an online Instagram web viewer

Images at Plage 45

Tourte au ris de veau
Tourte au ris de veau
@grand_hotel_cannes @alison.carminati
@grand_hotel_cannes @alison.carminati
Truffe, foi gras et céleri @grand_hotel_cannes
Truffe, foi gras et céleri @grand_hotel_cannes
Il y a des rencontres qui se font. Sans qu'on sache bien expliquer pourquoi. Et d'autres qui ne se font pas. Sans qu'on puisse bien en expliquer les raisons aussi... Quand on Ă©crit sur la gastronomie, que l'on donne son avis, forcĂ©ment subjectif et personnel, on redoute un peu le jour oĂč l'on va tomber sur une table qui va vous laisser froid. C'est toujours un peu compliquĂ© d'ĂȘtre critique, de juger le travail d'un chef et de toute sa brigade en quelques coups de fourchettes. Alors, quand une rencontre culinaire ne se fait pas, que dire ? Comment le dire ? 
Ce sont les questions qui venaient Ă  mon esprit alors que les plats concoctĂ©s par le chef Christophe Poard se succĂ©daient Ă  ma table et que je me disais que, vraiment, je n'Ă©tais pas rĂ©ceptif Ă  sa cuisine. C'est comme une rencontre amoureuse quand on a le sentiment dĂ©sagrĂ©able que cela ne va pas le faire, quels que soient les efforts de chacun (pour soigner une assiette, pour ĂȘtre indulgent en la goĂ»tant...) on sait que tous ces efforts vont aboutir nulle part...
Christophe Poard est le nouveau chef du restaurant Park 45 du Grand Hotel de Cannes. Une table pour laquelle le chef prĂ©cĂ©dant avait dĂ©crochĂ© une Ă©toile Michelin. Et que le nouveau cuisinier compte bien conquĂ©rir aussi. Est-ce en saupoudrant gĂ©nĂ©reusement TOUS ses plats avec du caviar qu'il compte y parvenir ? Pas sur... Ce qui m'a le plus troublĂ© se sont des plats atones, qui manquent de saveur et mĂȘme de texture... je dois avouer mon grand trouble face Ă  cette expĂ©rience : un diner durant lequel je n'ai rien aimĂ©... Cela ne m'Ă©tais jamais arrivĂ©... Reste Ă  savoir l’intĂ©rĂȘt de partager une mauvaise expĂ©rience sur un mĂ©dia oĂč l'on partage ses coups de cƓur. Mais aprĂšs tout, si mon jugement est valable pour des rencontres positives, pourquoi ne le serait-il pas pour des rencontres nĂ©gatives ? Et puis, c'est aussi une petite leçon : les photos des assiettes peuvent ĂȘtre belles et appĂ©tissantes, personne ne peut savoir, sans y avoir plongĂ© la fourchette IRL, si elles sont aussi bonnes que belles ;-)
#
#
#
#cannes #resto #grandhotel #park45 #grandhotelcannes #foodporn #pornfoods #cotedazur #guidemichelin #michelinstar #gastronomie #cannesisyours
Il y a des rencontres qui se font. Sans qu'on sache bien expliquer pourquoi. Et d'autres qui ne se font pas. Sans qu'on puisse bien en expliquer les raisons aussi... Quand on Ă©crit sur la gastronomie, que l'on donne son avis, forcĂ©ment subjectif et personnel, on redoute un peu le jour oĂč l'on va tomber sur une table qui va vous laisser froid. C'est toujours un peu compliquĂ© d'ĂȘtre critique, de juger le travail d'un chef et de toute sa brigade en quelques coups de fourchettes. Alors, quand une rencontre culinaire ne se fait pas, que dire ? Comment le dire ? Ce sont les questions qui venaient Ă  mon esprit alors que les plats concoctĂ©s par le chef Christophe Poard se succĂ©daient Ă  ma table et que je me disais que, vraiment, je n'Ă©tais pas rĂ©ceptif Ă  sa cuisine. C'est comme une rencontre amoureuse quand on a le sentiment dĂ©sagrĂ©able que cela ne va pas le faire, quels que soient les efforts de chacun (pour soigner une assiette, pour ĂȘtre indulgent en la goĂ»tant...) on sait que tous ces efforts vont aboutir nulle part... Christophe Poard est le nouveau chef du restaurant Park 45 du Grand Hotel de Cannes. Une table pour laquelle le chef prĂ©cĂ©dant avait dĂ©crochĂ© une Ă©toile Michelin. Et que le nouveau cuisinier compte bien conquĂ©rir aussi. Est-ce en saupoudrant gĂ©nĂ©reusement TOUS ses plats avec du caviar qu'il compte y parvenir ? Pas sur... Ce qui m'a le plus troublĂ© se sont des plats atones, qui manquent de saveur et mĂȘme de texture... je dois avouer mon grand trouble face Ă  cette expĂ©rience : un diner durant lequel je n'ai rien aimĂ©... Cela ne m'Ă©tais jamais arrivĂ©... Reste Ă  savoir l’intĂ©rĂȘt de partager une mauvaise expĂ©rience sur un mĂ©dia oĂč l'on partage ses coups de cƓur. Mais aprĂšs tout, si mon jugement est valable pour des rencontres positives, pourquoi ne le serait-il pas pour des rencontres nĂ©gatives ? Et puis, c'est aussi une petite leçon : les photos des assiettes peuvent ĂȘtre belles et appĂ©tissantes, personne ne peut savoir, sans y avoir plongĂ© la fourchette IRL, si elles sont aussi bonnes que belles ;-) # # # #cannes  #resto  #grandhotel  #park45  #grandhotelcannes  #foodporn  #pornfoods  #cotedazur  #guidemichelin  #michelinstar  #gastronomie  #cannesisyours 
Il y a des rencontres qui se font. Sans qu'on sache bien expliquer pourquoi. Et d'autres qui ne se font pas. Sans qu'on puisse bien en expliquer les raisons aussi... Quand on Ă©crit sur la gastronomie, que l'on donne son avis, forcĂ©ment subjectif et personnel, on redoute un peu le jour oĂč l'on va tomber sur une table qui va vous laisser froid. C'est toujours un peu compliquĂ© d'ĂȘtre critique, de juger le travail d'un chef et de toute sa brigade en quelques coups de fourchettes. Alors, quand une rencontre culinaire ne se fait pas, que dire ? Comment le dire ? 
Ce sont les questions qui venaient Ă  mon esprit alors que les plats concoctĂ©s par le chef Christophe Poard se succĂ©daient Ă  ma table et que je me disais que, vraiment, je n'Ă©tais pas rĂ©ceptif Ă  sa cuisine. C'est comme une rencontre amoureuse quand on a le sentiment dĂ©sagrĂ©able que cela ne va pas le faire, quels que soient les efforts de chacun (pour soigner une assiette, pour ĂȘtre indulgent en la goĂ»tant...) on sait que tous ces efforts vont aboutir nulle part...
Christophe Poard est le nouveau chef du restaurant Park 45 du Grand Hotel de Cannes. Une table pour laquelle le chef prĂ©cĂ©dant avait dĂ©crochĂ© une Ă©toile Michelin. Et que le nouveau cuisinier compte bien conquĂ©rir aussi. Est-ce en saupoudrant gĂ©nĂ©reusement TOUS ses plats avec du caviar qu'il compte y parvenir ? Pas sur... Ce qui m'a le plus troublĂ© se sont des plats atones, qui manquent de saveur et mĂȘme de texture... je dois avouer mon grand trouble face Ă  cette expĂ©rience : un diner durant lequel je n'ai rien aimĂ©... Cela ne m'Ă©tais jamais arrivĂ©... Reste Ă  savoir l’intĂ©rĂȘt de partager une mauvaise expĂ©rience sur un mĂ©dia oĂč l'on partage ses coups de cƓur. Mais aprĂšs tout, si mon jugement est valable pour des rencontres positives, pourquoi ne le serait-il pas pour des rencontres nĂ©gatives ? Et puis, c'est aussi une petite leçon : les photos des assiettes peuvent ĂȘtre belles et appĂ©tissantes, personne ne peut savoir, sans y avoir plongĂ© la fourchette IRL, si elles sont aussi bonnes que belles ;-)
#
#
#
#cannes #resto #grandhotel #park45 #grandhotelcannes #foodporn #pornfoods #cotedazur #guidemichelin #michelinstar #gastronomie #cannesisyours
Il y a des rencontres qui se font. Sans qu'on sache bien expliquer pourquoi. Et d'autres qui ne se font pas. Sans qu'on puisse bien en expliquer les raisons aussi... Quand on Ă©crit sur la gastronomie, que l'on donne son avis, forcĂ©ment subjectif et personnel, on redoute un peu le jour oĂč l'on va tomber sur une table qui va vous laisser froid. C'est toujours un peu compliquĂ© d'ĂȘtre critique, de juger le travail d'un chef et de toute sa brigade en quelques coups de fourchettes. Alors, quand une rencontre culinaire ne se fait pas, que dire ? Comment le dire ? Ce sont les questions qui venaient Ă  mon esprit alors que les plats concoctĂ©s par le chef Christophe Poard se succĂ©daient Ă  ma table et que je me disais que, vraiment, je n'Ă©tais pas rĂ©ceptif Ă  sa cuisine. C'est comme une rencontre amoureuse quand on a le sentiment dĂ©sagrĂ©able que cela ne va pas le faire, quels que soient les efforts de chacun (pour soigner une assiette, pour ĂȘtre indulgent en la goĂ»tant...) on sait que tous ces efforts vont aboutir nulle part... Christophe Poard est le nouveau chef du restaurant Park 45 du Grand Hotel de Cannes. Une table pour laquelle le chef prĂ©cĂ©dant avait dĂ©crochĂ© une Ă©toile Michelin. Et que le nouveau cuisinier compte bien conquĂ©rir aussi. Est-ce en saupoudrant gĂ©nĂ©reusement TOUS ses plats avec du caviar qu'il compte y parvenir ? Pas sur... Ce qui m'a le plus troublĂ© se sont des plats atones, qui manquent de saveur et mĂȘme de texture... je dois avouer mon grand trouble face Ă  cette expĂ©rience : un diner durant lequel je n'ai rien aimĂ©... Cela ne m'Ă©tais jamais arrivĂ©... Reste Ă  savoir l’intĂ©rĂȘt de partager une mauvaise expĂ©rience sur un mĂ©dia oĂč l'on partage ses coups de cƓur. Mais aprĂšs tout, si mon jugement est valable pour des rencontres positives, pourquoi ne le serait-il pas pour des rencontres nĂ©gatives ? Et puis, c'est aussi une petite leçon : les photos des assiettes peuvent ĂȘtre belles et appĂ©tissantes, personne ne peut savoir, sans y avoir plongĂ© la fourchette IRL, si elles sont aussi bonnes que belles ;-) # # # #cannes  #resto  #grandhotel  #park45  #grandhotelcannes  #foodporn  #pornfoods  #cotedazur  #guidemichelin  #michelinstar  #gastronomie  #cannesisyours 
Il y a des rencontres qui se font. Sans qu'on sache bien expliquer pourquoi. Et d'autres qui ne se font pas. Sans qu'on puisse bien en expliquer les raisons aussi... Quand on Ă©crit sur la gastronomie, que l'on donne son avis, forcĂ©ment subjectif et personnel, on redoute un peu le jour oĂč l'on va tomber sur une table qui va vous laisser froid. C'est toujours un peu compliquĂ© d'ĂȘtre critique, de juger le travail d'un chef et de toute sa brigade en quelques coups de fourchettes. Alors, quand une rencontre culinaire ne se fait pas, que dire ? Comment le dire ? 
Ce sont les questions qui venaient Ă  mon esprit alors que les plats concoctĂ©s par le chef Christophe Poard se succĂ©daient Ă  ma table et que je me disais que, vraiment, je n'Ă©tais pas rĂ©ceptif Ă  sa cuisine. C'est comme une rencontre amoureuse quand on a le sentiment dĂ©sagrĂ©able que cela ne va pas le faire, quels que soient les efforts de chacun (pour soigner une assiette, pour ĂȘtre indulgent en la goĂ»tant...) on sait que tous ces efforts vont aboutir nulle part...
Christophe Poard est le nouveau chef du restaurant Park 45 du Grand Hotel de Cannes. Une table pour laquelle le chef prĂ©cĂ©dant avait dĂ©crochĂ© une Ă©toile Michelin. Et que le nouveau cuisinier compte bien conquĂ©rir aussi. Est-ce en saupoudrant gĂ©nĂ©reusement TOUS ses plats avec du caviar qu'il compte y parvenir ? Pas sur... Ce qui m'a le plus troublĂ© se sont des plats atones, qui manquent de saveur et mĂȘme de texture... je dois avouer mon grand trouble face Ă  cette expĂ©rience : un diner durant lequel je n'ai rien aimĂ©... Cela ne m'Ă©tais jamais arrivĂ©... Reste Ă  savoir l’intĂ©rĂȘt de partager une mauvaise expĂ©rience sur un mĂ©dia oĂč l'on partage ses coups de cƓur. Mais aprĂšs tout, si mon jugement est valable pour des rencontres positives, pourquoi ne le serait-il pas pour des rencontres nĂ©gatives ? Et puis, c'est aussi une petite leçon : les photos des assiettes peuvent ĂȘtre belles et appĂ©tissantes, personne ne peut savoir, sans y avoir plongĂ© la fourchette IRL, si elles sont aussi bonnes que belles ;-)
#
#
#
#cannes #resto #grandhotel #park45 #grandhotelcannes #foodporn #pornfoods #cotedazur #guidemichelin #michelinstar #gastronomie #cannesisyours
Il y a des rencontres qui se font. Sans qu'on sache bien expliquer pourquoi. Et d'autres qui ne se font pas. Sans qu'on puisse bien en expliquer les raisons aussi... Quand on Ă©crit sur la gastronomie, que l'on donne son avis, forcĂ©ment subjectif et personnel, on redoute un peu le jour oĂč l'on va tomber sur une table qui va vous laisser froid. C'est toujours un peu compliquĂ© d'ĂȘtre critique, de juger le travail d'un chef et de toute sa brigade en quelques coups de fourchettes. Alors, quand une rencontre culinaire ne se fait pas, que dire ? Comment le dire ? Ce sont les questions qui venaient Ă  mon esprit alors que les plats concoctĂ©s par le chef Christophe Poard se succĂ©daient Ă  ma table et que je me disais que, vraiment, je n'Ă©tais pas rĂ©ceptif Ă  sa cuisine. C'est comme une rencontre amoureuse quand on a le sentiment dĂ©sagrĂ©able que cela ne va pas le faire, quels que soient les efforts de chacun (pour soigner une assiette, pour ĂȘtre indulgent en la goĂ»tant...) on sait que tous ces efforts vont aboutir nulle part... Christophe Poard est le nouveau chef du restaurant Park 45 du Grand Hotel de Cannes. Une table pour laquelle le chef prĂ©cĂ©dant avait dĂ©crochĂ© une Ă©toile Michelin. Et que le nouveau cuisinier compte bien conquĂ©rir aussi. Est-ce en saupoudrant gĂ©nĂ©reusement TOUS ses plats avec du caviar qu'il compte y parvenir ? Pas sur... Ce qui m'a le plus troublĂ© se sont des plats atones, qui manquent de saveur et mĂȘme de texture... je dois avouer mon grand trouble face Ă  cette expĂ©rience : un diner durant lequel je n'ai rien aimĂ©... Cela ne m'Ă©tais jamais arrivĂ©... Reste Ă  savoir l’intĂ©rĂȘt de partager une mauvaise expĂ©rience sur un mĂ©dia oĂč l'on partage ses coups de cƓur. Mais aprĂšs tout, si mon jugement est valable pour des rencontres positives, pourquoi ne le serait-il pas pour des rencontres nĂ©gatives ? Et puis, c'est aussi une petite leçon : les photos des assiettes peuvent ĂȘtre belles et appĂ©tissantes, personne ne peut savoir, sans y avoir plongĂ© la fourchette IRL, si elles sont aussi bonnes que belles ;-) # # # #cannes  #resto  #grandhotel  #park45  #grandhotelcannes  #foodporn  #pornfoods  #cotedazur  #guidemichelin  #michelinstar  #gastronomie  #cannesisyours