppose reliées entre elles sans même le savoir. Un joli moment de lecture avec une écriture simplement belle. C'est un livre plein de douceur mais qui dévoile les combats que peuvent mener les femmes à travers le monde pour leur liberté (aussi diverse soit elle). Seul bémol pour moi, j'ai deviné la fin de l'histoire au bout de quelques pages... Pas de surprise à ce niveau là. 
Mais ce point n'a pas entaché ma lecture qui fut douce et légère. C'est un petit livre qui se lit en un rien de temps.
. 🏵️ Vous l'avez lu ? .
#bookish #booklover #bookstagram #bookaddict #latresse #editionsgrasset #laetitiacolombani #lecture #momentcocoon
🏵️ T R E S S E 🏵️ . 🏵️ Ouvrage qu'on a vu de nombreuses fois sur Instagram, en le commençant j'avais quelques préjugés, je l'avoue. Et j'avais vraiment peur d'être déçue, ou du moins de rester sur ma faim. Cependant, très belle histoire, trois femmes que tout oppose reliées entre elles sans même le savoir. Un joli moment de lecture avec une écriture simplement belle. C'est un livre plein de douceur mais qui dévoile les combats que peuvent mener les femmes à travers le monde pour leur liberté (aussi diverse soit elle). Seul bémol pour moi, j'ai deviné la fin de l'histoire au bout de quelques pages... Pas de surprise à ce niveau là. Mais ce point n'a pas entaché ma lecture qui fut douce et légère. C'est un petit livre qui se lit en un rien de temps. . 🏵️ Vous l'avez lu ? . #bookish  #booklover  #bookstagram  #bookaddict  #latresse  #editionsgrasset  #laetitiacolombani  #lecture  #momentcocoon 
Bio 👉 venez lire ma revue sur le "Petit pays de @gaelfaye aux @editionsgrasset ... Un exil africain tout en intensité et en authenticité 🐯 et oui, j'ai versé une petite larme au climax de ce récit ! .
I loved to read this book about a small country in africa: the Burundi. A powerful reading that will open your eyes on a another kind of life that happens in Africa.  Just run to the bookstore ! 🚀

#bookstagram #bookaddicts #editionsgrasset #petitpays #gaelfaye #bookaholic #frenchblogger #lifestyleblogger #pageturner
Bio 👉 venez lire ma revue sur le "Petit pays de @gaelfaye aux @editionsgrasset ... Un exil africain tout en intensité et en authenticité 🐯 et oui, j'ai versé une petite larme au climax de ce récit ! . I loved to read this book about a small country in africa: the Burundi. A powerful reading that will open your eyes on a another kind of life that happens in Africa. Just run to the bookstore ! 🚀 #bookstagram  #bookaddicts  #editionsgrasset  #petitpays  #gaelfaye  #bookaholic  #frenchblogger  #lifestyleblogger  #pageturner 
Lors de son dernier passage à La Grande Librairie, je suis tombé en amour avec la femme qu’était Marceline Loridan-Ivens. Cet été, la lecture de son dernier roman, L’amour après, a confirmé mon coup de cœur. Malheureusement, quelques mois plus tard, elle nous quittait. Dans cette autobiographie, elle revient sur son passage dans les camps de concentration nazies où elle fut envoyée avec son père. Son père qui lui, n’est jamais revenu. C’est un ouvrage franc, touchant et percutant.
.
.
.
« À tous ceux dans le hall qui consultaient les listes, ou sur les trottoirs brandissaient des pancartes et des photos à la recherche de leurs disparus, je répétais, «Tout le monde est mort». S’ils insistaient, me montraient des photos d’une famille, je disais calmement «Il y avait des enfants? Pas un enfant ne reviendra.» Je ne prenais pas de gants, je ne les ménageais pas, j’avais l’habitude de la mort. J’étais devenue dure comme ces anciens déportés qui nous virent arriver à Birkenau sans un mot de réconfort. Survivre vous rend insupportables les larmes des autres. On pourrait s’y noyer. »
.
.
.
#ettunespasrevenu #marcelineloridanivens #78750 #editionsgrasset #lagrandelibrairie #bookaddict
Lors de son dernier passage à La Grande Librairie, je suis tombé en amour avec la femme qu’était Marceline Loridan-Ivens. Cet été, la lecture de son dernier roman, L’amour après, a confirmé mon coup de cœur. Malheureusement, quelques mois plus tard, elle nous quittait. Dans cette autobiographie, elle revient sur son passage dans les camps de concentration nazies où elle fut envoyée avec son père. Son père qui lui, n’est jamais revenu. C’est un ouvrage franc, touchant et percutant. . . . « À tous ceux dans le hall qui consultaient les listes, ou sur les trottoirs brandissaient des pancartes et des photos à la recherche de leurs disparus, je répétais, «Tout le monde est mort». S’ils insistaient, me montraient des photos d’une famille, je disais calmement «Il y avait des enfants? Pas un enfant ne reviendra.» Je ne prenais pas de gants, je ne les ménageais pas, j’avais l’habitude de la mort. J’étais devenue dure comme ces anciens déportés qui nous virent arriver à Birkenau sans un mot de réconfort. Survivre vous rend insupportables les larmes des autres. On pourrait s’y noyer. » . . . #ettunespasrevenu  #marcelineloridanivens  #78750  #editionsgrasset  #lagrandelibrairie  #bookaddict 
Pour la dernière rencontre de cette année, je vous invite ce vendredi 7 décembre à 17h30. C’est avec grand plaisir que je recevrai Mathieu Menegaux. Il y a quelques mois je lisais « Est-ce ainsi que les hommes jugent »... une immense découverte accompagnée d’un enthousiasme partagé. Enthousiasme amplifié par la lecture de ses deux précédents romans « Je me suis tue » et « Un fils parfait ». Ces trois livres sont le portrait d’hommes et de femmes dont la vie, sous la plume de l’auteur, sera à jamais bouleversée. À savoir que personne ne sera épargné ! Bonne lecture et surtout à vendredi !!!! #mathieumenegaux #editionsgrasset #rencontreslitterature
Pour la dernière rencontre de cette année, je vous invite ce vendredi 7 décembre à 17h30. C’est avec grand plaisir que je recevrai Mathieu Menegaux. Il y a quelques mois je lisais « Est-ce ainsi que les hommes jugent »... une immense découverte accompagnée d’un enthousiasme partagé. Enthousiasme amplifié par la lecture de ses deux précédents romans « Je me suis tue » et « Un fils parfait ». Ces trois livres sont le portrait d’hommes et de femmes dont la vie, sous la plume de l’auteur, sera à jamais bouleversée. À savoir que personne ne sera épargné ! Bonne lecture et surtout à vendredi !!!! #mathieumenegaux  #editionsgrasset  #rencontreslitterature 
On a presque oublié le 4ème jour du #calendrierdelavent de #noel2018 de la #librairielesbeauxtitres !!!
Trois nouvelles idées : un roman, un beau livre et un album jeunesse. Des coups de cœur à nouveau. #editionsgallimard #editionsgrasset #alicejeunesse #paulgreveillac #annickcojean #iandehaes
Toujours agréable de prendre une sacrée claque dès les premières lignes... #editionsgrasset
Toujours agréable de prendre une sacrée claque dès les premières lignes... #editionsgrasset 
Je déclare ouverte la saison de la PAL d’hiver ... du coup, j’ai sorti la mascotte pomme de pin 😁
~
C’est aussi l’heure pour moi du tri, des bilans, des projets mais aussi des abandons car il en faut aussi ...😊
~
J’ai toujours un peu de mal avec Noël trop commercial que je rêve chaque année de fuir et de passer à NY dans un club de jazz à boire du vin, va savoir pourquoi mais il me semble que le Parfait Moment doit bien ressembler à ça ! 
Mais surtout j’aime la perspective d’une nouvelle année pleine de projets alors je veux y arriver le plus clair avec moi-même et surtout après celle-ci qui fut si difficile et où j’ai dû tant travailler sur moi_même...
Donc ces prochaines semaines c’est vidage de PAL, je ne démarre pas 2019 avec tous ces bouquins !! 📚📚📚
Et je commence avec celui-ci car hier je suis tombée sur un documentaire qui relatait que dans les années 80 il y a eu à Paris une longue vague d’attentats et que pourtant on ne disait pas que c’était la guerre ou on ne déclarait pas que c’était l’état d’urgence, c’était du terrorisme et on le traitait comme tel mais derrière il y avait toujours une histoire d’argent et de règlement de compte entre dirigeants ce qu’on l’apprenait toujours après coup.
~
Je suis donc curieuse de lire ce livre qui résulte de 4 ans d’entretiens avec Carlos, responsable quant à lui de l’attentat du Drugstore de Saint Germain en 1974 et de savoir quelle vérité il va en sortir ...
~
Ça fait du bien de changer un peu de genre de lecture, non ?
~~~~~~~<<<<~~~~~~~>>>>~~~~
#salutations révolutionnaires #sophiebonnet #editionsgrasset #bookstagram #bookstagrammer #book #read #currentlyreading #nouvellelecture #lire #livre #livrestagram #instalivres #book #instaread #booklovers #livresalire
Je déclare ouverte la saison de la PAL d’hiver ... du coup, j’ai sorti la mascotte pomme de pin 😁 ~ C’est aussi l’heure pour moi du tri, des bilans, des projets mais aussi des abandons car il en faut aussi ...😊 ~ J’ai toujours un peu de mal avec Noël trop commercial que je rêve chaque année de fuir et de passer à NY dans un club de jazz à boire du vin, va savoir pourquoi mais il me semble que le Parfait Moment doit bien ressembler à ça ! Mais surtout j’aime la perspective d’une nouvelle année pleine de projets alors je veux y arriver le plus clair avec moi-même et surtout après celle-ci qui fut si difficile et où j’ai dû tant travailler sur moi_même... Donc ces prochaines semaines c’est vidage de PAL, je ne démarre pas 2019 avec tous ces bouquins !! 📚📚📚 Et je commence avec celui-ci car hier je suis tombée sur un documentaire qui relatait que dans les années 80 il y a eu à Paris une longue vague d’attentats et que pourtant on ne disait pas que c’était la guerre ou on ne déclarait pas que c’était l’état d’urgence, c’était du terrorisme et on le traitait comme tel mais derrière il y avait toujours une histoire d’argent et de règlement de compte entre dirigeants ce qu’on l’apprenait toujours après coup. ~ Je suis donc curieuse de lire ce livre qui résulte de 4 ans d’entretiens avec Carlos, responsable quant à lui de l’attentat du Drugstore de Saint Germain en 1974 et de savoir quelle vérité il va en sortir ... ~ Ça fait du bien de changer un peu de genre de lecture, non ? ~~~~~~~<<<<~~~~~~~>>>>~~~~ #salutations  révolutionnaires #sophiebonnet  #editionsgrasset  #bookstagram  #bookstagrammer  #book  #read  #currentlyreading  #nouvellelecture  #lire  #livre  #livrestagram  #instalivres  #book  #instaread  #booklovers  #livresalire 
Pour être transparente, je n’avais jamais entendu parlé de Maria Schneider, ni de ce fameux film qui la propulsa en une des magasines à scandales. Dernier tango à Paris. 
L’actualité est parfois étrange. J’ai débuté ma lecture le jour du décès du réalisateur du film. « Bourreau » de Maria Schneider. Celui par qui tout à commencer, même si la question se pose de la responsabilité de cet homme ? Lui et tous les autres autour qui n’ont pas décelé sa détresse, sa faiblesse et sa soif de réussir à tout prix sans être préparer à « payer le prix ». Son père, sa mère, Brando, Bertolucci... .
En pleine libération sexuelle post 68, le milieu très masculin du cinéma profite de cet éclat. Les dénonciations récentes ont mis en avant un nombre incroyable d’abus dans la profession. 
Maria Schneider en a été la victime. Détruite, exposée aux charognes, Maria ne supporte plus d’être résumée à ce film. La descente aux enfers commence avant même l’avant première du film. 
Drogues dures, séjour en hôpital, detox, Maria alterne les situations désespérées sous l’œil de sa cousine : Vanessa. 
Dans ce récit-roman, on vit l’histoire de Maria à travers elle. D’autant plus touchant et vibrant que celle ci se remémore ses souvenirs d’enfance. On côtoie les frasques de Maria racontée, cela peut paraître paradoxal, de manière douce avec bienveillance, mais aussi l’enfance/l’adolescence de Vanessa. Un savoureux mélange sous une plume délicate, précise et grave. 
Un récit au service d’une vie brisée. Un hommage à sa très chère cousine. 
J’ai été touché par ce destin, cette ascension aussi fulgurante que destructrice. Cette réhabilitation en douceur des années après. Un très joli roman. .
#tutappelaismariaschneider #mariaschneider #vanessaschneider #editionsgrasset #grasset #bookstagram #instabook #rentreelitteraire2018
Pour être transparente, je n’avais jamais entendu parlé de Maria Schneider, ni de ce fameux film qui la propulsa en une des magasines à scandales. Dernier tango à Paris. L’actualité est parfois étrange. J’ai débuté ma lecture le jour du décès du réalisateur du film. « Bourreau » de Maria Schneider. Celui par qui tout à commencer, même si la question se pose de la responsabilité de cet homme ? Lui et tous les autres autour qui n’ont pas décelé sa détresse, sa faiblesse et sa soif de réussir à tout prix sans être préparer à « payer le prix ». Son père, sa mère, Brando, Bertolucci... . En pleine libération sexuelle post 68, le milieu très masculin du cinéma profite de cet éclat. Les dénonciations récentes ont mis en avant un nombre incroyable d’abus dans la profession. Maria Schneider en a été la victime. Détruite, exposée aux charognes, Maria ne supporte plus d’être résumée à ce film. La descente aux enfers commence avant même l’avant première du film. Drogues dures, séjour en hôpital, detox, Maria alterne les situations désespérées sous l’œil de sa cousine : Vanessa. Dans ce récit-roman, on vit l’histoire de Maria à travers elle. D’autant plus touchant et vibrant que celle ci se remémore ses souvenirs d’enfance. On côtoie les frasques de Maria racontée, cela peut paraître paradoxal, de manière douce avec bienveillance, mais aussi l’enfance/l’adolescence de Vanessa. Un savoureux mélange sous une plume délicate, précise et grave. Un récit au service d’une vie brisée. Un hommage à sa très chère cousine. J’ai été touché par ce destin, cette ascension aussi fulgurante que destructrice. Cette réhabilitation en douceur des années après. Un très joli roman. . #tutappelaismariaschneider  #mariaschneider  #vanessaschneider  #editionsgrasset  #grasset  #bookstagram  #instabook  #rentreelitteraire2018 
▪️Challenge ▪️
➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖
Et si l’on revenait sur cette année de lecture?😉
J’aime beaucoup le concept du challenge #uneanneedelivres lancé par @delphineolympe Et @nicolemotspourmots ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖
1️⃣Ma première lecture de l’année : ✨Une vie sans fin, Frédéric Beigbeder, @editionsgrasset . ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖
J’avais adoré l’humour de cet auteur et c’était une lecture très enrichissante ! La vie, la mort, la science, les comportements: un roman tout simplement fascinant! ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖
#uneviesansfin #fredericbeigbeder 
#uneanneelivresque #livraddict #luetadoré #bookaddict #bookstagram #book#roman #editionsgrasset #livre #livrestagram #challenge
▪️Challenge ▪️ ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖ Et si l’on revenait sur cette année de lecture?😉 J’aime beaucoup le concept du challenge #uneanneedelivres  lancé par @delphineolympe Et @nicolemotspourmots ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖ 1️⃣Ma première lecture de l’année : ✨Une vie sans fin, Frédéric Beigbeder, @editionsgrasset . ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖ J’avais adoré l’humour de cet auteur et c’était une lecture très enrichissante ! La vie, la mort, la science, les comportements: un roman tout simplement fascinant! ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖ #uneviesansfin  #fredericbeigbeder  #uneanneelivresque  #livraddict  #luetadoré  #bookaddict  #bookstagram  #book #roman  #editionsgrasset  #livre  #livrestagram  #challenge 
*Le Classique du mois * le portrait de Dorian Gray non censuré
Dorian Gray doit rester éternellement jeune. Seul son portrait portera la trace du temps qui passe, de ses rides et de ses crimes. Le chef d'oeuvre d'Oscar Wilde n'est plus à présenter. Ce que l'on sait moins c'est que la version la plus connue a été censurée et les allusions homosexuelles supprimées. @editionsgrasset publie la version manuscrite de Wilde. Un roman éblouissant qui renferme tout le génie d'Oscar Wilde et nous présente un Dorian Gray plus audacieux et plus transgressif.
#roman #littérature #oscarwilde #leportraitdedoriangray #livre #classique #letagerefilante #editionsgrasset #book #bookstagram #instalivre #conseildelecture #doriangrey #chefdoeuvre #instabook #lecture
*Le Classique du mois * le portrait de Dorian Gray non censuré Dorian Gray doit rester éternellement jeune. Seul son portrait portera la trace du temps qui passe, de ses rides et de ses crimes. Le chef d'oeuvre d'Oscar Wilde n'est plus à présenter. Ce que l'on sait moins c'est que la version la plus connue a été censurée et les allusions homosexuelles supprimées. @editionsgrasset publie la version manuscrite de Wilde. Un roman éblouissant qui renferme tout le génie d'Oscar Wilde et nous présente un Dorian Gray plus audacieux et plus transgressif. #roman  #littérature  #oscarwilde  #leportraitdedoriangray  #livre  #classique  #letagerefilante  #editionsgrasset  #book  #bookstagram  #instalivre  #conseildelecture  #doriangrey  #chefdoeuvre  #instabook  #lecture 
Adaptation graphique d'un livre essentiel de la littérature américaine qui dénonce de manière audacieuse l'Amérique de la ségrégation et le racisme en présentant un portrait sans concessions d'une petite ville de l'Alabama pendant la Grande Dépression #prejuges #netirezpassurloiseaumoqueur #fredfordham #prixpulitzer #harperlee #amerique #alabama #grandedepression #grasset #editionsgrasset
[ LECTURES DIFFICILES ]
°
Peu présente ce mois-ci pour vous présenter mes lectures, c'est tout bonnement parce que je n'avance pas ! J'ai commencé Ásta il y a au bas mot trois semaines, et qu'est-ce que je m'ennuie ... La langue est belle, il y a de jolis descriptifs pour les décors et des pensées pleines de poésies mais le rythme chronologique décousu me dépasse. On va, on vient, sur des époques et des personnages sans savoir où nous sommes ni avec quel narrateur. Arrivé à la moitié du roman, cela a commencé à m'agacer sérieusement ... Résultat sa lecture m'assoupie, je n'y vois plus autant le plaisir (je vous raconterai en détail dans son post dédié à venir) que je ressentai à son début.
°
En parallèle je me suis pris Acharnement dont l'histoire hors de mes secteurs de prédilections était engageant. Au final il n'y est quasiment question QUE de politique, comment fonctionne l'univers. J'apprends beaucoup de choses et c'est très enrichissant, mais du coup l'histoire ne m'emballe pas outre mesure ...
°
Sachant que ma dernière lecture était Le jour des corneilles qui n'était déjà pas un coup de cœur, la panne de lecture s'en trouve à son paroxysme. Ma prochaine lecture sera un Arsène LUPIN, assurément 🖤
[ LECTURES DIFFICILES ] ° Peu présente ce mois-ci pour vous présenter mes lectures, c'est tout bonnement parce que je n'avance pas ! J'ai commencé Ásta il y a au bas mot trois semaines, et qu'est-ce que je m'ennuie ... La langue est belle, il y a de jolis descriptifs pour les décors et des pensées pleines de poésies mais le rythme chronologique décousu me dépasse. On va, on vient, sur des époques et des personnages sans savoir où nous sommes ni avec quel narrateur. Arrivé à la moitié du roman, cela a commencé à m'agacer sérieusement ... Résultat sa lecture m'assoupie, je n'y vois plus autant le plaisir (je vous raconterai en détail dans son post dédié à venir) que je ressentai à son début. ° En parallèle je me suis pris Acharnement dont l'histoire hors de mes secteurs de prédilections était engageant. Au final il n'y est quasiment question QUE de politique, comment fonctionne l'univers. J'apprends beaucoup de choses et c'est très enrichissant, mais du coup l'histoire ne m'emballe pas outre mesure ... ° Sachant que ma dernière lecture était Le jour des corneilles qui n'était déjà pas un coup de cœur, la panne de lecture s'en trouve à son paroxysme. Ma prochaine lecture sera un Arsène LUPIN, assurément 🖤
Hello ! 😊 
Ça vous dit de quitter le froid pour partir en Italie avec moi ? Depuis une semaine c’est là-bas que mes lectures m’entraînent 😝
 Il y a quelques posts de ça j’avais annoncé que je consacrerais quelques chroniques littéraires à l’Italie 🇮🇹 alors voilà la première lecture « Appelle-moi par ton nom » d’André Aciman 
_________________________________________
❤️❤️❤️❤️/5 « Qu’il sache, qu’il voie, qu’il me juge aussi s’il le veut-mais ne dis rien au monde-même si tu es le monde pour moi maintenant,même s’il y a dans tes yeux un monde horrifié et méprisant. »

Une chose m’a frappée dans ce roman, j’avais la crainte que l’histoire soit seulement un copier/coller de Brokeback Mountain, mais non, ce livre a sa propre identité, sa propre marque. De façon extrême, on voit la manière dont les personnages se donnent à l’autre. Ce n’est pas simplement deux amants mais c’est carrément un don de soi. Le titre du livre évoque ce don de soi, cette appartenance à l’autre. L’autre fait partie de vous, vous lui appartenez tout comme lui vous appartient.
______________

C’est le premier livre d’André Aciman que je lis, mais j’ai pu remarquer une écriture saisissante et spécifiquement sensuelle qui donne une grande place au désir et au langage du corps. Il y a beaucoup de phases descriptives, marquées par des phrases très longues. C’est une écriture réflexive, voir philosophique,soulignée par quelques métaphores. Cette forme d’écriture reflète l’état d’esprit de notre personnage, qui est en contemplation devant ses souvenirs et de ses premiers émois. Une écriture tantôt poétique, tantôt spontanée. 
L’histoire marquante d’un amour pas comme les autres. Ce livre met en avant le pouvoir de la mémoire et des souvenirs. 
#callmebyyourname #andreaciman #editionsgrasset #premieramour #homosexualite #italie #80s #dondesoi #memoire #pouvoirdessouvenirs #bookstagram #instalivre #bookaddict #lectriceaddict #boulimiquelittéraire
Hello ! 😊 Ça vous dit de quitter le froid pour partir en Italie avec moi ? Depuis une semaine c’est là-bas que mes lectures m’entraînent 😝 Il y a quelques posts de ça j’avais annoncé que je consacrerais quelques chroniques littéraires à l’Italie 🇮🇹 alors voilà la première lecture « Appelle-moi par ton nom » d’André Aciman _________________________________________ ❤️❤️❤️❤️/5 « Qu’il sache, qu’il voie, qu’il me juge aussi s’il le veut-mais ne dis rien au monde-même si tu es le monde pour moi maintenant,même s’il y a dans tes yeux un monde horrifié et méprisant. » Une chose m’a frappée dans ce roman, j’avais la crainte que l’histoire soit seulement un copier/coller de Brokeback Mountain, mais non, ce livre a sa propre identité, sa propre marque. De façon extrême, on voit la manière dont les personnages se donnent à l’autre. Ce n’est pas simplement deux amants mais c’est carrément un don de soi. Le titre du livre évoque ce don de soi, cette appartenance à l’autre. L’autre fait partie de vous, vous lui appartenez tout comme lui vous appartient. ______________ C’est le premier livre d’André Aciman que je lis, mais j’ai pu remarquer une écriture saisissante et spécifiquement sensuelle qui donne une grande place au désir et au langage du corps. Il y a beaucoup de phases descriptives, marquées par des phrases très longues. C’est une écriture réflexive, voir philosophique,soulignée par quelques métaphores. Cette forme d’écriture reflète l’état d’esprit de notre personnage, qui est en contemplation devant ses souvenirs et de ses premiers émois. Une écriture tantôt poétique, tantôt spontanée. L’histoire marquante d’un amour pas comme les autres. Ce livre met en avant le pouvoir de la mémoire et des souvenirs. #callmebyyourname  #andreaciman  #editionsgrasset  #premieramour  #homosexualite  #italie  #80s  #dondesoi  #memoire  #pouvoirdessouvenirs  #bookstagram  #instalivre  #bookaddict  #lectriceaddict  #boulimiquelittéraire 
Le plaisir de découvrir l’écriture de Mark Greene avec son dernier roman "Federica Ber". Un roman que je vous recommande ! . 
Alors qu’il parcourt le journal du matin, un homme est surpris par un article : dans les Dolomites, un couple vient d’être retrouvé mort au pied d’une muraille rocheuse.
Son attention est retenue par le nom de la tierce personne qui accompagnait le couple, une certaine Federica Bersaglieri.
. 
Ce nom et ce prénom le transportent vingt ans en arrière. Alors étudiant à Paris son quotidien avait la tristesse et la banalité des matins gris de solitude. Il avait rencontré une jeune femme portant ces nom et prénom.
. 
Avec une Federica éprise de liberté, ils avaient parcouru les toits déserts de Paris, mangé sur les terrasses condamnées rendues accessibles grâce à la débrouillardise de Federica, refait le monde en buvant des verres de vin sous les étoiles ou dans les bars enfumés, imaginé des lendemains qui chantent, joué des parties endiablées dans les salles de jeux vidéo qui fleurissaient dans la capitale et ailleurs…
Il cherche dans ce fait divers mystérieux la femme qui l’avait transformé qui l’avait rendu heureux, quelques heures, quelques jours, à jamais peut-être ?
. 
J’ai aimé suivre Federica, cette boule d’énergie si singulière qui réveille ce jeune homme triste… Découvrir dans un espace-temps comme ancré dans le présent ces instants d’un bonheur unique et si différent qu’il vous transporte une vie entière et vous change irrémédiablement, même lorsque ne reste en vous qu’un souvenir fugace d’un moment de vie, de liberté et de légèreté.
Il y a beaucoup de poésie dans l’écriture, l’évocation des sentiments, la présence vivifiante de Federica et cette façon qu’à l’auteur d’arrêter le temps. Merci Mark Greene pour le bonheur de découvrir ce roman !
. 
Lire ma chronique complète sur le blog Domi C Lire lien depuis le profil. 📘💙🥐🗞️
#lire #lecture #federicaber #markgreene #editionsgrasset #dolomites #Italie #paris #souvenirs #amourfou #RL2018 #bookworm #bookaddict #instabook #instalivre @editionsgrasset @#juliettejoste
Le plaisir de découvrir l’écriture de Mark Greene avec son dernier roman "Federica Ber". Un roman que je vous recommande ! . Alors qu’il parcourt le journal du matin, un homme est surpris par un article : dans les Dolomites, un couple vient d’être retrouvé mort au pied d’une muraille rocheuse. Son attention est retenue par le nom de la tierce personne qui accompagnait le couple, une certaine Federica Bersaglieri. . Ce nom et ce prénom le transportent vingt ans en arrière. Alors étudiant à Paris son quotidien avait la tristesse et la banalité des matins gris de solitude. Il avait rencontré une jeune femme portant ces nom et prénom. . Avec une Federica éprise de liberté, ils avaient parcouru les toits déserts de Paris, mangé sur les terrasses condamnées rendues accessibles grâce à la débrouillardise de Federica, refait le monde en buvant des verres de vin sous les étoiles ou dans les bars enfumés, imaginé des lendemains qui chantent, joué des parties endiablées dans les salles de jeux vidéo qui fleurissaient dans la capitale et ailleurs… Il cherche dans ce fait divers mystérieux la femme qui l’avait transformé qui l’avait rendu heureux, quelques heures, quelques jours, à jamais peut-être ? . J’ai aimé suivre Federica, cette boule d’énergie si singulière qui réveille ce jeune homme triste… Découvrir dans un espace-temps comme ancré dans le présent ces instants d’un bonheur unique et si différent qu’il vous transporte une vie entière et vous change irrémédiablement, même lorsque ne reste en vous qu’un souvenir fugace d’un moment de vie, de liberté et de légèreté. Il y a beaucoup de poésie dans l’écriture, l’évocation des sentiments, la présence vivifiante de Federica et cette façon qu’à l’auteur d’arrêter le temps. Merci Mark Greene pour le bonheur de découvrir ce roman ! . Lire ma chronique complète sur le blog Domi C Lire lien depuis le profil. 📘💙🥐🗞️ #lire  #lecture  #federicaber  #markgreene  #editionsgrasset  #dolomites  #Italie  #paris  #souvenirs  #amourfou  #RL2018  #bookworm  #bookaddict  #instabook  #instalivre  @editionsgrasset @#juliettejoste 
La plume sensible d’Olivia de Lamberterie rend hommage à Jean d’Ormesson dans l’édition du magazine ELLE qui vient de paraître : «Cet hymne à la joie se double d’un concentré de ses interrogations scientifiques et métaphysiques, entre gravité et malice. "Grâce à Dieu, je vais mourir", entame l’immortel académicien. Quel inconnu attend les hommes après la vie? Telle est la question. "Autre chose", répond cet agnostique qui remarque que "croire est une grande chance", qu’elle ne lui a pas été accordée. Jean d’Ormesson avoue espérer que Dieu existe, et il est bouleversant de lire les dernières lignes de cet homme au bout du chemin, affrontant la mort, avec pour bagages sa naïveté et sa gaieté. » #unhosannasansfin #jeandormesson #editionsgrasset #ledernierroisoleil #sophiedesdeserts #editionsfayard  #lapleiade #editionsheloisedormesson #hcdahlem #RL2018 #roman #rentreelitteraire #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #lire #lectrices #lecteurs #biographie #vendredilecture
La plume sensible d’Olivia de Lamberterie rend hommage à Jean d’Ormesson dans l’édition du magazine ELLE qui vient de paraître : «Cet hymne à la joie se double d’un concentré de ses interrogations scientifiques et métaphysiques, entre gravité et malice. "Grâce à Dieu, je vais mourir", entame l’immortel académicien. Quel inconnu attend les hommes après la vie? Telle est la question. "Autre chose", répond cet agnostique qui remarque que "croire est une grande chance", qu’elle ne lui a pas été accordée. Jean d’Ormesson avoue espérer que Dieu existe, et il est bouleversant de lire les dernières lignes de cet homme au bout du chemin, affrontant la mort, avec pour bagages sa naïveté et sa gaieté. » #unhosannasansfin  #jeandormesson  #editionsgrasset  #ledernierroisoleil  #sophiedesdeserts  #editionsfayard   #lapleiade  #editionsheloisedormesson  #hcdahlem  #RL2018  #roman  #rentreelitteraire  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #lire  #lectrices  #lecteurs  #biographie  #vendredilecture 
Sophie Bonnet est allée visiter Ilich Ramirez Sanchez dit Carlos, le terroriste, en prison. Oublié, méconnu des plus jeunes, il croupit en prison. Il est un équivalent de Ben Laden avec beaucoup de sang sur les mains. Les frères Kouachi sont des anges à côté de lui. Elle nous raconte. Elle se libère.
 Carlos agace, carlos séduit, Carlos a un équilibre psychique pour le moins contestable : égocentrique, obsessionnel, paranoïaque, homophobe, antisioniste etc. Alors ou veut en venir Sophie Bonnet ? L’apprivoiser? Ça semble malsain. Elle est même touchée par son amour des enfants. Malaise. Il aime les gens sains, et un certain raffinement. Quand arrive le retour sur ses faits d’armes, vrais ou faux, Carlos ment. Une ordure.
 L’écriture de l’auteure est très soignée et précise, littéraire et non pas journalistique. Carlos est décrit en profondeur, par son aspect physique, ses attitudes, ses liens, ses théories, elle le dépeint de façon holistique. Sophie a-t-elle été instrumentalisée, ou est-elle parvenue à rester professionnelle ? Entre admiration et détestation Carlos est un magnifique objet d’étude ! Et la position de l’auteure est aussi intéressante à comprendre car cette relation a duré 4 ans ! Elle n’exprime que peu d’affects ni même de dégoût d’être touchée physiquement par ce criminel, comment a-t-elle dépassé ce stade ? Elle avance des événements personnels... On entre à petit pas dans cette prison de Poissy, puis le récit s’intensifie à mesure que l’auteure est devenue une habituée des lieux qui semble si à l’aise. On en apprend beaucoup sur l’univers carcéral. Les descriptions et anecdotes sont très bien relatées.  A-t-elle été happée par cette relation avec Carlos ? L’a-t -il rendu dépendante? Se voit-elle comme ces femmes qui fidèlement, soumises, se rendent au parloir ? N’etait-ce vraiment qu’un travail ? Tout ça était-il risqué ? Et aujourd’hui, est-elle restée immergée, prisonnière ?  Vous aimerez à coup sûr le récit pertinent et un peu dérangeant de son « extraction »! #sophiebonnet #salutationsrévolutionnaires #Grasset #editionsgrasset #litteraturedureel #nonfiction #terroriste #prison  #terrorisme #rl2018 #rentreelitteraire2018
Sophie Bonnet est allée visiter Ilich Ramirez Sanchez dit Carlos, le terroriste, en prison. Oublié, méconnu des plus jeunes, il croupit en prison. Il est un équivalent de Ben Laden avec beaucoup de sang sur les mains. Les frères Kouachi sont des anges à côté de lui. Elle nous raconte. Elle se libère. Carlos agace, carlos séduit, Carlos a un équilibre psychique pour le moins contestable : égocentrique, obsessionnel, paranoïaque, homophobe, antisioniste etc. Alors ou veut en venir Sophie Bonnet ? L’apprivoiser? Ça semble malsain. Elle est même touchée par son amour des enfants. Malaise. Il aime les gens sains, et un certain raffinement. Quand arrive le retour sur ses faits d’armes, vrais ou faux, Carlos ment. Une ordure. L’écriture de l’auteure est très soignée et précise, littéraire et non pas journalistique. Carlos est décrit en profondeur, par son aspect physique, ses attitudes, ses liens, ses théories, elle le dépeint de façon holistique. Sophie a-t-elle été instrumentalisée, ou est-elle parvenue à rester professionnelle ? Entre admiration et détestation Carlos est un magnifique objet d’étude ! Et la position de l’auteure est aussi intéressante à comprendre car cette relation a duré 4 ans ! Elle n’exprime que peu d’affects ni même de dégoût d’être touchée physiquement par ce criminel, comment a-t-elle dépassé ce stade ? Elle avance des événements personnels... On entre à petit pas dans cette prison de Poissy, puis le récit s’intensifie à mesure que l’auteure est devenue une habituée des lieux qui semble si à l’aise. On en apprend beaucoup sur l’univers carcéral. Les descriptions et anecdotes sont très bien relatées. A-t-elle été happée par cette relation avec Carlos ? L’a-t -il rendu dépendante? Se voit-elle comme ces femmes qui fidèlement, soumises, se rendent au parloir ? N’etait-ce vraiment qu’un travail ? Tout ça était-il risqué ? Et aujourd’hui, est-elle restée immergée, prisonnière ? Vous aimerez à coup sûr le récit pertinent et un peu dérangeant de son « extraction »! #sophiebonnet  #salutationsrévolutionnaires  #Grasset  #editionsgrasset  #litteraturedureel  #nonfiction  #terroriste  #prison  #terrorisme  #rl2018  #rentreelitteraire2018 
Demain, ça va être une sacrée journée ! Celle qui explique ma non participation cette année aux efluents (bon pas que, j'ai d'autres raisons aussi, mais celle-là principalement !), je me rends au Salon du livre jeunesse de Montreuil avec Elodie ! Normalement Marie-Victoire devait être de la partie aussi, mais les microbes de dernière minute auront eu raison d'elle... J'ai donc prévu tout ce qu'il me faut, billets du salon et de train. Snood et mitaines pas du tout instragrammables. On a dit train, donc attente sur le quai de gare, avec un départ à 6h55 et une moi pour qui arriver à 6h50 c'est être en retard, ça veut dire se cailler les miches deux fois dans la journée à attendre sur des quais de gare. L'endroit du monde qui est le plus en courant d'air et où il fait horriblement froid ! Je vais probablement prendre un bonnet aussi 😄Et puis pour m'occuper sur ce quai glacé, de la musique sur mon téléphone. Oui je n'ai qu'un CD, parce que je n'écoute jamais de musique sur mon téléphone, je l'ai mis pour l'occasion 😄 Il s'agit du dernier Youssoupha. Et un peu de lecture pour le train avec La tresse. Ca devrait le faire 😊On verra cependant si j'arrive à lire le soir avec la fatigue de la journée 😄
#lessortiesdemaaademoisellea #SLPJ18 @slpj_93 #leslecturesdemaaademoisellea #lecture #lectureencours #latresse #laetitiacolombani #editionsgrasset @editionsgrasset
Demain, ça va être une sacrée journée ! Celle qui explique ma non participation cette année aux efluents (bon pas que, j'ai d'autres raisons aussi, mais celle-là principalement !), je me rends au Salon du livre jeunesse de Montreuil avec Elodie ! Normalement Marie-Victoire devait être de la partie aussi, mais les microbes de dernière minute auront eu raison d'elle... J'ai donc prévu tout ce qu'il me faut, billets du salon et de train. Snood et mitaines pas du tout instragrammables. On a dit train, donc attente sur le quai de gare, avec un départ à 6h55 et une moi pour qui arriver à 6h50 c'est être en retard, ça veut dire se cailler les miches deux fois dans la journée à attendre sur des quais de gare. L'endroit du monde qui est le plus en courant d'air et où il fait horriblement froid ! Je vais probablement prendre un bonnet aussi 😄Et puis pour m'occuper sur ce quai glacé, de la musique sur mon téléphone. Oui je n'ai qu'un CD, parce que je n'écoute jamais de musique sur mon téléphone, je l'ai mis pour l'occasion 😄 Il s'agit du dernier Youssoupha. Et un peu de lecture pour le train avec La tresse. Ca devrait le faire 😊On verra cependant si j'arrive à lire le soir avec la fatigue de la journée 😄 #lessortiesdemaaademoisellea  #SLPJ18  @slpj_93 #leslecturesdemaaademoisellea  #lecture  #lectureencours  #latresse  #laetitiacolombani  #editionsgrasset  @editionsgrasset
Isabelle Carré, actrice française (se souvenir des belles choses / les enfants du marais / les émotifs anonymes...) nous raconte son enfance dans les années 70, son adolescence dans une famille farfelue mais où les relations sont dysfonctionnelles, les réalités sociales de l’époque. sa rencontre avec le théâtre, ses rêves contrariés... une plume délicate, nostalgique et élégante.
Une belle lecture ou l’intime se livre avec pudeur. 
#instabook #bookinstagram #bookoftheday #prixrtl #editionsgrasset #isabellecarré #lecture #lecturedumoment📖 #yellow #normandie #igreads #autobiographies #lesreveurs #roman
Isabelle Carré, actrice française (se souvenir des belles choses / les enfants du marais / les émotifs anonymes...) nous raconte son enfance dans les années 70, son adolescence dans une famille farfelue mais où les relations sont dysfonctionnelles, les réalités sociales de l’époque. sa rencontre avec le théâtre, ses rêves contrariés... une plume délicate, nostalgique et élégante. Une belle lecture ou l’intime se livre avec pudeur. #instabook  #bookinstagram  #bookoftheday  #prixrtl  #editionsgrasset  #isabellecarré  #lecture  #lecturedumoment 📖 #yellow  #normandie  #igreads  #autobiographies  #lesreveurs  #roman 
Découvrir de nouveaux auteurs, partager avec les lecteurs et recevoir ces auteurs pour une rencontre, que du bonheur !! Ce vendredi 30 Novembre à 17h30, je discuterai avec Aurélie Razimbaud de son très beau premier roman « Une vie de pierres chaudes ».Autre date importante, le vendredi 7 Décembre à 17h30, Mathieu Menegaux sera à la librairie pour répondre à mes dernières questions de cette année ! Merci à eux d’avoir accepté mon invitation #aurelierazimbaud #albinmichel #mathieumenegaux #editionsgrasset #rencontreslibrairiegrangier #rencontreslitterature
Découvrir de nouveaux auteurs, partager avec les lecteurs et recevoir ces auteurs pour une rencontre, que du bonheur !! Ce vendredi 30 Novembre à 17h30, je discuterai avec Aurélie Razimbaud de son très beau premier roman « Une vie de pierres chaudes ».Autre date importante, le vendredi 7 Décembre à 17h30, Mathieu Menegaux sera à la librairie pour répondre à mes dernières questions de cette année ! Merci à eux d’avoir accepté mon invitation #aurelierazimbaud  #albinmichel  #mathieumenegaux  #editionsgrasset  #rencontreslibrairiegrangier  #rencontreslitterature 
Voilà, c'est fait. J'ai lu tous les romans de Sorj Chalandon paru à ce jour, je me suis délectée de son écriture et des ses histoires. J'attends le prochain avec envie et curiosité. Et j'espère qu'un jour ses articles publiés dans Libé et ailleurs feront l'objet d'un recueil.
.
.
.
.
.
#instabook #instalivre #roman #sorjchalandon #editionsgrasset #lelivredepoche #3945 #litteraturefrancaise
Comme le rappelle Anne Diatkine dans les colonnes de Libération, le décès de Bernardo Bertolucci est l'occasion de rappeler le parcours du cinéaste et de revenir sur la réalisation du sulfureux "Dernier tango à Paris" qui a détruit la vie de Maria Schneider. Le livre de sa cousine Vanessa Schneider, "Tu t'appelais Maria Schneider", est là pour en témoigner. #tutappelaismariaschneider #vanessaschneider #editionsgrasset #hcdahlem #roman #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #lire #livresaddict #lectrices #lecteurs #lecteurscom #bouquiner #livresque #rentreelitteraire #rentree2018 #RL2018 #primoroman #premierroman #NetGalleyFrance 
collectiondelivres.wordpress.com
Comme le rappelle Anne Diatkine dans les colonnes de Libération, le décès de Bernardo Bertolucci est l'occasion de rappeler le parcours du cinéaste et de revenir sur la réalisation du sulfureux "Dernier tango à Paris" qui a détruit la vie de Maria Schneider. Le livre de sa cousine Vanessa Schneider, "Tu t'appelais Maria Schneider", est là pour en témoigner. #tutappelaismariaschneider  #vanessaschneider  #editionsgrasset  #hcdahlem  #roman  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #lire  #livresaddict  #lectrices  #lecteurs  #lecteurscom  #bouquiner  #livresque  #rentreelitteraire  #rentree2018  #RL2018  #primoroman  #premierroman  #NetGalleyFrance  collectiondelivres.wordpress.com
vous donne rendez vous le mercredi 5 décembre à 18h pour la deuxième soirée présentation de ses coups de cœur ados/ jeunes adultes 🤗 #aspirine #joannsfar #sfar #ruedesevres #ruedesevresbd #snow #editionsmilan #meto #yvesgrevet #glenat #glenatbd #stags #bayard #editionsbayard #netirezpassurloiseaumoqueur #harperlee #grasset #editionsgrasset #fredfordham
Je tiens tout d'abord à remercier 🙏🏼Patrick Tudoret pour l'envoi 📮de son roman 📖😍❗️Publié 📰en 2015 aux éditions 📚Grasset, "L'homme qui fuyait le Nobel... jusqu'à Compostelle " est réédité 🗞en cette année 2️⃣0️⃣1️⃣8️⃣aux éditions 📚Mon Poche. Un roman 📓qui fait sens🔛, en ces temps de doutes🤔... À la fois spirituel ⛪️et philosophique 💭, l'auteur 🖋nous livre une vision 👀très humaine et tout en questionnement ❓sur le Chemin 🛤de la vie💖. Retrouvez mon billet 📝sur mon blog 💻#missbook85wordpresscom #patricktudoret #lhommequifuyaitlenobel #editionsgrasset #monpoche #litteraturefrancaise #roman #bonmomentdelecture #livresaddict #bookstagram #bookblogger #critiquelitteraire #instabook #nobellitterature #compostelle #jaimelire #instalivre #book #bookshelf #saintjacquesdecompostelle #pelerinage #passionlivres #questionnementexistentiel #quête #meditation #litterature #booklover #reading
Je tiens tout d'abord à remercier 🙏🏼Patrick Tudoret pour l'envoi 📮de son roman 📖😍❗️Publié 📰en 2015 aux éditions 📚Grasset, "L'homme qui fuyait le Nobel... jusqu'à Compostelle " est réédité 🗞en cette année 2️⃣0️⃣1️⃣8️⃣aux éditions 📚Mon Poche. Un roman 📓qui fait sens🔛, en ces temps de doutes🤔... À la fois spirituel ⛪️et philosophique 💭, l'auteur 🖋nous livre une vision 👀très humaine et tout en questionnement ❓sur le Chemin 🛤de la vie💖. Retrouvez mon billet 📝sur mon blog 💻#missbook85wordpresscom  #patricktudoret  #lhommequifuyaitlenobel  #editionsgrasset  #monpoche  #litteraturefrancaise  #roman  #bonmomentdelecture  #livresaddict  #bookstagram  #bookblogger  #critiquelitteraire  #instabook  #nobellitterature  #compostelle  #jaimelire  #instalivre  #book  #bookshelf  #saintjacquesdecompostelle  #pelerinage  #passionlivres  #questionnementexistentiel  #quête  #meditation  #litterature  #booklover  #reading 
Pour le JDD Bernard Pivot a lu la biographie de Jean d'Ormesson de Sophie des Déserts. Il nous rappelle que «Le dernier Roi Soleil» a eu ce côté Mitterrand en autorisant plutôt une jolie journaliste de gauche à le suivre et à s'entretenir avec lui que quelqu'un partageant ses idées. Un goût pour la séduction qui marquera du reste davantage sa vie que son œuvre, du reste peu analysée ici, sinon pour l'écorner un peu. #ledernierroisoleil #unhosannasansfin #jeandormesson #editionsfayard #editionsgrasset #editionsheloisedormesson #hcdahlem #RL2018 #roman #rentreelitteraire #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #lire #lectrices #lecteurs #biographie
collectiondelivres.wordpress.com
Pour le JDD Bernard Pivot a lu la biographie de Jean d'Ormesson de Sophie des Déserts. Il nous rappelle que «Le dernier Roi Soleil» a eu ce côté Mitterrand en autorisant plutôt une jolie journaliste de gauche à le suivre et à s'entretenir avec lui que quelqu'un partageant ses idées. Un goût pour la séduction qui marquera du reste davantage sa vie que son œuvre, du reste peu analysée ici, sinon pour l'écorner un peu. #ledernierroisoleil  #unhosannasansfin  #jeandormesson  #editionsfayard  #editionsgrasset  #editionsheloisedormesson  #hcdahlem  #RL2018  #roman  #rentreelitteraire  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #lire  #lectrices  #lecteurs  #biographie  collectiondelivres.wordpress.com
Gilles Martin-Chauffier s'est régalé avec "Le milieu de terrain", le nouveau roman de Patrick Besson. Certes "l’histoire d’un type de 60 ans qui prend en main l’équipe de deuxième division d’une petite ville proche de Bordeaux", ne fait pas forcément rêver. Mais attendez la suite: "Les personnages du livre sont plus allumés que des sapins de Noël. Tout le monde couche avec tout le monde – ou y songe. Un psychanalyste se régalerait avec cette équipe. Même les attaquants du club baissent le short." Voilà qui met l'eau à la bouche, si je puis dire.
#lemilieudeterrain #patrickbesson #editionsgrasset #hcdahlem #roman #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #lire #livresaddict #lectrices #lecteurs #lecteurscom #bouquiner #bookaddict #rentreelitteraire #rentree2018 #RL2018
#livrestagram #Vendredilecture
collectiondelivres.wordpress.com
Gilles Martin-Chauffier s'est régalé avec "Le milieu de terrain", le nouveau roman de Patrick Besson. Certes "l’histoire d’un type de 60 ans qui prend en main l’équipe de deuxième division d’une petite ville proche de Bordeaux", ne fait pas forcément rêver. Mais attendez la suite: "Les personnages du livre sont plus allumés que des sapins de Noël. Tout le monde couche avec tout le monde – ou y songe. Un psychanalyste se régalerait avec cette équipe. Même les attaquants du club baissent le short." Voilà qui met l'eau à la bouche, si je puis dire. #lemilieudeterrain  #patrickbesson  #editionsgrasset  #hcdahlem  #roman  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #lire  #livresaddict  #lectrices  #lecteurs  #lecteurscom  #bouquiner  #bookaddict  #rentreelitteraire  #rentree2018  #RL2018  #livrestagram  #Vendredilecture  collectiondelivres.wordpress.com
Hé hé ! En avant toute pour cette biographie de notre écrivain tant aimé, qui nous éclaire sur cette personnalité si malicieuse à la voix envoûtante et au regard pétillant. Les confidences révélées et soigneusement rassemblées par la talentueuse journaliste à la plume juste et bienveillante Sophie des Désert nous permettent de pénétrer dans l’intimité de Mr Jean. Humblement je reprends ces quelques mots pour vous donner l’envie de le lire à nouveau . Merci infiniment aux @editionsgrasset @dormessonjean , pour #ledernierroisoleil 💫
« Rien n’est très important. Tout est tragique. Tout ce que nous aimons mourra. Et je mourrai aussi. La vie est belle » Jean d’Ormesson
.
.
#editionsgrasset #sophiedesdeserts #journaliste #editionsfayard #ledernierroisoleil #ecrivain #writer #picoftheday #books #bookstagram #knowledge #paris #auteur #livre #instagram #biographie #merci #💋
Hé hé ! En avant toute pour cette biographie de notre écrivain tant aimé, qui nous éclaire sur cette personnalité si malicieuse à la voix envoûtante et au regard pétillant. Les confidences révélées et soigneusement rassemblées par la talentueuse journaliste à la plume juste et bienveillante Sophie des Désert nous permettent de pénétrer dans l’intimité de Mr Jean. Humblement je reprends ces quelques mots pour vous donner l’envie de le lire à nouveau . Merci infiniment aux @editionsgrasset @dormessonjean , pour #ledernierroisoleil  💫 « Rien n’est très important. Tout est tragique. Tout ce que nous aimons mourra. Et je mourrai aussi. La vie est belle » Jean d’Ormesson . . #editionsgrasset  #sophiedesdeserts  #journaliste  #editionsfayard  #ledernierroisoleil  #ecrivain  #writer  #picoftheday  #books  #bookstagram  #knowledge  #paris  #auteur  #livre  #instagram  #biographie  #merci  #💋
ll y a déjà un an, l'auteur et académicien Jean d'Ormesson nous quittait... ma tendre amie Sophie des Déserts nous raconte Jean. 
Je commence ce soir à lire son récit avec  la certitude que Sophie, si bienveillante et si sincère, tellement anti « people »  et sa plume si particulière saura nous emporter dans cette lecture et offrir un très bel hommage à Monsieur D’Ormesson. 
Début de ma lecture ce soir 😉 #jeandormesson #biographie #sophiedesdeserts #ledernierroisoleil  #secretsetconfessions #grasset #editionsgrasset 
et j’en profite pour remercier tout particulièrement un homme admirable, qui a pris le temps de me lire et de me répondre avec beaucoup de bienveillance et d’objectivité sur un projet : Monsieur Jean Mattern des @editionsgrasset je vous salue et vous remercie encore très sincèrement pour la justesse de vos propos, pour vos conseils et la gentillesse avec laquelle vous avez su me répondre.
ll y a déjà un an, l'auteur et académicien Jean d'Ormesson nous quittait... ma tendre amie Sophie des Déserts nous raconte Jean. Je commence ce soir à lire son récit avec la certitude que Sophie, si bienveillante et si sincère, tellement anti « people » et sa plume si particulière saura nous emporter dans cette lecture et offrir un très bel hommage à Monsieur D’Ormesson. Début de ma lecture ce soir 😉 #jeandormesson  #biographie  #sophiedesdeserts  #ledernierroisoleil  #secretsetconfessions  #grasset  #editionsgrasset  et j’en profite pour remercier tout particulièrement un homme admirable, qui a pris le temps de me lire et de me répondre avec beaucoup de bienveillance et d’objectivité sur un projet : Monsieur Jean Mattern des @editionsgrasset je vous salue et vous remercie encore très sincèrement pour la justesse de vos propos, pour vos conseils et la gentillesse avec laquelle vous avez su me répondre.
Merci @lagriffenoire pour ce coup de coeur !!! 💛💙💖
#lemagazinedelasante #gerardcollard #france5 #libraire #librairie #coupdecoeur #album #cadeau #litteraturejeunesse #laetitiacolombani #clemencepollet
#grassetjeunesse #editionsgrasset  #editionsgrassetjeunesse #latresse #coupdecoeur #instalivre 
#Repost @lagriffenoire (@get_repost)
・・・
🎅 Retrouvez tous les vendredis les Chroniques de Gérard Collard dans le Magazine de la Santé à partir de 13h35 sur France 5 ! Il se fera un plaisir de partager ces livres coups de coeur "spéciales fêtes de Noël" !
•
🎄 Quel plaisir il a eu de vous présenter 🎄
•
🍪  La Tresse ou le voyage de Lalita de Laetitia Colombani et Clémence Pollet
•
•
•
🐝 Envie de nous aider ? Allez Chiner dans notre librairie en ligne ❤ 👉🏻 www.lagriffenoire.com
•
📺 Notre Youtube : Griffenoiretv
•
•
Vos libraires passionnés,
Gérard Collard & Jean-Edgar Casel
•
•
•
#France5 #lemagazinedelasante #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #rentreelitteraire #sébastienspitzer #noellitteraire #noel #noellecture
Merci @lagriffenoire pour ce coup de coeur !!! 💛💙💖 #lemagazinedelasante  #gerardcollard  #france5  #libraire  #librairie  #coupdecoeur  #album  #cadeau  #litteraturejeunesse  #laetitiacolombani  #clemencepollet  #grassetjeunesse  #editionsgrasset  #editionsgrassetjeunesse  #latresse  #coupdecoeur  #instalivre  #Repost  @lagriffenoire (@get_repost) ・・・ 🎅 Retrouvez tous les vendredis les Chroniques de Gérard Collard dans le Magazine de la Santé à partir de 13h35 sur France 5 ! Il se fera un plaisir de partager ces livres coups de coeur "spéciales fêtes de Noël" ! • 🎄 Quel plaisir il a eu de vous présenter 🎄 • 🍪 La Tresse ou le voyage de Lalita de Laetitia Colombani et Clémence Pollet • • • 🐝 Envie de nous aider ? Allez Chiner dans notre librairie en ligne ❤ 👉🏻 www.lagriffenoire.com • 📺 Notre Youtube : Griffenoiretv • • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #France5  #lemagazinedelasante  #bookish  #bookgeek  #bookhoarder  #igbooks  #bookstagram  #instabook  #booklover  #novel  #rentreelitteraire  #sébastienspitzer  #noellitteraire  #noel  #noellecture 
Est-ce pour se dédouaner d’avoir publié le beau livre de l’historien Laurent Joly, « L’État contre les juifs », que les éditions Grasset lancent le torchon de Mehdi Meklat (fustigé pour ses tweets antisémites, il se dit victime de racisme)? #livre #book #editionsgrasset #laurentjoly #letatcontrelesjuifs
Est-ce pour se dédouaner d’avoir publié le beau livre de l’historien Laurent Joly, « L’État contre les juifs », que les éditions Grasset lancent le torchon de Mehdi Meklat (fustigé pour ses tweets antisémites, il se dit victime de racisme)? #livre  #book  #editionsgrasset  #laurentjoly  #letatcontrelesjuifs 
📚 Est-ce ainsi que les hommes jugent 📚 de @mathieumenegaux aux éditions @editionsgrasset 
http://lecarnetdelecturesdesevanna.blogspot.com/2018/11/est-ce-ainsi-que-les-hommes-jugent.html
⭐⭐⭐⭐
Voici un roman court mais intense sur un sujet fort!
Je découvre Mathieu Menegaux avec ce titre qui traite de la justice, plus particulièrement de la présomption d'innocence. 
Le tout sous couvert du pouvoir des réseaux sociaux, qui peuvent, en une fraction de secondes, tout détruire! C'est un sujet qui dérange et qui fait peur à la fois.
Une lecture addictive puisque l'on a envie de savoir si le personnage est coupable ou bien innocent, et surtout comment il va s'en sortir!
L'auteur nous bouscule, nous pousse au questionnement sur notre société, sur la machine judiciaire mais surtout sur le pouvoir des médias.
C'est pour toutes ces raisons que j'ai beaucoup aimé ce livre et que je compte bien découvrir les autres titres de cet auteur!

#estceainsiqueleshommesjugent #mathieumenegaux #editionsgrasset 
#lecarnetdelecturesdesevanna #lecture2018 #livreaddict #instabook
📚 Est-ce ainsi que les hommes jugent 📚 de @mathieumenegaux aux éditions @editionsgrasset http://lecarnetdelecturesdesevanna.blogspot.com/2018/11/est-ce-ainsi-que-les-hommes-jugent.html ⭐⭐⭐⭐ Voici un roman court mais intense sur un sujet fort! Je découvre Mathieu Menegaux avec ce titre qui traite de la justice, plus particulièrement de la présomption d'innocence. Le tout sous couvert du pouvoir des réseaux sociaux, qui peuvent, en une fraction de secondes, tout détruire! C'est un sujet qui dérange et qui fait peur à la fois. Une lecture addictive puisque l'on a envie de savoir si le personnage est coupable ou bien innocent, et surtout comment il va s'en sortir! L'auteur nous bouscule, nous pousse au questionnement sur notre société, sur la machine judiciaire mais surtout sur le pouvoir des médias. C'est pour toutes ces raisons que j'ai beaucoup aimé ce livre et que je compte bien découvrir les autres titres de cet auteur! #estceainsiqueleshommesjugent  #mathieumenegaux  #editionsgrasset  #lecarnetdelecturesdesevanna  #lecture2018  #livreaddict  #instabook 
Coup de ❤ de la maison de la presse de Besançon !
Merci @maisondelapresse25 😊
#latresseoulevoyagedelalita #latresse  #laetitiacolombani #clemencepollet #editionsgrasset #litteraturejeunesse
#bestseller #inde #india #instalivre #bookstagram #ecole #enfance #illustration #intouchables #espoir #femme #mere #combat #nouveaute #coupdecoeur #besançon #maisondelapresse25 
#Repost @maisondelapresse25 (@get_repost)
・・・
Une semaine un coup de ♥️, cette semaine : le superbe album jeunesse , « La Tresse »  adapté du roman best-seller éponyme. Découvrez à travers le texte de Laetitia Colombani et les illustrations de Clémence Pollet, le combat de Smita ( jeune maman «  intouchable » ) et de sa fille  Lalita qui rentre à l’école . ... Un album émouvant qui évoque la difficile condition des femmes de basses castes en Inde . Mais un espoir « haut en couleur » contre les discriminations. #mdpbesancon#clemencepollet#laetitiacolombani#latresse#livrepourenfant
Coup de ❤ de la maison de la presse de Besançon ! Merci @maisondelapresse25 😊 #latresseoulevoyagedelalita  #latresse  #laetitiacolombani  #clemencepollet  #editionsgrasset  #litteraturejeunesse  #bestseller  #inde  #india  #instalivre  #bookstagram  #ecole  #enfance  #illustration  #intouchables  #espoir  #femme  #mere  #combat  #nouveaute  #coupdecoeur  #besançon  #maisondelapresse25  #Repost  @maisondelapresse25 (@get_repost) ・・・ Une semaine un coup de ♥️, cette semaine : le superbe album jeunesse , « La Tresse » adapté du roman best-seller éponyme. Découvrez à travers le texte de Laetitia Colombani et les illustrations de Clémence Pollet, le combat de Smita ( jeune maman «  intouchable » ) et de sa fille Lalita qui rentre à l’école . ... Un album émouvant qui évoque la difficile condition des femmes de basses castes en Inde . Mais un espoir « haut en couleur » contre les discriminations. #mdpbesancon #clemencepollet #laetitiacolombani #latresse #livrepourenfant 
@Regran_ed from @benoitsoualle -  Portrait de Claire Chazal. Parution de « puisque tout passe, fragments de vie » éditions Grasset. 2018. #portrait #editionsgrasset #ecrivain #ecrivaine #litterature #auteur #livre #fnac #fnaclivres @clairechazal @agenceopale
Portrait de Claire Chazal. Parution de « puisque tout passe, fragments de vie » éditions Grasset. 2018. #portrait #editionsgrasset #ecrivain #ecrivaine #litterature #auteur #livre #fnac #fnaclivres @clairechazal @agenceopale
💛 Alerte coup de cœur 💛 Un récit poignant, une ode à la force féminine, trois portraits magnifiques ! #latresse #laetitiacolombani #instabook #bookstagram #book #editionsgrasset
"Chaque jour, elle s'éveille à la vie et elle voit tant d'amour autour d'elle qu'elle n'entend pas les voix de la rue qui proteste, qui appelle au combat, les slogans qui soulèvent un étrange débat
Elle sourit, regardez-la, c'est la fille aux deux papas, comme ils disent" . Dave

Merci de tout cœur à @mo_fogiel pour son livre qui m’a fait passer du sourire aux larmes, et qui est tellement criant de vérité que je conseille vraiment à tous de le lire.
MERCI 
#questcequelleamafamille #marcolivierfogiel #gpa #famille #saturday #saturdays #book #lecture #frenchgay #gay #editionsgrasset
"Chaque jour, elle s'éveille à la vie et elle voit tant d'amour autour d'elle qu'elle n'entend pas les voix de la rue qui proteste, qui appelle au combat, les slogans qui soulèvent un étrange débat Elle sourit, regardez-la, c'est la fille aux deux papas, comme ils disent" . Dave Merci de tout cœur à @mo_fogiel pour son livre qui m’a fait passer du sourire aux larmes, et qui est tellement criant de vérité que je conseille vraiment à tous de le lire. MERCI #questcequelleamafamille  #marcolivierfogiel  #gpa  #famille  #saturday  #saturdays  #book  #lecture  #frenchgay  #gay  #editionsgrasset 
And then it becomes a book: the galley / Et ensuite vient le livre relié : les épreuves
#first #novel #firstnovel #bookstagram #livrestagram #writing #livre #notebook #thrilled #roman #youpi #grasset #editionsgrasset #instabook #photographysouls #shotaroundmag #instamagazine #photographed #photographer_pics #photoshot #photog @editionsgrasset
Impressionnante revue de presse pour "Tu t'appelais Maria Schneider". En racontant la vie de sa cousine, l’actrice Maria Schneider qui avait défrayé la chronique lors de la sortie du Dernier tango à Paris, Vanessa Schneider fait le récit d’une époque autant que celui d’un drame personnel. #tutappelaismariaschneider #vanessaschneider #editionsgrasset #hcdahlem #roman #unLivreunePage. #livre #lecture #books #littérature #lire #livresaddict #lectrices #lecteurs #lecteurscom #bouquiner #livresque #rentreelitteraire #rentree2018 #RL2018 #primoroman #premierroman #NetGalleyFrance #vendredilecture
collectiondelivres.wordpress.com
Impressionnante revue de presse pour "Tu t'appelais Maria Schneider". En racontant la vie de sa cousine, l’actrice Maria Schneider qui avait défrayé la chronique lors de la sortie du Dernier tango à Paris, Vanessa Schneider fait le récit d’une époque autant que celui d’un drame personnel. #tutappelaismariaschneider  #vanessaschneider  #editionsgrasset  #hcdahlem  #roman  #unLivreunePage . #livre  #lecture  #books  #littérature  #lire  #livresaddict  #lectrices  #lecteurs  #lecteurscom  #bouquiner  #livresque  #rentreelitteraire  #rentree2018  #RL2018  #primoroman  #premierroman  #NetGalleyFrance  #vendredilecture  collectiondelivres.wordpress.com
[Nouvelle chronique 📖]
***
À retrouver dès ce soir sur le blog !
***
Je vous parle du roman islandais Ásta, lu dans le cadre de ma participation au Grand Prix des Lectrices Elle 2019.
***
Et pour moi, contrairement à beaucoup d’entre vous, l’avis est mitigé...
***
A l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais toujours pas dire si j’ai aimé ou non cet imposant pavé. Il m’a parfois émue aux larmes, souvent donné le tournis par ces incessantes allées et venues dans le temps et l’espace, quelque fois agacée et m’a plongée dans une sourde mélancolie. Rarement un livre n’avait fait naître en moi des sentiments si contradictoires.
D’un côté, une réelle fascination pour l’écriture et pour certains passages d’une beauté presque insolente.
De l’autre, un puissant sentiment de rejet face à cette histoire, et à son ambiance lourde et sombre. Car Ásta hypnotise le lecteur autant qu’il le malmène, le rudoie, l’égare … Changements de rythme, de paysages, incessants flash-backs entrecoupés des lettres d’Àsta, intervention de l’auteur dans le récit font de ce roman une œuvre très complète et complexe mais aussi totalement décousue et déroutante.
***
Pour ma part, pas de coup de cœur pour ce livre. En revanche, un cœur dont le rythme s’est parfois emballé devant la fulgurance de certaines phrases et la beauté de nombreux passages. Si Ásta ne resta pas un souvenir de lecture impérissable, la poésie de la plume de Jón Kalman Stefánsson, elle, m’a beaucoup marquée.
***
#ásta #jónkalmanstefánsson #grasset #stefansson #editionsgrasset #romanislandais #grandprixdeslectriceselle #grandprixdeslectriceselle2019 #bookstagram #booklover #vendredilecture #mylittlebigworld #mylittlebigworldbya
[Nouvelle chronique 📖] *** À retrouver dès ce soir sur le blog ! *** Je vous parle du roman islandais Ásta, lu dans le cadre de ma participation au Grand Prix des Lectrices Elle 2019. *** Et pour moi, contrairement à beaucoup d’entre vous, l’avis est mitigé... *** A l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais toujours pas dire si j’ai aimé ou non cet imposant pavé. Il m’a parfois émue aux larmes, souvent donné le tournis par ces incessantes allées et venues dans le temps et l’espace, quelque fois agacée et m’a plongée dans une sourde mélancolie. Rarement un livre n’avait fait naître en moi des sentiments si contradictoires. D’un côté, une réelle fascination pour l’écriture et pour certains passages d’une beauté presque insolente. De l’autre, un puissant sentiment de rejet face à cette histoire, et à son ambiance lourde et sombre. Car Ásta hypnotise le lecteur autant qu’il le malmène, le rudoie, l’égare … Changements de rythme, de paysages, incessants flash-backs entrecoupés des lettres d’Àsta, intervention de l’auteur dans le récit font de ce roman une œuvre très complète et complexe mais aussi totalement décousue et déroutante. *** Pour ma part, pas de coup de cœur pour ce livre. En revanche, un cœur dont le rythme s’est parfois emballé devant la fulgurance de certaines phrases et la beauté de nombreux passages. Si Ásta ne resta pas un souvenir de lecture impérissable, la poésie de la plume de Jón Kalman Stefánsson, elle, m’a beaucoup marquée. *** #ásta  #jónkalmanstefánsson  #grasset  #stefansson  #editionsgrasset  #romanislandais  #grandprixdeslectriceselle  #grandprixdeslectriceselle2019  #bookstagram  #booklover  #vendredilecture  #mylittlebigworld  #mylittlebigworldbya 
Merci @les_chamoureux_des_livres ! - Aussitôt lu, aussitôt chroniqué, aussitôt posté ! ❤️👩‍💻
Coucou !
J’ai fini aujourd’hui ce roman de la rentrée littéraire de @editionsgrasset et j’ai beaucoup aimé.
On suit l’histoire de Jane, petite fille qui naît avec une malformation génétique qui l’empêche d’être comme les autres fillettes puis comme les autres femmes. Jane doit donc vivre voire survivre dans le Sud rural des Etats-Unis au début du XXème siècle en trouvant des moyens de s’adapter aux codes sociaux particuliers du monde paysan tout en étant tellement différente et consciente de sa différence.
Un roman fort où on s’attache à Jane et on éprouve de l’attachement pour cette petite battante. Le livre retrace sa vie et ses combats...💫
Ça vous tente ?☺️
Je ne comprends pas pourquoi ce livre est passé totalement inaperçu à la RL, c’est dommage car il est vraiment à découvrir...🤔
Bisous😽
Camille 💕
#missjane #bradwatson #editionsgrasset #grasset #book #bookstagram #livre #lecture #leschamoureuxdeslivres #lire #bloglecture
Merci @les_chamoureux_des_livres ! - Aussitôt lu, aussitôt chroniqué, aussitôt posté ! ❤️👩‍💻 Coucou ! J’ai fini aujourd’hui ce roman de la rentrée littéraire de @editionsgrasset et j’ai beaucoup aimé. On suit l’histoire de Jane, petite fille qui naît avec une malformation génétique qui l’empêche d’être comme les autres fillettes puis comme les autres femmes. Jane doit donc vivre voire survivre dans le Sud rural des Etats-Unis au début du XXème siècle en trouvant des moyens de s’adapter aux codes sociaux particuliers du monde paysan tout en étant tellement différente et consciente de sa différence. Un roman fort où on s’attache à Jane et on éprouve de l’attachement pour cette petite battante. Le livre retrace sa vie et ses combats...💫 Ça vous tente ?☺️ Je ne comprends pas pourquoi ce livre est passé totalement inaperçu à la RL, c’est dommage car il est vraiment à découvrir...🤔 Bisous😽 Camille 💕 #missjane  #bradwatson  #editionsgrasset  #grasset  #book  #bookstagram  #livre  #lecture  #leschamoureuxdeslivres  #lire  #bloglecture 
Aussitôt lu, aussitôt chroniqué, aussitôt posté ! ❤️👩‍💻
Coucou !
J’ai fini aujourd’hui ce roman de la rentrée littéraire de @editionsgrasset et j’ai beaucoup aimé.
On suit l’histoire de Jane, petite fille qui naît avec une malformation génétique qui l’empêche d’être comme les autres fillettes puis comme les autres femmes. Jane doit donc vivre voire survivre dans le Sud rural des Etats-Unis au début du XXème siècle en trouvant des moyens de s’adapter aux codes sociaux particuliers du monde paysan tout en étant tellement différente et consciente de sa différence.
Un roman fort où on s’attache à Jane et on éprouve de l’attachement pour cette petite battante. Le livre retrace sa vie et ses combats...💫
Ça vous tente ?☺️
Je ne comprends pas pourquoi ce livre est passé totalement inaperçu à la RL, c’est dommage car il est vraiment à découvrir...🤔
Bisous😽
Camille 💕
#missjane #bradwatson #editionsgrasset #grasset #book #bookstagram #livre #lecture #leschamoureuxdeslivres #lire #bloglecture
Aussitôt lu, aussitôt chroniqué, aussitôt posté ! ❤️👩‍💻 Coucou ! J’ai fini aujourd’hui ce roman de la rentrée littéraire de @editionsgrasset et j’ai beaucoup aimé. On suit l’histoire de Jane, petite fille qui naît avec une malformation génétique qui l’empêche d’être comme les autres fillettes puis comme les autres femmes. Jane doit donc vivre voire survivre dans le Sud rural des Etats-Unis au début du XXème siècle en trouvant des moyens de s’adapter aux codes sociaux particuliers du monde paysan tout en étant tellement différente et consciente de sa différence. Un roman fort où on s’attache à Jane et on éprouve de l’attachement pour cette petite battante. Le livre retrace sa vie et ses combats...💫 Ça vous tente ?☺️ Je ne comprends pas pourquoi ce livre est passé totalement inaperçu à la RL, c’est dommage car il est vraiment à découvrir...🤔 Bisous😽 Camille 💕 #missjane  #bradwatson  #editionsgrasset  #grasset  #book  #bookstagram  #livre  #lecture  #leschamoureuxdeslivres  #lire  #bloglecture 
Un grand merci à @editionsgrasset de nous avoir à nouveau fait confiance en espérant que tout ce soit bien passé. A très bientôt !
@fromagerielepic @grassetjeunesse
#editionsgrasset #fromagerieLepic #montmartre #fromage #cheese #20ruelepic #plateaudefromage #foodie #food #🧀 #loveit
Terminé 
Une suite qui n'en ai pas une 
Un roman dérangeant où  racisme et intolérance règnent 
Un sujet toujours d'actualité malheureusement 
Très bien écrit 
J'ai beaucoup aimé 
#unlivreparmoisen2018 #happerlee #vaetposteunesentinelle #editionsgrasset
En librairie demain ! 💛
#latresseoulevoyagedelalita #album #laetitiacolombani #clemencepollet #grassetjeunesse #illustration #editionsgrassetjeunesse #editionsgrasset #litteraturejeunesse #latresse #grasset #inde #ecole 
#Repost @audiolib (@get_repost)
・・・
Waouuuuh 😱 le best-seller de Laetitia Colombani arrive en album jeunesse chez @grassetjeunesse (le 14/11) illustré par @clemencepollet ! 
Après le livre papier et le livre audio, encore une nouvelle façon de découvrir cette histoire. 🤗
➿➿
#audiolib #livreaudio #livrelu #latresse #laetitiacolombani @editionsgrasset #rebeccamarder #estellevincent #instaday #instalivre #instalivreaudio #bookstagram
En librairie demain ! 💛 #latresseoulevoyagedelalita  #album  #laetitiacolombani  #clemencepollet  #grassetjeunesse  #illustration  #editionsgrassetjeunesse  #editionsgrasset  #litteraturejeunesse  #latresse  #grasset  #inde  #ecole  #Repost  @audiolib (@get_repost) ・・・ Waouuuuh 😱 le best-seller de Laetitia Colombani arrive en album jeunesse chez @grassetjeunesse (le 14/11) illustré par @clemencepollet ! Après le livre papier et le livre audio, encore une nouvelle façon de découvrir cette histoire. 🤗 ➿➿ #audiolib  #livreaudio  #livrelu  #latresse  #laetitiacolombani  @editionsgrasset #rebeccamarder  #estellevincent  #instaday  #instalivre  #instalivreaudio  #bookstagram 
Avec Ásta, on vit une grande fresque familiale dans les paysages de l’Islande, sa rudesse, sa flamboyante et son climat indocile...des destins torturés, une construction en puzzle (à la fois valeur ajoutée et obstacle à la lecture ) et une grande poésie... un beau moment de littérature...
#asta #jonkalmanstefansson #grandprixdeslectriceselle2019 #bookstagram #grasset #editionsgrasset
Ce roman graphique donne une nouvelle vie au chef d’œuvre d’Harper Lee ! Un classique à lire, relire et partager !
#editionsgrasset
Ce roman graphique donne une nouvelle vie au chef d’œuvre d’Harper Lee ! Un classique à lire, relire et partager ! #editionsgrasset 
Déçu que Mark Greene n'ait pas eu le prix Wepler 2018. Il le méritait amplement pour son magnifique roman Federica Ber. #markgreene #editionsgrasset #bookstagram #book #prixwepler2018
Après le Japon me voici de retour d'Islande😂 avec ce roman très troublant de #jónkalmanstefánsson  #ásta aux #editionsgrasset #grasset @editionsgrasset

L'auteur nous entraîne dans les méandres de la psychologie humaine à travers une réflexion sur des questions existentielles 🤗 
J'ai aimé reconstruire petit à petit le parcours des personnages, partager leur amour , leur regret, leur peur, leur souffrance jusqu'à la fin du livre où j'ai ressenti la grâce du mot AMOUR. 💖
j'ai aimé  l'auteur que l'on sent bien présent dans ce roman et qui nous guide dans l' histoire , celle d'une famille où l'amour semble impossible , déchirant faute d'avoir des  mots face au temps qui passe si vite... Il est pourtant bien là au chaud...💖 Ce livre nous montre que les choix dans la vie sont difficiles,  qu'on ne fait pas toujours les bons et qu'il est parfois trop tard de faire machine arrière 😔

Enfin j'ai aimé.....💖 Bonne lecture jusqu'à la fin😉🤣 Connaissez vous cette auteur?

#litteratureislandaise#book_lover#litterature#rentreelitteraire2018#books#bookstagram#lectureterminee#coupdecoeur#lecture#lire#lecturedenovembre#peindreetlire#lireetpeindre#mespeintureslitteraires#voyagerenlecture
#amour #souvenirs#bookworm#litteratureetrangere#bookmark#instalivre#mespeintureslivresques#couverturesdelivres
Après le Japon me voici de retour d'Islande😂 avec ce roman très troublant de #jónkalmanstefánsson  #ásta  aux #editionsgrasset  #grasset  @editionsgrasset L'auteur nous entraîne dans les méandres de la psychologie humaine à travers une réflexion sur des questions existentielles 🤗 J'ai aimé reconstruire petit à petit le parcours des personnages, partager leur amour , leur regret, leur peur, leur souffrance jusqu'à la fin du livre où j'ai ressenti la grâce du mot AMOUR. 💖 j'ai aimé l'auteur que l'on sent bien présent dans ce roman et qui nous guide dans l' histoire , celle d'une famille où l'amour semble impossible , déchirant faute d'avoir des mots face au temps qui passe si vite... Il est pourtant bien là au chaud...💖 Ce livre nous montre que les choix dans la vie sont difficiles, qu'on ne fait pas toujours les bons et qu'il est parfois trop tard de faire machine arrière 😔 Enfin j'ai aimé.....💖 Bonne lecture jusqu'à la fin😉🤣 Connaissez vous cette auteur? #litteratureislandaise #book_lover #litterature #rentreelitteraire2018 #books #bookstagram #lectureterminee #coupdecoeur #lecture #lire #lecturedenovembre #peindreetlire #lireetpeindre #mespeintureslitteraires #voyagerenlecture  #amour  #souvenirs #bookworm #litteratureetrangere #bookmark #instalivre #mespeintureslivresques #couverturesdelivres 
Premier jet de la première page du premier chapitre de mon premier roman à paraître aux Editions Grasset / First draft of the first page of the first chapter of my first novel to be published in France soon (OK, it's a lot of first)
#first #novel #firstnovel #bookstagram #livrestagram #writing #ecriture #livre #manuscrit #stylo #pen #notebook #thrilled #roman #youpi #grasset #editionsgrasset #instabook #bnw_mood #bnw #ig_bnw #bnw_greatshot #blackandwhitepic #amateurs_bnw #bnwpic #monochrome #good_bnw #bnw_special #bnw_divine #hey_bnw @editionsgrasset
Premier jet de la première page du premier chapitre de mon premier roman à paraître aux Editions Grasset / First draft of the first page of the first chapter of my first novel to be published in France soon (OK, it's a lot of first) #first  #novel  #firstnovel  #bookstagram  #livrestagram  #writing  #ecriture  #livre  #manuscrit  #stylo  #pen  #notebook  #thrilled  #roman  #youpi  #grasset  #editionsgrasset  #instabook  #bnw_mood  #bnw  #ig_bnw  #bnw_greatshot  #blackandwhitepic  #amateurs_bnw  #bnwpic  #monochrome  #good_bnw  #bnw_special  #bnw_divine  #hey_bnw  @editionsgrasset
#JKRowling : Impatient•e•s de suivre la nouvelle enquête de #CormoranStrike et #RobinEllacott en français ? Les @editionsgrasset publieront "Blanc Mortel" en Avril prochain ! 🗞️ Toute l'info dans l'article derrière le premier #LienEnBio ☝️👍👆 #JKRowling #RobertGalbraith #LethalWhite #BlancMortel #Grasset #editionsgrasset
Le 11 novembre 1918, jour de l Armistice, le père de Jean Michel Frank se suicide. Il a perdu deux fils au front, parmi toute cette jeunesse envoyée àla mort par l’Armée Française, et cette politique d offensive à outrance soutenue par Foch. Il n a jamais, malgré ses demandes de naturalisation, obtenu la citoyenneté française. A l’aube, Il se jette donc par la fenêtre.  En cette semaine d’itinérance mémorielle, il est aussi salutaire de se souvenir des fantômes, de ceux qui ont construit leur vie, leur oeuvre sur des failles: l’absence.. . #JeanMichelFrank #mementomori #editionsgrasset #guerre1418
Le 11 novembre 1918, jour de l Armistice, le père de Jean Michel Frank se suicide. Il a perdu deux fils au front, parmi toute cette jeunesse envoyée àla mort par l’Armée Française, et cette politique d offensive à outrance soutenue par Foch. Il n a jamais, malgré ses demandes de naturalisation, obtenu la citoyenneté française. A l’aube, Il se jette donc par la fenêtre. En cette semaine d’itinérance mémorielle, il est aussi salutaire de se souvenir des fantômes, de ceux qui ont construit leur vie, leur oeuvre sur des failles: l’absence.. . #JeanMichelFrank  #mementomori  #editionsgrasset  #guerre1418 
La biologie de l’amour - Farzam Ghaemmaghami - 
L’amour est assidûment tapi en nous, parfois muet, timide ou maladroit, il est inefficace et lourd à porter, inerte et sans réaction, prêt à bondir, à jaillir et à s’exprimer, il est ce que la physique qualifierait d’énergie potentielle. Devenu au fil de l’Histoire, tour à tour platonique, courtois ou romantique, il reste un sentiment à multiples facettes et mal défini mais constant chez l’humain. Il prend seulement son sens lorsque l’on rencontre un être particulier. Que dire sinon qu’aveuglé l’on devient dépendant de l’être aimé, que l’on succombe à une addiction. Corneille disait «L’amour est un tyran qui n’épargne personne», nul n’échappe à la bataille hormonale qui métamorphose le corps en laboratoire d’alchimie où un cœur de plomb se transmute en amour philosophal. Lors de la rencontre amoureuse, des molécules chimiques sont libérées en abondance, en particulier dans le cerveau, procurant tous les ressentis qui font désirer, planer, oser et jouir. Un concert hormonal bien orchestré. C’est d’abord la soliste lulibérine qui entre en scène et crescendo pousse à rechercher plus de contacts et de caresses. La testostérone se glisse ensuite dans la partition et déclenche le désir sexuel. Le duo dopamine et endorphine envahit le corps d’une sensation vibrato d’euphorie ou d’extase modifiant l’état de conscience, en note finale. L’ocytocine est fabriquée pour engendrer l’attachement, le simple désir sexuel laissant ainsi la place à l’amour durable. Tout cet enchainement hormonal stimule les zones de récompense du cerveau, ces mêmes régions impliquées dans la dépendance aux drogues. Quand tout s’achève, la dépendance s’installe plongeant l’individu dans un état de manque.

#la_bibliotheque_de_juju #serial_lecteur_nyctalope #fzonemagazine #citationdusucces #hanae.part.en.livre #lepassagedesmots #abracadabooks  #editionsgrasset #andrealitdeslivres #anais_serial_lectrice #mesechappeeslivresques #succesfrancais #litteratureavis #journaldesfemmesinspiration #carolinereceveur #ecrivain.inspire #une_jeune_ecrivain #maison_des_auteurs #citations_auteurs #editionsmemo #ligue_auteurs_pro #psychologiem
La biologie de l’amour - Farzam Ghaemmaghami - L’amour est assidûment tapi en nous, parfois muet, timide ou maladroit, il est inefficace et lourd à porter, inerte et sans réaction, prêt à bondir, à jaillir et à s’exprimer, il est ce que la physique qualifierait d’énergie potentielle. Devenu au fil de l’Histoire, tour à tour platonique, courtois ou romantique, il reste un sentiment à multiples facettes et mal défini mais constant chez l’humain. Il prend seulement son sens lorsque l’on rencontre un être particulier. Que dire sinon qu’aveuglé l’on devient dépendant de l’être aimé, que l’on succombe à une addiction. Corneille disait «L’amour est un tyran qui n’épargne personne», nul n’échappe à la bataille hormonale qui métamorphose le corps en laboratoire d’alchimie où un cœur de plomb se transmute en amour philosophal. Lors de la rencontre amoureuse, des molécules chimiques sont libérées en abondance, en particulier dans le cerveau, procurant tous les ressentis qui font désirer, planer, oser et jouir. Un concert hormonal bien orchestré. C’est d’abord la soliste lulibérine qui entre en scène et crescendo pousse à rechercher plus de contacts et de caresses. La testostérone se glisse ensuite dans la partition et déclenche le désir sexuel. Le duo dopamine et endorphine envahit le corps d’une sensation vibrato d’euphorie ou d’extase modifiant l’état de conscience, en note finale. L’ocytocine est fabriquée pour engendrer l’attachement, le simple désir sexuel laissant ainsi la place à l’amour durable. Tout cet enchainement hormonal stimule les zones de récompense du cerveau, ces mêmes régions impliquées dans la dépendance aux drogues. Quand tout s’achève, la dépendance s’installe plongeant l’individu dans un état de manque.

#la_bibliotheque_de_juju  #serial_lecteur_nyctalope  #fzonemagazine  #citationdusucces  #hanae .part.en.livre #lepassagedesmots  #abracadabooks  #editionsgrasset  #andrealitdeslivres  #anais_serial_lectrice  #mesechappeeslivresques  #succesfrancais  #litteratureavis  #journaldesfemmesinspiration  #carolinereceveur  #ecrivain .inspire #une_jeune_ecrivain  #maison_des_auteurs  #citations_auteurs  #editionsmemo  #ligue_auteurs_pro  #psychologiem 
Alors que vous veniez (vous) offrir le #goncourt2018,  des livres pour Noël, ou votre #pal mensuelle.. votre libraire agrémente votre achat 📖 d'un sourire, et d'un #sacentissu ?
Pourquoi ne pas détourner ce dernier en un couvre-livre #zérodéchet, si comme moi vous avez déjà suffisamment de #totebag ? 😉
J'ai suivi le patron #simplissime de mon #livredecouture "le plus facile du monde", en utilisant un beau #sacentoile imprimé d'une citation (Victor Hugo pour le format des #editionsgrasset ; Simone de Beauvoir  pour les #editionsgallimard de ma #lectureencours 💙).
Si l'idée vous plaît, je vous partagerai les dimensions adaptées aux différentes maisons d'édition !
J'imagine que la prochaine à calculer sera @actessud ? 😉
#itsibitsibookini #lamaledictiondedgar #marcdugain #couturerecup #couturefacile #couturezerodechet #hachettepratique #lelivredecoutureleplusfaciledumonde #couturezérodéchet #refusereducereuserecycle #rienneseperd #bookstagram #livrestagram #couvrelivre #alternativezerodechet #zerowastesewing #livresimplissime
Alors que vous veniez (vous) offrir le #goncourt2018 , des livres pour Noël, ou votre #pal  mensuelle.. votre libraire agrémente votre achat 📖 d'un sourire, et d'un #sacentissu  ? Pourquoi ne pas détourner ce dernier en un couvre-livre #zérodéchet , si comme moi vous avez déjà suffisamment de #totebag  ? 😉 J'ai suivi le patron #simplissime  de mon #livredecouture  "le plus facile du monde", en utilisant un beau #sacentoile  imprimé d'une citation (Victor Hugo pour le format des #editionsgrasset  ; Simone de Beauvoir pour les #editionsgallimard  de ma #lectureencours  💙). Si l'idée vous plaît, je vous partagerai les dimensions adaptées aux différentes maisons d'édition ! J'imagine que la prochaine à calculer sera @actessud ? 😉 #itsibitsibookini  #lamaledictiondedgar  #marcdugain  #couturerecup  #couturefacile  #couturezerodechet  #hachettepratique  #lelivredecoutureleplusfaciledumonde  #couturezérodéchet  #refusereducereuserecycle  #rienneseperd  #bookstagram  #livrestagram  #couvrelivre  #alternativezerodechet  #zerowastesewing  #livresimplissime 
Nantes-Perpignan, en voiture : voilà la distance de ce livre. Mon ‘premier Menegaux’ m’a fait oublier la longueur du trajet et m’a même privée de la beauté du paysage alors que je longeais les majestueuses montagnes du Sud. Un livre aux mots simples mais qui raconte si bien la complexité de la psychologie des Hommes et la fragilité de nos rôles et statuts dans la société.  Au travers cette histoire Menegaux interroge le lecteur sur la place/limite de la Justice et celle de l’opinion publique qui dotée de sa nouvelle arme, les réseaux sociaux, utilise sa liberté d’expression pour contester des décisions et imposer sa propre vérité au détriment d’hommes parfois innocents. 
Les perspectives de la Vérité n‘ont jamais été aussi nombreuses : en quelles mains nous sentons-nous capable de laisser notre vie ?
Nantes-Perpignan, en voiture : voilà la distance de ce livre. Mon ‘premier Menegaux’ m’a fait oublier la longueur du trajet et m’a même privée de la beauté du paysage alors que je longeais les majestueuses montagnes du Sud. Un livre aux mots simples mais qui raconte si bien la complexité de la psychologie des Hommes et la fragilité de nos rôles et statuts dans la société. Au travers cette histoire Menegaux interroge le lecteur sur la place/limite de la Justice et celle de l’opinion publique qui dotée de sa nouvelle arme, les réseaux sociaux, utilise sa liberté d’expression pour contester des décisions et imposer sa propre vérité au détriment d’hommes parfois innocents. Les perspectives de la Vérité n‘ont jamais été aussi nombreuses : en quelles mains nous sentons-nous capable de laisser notre vie ?
[Books] 5 books we liked to read:
- La Vraie Vie @adeline_dieudonne , éditions Iconoclaste
- La Tresse de Laetitia Colombani, éditions Grasset
- Les rêveurs d'Isabelle Carré, éditions Grasset
- Le lambeau de Philippe Lançon, éditions Gallimard
- Clair de femme de Romain Gary, éditions Folio

#mybrussels #bruxelles #brussels #cityguide #cityguidemagazine #lifestylemagazine #magazine #brusselsguide #thebrusselsguide #travelmagazine #tourismbrussels #tourism #expats #expatsinbrussels #bookstagram #book #reading #toread #slowlifestyle #library📚 #library #editionsgrasset #folio #éditionsiconoclaste #gallimard #november
[Books] 5 books we liked to read: - La Vraie Vie @adeline_dieudonne , éditions Iconoclaste - La Tresse de Laetitia Colombani, éditions Grasset - Les rêveurs d'Isabelle Carré, éditions Grasset - Le lambeau de Philippe Lançon, éditions Gallimard - Clair de femme de Romain Gary, éditions Folio #mybrussels  #bruxelles  #brussels  #cityguide  #cityguidemagazine  #lifestylemagazine  #magazine  #brusselsguide  #thebrusselsguide  #travelmagazine  #tourismbrussels  #tourism  #expats  #expatsinbrussels  #bookstagram  #book  #reading  #toread  #slowlifestyle  #library 📚 #library  #editionsgrasset  #folio  #éditionsiconoclaste  #gallimard  #november